Voyage Way
Blog voyage > Destinations > Italie > Que faire à Rome : guide pour visiter Rome

Que faire à Rome : guide pour visiter Rome

Visiter Rome

La capitale italienne regorge d’endroits à voir. Lorsque l’on se demande que faire à Rome, on se rend vite compte que la durée du séjour sera trop courte. En effet, visiter Rome en 3 ou 4 jours n’est pas chose aisée tant les lieux d’intérêt sont nombreux.

Sur le blog, dans ce guide pour visiter la ville éternelle, nous allons évoquer ensemble les choses à faire ou à voir dans la capitale italienne. Au delà des lieux d’intérêt de Rome et du Vatican, nous évoquerons quelques aspects pratiques pour bien préparer son séjour : comment s’y rendre, où séjourner, … J’évoquerai également quelques bons plans pour éviter la foule et les files d’attente.

Enfin, à la fin du billet, je vous indiquerai quelques suggestions de planning pour visiter Rome en 3, 4 ou 5 jours. Et comme toujours sur le blog, vos questions concernant un futur séjour sont les bienvenues !

 

L’essentiel pour préparer sa visite de Rome

Avant de rentrer dans le vif du sujet en évoquant quoi faire à Rome, il m’apparait utile d’évoquer quelques questions pratiques. Ce sont en effet les premières questions que l’on se pose lorsque l’on souhaite partir visiter Rome : billet d’avion, hébergement, réservations indispensables, …

Après ces informations pratiques pour préparer sa visite de la capitale italienne, nous évoquerons en détails les lieux d’intérêt à voir et les visites à ne manquer sous aucun prétexte.

Comment s’y rendre : le billet d’avion

C’est souvent la toute première étape des réservations pour un city trip : le billet d’avion. En effet, l’avion est le moyen le plus pratique pour rejoindre la capitale italienne.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe 2 aéroports pour se rendre à Rome :

  • aéroport de Rome Fiumicino (FCO), l’aéroport international de la capitale italienne
  • aéroport de Rome-Ciampino (CIA), plus éloigné et utilisé par les compagnies low cost

Si vous utilisez un comparateur de vol pour trouver un vol au meilleur prix, pensez donc à faire une recherche sur les 2 aéroports. Pour trouver un vol au meilleur prix, vous pouvez utiliser Skyscanner qui est l’un des meilleurs comparateurs.

Niveau budget, il faut prévoir un tarif de 100 / 120 euros pour un vol aller / retour sur une compagnie aérienne régulière si vous anticipez votre réservation. Pour les low cost, le tarif peut fortement varier. En basse saison et en anticipant, vous pouvez trouver des vols A/R à quelques dizaines d’euros …

Rejoindre le centre-ville depuis l’un des 2 aéroports

Pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport, il existe plusieurs options quelque soit l’aéroport d’arrivée.

Si vous arrivez à l’aéroport de Rome Fiumicino, vous pouvez opter pour l’une des ces options :

  • train Leonardo Express : 14 euros aller simple, 32 minutes de trajet et un train toutes les 15 minutes. Réservation en ligne ici au même tarif que sur place
  • navette en bus : 6 euros aller simple, 11 euros aller / retour (réservation ici). Comptez environ une heure de trajet, dépendant de la circulation

En arrivant à l’aéroport de Rome Ciampino, vous pouvez opter pour :

  • navette en bus : 6 euros aller simple, 11 euros A/R (réservation ici). Comptez également une heure de trajet en fonction de la circulation

Vous arriverez alors à la gare principale, la gare Termini. De là, vous pourrez ensuite rejoindre votre hôtel à pied ou en prenant le bus ou métro.

Transfert de l'aéroport au centre de Rome

Une autre solution peut être de prendre un transfert privé qui vous amènera directement à votre hébergement. Ce n’est pas forcément beaucoup plus cher surtout si vous partez à Rome en famille à 3 ou à 4 et que vous arrivez à Fiumicino. Et cela vous évite d’enchaîner train ou bus puis métro avec vos bagages. Vous pouvez réserver ce transfert ici. Depuis l’aéroport low cost, les transferts privés sont bien plus chers … 

Où séjourner pour visiter Rome ?

La question de l’hébergement sur Rome est l’une des questions majeures à se poser avant de s’y rendre. Surtout dans le cadre d’un premier et surtout si vous y allez pour quelques jours. En effet, si vous prévoyez de visiter Rome en 3 jours par exemple, il est primordial de loger dans un quartier bien situé pour éviter les pertes de temps inutiles. 3 jour dans la ville c’est court, très court. Sur un séjour de 7 ou 10 jours dans la capitale italienne, il est alors envisageable de sortir du coeur touristique de la ville pour se loger moins cher.

Hébergements où dormir pour visiter Rome

Se loger dans le Centro Storico ou aux abords du Colisée est idéal pour pouvoir profiter pleinement de son voyage et visiter la ville à pied principalement, sans perdre de temps dans les transports.

Voici quelques bonnes adresses où dormir pour visiter Rome :

  • avec un petit budget, vous pouvez vous tourner vers l’hôtel Max House dans le quartier de San Lorenzo, à proximité de la gare Termini. Plus cher mais mieux situé, le Minerva Monks Inn se situe à 5/10 minutes à pied du coeur du Centro Storico
  • avec un budget intermédiaire la , Profumo Maisons d’Hôtes est en réalité un hôtel et non une maison d’hôtel. Ce boutique hôtel est situé à proximité du Colisée, plusieurs petits restaurants se trouvent à proximité. Une excellente adresse où séjourner en voyage. Dans le Centro Storico, à deux pas du Campo de’ Fiori (une des célèbres places de la ville), The Spanish Suite est un très bon endroit où loger. Emplacement vraiment central pour profiter de la ville
  • en quête d’un hôtel de luxe d’exception pour votre séjour ? Rendez-vous sans hésiter au Palazzo Manfredi. Situé juste en face du Colisée, il dispose de chambres avec vue sur le plus célèbre monument de la capitale italienne. Et quoi de mieux que de prendre son petit déjeuner sur la terrasse, avec vue sur le mythique monument de la Rome antique ?

Où dormir à Rome

Pour en savoir plus sur l’hébergement lors d’un séjour dans la capitale italienne, je vous recommande de lire mon article dédié à ce sujet : où dormir à Rome. J’y présente les meilleurs quartiers de la ville et partage plus de recommandations d’hôtels ou appart’hôtels où loger pour visiter la ville.

City pass ou billets coupe-file : les réservations indispensables !

A Rome, les réservations de billet pour les visites est absolument indispensable. Certains sites ou musées ne se visitent que sur réservation. Mais même ailleurs, pour éviter l’attente à la billetterie, avoir un city pass ou un billet coupe-file est un vrai plus. Un gain de temps de plusieurs heures sur l’ensemble du séjour.

Dans ce guide pratique, je partagerai plus loin les liens pour réserver ses billets de manière unitaire. Néanmoins, pour un premier séjour dans la ville éternelle, très souvent, les incontournables seront au programme de votre voyage : Vatican, Colisée, forum romain, … Et pour réduire le budget global de vos visites, les city pass peuvent être très avantageux.

Omnia Card : pass visite à RomeIl y a 3 pass qui peuvent être intéressants :

  • Roma Pass : le moins cher mais qui ne couvre pas le Vatican : 2 visites + accès aux transports en commun pour la version 72h à 38.50 euros (achat ici)
  • Rome Tourist Card : un pass modulable qui offre l’avantage de pouvoir tout réserver en ligne et qui permet de bénéficier de réductions additionnelles sur les autres visites de la capitale (résa ici)
  • Omnia Card : surnommé le pass Vatican, c’est en fait un Roma Pass 72h avec en plus un accès total aux sites les plus connus de la cité du Vatican : basilique Saint-Pierre, musée du Vatican + chapelle Sixtine. Il coûte 130 euros (achat ici). C’est le pass le plus complet pour une première visite de la ville

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur les différents pass touristiques de la capitale italienne, vous pouvez consulter mon comparatif des city pass pour Rome. J’y présente les 3 meilleurs pass en évoquant avantages / inconvénients pour savoir quel pass acheter, celui qui correspondra le mieux à vos envies de visite.

