Voyage Way
Blog voyage > Destinations > Espagne > Que faire à Séville en 3 jours : guide pour visiter Séville

Que faire à Séville en 3 jours : guide pour visiter Séville

Que faire à Séville : guide pour visiter la ville

Visiter Séville est une étape incontournable pour un road trip en Andalousie. En effet, au même titre que Cordoue ou Grenade, cette ville fait partie des trésors du sud de l’Espagne. Bon nombre de questions peuvent se poser avant de visiter Séville en 3 jours : quels sont les lieu d’intérêt à voir absolument, comment s’y déplacer ou encore dans quelle partie de la ville se loger …

Ce guide pratique du blog devrait vous permettre de bien préparer cette étape d’un voyage en Andalousie en répondant à ces différentes questions. Nous débuterons par les aspects pratiques d’une visite de Séville avant de parler des lieux d’intérêt à visiter absolument. Je vous dirais également pourquoi je vous recommande de passer a minima 2 jours dans la ville. Et pour réellement bien en profiter, il faut à mon avis passer 3 jours à Séville.

Comme toujours sur le blog, vos commentaires sont les bienvenus. N’hésitez pas à me transmettre vos questions si certaines de vos interrogations restent entières après la lecture de ce guide pour visiter Séville en quelques jours.

 

Informations pratiques pour visiter Séville sur quelques jours

Avant de vous dire quoi faire à Séville en 2 ou 3 jours, il me semble utile d’évoquer quelques aspects pratiques. En effet, on se pose souvent quelques questions d’ordre pratique avant de s’intéresser aux activités, monuments ou lieux d’intérêt à voir.

Même si certains s’y rendent pour un city trip de quelques jours, la visite de cette cité andalouse est très souvent une étape au cours d’un séjour plus large dans la région. Néanmoins, il faut prendre le temps de bien préparer les quelques jours passés ici. Evoquons donc l’essentiel à savoir concernant les préparatifs pour visiter Séville.

Partir en voyage à Séville en Espagne : le billet d’avion

La réservation du billet d’avion est souvent la première étape qui marque les préparatifs d’un séjour. Et très souvent, c’est aussi la première étape d’un road trip en Andalousie. En effet, même s’il est possible d’atterrir à Malaga également, l’aéroport de Séville reste le principal de la région.

Côté prix, l’addition peut fortement varier en fonction de la saison, du choix de la compagnie (low cost ou non) mais aussi de votre possibilité à anticiper votre réservation par rapport à la date de votre voyage. Comptez entre 50 et 150 / 200 euros par personne (aller / retour) pour un vol à destination de Séville depuis la France.

Vol pour Séville

Au moment de la réservation de votre billet d’avion, ne regardez pas que le prix … Il faut également prendre en compte la qualité du service, le fait d’avoir un bagage en soute inclus dans le prix du billet ou encore les horaires du vol (un décollage à 7 heures du matin n’est pas forcément l’idéal). Une escale pour s’y rendre peut fortement prolonger la durée globale du voyage … Pas forcément judicieux si vous n’y partez que pour 3 jours … Pour trouver un vol au meilleur prix et filtrer les billets en fonction de vos critères, vous pouvez par exemple passer par Skyscanner.

Où dormir pour visiter Séville

Après le billet d’avion, l’hébergement est souvent la seconde étape des préparatifs. Et c’est l’un des préparatifs les plus importants selon moi. Pour l’emplacement de l’hôtel choisi mais aussi pour le charme de l’hébergement si vous avez un budget un peu plus large.

La ville étant assez étendue, il est préférable de séjourner dans des quartiers bien situés si vous comptez ne passer que 2 ou 3 jours à Séville. Cela vous permettra d’éviter de perdre du temps dans les transports. Mais vous pourrez aussi profiter pleinement de votre séjour et de vos soirées dans un quartier dynamique et agréable. Si vous souhaitez en savoir plus sur les quartiers de la ville et sur mes recommandations d’hébergement, je vous invite à consulter l’article du blog intitulé où dormir à Séville.