 

Que faire à Rome : les lieux d’intérêt à voir ou à visiter

Maintenant, vous devriez être prêt à effectuer vos principales réservations pour votre séjour. Il est donc temps d’évoquer l’essentiel : que faire à Rome ? Quels sont les lieux d’intérêt incontournables qu’il faut voir absolument lors d’une première visite de la capitale italienne ? Et si le tourisme a autant la côte ici c’est que les sites historiques ou lieux d’intérêt ne manquent pas !

Dans cette partie du billet, la plus longue, nous allons évoquer un à un, les visites à faire ou les endroits à voir. Bien évidemment, une sélection s’imposera ! En effet, si vous prévoyez de visiter la ville en 3 jours (ou même 4 ou 5), vous n’aurez pas le temps de voir tous ces monuments, musées ou lieux d’intérêt. A la fin de ce guide pratique, je partagerai mes conseils avec notamment quelques suggestions de planning pour savoir quoi faire à Rome en 5 jours ou sur la durée de votre séjour.

En guise de court résumé, voici les visites incontournables que je recommande. Celles à faire coûte que coûte. Quelque soit la durée de votre séjour, voici que faire à Rome :

  • visite du Colisée, forum romain et Palatin (ticket commun)
  • découvrir le Vatican et ses sites majeurs : basilique Saint-Pierre, musée & chapelle Sixtine
  • balade dans le centre historique
  • passage par les plus belles places de la capitale :
  • admirer la fontaine de Trévi
  • aller au Panthéon dans le Centro Storico
  • profiter des délices de la cuisine italienne lors de son séjour : gelato, tiramisu, pizza, espresso, …

Que faire à Rome

Bien évidemment, nous allons revenir en détails sur ces sites majeurs du tourisme. Nous évoquerons également d’autres visites à faire mais qui seront réservées à ceux qui prévoient de visiter Rome en 4 jours ou plus.

Colisée de Rome, le monument mythique

Le Colisée est le monument symbole de cette célèbre cité italienne. Initialement appelé amphithéâtre Flavien, sa construction remonte au Ier siècle après J-C sous l’empereur Vespasien. C’est le plus grand amphithéâtre de l’empire romain. Les historiens estiment qu’il pouvait accueillir jusqu’à 50 000 personnes, ce qui est considérable par rapport à la population de la ville à l’époque. Ses dimensions en témoignent :

  • forme ovale de 188 mètres en longueur sur 155 mètres en largeur
  • une hauteur de 50 mètres environ

Intérieur du Colisée de Rome

De nos jours, le Colisée est le monument le plus visité en Italie. Inutile de vous préciser que si vous allez visiter Rome pour la première fois, il faut forcément vous y rendre. Mais sachez aussi que vous serez loin d’être seul à l’intérieur de l’édifice …

Et le Colisée, Colosseo en italien, figure parmi les sites touristiques de la capitale italienne où il est vraiment indispensable de réserver son billet en ligne (ici) pour éviter une longue attente. L’heure à choisir est celle de la visite du Colisée. Celle du forum peut se faire dans les 24 heures sans devoir fixer une heure précise. Il est également possible d’accéder à ce monument via l’un des city pass. Personnellement, je vous recommande plutôt cette option, plus pratique et plus économique. Quelque soit le pass choisi, le Colisée figure parmi les sites historiques inclus.

Colisée de Rome la nuit

Ensuite, il faut savoir que la visite du Colisée se fait via le même ticket que celle du forum romain et du Palatin. Forum romain et Palatin se visitent en même temps (même entrée, même site). Mais vous pouvez faire une pause, pour le déjeuner par exemple, avant d’enchainer avec le Colisée.

Pour en savoir plus sur ce lieu d’intérêt majeur de Rome, vous pouvez consulter mon guide pour visiter le Colisée.

Forum romain

Lorsque l’on se demande que faire à Rome et que l’on souhaite en savoir plus sur l’histoire antique de la ville, le forum romain est la visite à choisir. Comme je le précisais à l’instant, l’accès est couvert par le même billet que celui du Colisée (celui-ci) mais aussi par les pass touristiques évoqués au début de ce guide.

Forum romain à Rome

Le forum romain est assez vaste. De plus, le Palatin (j’en parle plus loin en détails) se situe dans la même enceinte. Il faut donc visiter forum romain et Palatin en même temps. Au total, il faut prévoir entre 2h30 et 3 heures pour bien visiter ce site archéologique. Le forum romain est vraiment dense avec beaucoup de ruines peu espacées. Le Palatin est quant à lui assez vaste avec des points d’intérêt plus espacés.

Parmi les endroits à voir sur le forum romain, je recommande en priorité ceux-ci :

  • le magnifique arc de Titus, l’un des monuments les plus connus du forum
  • la Curie, le mythique monument de la Rome antique
  • la Via Sacra
  • basilique de Maxence et Constantin
  • temple de Saturne ou encore le temple d’Antonin et Faustine

Arc de Titus sur le forum romain

Bien sûr, il y a de nombreux autres lieux d’intérêt sur le forum romain. De nombreux panneaux sont présents sur le site afin d’identifier les ruines antiques. Egalement, à la fin du billet, j’évoque un guide de voyage qui peut être utile pour ce genre de visite afin d’avoir plus d’éléments historiques.

Visite guidée en français pour plus d’informations historiques

Pour avoir plus d’informations sur la Rome antique, c’est clairement le forum romain et le Colisée qu’il faut découvrir avec un guide. Au delà de voir ou visiter les sites historiques, vous en apprendrez bien plus sur le fonctionnement de la société sous l’empire romain.

Vous pouvez réserver une visite guidée en français ici. Le prix couvre celui du ticket d’entrée pour les 3 sites. Cette option reste donc abordable car l’écart de prix est assez limité.

A noter, côté du forum romain, on trouve le forum de Trajan et marché de Trajan. Ce forum est le dernier des forums impériaux construits à Rome. On peut visiter le marché de Trajan mais il sera difficile de le caser dans votre programme si vous n’avez que 3 ou 4 jours pour visiter Rome … Depuis la rue, il est possible de voir les ruines du forum. Ne manquez pas la magnifique colonne Trajane qui commémore la victoire de l’empereur Trajan sur les Daces.

Forum de Trajan

Mont Palatin

Comme indiqué ci-dessus, le Mont Palatin se situe sur le même site que le forum romain. Si vous comptez visiter Rome prochainement, il y a fort à parier pour que vous passiez par le Palatin car le visite du forum est l’un des grands incontournables …

Ce mont est l’une des 7 collines de la ville. Elle se trouve entre le forum et le Circus Maximus. C’est la plus connue des collines romaines car selon la tradition, elle est liée à Romulus et Rémus.

Pour le côté pratique, si vous partez à Rome en été, je vous recommande d’y aller avec une bouteille d’eau. Il y a pas mal de marche sur l’ensemble du site dont une bonne partie au soleil.

Pour cette site historique, voici les lieux d’intérêt à ne pas manquer :

  • maison de Romulus
  • stade de Domitien
  • ruines du Domus Augustana, l’ancien palais impérial de la Rome antique
  • antiquarium du Palatin également appelé musée du Palatin
  • Domus Flavia
  • maison d’Auguste (qui est très bien conservée)

Palatin, l'une des collines de Rome

Je le répète une fois de plus, jusqu’ici, les 3 sites cités sont regroupés dans un seul et même billet. C’est clairement un incontournable à voir. Et c’est la visite par excellence que l’on associe à la Rome antique.

Musée du Vatican

Evoquons maintenant le Vatican, l’autre visite absolument incontournable. Là encore, demandez quoi faire à Rome à quelqu’un qui connait la ville, le Vatican figurera forcément dans les 2 ou 3 premières réponses. Que vous soyez fan d’histoire ou pas, de religion ou pas, difficile de faire l’impasse sur la visite du Vatican. Celle-ci se décompose principalement en :

  • musée du Vatican
  • chapelle Sixtine qui se trouve au sein du musée
  • basilique Saint-Pierre et sa coupole

Visiter le Vatican

Pour ce paragraphe, je vais me concentrer sur le même en lui-même. Je détaillerai les autres lieux d’intérêt du Vatican dans les paragraphes suivants.

Au delà du fait qu’il faille absolument passer par le musée du Vatican pour voir la chapelle Sixtine, le musée en lui-même vaut le détour. Il serait vraiment dommage de visiter Rome sans s’attarder sur ce musée. Le Vatican dispose d’une collection absolument impressionnante. Des oeuvres provenant de très nombreuses régions du monde … mais aussi d’époques très différentes.

Musées du Vatican

On trouve notamment dans ce musée romain :

  • des statues, sarcophages et autres pièces de l’Egypte antique
  • une collection d’objets étrusques dans le Musée grégorien étrusque
  • de nombreuses peintures allant du Moyen-Age au XIXème siècle parmi lesquelles on trouve des oeuvres de Léonard de Vinci (Saint Jérôme en ermite), de Raphaël (La Transfiguration ou la Madone de Foligno) ou encore de Caravage (La mise au Tombeau ou La déposition de Croix)
  • et encore bien d’autres oeuvres de la Rome antique, de la Grèce antique, d’Asie ou ailleurs dans le monde. Y compris des oeuvres de très célèbres artistes comme Rodin, Picasso, Van Gogh ou encore Gauguin

La collection du musée du Vatican est impressionnante et c’est selon moi le plus impressionnant des musées à voir.

Côté pratique, il est plus que recommandé de réserver son billet en ligne (ici). Sans quoi, il faudra compter entre une et deux heures d’attente sur place. C’est clairement un haut lieu du tourisme à Rome … Avec le billet coupe-file, vous réservez pour une heure précise et vous pouvez y entrer sans attente. A noter

Chapelle Sixtine

La chapelle Sixtine fait partie des lieux d’intérêt incontournables à voir à Rome. Elle se trouve au coeur des musées du Vatican. Pour faire simple, c’est plus ou moins comme une salle du musée. L’accès est donc compris dans le billet pour le musée. Et c’est d’ailleurs surement pour cela que le musée du Vatican figure parmi les sites touristiques les plus fréquentés de la ville. Même si le musée mérite le détour à lui seul, ceux qui veulent voir uniquement la chapelle sont obligés de passer par le musée également.

Visiter la chapelle Sixtine

La chapelle Sixtine est connue avant tout pour la fresque située sur son plafond qui est une oeuvre magnifique et impressionnante de Michel-Ange. Mais au delà du plafond, il faut savoir que l’on trouve d’autres magnifiques fresques sur les murs de la chapelle. Des oeuvres d’artistes célèbres de la Renaissance comme Botticelli ou Le Pérugin.

Pour en savoir plus sur ce célèbre lieu d’intérêt de Rome, vous pouvez lire mon article consacré à la visite de la chapelle Sixtine. Vous y trouverez également mes conseils pour bien profiter de votre passage dans ce monument.

Basilique Saint-Pierre du Vatican

La basilique Saint-Pierre est l’autre visite à ne pas manquer dans la cité du Vatican. Lieu de culte majeur du catholicisme, la basilique attire les foules. Là encore, visiter Rome pour la première fois passe forcément par ici, que l’on soit intéressé par la religion ou non.

Lors de votre passage, ne ratez pas les endroits ou lieux d’intérêt ci-dessous :

  • l’immense et célèbre place Saint-Pierre
  • la Pietà de Michel-Ange qui se trouve peu après l’entrée de la basilique, sur la droite
  • la statue de Saint-Pierre qui tient les clés des cieux
  • Baldaquin du Bernin
  • trésor de la basilique Saint-Pierre et nécropole papale
  • coupole de la basilique depuis l’édifice
  • vue sur la place Saint-Pierre et sur la ville depuis le sommet de la coupole (payant)

Basilique Saint-Pierre à Rome

L’entrée dans la basilique est gratuite et ne nécessite pas de ticket. Néanmoins, la file d’attente peut être très longue pour entrer dans le monument. Plus rapide qu’au musée du Vatican mais très souvent de l’ordre de 40 minutes. Il existe des billets coupe-file (ici) mais l’entrée sans attente est également possible avec l’Omnia Card (ici) ou la Rome Tourist Card (ici). D’où l’intérêt d’avoir un city pass pour un premier séjour à Rome … Concernant l’accès au sommet de la coupole, il n’est couvert pas aucun city pass. L’achat du billet se fait sur la droite de l’édifice, juste après avoir passé les contrôles d’accès.

Place Saint-Pierre à Rome

Si vous souhaitez en savoir plus sur la basilique du Vatican, vous pouvez consulter mon article consacré entièrement à la basilique Saint-Pierre du Vatican.

Panthéon de Rome

Le Panthéon de Rome est surement l’un des monuments les plus connus du Centro Storico, le centre historique de Rome. Au coeur des petites ruelles de ce quartier se trouve le Panthéon, sur la Piazza della Rotonda. Au hasard d’une balade lors de votre séjour dans la ville, vous finirez forcément par tomber sur le Panthéon. Point important à noter, sa visite est gratuite !

Panthéon dans le centre historique de Rome

Le Panthéon de Rome a été construit entre 27 avant JC et 125 après JC sur ordre de Marcus Vipsanius Agrippa. On peut d’ailleurs lire son nom sur la façade de l’édifice. Initialement construit comme un temple dédié aux divinités antiques, il fut converti en église au VIIème siècle. Le nom donné à l’église est basilica collegiata di Santa Maria ad Martyres en italien.Du fait de son utilisation en continu depuis sa construction (bien que reconstruit au IIème siècle après destruction par incendie), le monument est parfaitement conservé. Il est d’ailleurs considéré comme le grand monument de la Rome antique encore en très bon état de nos jours.

Façade du Panthéon de Rome

La découverte de ce lieu d’intérêt est assez rapide. Comptez 10 minutes, pas forcément plus. Mais cela reste une visite à faire à Rome. Le bâtiment se résume à une grande salle ronde. Même en observant les détails des murs ou de la coupole, on n’y passe pas forcément plus d’une dizaine de minute si l’on ne le visite pas avec un guide. Pour l’anecdote, à l’intérieur du Panthéon, on trouve le tombeau de Raphaël, le célèbre peinte de la Renaissance italienne.

Fontaine de Trevi

La fontaine de Trevi se trouve légèrement à l’est du Centro Storico, dans le quartier de Trevi. C’est la fontaine la plus célèbre de la ville éternelle ! Elle attire les foules du matin jusqu’en soirée. Si vous demandez quoi faire à Rome à quelqu’un qui connait la ville, cette fontaine figurera forcément parmi ses réponses.

Construite au cours du XVIIIème siècle, cette fontaine de style baroque est une demande du pape Clément XII. La plus célèbre fontaine romaine impressionne pour son architecture, ses sculptures mais aussi par le son généré par l’eau qui s’y écoule.

Fontaine de Trevi

Vous le savez très certainement, la coutume veut que l’on jette une pièce en tournant le dos à la fontaine avant de partir de la ville éternelle, surnom donné à Rome. Selon la coutume, cela garantie d’avoir la chance de revenir dans la ville.