Où loger pour visiter Séville

Un conseil : réservez rapidement votre hébergement pour visiter Séville. La ville fait le plein presque toute l’année même si la haute saison se concentre sur le printemps et l’automne. Je vous recommande donc de réserver votre hôtel le plus tôt possible afin de bénéficier d’un choix plus large mais aussi de meilleurs prix. En Andalousie, c’est souvent la ville où le tarif des hébergement est le plus élevé. Pour un hôtel dans le centre, en haute saison, les prix peuvent flamber. Et même pour 2 ou 3 nuits, l’addition peut vite grimper !

Visite de Séville en Espagne : les réservations à faire

Au delà du vol et de l’hébergement, il reste un dernier point à ne pas oublier lors des préparatifs d’une visite : les réservations à ne pas oublier. En effet, dans une ville aussi touristique, des réservations s’imposent, notamment pour éviter l’attente sur place. Là encore, en visitant Séville sur 3 jours, minimiser l’attente est un vrai plus !

Contrairement à l’Alhambra à Grenade où il faut absolument réserver avec anticipation pour avoir un billet (les entrées sont limitées), ici, vous n’aurez pas ce problème. Néanmoins, des réservations s’imposent pour éviter les files d’attente.

Si vous ne souhaitez pas attendre 2 heures pour rentrer dans les monuments majeurs de la ville, il est indispensable de réserver en ligne pour certaines visites. Voici, selon moi, les réservations à faire pour Séville :

  • cathédrale : le monument le plus visité de la ville. Si vous vous y rendez sans réservation, préparez-vous à une très longue attente … Vous pouvez réserver le billet classique ici. Ce billet correspond à une visite libre, sans guide.
  • Alcazar : l’autre visite phare à faire à Séville. Vous pouvez réserver le billet simple (visite libre) ici.
  • si vous comptez assister à un spectacle de flamenco, je vous recommande celui-ci. Il se déroule dans le patio d’une bâtisse andalouse du XVIIIème siècle. Au delà du spectacle de flamenco, le cadre y est magique … Une chose à faire à Séville selon moi !
Bon plan pour une visite guidée jumelée !

Si vous souhaitez faire une visite guidée d’au moins un lieu historique lors de vos quelques jours sur place, je vous recommande celle de la cathédrale ou celle de l’Alcazar. Ou encore mieux, une visite jumelée qui permet d’économiser.

En effet, vous pouvez opter pour une visite guidée et en français de la cathédrale, la Giralda ainsi que l’Alcazar (à réserver ici). S’il y a une seule visite guidée à faire à Séville, c’est bien celle-ci. C’est le meilleur moyen d’avoir un maximum d’informations et de contexte sur ces lieux d’intérêt majeurs de la ville. Vous pourrez ensuite visiter les autres lieux d’intérêt de la ville par vous-même.

Réservation pour l'Alcazar de Séville

Pour les autres visites que vous pourrez faire à Séville, il y a aura moins de monde. Vous pourrez donc acheter vos billets sur place et cela vous permettra de garder une certaine liberté dans le planning de vos visites.

A noter, la Sevilla Card, l’ancien pass touristique n’existe plus. Il existe néanmoins, un autre pass, le Sevilla City Pass. Si vous ne comptez pas faire de visite guidée et que vous souhaitez faire des visites libres avec un audio-guide, ce pass visite s’avère intéressant. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter mon billet consacré au pass pour Séville.

 

Visiter Séville en 3 jours : les choses à voir ou à faire

Après ces éléments pratiques indispensables aux préparatifs du voyage, place maintenant à la visite de la ville en elle-même. En creusant un peu, on se rend vite compte qu’il y a vraiment pas mal de choses à faire. Monuments, musées, lieux d’intérêt à voir, activités ou spectacles, … Bref, si l’on ne passe que 3 jours à Séville, une sélection s’impose !