Si vous souhaitez une photographie sans touriste de la fontaine de Trevi, il faudra vous lever tôt, très tôt. Il faut y être dès le lever de soleil. Le reste de la journée, préparez-vous à jouer des coudes pour pouvoir vous en approcher.

Balade dans les ruelles du Centro Storico

Le Centro Storico est, à mon avis, le quartier le plus charmant de Rome. C’est dans ce centre historique que l’on trouve de nombreuses églises, places ou ruelles avec des bâtisses typiquement romaines / italiennes.

Pour découvrir le Centro Storico lors de votre voyage, je vous recommande d’y passer plusieurs fois pour 2 ou 3 heures. Cela permet de découvrir des endroits différents du quartier historique de la capitale italienne, sans forcément y passer une journée non stop. L’idéal pour visiter ce quartier est de s’y balader sans but réel. Flânez dans les ruelles en vous arrêtant lorsque vous voyez une église, une piazza (place) ou un lieu d’intérêt. Comme toujours, pour visiter Rome comme pour n’importe quelle autre ville, rien de tel qu’une balade sans but réel pour prendre le pouls de la capitale italienne.

Centro Storico, le centre historique de Rome

Parmi les dizaines d’endroits à voir dans le centre historique de Rome, je recommande :

  • Panthéon (cité ci-dessus)
  • les nombreuses places du quartier comme la piazza Navona, Campo de’ Fiori ou encore la piazza della Rotondo où se trouve le Panthéon
  • les nombreuses églises comme : l’église Sant’Ivo alla Sapienza, l’église Sant’Andrea della Valle ou encore la toute petite mais magnifique église Santa Barbara dei Librai
  • portique d’Octavie à proximité du musée juif qui se trouve dans l’ex-quartier juif de Rome, moins touristique que le coeur du Centro Storico
  • les colonnes restantes du temple d’Hadrien en plein coeur du centre historique
  • admirer les palais ou leur façade (car certains sont des bâtiments officiels) : Palazzo Misciatelli, Palazzo Chigi, Palazzo Montecitorio ou encore le Palazzo Torres

Piazza Navona

C’est aussi un quartier qui regorge de cafés, bars ou restaurants. Attention tout de même, même si l’on y trouve d’excellents restaurants, c’est aussi un quartier où l’on trouve des restaurants à touriste sans aucun intérêt.

Villa Borghese et galerie Borghèse

Au nord du centre historique se trouve la Villa Borghese, un parc qui s’étend sur 80 hectares. Lieu agréable pour se balader, ce n’est pas un simple parc car on y trouve plusieurs édifices :

  • Villa Médicis (qui abrite l’Académie de France à Rome mais qui se visite)
  • la galerie Borghese, l’un des plus beaux musées de Rome
  • mais aussi d’autres musées comme le musée Pietro Canonica ou le musée national étrusque de la villa Giulia

Visite de la Villa Borghese

Si vous aimez les musées, votre séjour à Rome doit forcément vous conduire à la galerie Borghese. Attention, cette visite se fait uniquement sur réservation (en ligne ici), il n’est pas possible d’acheter son billet sur place. Les entrées étant très limitées dans le musée, il est nécessaire d’anticiper sa réservation, surtout en haute saison où le musée vend tous les tickets d’entrée plusieurs jours avant la date de visite … Ce célèbre musée romain abrite des oeuvres d’artistes très connus comme Raphaël, Le Caravage, Bernini ou encore Titien. Pour en savoir plus sur la visite du musée, vous pouvez consulter mon billet consacré à la galerie Borghèse.

Villa Borghese

Au delà de ses musées, la Villa Borghese mérite vraiment une balade pour profiter des jardins, statues ou fontaines que l’on trouve dans cette immense parc. L’accès au parc est quant à lui totalement gratuit. A noter, la Terrazza del Pincio offre une vue dégagée sur la très belle Piazza del Popolo avec la coupole de la basilique Saint-Pierre en arrière plan.

Château Saint-Ange et le Ponte Sant’Angelo

Le château Saint-Ange, ou Castel Sant’Angelo en italien, se trouve au nord du Centro Storico et à l’est de la cité du Vatican. La célèbre Via della Conciliazione sépare la place Saint-Pierre du château Saint-Ange.

Ce château a été construit au IIème siècle après J-C sur ordre de l’empereur Hadrien pour en faire son propre mausolée. Les cendres d’autres empereurs romains y reposent également, comme celles de Caracalla. Bien que sa vocation initiale était funéraire, le château Saint-Ange a rapidement eu une vocation militaire.

Château Saint-Ange

Ce château se trouve au bord du Tibre, au niveau du Ponte Sant’Angelo ou Pont Saint-Ange en français. C’est là aussi un lieu d’intérêt à voir à Rome. Ce pont connu pour ses nombreuses statues est un passage obligé lors d’un premier séjour dans la capitale italienne. Et c’est aussi un magnifique endroit au moment du coucher de soleil. Là encore, un très ancien vestige car sa construction remonte à 134 sous le règne de l’empereur romain Hadrien. Initialement, avant la christianisation de Rome, le pont s’appelait Pons Ælius.

Pont Saint-Ange à Rome

Musées capitolins

Les musées capitolins sont également appelés musées du Capitole et se trouvent sur la … place du Capitole, entre le forum romain et le centre historique. Plusieurs bâtiments constituent ce musée incontournable de Rome, notamment le palais Neuf et le palais des Conservateurs. Vraiment un musée romain à visiter !

La collection regroupe de nombreux objets et oeuvres provenant de Rome et sa région. L’une des plus célèbres oeuvres du musée du Capitole est sans aucun doute la Louve capitoline, une statue en bronze qui représente la légende de Romulus et Rémus, associée à la fondation de la ville. Dans la cour du palais des Conservateurs, on peut voir les restes du colosse de Constantin, une impressionnante statue de l’empereur qui se dressait sur le forum romain.

Musée du Capitale à Rome

Une visite de ce musée de Rome permet également de voir de nombreuses statues, mais aussi des bustes ou autres objets provenant de nombreux sites historiques de la capitale. La collection du musée est également dotée de nombreux tableaux de célèbres artistes italiens : Titien, Tintoret, Le Caravage ou encore Véronèse.

Louvre capitoline

Attention, si vous comptez visiter Rome en 3 jours sur un week, sachez que le musée est fermé le lundi. Pensez donc à vérifier cela en établissement votre planning.

Voir les plus belles places de la capitale italienne

Impossible de découvrir Rome sans passer par les plus belles places de la ville. Et elles sont nombreuses. Le centre historique regorge de places, plus ou moins grandes. Mais on en trouve également en dehors de ce quartier de la ville. Si vous me demandez que faire à Rome, l’une de mes réponses sera forcément de profiter de ces nombreuses piazza. Pour s’y balader, pour les photographier ou pour y boire un café ou un verre en terrasse …

Lors d’un séjour, il faut à mon avis passer par bon nombre d’entre elles. Parfois juste pour les traverser, parfois pour admirer les fontaines ou autres lieux d’intérêt. Voici, selon moi, les plus belles places à voir à Rome :

  • place Saint-Pierre, célèbre place qui se trouve dans la cité du Vatican, en face de la basilique éponyme. L’immense Piazza San Pietro peut accueillir jusqu’à 300 000 personnes. C’est sur cette place que se tient la foule lors de la bénédiction urbi et orbi du pape. Et c’est depuis le sommet de la coupole de la basilique que l’on peut profiter de la célèbre vue panoramique sur cette célèbre place à Rome
  • piazza di Spagna ou place d’Espagne en français : là encore, une place très connue et très fréquentée. Située au nord du centre historique, cette place est connue pour ses escaliers (très fréquentés lors des journées ensoleillées) et pour sa fontaine Barcaccia. Dans les environs de la place d’Espagne, on trouve de nombreuses boutiques de luxe

Piazza di Spagna

  • piazza del Popolo est une autre immense place de Rome. Là encore au nord du centre historique, elle se trouve en bordure du parc de la Villa Borghese. On trouve un obélisque en son centre et 2 fontaines sur les côtés de la place : la Fontana del Nettuno ainsi que la Fontana della Dea di Roma. A noter également, la place est connue pour ses 2 églises qui se trouvent à l’entrée de la Via del Corso, de part et d’autre de la rue : la Chiesa di Santa Maria dei Miracoli et la basilique Santa Maria in Montesanto
  • piazza Navona, certainement la plus célèbre des places du Centro Storico. A l’origine, cette place était en réalité un stade construit par l’empereur Domitien. On le comprend facilement en voyant la forme de la place. On trouve plusieurs lieux d’intérêt sur cette place de Rome : un obélisque, plusieurs fontaines (fontana del Nettuno, fontana dei Fiumi, fontana del Moro) mais aussi l’église Sainte-Agnès en Agone ou encore le palais Pamphilj. Très touristique, il est impossible de visiter la ville sans passer par cette place. On y trouve bien évidemment de nombreux cafés ou restaurants mais aussi des artistes de rue

Fontaine sur la piazza Navona

  • campo dei Fiori est une place qui se trouve dans le sud du centre historique, à proximité du palais Farnèse. Cette partie du centre est considérée comme étant l’ex-ghetto juif de Rome. La place accueille un marché tous les jours sauf le dimanche. On y trouve là aussi des restaurants et terrasses
  • piazza della Rotonda est une place qui se trouve au coeur du centre historique. Elle est connue car on y trouve le Panthéon. Une belle fontaine se trouve également sur la place, en face du Panthéon. Elle est là aussi bordée de terrasses de cafés ou restaurants.
  • piazza Cavour est souvent oubliée des touristes. Elle se situe à l’est du château Saint-Ange, sur l’autre rive du Tibre par rapport au centre historique. Assez différente des autres places de la ville, notamment pour la présence d’herbe et de nombreux palmiers, elle mérite une visite, du moins un passage rapide
  • piazza Farnese est une place du sud du centre historique, là où se trouve le palais éponyme. Là encore, on trouve une fontaine et des bâtiments typiquement romains. Pour l’anecdote, le palais Farnese est occupé par l’ambassade de France

Au hasard de vos balades dans le centre de Rome, vous aurez bien sûr l’occasion de passer par de nombreuses places, parfois petites. Mais certains sont pleines de charme comme la piazza di Sant’Ignazio. On peut juste déplorer que bon nombre d’entre elles soient envahies par les véhicules en stationnement …

Via Appia et ses sites antiques

Située hors du centre et des principales attractions touristiques de Rome, la Via Appia est moins fréquentée que les principaux monuments de la ville. Même si vous n’y serez pas seul, c’est une visite à faire à Rome, notamment pour sortir du coeur de la ville et profiter d’une belle balade.

On peut s’y rendre facilement en bus depuis le centre-ville, via la ligne 118 (plus d’info ici). Vous pouvez prendre le bus depuis le Colisée, le Circo Massimo ou depuis la Piazza Venezia si vous partez du centre historique.

Via Appia Antica à Rome

La voie Appienne (son nom en français) est une route de la Rome antique qui partait de Rome pour aller jusque dans les Pouilles (sud de l’Italie). Une route pavée longue de 500 kilomètres. Sa construction remonte au IVème avant J-C. Surnommée la Regina Viarum (reine des voies), la Via Appia avait une importance capitale dans la Rome antique. Et on y trouve d’ailleurs de nombreux lieux d’intérêt ou monuments, notamment en bordure de la ville. Ce sont principalement des tombes, mausolées ou catacombes. Mais pas uniquement. Voici les principaux endroits à voir sur la Via Appia à Rome :

  • Villa dei Quintili, ruines d’une ancienne villa d’une riche famille de consuls de Rome
  • catacombes de Saint-Calixte qui sont parmi les plus grandes de la cité antique. Les estimations historiques indiquent que plus de 500 000 personnes y sont enterrés, dont 16 papes. La construction de ces catacombes remonte au IIème siècle
  • les catacombes de Saint-Sébastien sont aussi célèbres car les reliques de Pierre et Paul y furent disposées temporairement au IIIème siècle. A l’époque, ces catacombes étaient appelées Memoria Apostolorum
  • tombe de Cæcilia Metella, le plus connu mais aussi le mieux conservé des mausolées de la voie Appienne

Villa dei Quintili sur la voie appienne

Je le répète, au delà de possibles visites, la Via Appia est une excellent endroit où se balader, sur cette voie en grande partie réservée aux piétons . Si vous comptez aller à Rome en famille, c’est un bon endroit où aller pour varier les découvertes et prendre un peu l’air en dehors du centre de la ville …

Visiter les catacombes de Rome

Je viens de l’évoquer, on trouve 2 catacombes sur la Via Appia Antica à Rome. Ce sont les 2 plus connues et les plus intéressants à mon avis. Il est possible d’y rentrer. Pour ma part, j’avais opté pour les catacombes de Saint-Calixte, notamment pour y voir la crypte des Papes. Pensez à vérifier les horaires et jour de fermeture (mercredi pour Saint-Calixte). La visite se fait obligatoirement avec un guide et les photographies y sont interdites …

Catacombes de Rome

A noter, on trouve d’autres catacombes à Rome dont certaines qui peuvent se visiter également. C’est le cas pour les catacombes de Domitilla (proches de la Via Appia)  ou encore pour les catacombes de Priscille, au nord-est de la Villa Borghese, dans le quartier de Trieste.

Les thermes de Caracala

Les thermes de Caracala figurent parmi les endroits à voir si vous prévoyez de visiter Rome en 5 jours ou plus. Sur un séjour plus court, vous n’aurez pas forcément le temps de faire figurer ce lieu d’intérêt dans votre planning.

Ces thermes furent les plus grands thermes romains lors de leur construction, au début du IIIème siècle. Inaugurés sous l’empereur Caracala, ces thermes pouvaient accueillir plus de 1600 personnes en même temps. Ce sont les ruines thermales les mieux conservées de l’empire romain et sa visite est vraiment intéressante. La bonne conservation des thermes permet de prendre conscience de leur taille imposante. A noter, plusieurs éléments trouvés sur les ruines de ce site sont visibles à travers la ville, comme dans le musée Pio Cristiano ou sur la Piazza Farnese avec une vasque provenant des thermes de Caracalla.

Thermes de Caracala à Rome

Les thermes se situent à proximité du métro Circo Massimo. Situés au sud du centre historique, on peut également s’y rendre à pied depuis le Colisée par exemple. Comptez alors un petit quart d’heure de marche. Le prix du ticket d’entrée est de 8 euros.

Quelques églises à voir à Rome

Dans ce guide pour visiter Rome, j’ai déjà cité pas mal d’églises ou édifices religieux à voir. Mais il y en a bien d’autres encore. Il faut dire que les églises et autres édifices religieux catholiques ne manquent pas dans la capitale …

Si vous n’avez que 4 ou 5 jours à Rome, vous devriez déjà avoir un planning plus que rempli avec les églises cités précédemment dans ce billet. Mais si vous aimez particulièrement les lieux de culte ou que vous comptez séjourner une semaine dans la ville par exemple, d’autres lieux d’intérêt méritent le détour à mon avis. Voici quelques autres églises ou basiliques à voir.