Dans cette partie du city guide, je vous parle des lieux d’intérêt à voir ou à visiter. En guide de résumé, voici ce qui vous attend lors de votre séjour si vous ne savez pas que faire à Séville :

  • visiter les lieux d’intérêt emblématiques comme la cathédrale ou l’Alcazar
  • découvrir la magnifique Plaza de España
  • arpenter les rues du centre historique
  • profiter d’un spectacle de flamenco dans une bâtisse ancienne de la ville
  • faire une ou plusieurs excursions dans les villes voisines

La cathédrale de Séville et sa Giralda

L’incontournable ! Si vous demandez à que faire à Séville à une personne qui a déjà visité la ville, ce sera sans aucun doute la première des réponses. Même si vous ne passez qu’une seule journée ici, c’est l’endroit à voir en priorité.

La cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville est clairement le lieu d’intérêt majeur de la ville. Comme je le disais plus haut dans ce guide, c’est aussi un monument très visité et je vous recommande de réserver votre billet en ligne (ici pour le billet simple) pour éviter une (très) longue attente sur place.

La Giralda est l’ancien minaret de la grande mosquée. Après la Reconquista, le minaret fut transformé en clocher. C’est donc le clocher de la cathédrale.

Visite guidée de la cathédrale de Séville

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur la visite de cet édifice religieux et historique, la réservation du billet ou encore le prix des visites, je vous invite à consulter mon billet dédié à la cathédrale de Séville.

Visite guidée ou visite libre ?

Sans être un grand amateur de visite guidée, il faut reconnaitre que certaines sont parfois très utiles. Et selon moi, la visite de la cathédrale en fait partie. Et si vous prévoyez de visiter Séville sur 3 jours, vous aurez largement le temps d’en planifier une.

En Andalousie, je recommande de faire 2 visites guidées, celle de l’Alhambra à Grenade et la visite guidée de la cathédrale jumelée avec l’Alcazar. J’en parle plus haut dans ce guide, dans la partie consacrée aux réservations à ne pas oublier avant de vous y rendre.

Si vous souhaitez réserver une visite guidée pour ces lieux d’intérêt sévillans, vous pouvez la réserver ici en français.

Plaza de España

La plaza de España est l’une des plus célèbres places de la ville. Difficile de visiter Séville sans passer par ce lieu d’intérêt. Il n’y a rien à visiter en soi, juste se balader sur cette immense place, profiter des fontaines et de magnifiques céramiques.

Ne manquez pas les 48 bancs qui longent le palais de la place. Ils sont à l’effigie des provinces d’Espagne.  Le palais de la place d’Espagne est occupée par des institutions espagnoles. Il n’est pas possible de le visiter mais on peut néanmoins grimper à l’étage pour profiter de la vue depuis les balcons.

Place d'Espagne à Séville

La plaza de España est un peu excentrée. Elle se situe au sud des principaux lieux d’intérêt de la ville. Si vous comptez vous y rendre à pied depuis le centre ville, il faut compter environ 20 minutes. Au delà de ce temps de trajet, l’accès y est bien évidemment libre et ce lieu d’intérêt ne vous demandera que quelques minutes pour vous balader sur la place et admirer l’architecture et les détails.

Alcazar de Séville

Avec la cathédrale, l’Alcazar est l’autre visite à faire absolument. Même si vous comptez visiter Séville en 1 jour, il faut inscrire cette visite à votre planning !

Tout comme la cathédrale, l’Alcazar est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est l’autre lieu d’intérêt très visité de la ville. Si vous n’optez pas pour la visite guidée commune avec la cathédrale (que j’évoque plus haut), je vous recommande alors de réserver votre billet sur le web (ici) pour éviter l’attente sur place.

Alcazar de Séville

L’Alcazar a été construit par les Omeyyades (dynastie musulmane) et a ensuite été modifié par les espagnols. C’est un véritable chef d’oeuvre d’architecture typique de l’Andalousie. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter mon billet de blog dédié à la visite de l’Alcazar de Séville.

Balade dans les ruelles de Séville

Au delà des visites ou des choses à voir, je vous conseille de prendre le temps de vous balader dans les charmantes ruelles du centre historique.

Visiter Séville (comme pour n’importe quelle ville d’ailleurs) ne pourrait se résumer à enchaîner les lieux d’intérêt et monuments de la ville. Rien de tel que de se balader, sans but réel, sans plan, au hasard des rues. Et le centre historique s’y prête parfaitement.

Vous y découvrirez de charmantes bâtisses, des églises et bien d’autres choses encore.

Torre del Oro

La Torre del Oro se situe en bordure du Guadalquivir, le fleuve qui traverse la ville. Construite au XIIIème siècle, cette tour était un poste d’observation militaire. Elle constituait une partie intégrante des fortifications qui faisaient le tour de la vieille ville.

Aujourd’hui, il est possible de visiter cette tour. L’entrée ne coûte que quelques euros (de mémoire 3 euros). La tour abrite un musée naval qui a peu d’intérêt de mon point de vue. Néanmoins, l’intérêt majeur de la Torre del Oro est la vue qu’elle offre sur le Guadalquivir.

Visite de Séville : Torre del Oro

Si vous comptez ne passer qu’une seule journée ici, ce n’est pas forcément le lieu d’intérêt à privilégier. Mais en passant 2 ou 3 jours à Séville, c’est un endroit à voir. Pour la vue sur le fleuve et la ville. Rien de plus ;-)

Que faire à Séville : assister à un spectacle de flamenco

Parmi les expériences à vivre à Séville, je recommande vivement d’assister à un spectacle de flamenco. J’en parlais plus tôt dans ce billet dans la liste des réservations à prévoir.

Le flamenco est une danse du XVIIIème siècle, originaire d’Andalousie, la région où se trouve cette ville espagnole. Même s’il est possible d’assister à un spectacle de flamenco dans d’autres villes de la région, je recommande de vivre cette expérience lors de votre séjour.

En effet, il est possible d’assister à un spectacle dans le Museo del Baile Flamenco (réservation nécessaire ici). Ou plus précisément dans le patio de cet ancien palais andalou. Le charme du lieu allié à la musique / danse constituera très certainement l’un de vos meilleurs souvenirs à Séville mais plus largement en Andalousie !

Plaza de Toros de la Maestranza

La Plaza de Toros de la Maestranza a pour nom complet : arènes de la Real Maestranza de Caballería. Ce sont les arènes de la ville.

Même sans assister à une corrida, il est possible de visiter ces arènes. Elles datent du XVIIIème siècle et peuvent accueillir plus de 12 000 personnes.

Plaza de Toros à Séville en Espagne

La visite coûte 8 euros. Au delà de la visite des arènes, le billet permet également de visiter le musée qui permet de mieux comprendre l’histoire de cette tradition si présente en Espagne. A moins d’être vraiment intéressé par la tauromachie, ce lieu d’intérêt n’est pas forcément parmi les grands incontournables.

Si vous partez visiter Séville en moins de 3 jours, il y a mieux à faire selon moi. C’est à réserver pour un séjour de 3 jours ou plus.

Casa de Pilatos

Parmi les endroits à voir à Séville, je vous recommande de passer par la Casa de Pilatos, aussi appelé en français palais Pilate ou maison de Pilate.

Ce palais se situe dans l’ancien quartier juif. Datant du XVIème siècle, ce palais andalou mélange de nombreux styles architecturaux : mudéjar, gothique ou encore renaissance suite à des transformations plus tardives.

La visite peut se faire tous les jours et l’entrée coûte 12 euros. L’audio-guide est compris dans le prix.

A voir à Séville : Casa de Pilatos

A faire à Séville en Espagne : croisière en bateau sur le Guadalquivir ?

Selon moi, la croisière en bateau sur le Guadalquivir n’est pas forcément incontournable. Sauf si vous aimez cela ou si vous partez visiter la ville en famille. C’est souvent le genre d’activité qui est appréciée par les enfants.

La croisière en bateau dure une heure. Le bateau est assez grand et c’est un peu usine à touriste. Néanmoins, cela reste un bon moyen de découvrir la ville sous un autre angle, depuis le Guadalquivir.

La croisière coûte 18 euros par personne (réservation ici). Là encore, cette activité peut être intéressante si vous avez un planning un peu large mais je vous déconseille de faire cela si vous n’avez que 2 ou 3 jours pour visiter Séville.