  • Rome compte 4 basiliques majeures. J’ai cité la plus connue d’entre elle, la basilique Saint-Pierre dans la cité du Vatican. Mais on peut aussi s’intéresser aux autres basiliques. L’archibasilique Saint-Jean-de-Latran mérite le détour. Son nom complet est basilique du Très-Saint-Sauveur et des saints Jean-Baptiste et Jean l’Evangéliste … C’est la basilique de l’évêque de Rome qui n’est autre que le pape ! Les 2 autres basiliques majeures sont la qasilique Sainte-Marie-Majeure (proche de la gare Termini) et la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs (au sud du centre). Cette dernière mérite une visite également à mon avis

Basilique Saint-Jean-de-Latran

  • dans le quartier du Trastevere, une visite, même rapide, de la basilique Sainte-Marie-du-Trastevere s’impose (entrée gratuite). On y trouve de superbes mosaïques, sur la façade mais aussi à l’intérieur de l’édifice. Si vous passez par ce quartier, je recommande vivement de faire un rapide tour à l’intérieur de ce lieu d’intérêt

Eglise à Rome

  • à proximité du métro Spagna et de la Piazza di Spagna, l’église de la Trinité-des-Monts mérite une visite également. C’est l’église qui se situe au sommet du célèbre escalier de la place, le Scalinata di Trinità dei Monti

Circus Maximus

Le Circus Maximus, ou Circo Massimo en italien, est le plus grand mais aussi le plus ancien hippodrome de Rome. Sa construction remonte à 599 avant J-C. Au départ utilisé pour des courses de char, il fut ensuite utilisé pour des spectacles mais aussi des processions suite à des triomphes à partir du règne de l’empereur Trajan, plusieurs siècles après sa construction.

L’hippodrome se trouve derrière le Palatin. On peut d’ailleurs avoir un beau panorama sur le Circus Maximus depuis la célèbre colline romaine. Il s’étire sur près de 600 mètres pour une largeur proche de 200 mètres. Les historiens estiment que ses tribunes pouvaient accueillir jusqu’à 100 000 spectateurs.

L’accès au Circus Maximus est libre, on peut donc s’y balader librement à n’importe quelle heure. Pour être totalement franc, il n’y a pas grand chose à y voir. Les quelques ruines sont limitées et éparpillées sur l’immense pelouse. On peut se contenter de l’observer depuis le Palatin lors de la visite du forum romain.

Pyramide de Cestius

La pyramide de Cestius ne figure pas parmi les lieux d’intérêt les plus populaires de Rome. Pourtant, elle mérite à mon avis le détour surtout qu’elle est très proche d’une station de métro, la station Piramide. Cette pyramide date de la toute fin du Ier sièle avec J-C.

Pyramide de Cestius, lieu d'intérêt à voir à Rome

Ce n’est pas réellement une visite à faire à Rome car c’est “juste” une pyramide à voir. Longtemps considérée comme le tombeau de Rémus (frère de Romulus), c’est en réalité le tombeau de Caius Cestius qui a lui même ordonné la construction de ce tombeau funéraire qui n’est pas sans rappeler les pyramides de l’Egypte antique. Néanmoins, au niveau des dimensions, c’est absolument incomparable car la pyramide de Cestius n’est haute que de 36 mètres. A sa base, la largeur est de près de 30 mètres. Sa particularité est qu’elle se situe en plein de coeur de la ville, au bord de la route au niveau de la Porta San Paolo.

On peut également y voir un bout de mur qui touche la pyramide. En effet, l’édifice a été inclus dans le mur d’Aurélien, rempart construit au IIIème siècle pour protéger la ville.

Villa Hadriana

La Villa Hadriana fait partie des sites historiques souvent délaissées par les touristes qui découvrent Rome pour la première fois. Si vous partez visiter Rome en 3 jours (voire même 4 ou 5), vous n’aurez clairement pas le temps d’y aller. Il faut dire que les ruines de la Villa d’Hadrien se trouvent à une trentaine de kilomètres, à proximité de la ville de Tivoli.

La Villa d’Hadrien a été construite au IIème siècle. Elle s’étendait alors sur 120 hectares. Il en reste une quarantaine de nos jours. On peut y avoir des mosaïques, des statues mais aussi de nombreux édifices encore plutôt bien conservés. Nul doute que la Villa Hadrian serait dans le top 5 des lieux à voir à Rome si elle était au coeur de la ville ! Et même à l’écart de la capitale, elle reste un site très fréquenté.

Villa Hadriana

Pour s’y rendre facilement lors d’un séjour romain, il est possible de réserver une excursion à la journée ici. Le prix inclut les trajets aller / retour depuis le centre de Rome ainsi que les billets et guide pour la visite de la villa Hadrian et de la Villa d’Este. La Villa d’Este est un autre lieu d’intérêt à Tivoli mais qui n’a rien à voir puisque sa construction est bien plus récente (XVIème siècle). Ce second site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Quelques lieux d’intérêt à voir à Rome

Au delà des endroits cités ci-dessus, il y a bien sûr encore d’autres choses à voir à Rome : des églises, des ruines antiques ou encore d’autres musées. Néanmoins, même si vous prévoyez de découvrir la ville en une semaine ou 10 jours, vous devriez déjà avoir ici pas mal d’idées de choses à faire.

Néanmoins, pour clore cette longue liste de lieux d’intérêt dans la capitale italienne, je vais partager quelques endroits à voir. Ce ne sont pas forcément des visites à part entière mais parfois juste des curiosités insolites :

  • la Bocca della Verità, qui se trouve dans l’église Santa Maria in Cosmedin, est une sculpture datant du Ier siècle qui devait être une bouche d’égout ou une partie d’une fontaine. La légende veut que la bouche de la Vérité aurait tranché la main de ceux qui ne auraient menti

Bocca della Verita à Rome

  • Trou de la serrure de la Villa du prieuré de Malte, une étonnante serrure à travers laquelle on peut voir un alignement parfait de haies et, au centre, la basilique Saint-Pierre du Vatican

Trou de la serrure à Rome

  • mithraeum de la basilique Saint-Clément-du-Latran, un sanctuaire dédié au culte de Mithra, qui se trouve sous la basilique
  • admirer 3 tableaux du Caravage dans l’église Saint-Louis-des-Français entre la place Navone et le Panthéon

 

Visiter Rome : comment organiser son séjour ?

Planifier ses visites ici n’est pas chose aisée. Il y a tellement de lieux d’intérêt, de musées à voir ou de sites historiques qu’une difficile sélection s’impose. Et lorsque l’on ne connait pas la capitale italienne, il n’est pas forcément évident de savoir quoi faire à Rome en 3 jours sans devoir courir …

C’est la raison pour laquelle je vais partager ici quelques suggestions de planning en fonction de la durée de votre séjour. Par exemple, si vous prévoyez de passer 4 jours dans la ville, vous trouverez ci-dessous une suggestion de planning. Bien évidemment, vous pouvez ajuster celui-ci. Par exemple pour supprimer un musée par autre chose si vous n’êtes pas trop friand de musée … Ou encore, si vous comptez visiter Rome en famille, il sera surement judicieux de supprimer quelques sites culturels pour ajouter des balades dans des parcs ou sur la Via Appia par exemple.

Cette partie du guide vous donnera une base afin de construire un planning réaliste, sans vouloir tout voir sur quelques jours.

1 ou 2 jours pour découvrir la ville : mission impossible ?

Autant être franc, découvrir Rome en 1 ou même 2 jours est une mauvaise idée. Ce scénario est à éviter absolument. De toute façon, peu de voyageurs ne consacrent qu’une si courte durée à une ville aussi riche en monument / histoire que celle-ci.

Le premier cas est souvent pour un séjour à la journée, en escale lors d’une croisière dans la Méditerranée. Malheureusement, ce n’est pas ici que vous trouverez des conseils pour visiter Rome en 1 jour, et en devant en plus faire le trajet entre le port de Civitavecchia et le centre.

2 jours à Rome

Et si vous planifiez un road trip en Italie pour ne vous arrêter que 1 ou 2 jours à Rome, je ne peux que vous recommander de supprimer quelques étapes à votre planning pour allonger le temps passé à chaque étape.

Visiter Rome en 3 jours

Rester 3 jours ici est à mon avis un grand minimum. Sur ces quelques jours dans la capitale italienne, il ne faudra pas trainer, bien planifier son séjour mais aussi réussir à faire des choix. Résister à la tentation de vouloir tout voir et tout visiter est indispensable.

On ne peut pas s’imprégner d’une ville comme la capitale italienne en enchainant les musées, sites historiques, lieux de culte, … Il faut aussi prendre son temps pour se balader dans la ville, découvrir les différentes ambiances dans les quartiers de Rome, …

Voici le planning que je recommande pour visiter Rome en 3 jours :

  • première journée consacrée à la visite du Vatican notamment pour la basilique Saint-Pierre, le musée du Vatican ainsi que la chapelle Sixtine. Vous pouvez ensuite revenir dans le centre historique à pied afin de passer devant le château Saint-Ange et le superbe Ponte Sant’Angelo
  • pour la seconde journée : la Rome Antique au programme. La visite du Colisée, du forum romain ainsi que celle du Palatin se fait via un seul et même billet. Comptez une bonne matinée pour profiter sérieusement ces sites historiques majeurs. Vous pouvez ensuite poursuivre votre journée dans le Centro Storico pour vous balader dans les rues, découvrir les plus belles places de la vieille ville, aller voir la célèbre fontaine de Trevi ou encore aller voir le Panthéon
  • pour la troisième et dernière journée, vous pouvez poursuivre la découverte du centre historique et programmer une visite en plus. Je recommande celles des musées du Capitole (Musei Capitolini) ou de la galerie Borghese. Si vous n’êtes pas trop découverte culturelle, vous pouvez aussi vous balader dans le parc de la Villa Borghese ou aller dans le quartier de Trastevere

Visiter Rome en 3 jours

3 jours à Rome, c’est peu. Des choix s’imposent sur les endroits à voir et nul doute que vous repartirez avec l’envie d’y revenir … Ce programme vous permettra de découvrir les sites touristiques majeurs de la capitale italienne tout en profitant du séjour : balade, restaurants, … Etablir un planning trop chargé risque de vous faire enchainer les lieux d’intérêt et musées sans prendre le temps de profiter de la ville.

City pass pour un voyage de 3 ou 4 jours

Si vous comptez visiter la ville en 3 ou 4 jours, le city pass est parfaitement adapté car il couvre 3 jours.  Dans le cas où vous passez 1 ou même 2 jours en plus dans la ville, vous pourrez facilement profiter des endroits gratuits. Il faudra juste adapter votre planning pour concentrer les sites inclus dans le pass et trajets métro / bus dans les 3 jours de validité du pass.

Il faut savoir que le Centro Storico se découvre à pied et la majorité des choses à voir sont gratuites : églises, Panthéon, places, fontaine, … Du coup, si vous partez visiter Rome en 4 jours, vous pouvez vous passer du pass sur la dernière journée.

Sur un séjour de 3 à 5 jours, je recommande l’Omnia Card (achat ici) ou la Rome Tourist Card (ici).

Que faire en 4 jours

Si vous comptez passer 4 jours à Rome, vous pouvez à mon avis partir sur le planning ci-dessus. Il vous restera alors une journée supplémentaire, la dernière de vos 4 journées dans la capitale italienne.

Visiter Rome en 4 joursPour cette journée supplémentaire, vous pouvez :

  • soit partir sur le même planning en espaçant un peu les visites si vous préférez découvrir la ville sans trop vous dépêcher
  • soit ajouter au programme une balade sur la Via Appia avec la visite des catacombes de Rome. Comme vu précédemment, il y a 3 sites différent de catacombes que l’on peut voir au niveau de la Via Appia (cf. paragraphe sur le sujet plus haut dans ce guide). Il faut consacrer une grosse demi-journée à la Via Appia

Je le répète, si vous préférez profiter et arpenter la ville sans trop courir, il est surement préférable de garder le planning proposé pour 3 jours à Rome afin de l’étaler sur 4 jours. Cela vous permettra d’y ajouter quelques détours, de prendre votre temps sans trop surcharger votre planning de voyage.

Que faire à Rome en 5 jours

Visiter Rome en 5 jours devient plus confortable. A moins de vouloir faire le marathon des musées, vous pourrez prendre plus de temps pour vos découvertes et éviter de devoir enchainer 3 ou 4 sites touristiques par jour.

Là encore, ma proposition de planning sur 3 jours reste incontournable. Vous pouvez la reprendre en l’état ou l’étaler sur 4 jours. Si vous le conservez en l’état, vous pouvez alors ajouter ma proposition pour la Via Appia (cf. paragraphe précédent) pour votre 4ème jour.

Enfin, pour le 5ème et dernier jour à Rome :

  • je recommande vivement de visiter la galerie Borghese et les musées du Capitole. Vous pouvez aller dans l’un de ces musées en matinée du jour 4 puis dans le second sur le 5ème jour
  • également, sur une demi-journée, je vous conseille de faire une balade en dehors du Centro Storico par exemple, au départ du Colisée, sur l’itinéraire suivant : Colisée – Circus Maximus – Bocca della Verità – temple d’Hercule Victor – balade le long du Tibre jusque l’île Tibérine – Trastevere via le Ponte Cestius – balade dans le quartier jusqu’à la Porta Portese et retour vers le centre le long du Tibre

Visiter Rome en 5 jours

 7 jours à Rome : quoi faire ?

Une semaine à Rome devrait vous permettre de profiter de la quasi-totalité des lieux d’intérêt évoqués dans ce guide. Vous pouvez donc repartir sur le planning proposé précédemment.

Bien évidemment, il faudra ajuster ce planning en fonction de vos envies et préférences. Si vous comptez visiter Rome en 7 jours, vous pouvez tout à fait aller dans 3 à 4 musées. Néanmoins, si les musées ne sont pas trop votre tasse de thé, il est surement préférable de vous limiter à 1 ou 2 musées incontournables.

Un city pass peut également être utile car il se concentre sur les visites incontournables. Vous pouvez donc, comme pour un séjour de 3 à 5 jours, acheter un pass 3 jours. Ensuite, les lieux d’intérêt mentionnés pour le reste du programme sont hors pass et de toute façon moins fréquentés. Vous pourrez alors acheter vos billets sur place pour garder de la flexibilité. A l’exception de la galerie Borghese où une réservation est indispensable (et à anticiper car les entrées sont limitées, réservation ici).

Que faire à Rome en 7 jours

Quoiqu’il en soit, visiter la ville en 7 jours est assez confortable. Vous aurez le temps de bien profiter de la ville et d’aller voir la majorité des lieux d’intérêt de la capitale italienne.

 

Questions informations pratiques pour visiter Rome

Pour la toute dernière partie de ce guide sur le tourisme dans la ville éternelle, nous allons à nouveau basculer sur des aspects purement pratiques. Nous en avons déjà évoqué au début de ce billet. Mais je m’étais limité aux questions majeures, celles que  tout le monde se pose avant d’aller découvrir la ville pour la première fois.

Ici, nous allons aborder de questions pratiques parfois un peu secondaires mais qui peuvent intéresser des lecteurs du blog qui préparent leur voyage à Rome. Par exemple, si vous êtes flexible sur les dates de votre voyage, nous allons voir quand partir à Rome pour avoir un bon climat mais aussi éviter les foules. Nous évoquerons également la question du budget pour un séjour romain par exemple.

Quand partir à Rome

Lorsque l’on est un peu flexible sur la date de son voyage, on se demande forcément quand partir en voyage dans cette ville d’Italie. La réponse à cette question n’est pas simple ! Tout d’abord, il faut savoir que cette ville très touristique et les touristes y sont présents à longueur d’année. Difficile d’éviter les foules même si la capitale italienne connait forcément une haute et une basse saison.