Excursion à faire à Séville lors d’un city trip

Si Séville est l’une des étapes de votre périple en Andalousie, il y a fort à parier pour que votre itinéraire passe par les villages blancs, Grenade ou encore Cordoue. Dans ce cas, je vous invite à consulter mes autres billets sur le blog qui devraient vous aider à préparer la suite de votre séjour dans le sud de l’Espagne.

A l’inverse, si vous partez dans le cadre d’un city trip, vous aurez peut être l’envie de faire une ou deux excursions en dehors de la ville.

Si vous comptez visiter Séville en 3 jours (et a fortiori 1 ou 2 jours), je vous recommande de rester dans la ville. Il y a bien assez de choses à voir ou à faire. A l’inverse, si vous projetez d’y passer 5 jours, vous pouvez à mon avis tout à fait planifier une ou deux excursions autour de la ville (à la journée).

Visite de l'Alhambra à Grenade

Voici quelques excursions à faire depuis Séville en Espagne :

  • une journée à Grenade notamment pour la visite de l’Alhambra (réservation de l’excursion ici). Ce palais grandiose est très certainement le monument le plus emblématique du sud de l’Espagne. L’excursion inclut le billet d’entrée pour l’Alhambra
  • une journée à Cordoue pour se balader dans les étroites ruelles de la vieille ville mais aussi pour visiter la célèbre mosquée de Cordoue. Vous pouvez opter pour une excursion (résa ici) ou bien y aller par vous-même. Le train permet de rejoindre facilement Cordoue depuis le centrer-ville (45 minutes de trajet aller simple en train)
  • une journée pour découvrir les villages blancs andalous. Vous pouvez réserver cette excursion ici. Ici, une autre facette de l’Andalousie, différente des grandes villes comme Grenade ou Séville, les villages blancs sont charmants et font partie des incontournables à voir dans le sud de l’Espagne. C’est aussi un bon moyen de couper son séjour en profitant des beaux paysages et du calme des petits villages andalous.

 

Conseils pour préparer une visite de Séville en quelques jours

D’autres questions non évoquées jusqu’alors peuvent se poser. Ces questions variées peuvent poser sur la meilleure saison pour y aller, le nombre de jours nécessaire pour découvrir la ville ou encore sur le budget à prévoir.

Dans la dernière partie de mon guide pour visiter Séville, j’évoque ces quelques questions annexes qui peuvent être utiles pour certains lecteurs du blog. Bien évidemment, si vous avez d’autres questions qui restent sans réponse à la suite de la lecture de ce guide, n’hésitez pas à me les transmettre via la zone de commentaires (à la fin du billet).

Quand partir à Séville ?

La question de la meilleure saison pour y voyager peut se poser. Si vous avez le choix sur vos dates de voyage et que vous êtes plutôt flexible, il est en effet préférable de bien choisir la période à laquelle partir.

Deux critères sont à prendre en compte selon moi : l’aspect météo mais aussi la fréquentation des lieux d’intérêt de Séville. Fort logiquement, si vous souhaitez privilégier la météo, vous risquez de croiser bien plus de touristes lors de votre voyage.

Quand partir à Séville

D’un point de vue météo, les meilleures saisons pour y aller sont le printemps et l’automne. Notamment de mars à fin mai puis de mi-septembre à début novembre. Ce seront aussi les mois où vous y trouverez le plus de voyageurs. A noter, visiter Séville pendant la Semaine Sainte peut s’avérer assez compliqué. Il y a beaucoup de monde à cette période de l’année. Si vous n’avez pas le choix et que vous comptez y aller durant la Semaine Sainte, assurez-vous de réserver votre hôtel le plus rapidement possible !

Un city trip à Séville pour 3 ou 4 jours est tout à fait envisageable même en hiver. Néanmoins, si votre visite s’inscrit dans un séjour plus large dans le sud de l’Espagne, il est recommandé de prendre en considération les aspects météo des différentes villes que vous allez visiter. Par exemple, un road trip en hiver ne vous permettra pas de vous baigner à Malaga. Et à Grenade, les températures peuvent être plus basses en hiver.