Voici ce qu’il faut savoir pour déterminer quand partir visiter Rome :

  • le climat est le meilleur entre début avril et fin octobre
  • les mois de juin et septembre / octobre peuvent être préférables pour éviter la foule du printemps et de l’été
  • en hiver, notamment de mi-janvier à début mars, la fréquentation est plus basse
  • la basse saison (hiver) permet aussi de s’y loger à des prix plus raisonnables

Quand partir à Rome

Pour en savoir plus sur les meilleures périodes pour y aller, vous pouvez consulter mon article intitulé quand partir à Rome. J’y parle plus en détails du climat, des températures mais aussi de la fréquentation touristique dans la capitale italienne.

Combien de jours prévoir pour visiter Rome

La question à se poser. Un séjour trop court risque de vous laisser sur votre faim … Il y a tellement de choses à faire ou d’endroits à voir dans la capitale romaine qu’il faut à mon avis y aller pour 5 jours lors d’un premier séjour.

Beaucoup de voyageurs optent pour une visite de Rome en 3 jours, notamment lors d’un week-end prolongé. C’est hélas très court. Bien évidemment, il est possible de voir les incontournables de la capitale d’Italie sur cette durée mais des choix s’imposeront. Et il faudra choisir entre profiter de la ville et enchainer les incontournables. Du coup, partir à Rome sur 5 jours me semble plus raisonnable.

Combien de jours pour visiter Rome

Bien évidemment, si votre budget et agenda le permettent, aller à Rome pour une semaine est également envisageable. Il y a tellement de visites culturelles et lieux d’intérêt à voir que vous aurez largement la possibilité de combler votre planning. Vous pourrez alors prendre le temps d’aller voir des sites historiques supplémentaires comme les catacombes sur la Via Appia ou comme la Villa Hadriana. Sur un court séjour, il faut forcément faire l’impasse sur ces lieux d’intérêt.

En résumé, voici mes conseils pour trancher sur la question combien de jours pour profiter de la ville :

  • passer 1 ou 2 jours à Rome est à mon avis inutile voire stupide, bien trop court pour une telle ville
  • 3 jours est un grand minimum et des choix s’imposeront
  • visiter Rome en 5 jours me semble être un bon compromis pour un premier séjour
  • y passer 7 ou 10 jours est totalement envisageable tant il y a de visites possibles …

 

Faut-il acheter un guide de voyage papier ?

Guide de voyage pour RomeAvoir un guide de voyage papier sur soi peut toujours être utile, ici ou ailleurs. Ce n’est pas indispensable mais c’est toujours utile notamment si vous ne prévoyez pas de faire des visites guidées lors de votre séjour. En effet, le guide papier vous donnera alors quelques informations historiques sur les principaux monuments à voir comme le forum romain ou le Colisée. Il vous permettra également d’identifier les oeuvres à voir absolument dans les principaux musées de la capitale italienne.

Si vous comptez acheter un guide de voyage pour découvrir Rome, je vous recommande d’opter pour le guide Lonely Planet en quelques jours à acheter en ligne ici. Il est parfaitement adapté au city trip notamment grâce à ses chapitres par quartier qui permettent d’identifier rapidement les lieux d’intérêt et bonnes adresses à proximité de l’endroit où vous vous trouvez. Coûtant moins de 10 euros, il ne devrait pas faire exploser votre budget de voyage ;)

Quel budget pour un voyage à Rome

Avant de partir à Rome, comme pour tout city trip, il est toujours utile d’avoir une idée globale du budget à prévoir. Néanmoins, comme toujours sur le blog, je ne donne pas de budget global en disant un voyage dans la capitale italienne en 3 jours coûte autant d’euros. Cela n’a aucun sens car de nombreux paramètres peuvent faire varier votre budget du simple au double : catégorie de l’hôtel, visites libres ou guidées, types de restaurant, …

Pour pouvoir estimer un budget, il faut prendre le temps de calculer ses dépenses majeures : billet d’avion, hébergement, transports sur place, billets d’entrée et repas. Pour cela, je vais partager ici quelques idées de prix pour des dépenses incontournables lors d’un premier séjour. Ces éléments devraient vous permettre de calculer le budget de votre voyage :

  • tarif pour un vol vers Rome depuis Paris : autour de 100 / 120 euros A/R (possibilité de trouver des vols low cost entre 30 et 80 euros généralement
  • transfert de l’aéroport au centre-ville : 6 euros aller simple en bus, autour de 50 euros en transfert privé (jusqu’à 4 personnes)
  • prix d’une nuitée dans un hôtel basique : autour de 60 euros pour une chambre double
  • nuit dans un hôtel de catégorie intermédiaire : autour de 100 euros la chambre double
  • prix d’un city pass : 130 euros pour l’Omnia Card inclut la visite du Vatican, 2 autres sites et les transports sur 3 jours
  • visite guidée du Vatican en français : 67 euros (ici) incluant basilique, musée et chapelle Sixtine
  • budget à prévoir pour le transport sur place : inclut dans le pass cité ci-dessus, pass transport seul à 7 euros pour 24h, 18 euros pour 72h
  • repas dans un restaurant : entre 20 et 30 euros pour plat / dessert

Budget à prévoir pour visiter Rome

Ces idées de prix devraient vous permettre de déterminer un ordre de grandeur pour le budget à prévoir. Bien évidemment, il est important de noter que le tarif du billet d’avion mais aussi le prix de votre hébergement pourra fortement varier en fonction de la saison et de l’anticipation de votre réservation. Visiter Rome en 5 jours en mai en réservant en dernière minute vous coûtera forcément plus cher que la même durée de voyage en janvier en ayant anticipé les réservations …

 

 

Ce guide pratique dédiée à la ville éternelle se termine. Si vous pensiez pouvoir visiter facilement la ville en 3 ou 4 jours, vous devriez maintenant savoir que des choix s’imposeront tant il y a d’endroits à voir ou à visiter dans la capitale italienne. Et oui, si l’on répond souvent le Colisée, le Panthéon et le Vatican à la question que faire à Rome, on peut voir ici qu’il y a bien d’autres lieux d’intérêt incontournables pour un premier voyage dans la capitale italienne …

J’espère que ce guide vous permettra de bien préparer votre séjour à Rome et également du Vatican. Il est primordial de bien se préparer pour un séjour dans une ville aussi touristique. Avoir des réservations coupe-file, via city pass ou réservation unitaire, est absolument primordial pour visiter la ville sans multiplier les temps d’attente inutiles. Sans quoi, les longues attentes à répétition risquent de gâcher votre expérience sur place. Egalement, lorsque l’on découvre une ville aussi culturellement riche, il est impératif de faire des choix et sacrifier certains musées ou lieux d’intérêt que l’on ne pourra pas voir. Vouloir absolument tout faire et tout voir gâche forcément l’expérience du voyage.

Si vous avez une question ou un doute concernant votre séjour à Rome en Italie, n’hésitez pas à commenter ce billet. Nos échanges seront certainement utiles à d’autres lecteurs du blog qui se demandent quoi faire à Rome et qui ont également du mal à trancher sur les visites incontournables et celles à écarter si le temps manque …

Aurélien

Je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au séjour de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

Une question ? Laissez un commentaire ...

Bon plan : Omnia Card, le pass complet !

L'Omnia Card est le pass visite complet pour visiter Rome ! Accès coupe-file aux sites du Vatican (chapelle Sixtine, musée, basilique), forum romain, Colisée, musée à Rome ou encore métro / bus en illimité. Pratique pour faire des économies mais aussi éviter l'attente sur place ...
Pour visiter Rome avec ce pass, vous pouvez l'acheter ici au meilleur prix.

city pass rome