Combien de jours pour visiter Séville

Là encore, tout dépend du contexte de votre voyage. Si vous partez en city trip, je vous recommande d’y aller pour au moins 4 jours. Au delà des choses à faire, c’est aussi pour éviter un séjour trop court et trop fatiguant. Faire le déplacement jusqu’au sud de l’Espagne pour visiter Séville en 2 jours me semble dommage ! Et cela vous permettra de profiter de la ville, de visiter les lieux d’intérêt tout en se détendant. Et comme vous avez pu voir, si vous vous demandiez que faire à Séville, vous devriez maintenant savoir qu’il est assez aisé de s’occuper pour 4 ou 5 jours …

A l’inverse, si c’est l’une des étapes de votre voyage dans le sud de l’Espagne, il faut bien souvent faire des choix et réduire le temps passé dans chaque ville. Dans ce cas, je vous recommande de visiter Séville en 3 jours (ou 2 si votre timing est serré). Passer moins de 2 jours ici serait vraiment dommage car c’est selon moi l’une des plus belles villes d’Andalousie avec Cordoue.

Combien de jours pour visiter Séville

De plus, comme vous pouvez le voir avec la liste des lieux d’intérêt, visiter la ville en 2 jours demande déjà de faire des choix et de sélectionner quelques unes des choses à voir ou à faire. Une seule et unique journée ne vous permettra que de survoler les 2/3 incontournables et vous n’aurez clairement pas le temps de prendre le pouls de la ville.

En résumé, sur un road trip de 8 jours, je vous recommande d’y passer 2 journées. Sur un séjour en Andalousie de 2 semaines, visiter Séville en 3 jours me semble alors plus raisonnable !

Budget pour une visite de Séville

Sans forcément vous donner un seul et unique chiffre qui n’aurait pas vraiment de sens, voici quelques exemples de prix pour des dépenses courantes lors d’un séjour touristique. Cela devrait vous permettre de calculer le budget à prévoir. En prenant en compte la saison, la durée, le standing des hôtels / restaurants où vous souhaitez aller durant votre visite de la ville.

Egalement, en fonction de ce que vous comptez faire à Séville sur 3 jours par exemple, le budget peut varier. Entre une visite guidée et une visite libre, ou en fonction du nombre de lieux d’intérêt que vous comptez visiter.

  • billet d’avion A/R depuis la France à destination de l’aéroport de Séville : entre 50 (low cost) et 150 euros en moyenne
  • prix d’une nuit dans un hôtel entrée de gamme : 40 à 60 euros pour 2 en fonction de la période
  • prix d’une nuit (chambre double) dans un hôtel de gamme intermédiaire : entre 80 et 140 euros
  • visite de la cathédrale : 9 euros pour le visite libre
  • visite guidée de la cathédrale + Giralda + Alcazar : 40 euros environ
  • prix d’un ticket de métro : 1.40 euro environ
  • prix d’un repas dans un restaurant : 15 à 25 euros par personne

Quel budget pour visiter Séville

N’oubliez pas que les prix des hébergements et vols dépendant de la saison mais aussi de la possibilité d’anticiper vos réservations. Si vous partez à Séville en mai et que vous réservez en dernière minute, les prix vont exploser … Il est toujours préférable de réserver le plus tôt possible pour les villes où le tourisme est très présent comme à Séville.

 

 

Ce city guide se termine. Assez exhaustif, je pense que ce billet du blog devrait répondre à la majorité des questions que l’on est amené à se poser avant de partir visiter Séville en 3 jours.

Séville est souvent une étape majeure d’un séjour en Andalousie. Il faut dire que c’est très certainement la ville d’Andalousie où il y a le plus de choses à voir ou à faire. Balades dans le centre historique, visite de la cathédrale ou encore de l’Alcazar, Plaza de España, … et j’en passe ! Il y a vraiment de quoi faire. Consacrer 2 ou 3 jours entiers à la visite de Séville en Espagne est donc une durée tout à fait raisonnable.

Enfin, comme indiqué au début du guide, vos questions sont les bienvenues. Si vous comptez visiter Séville prochainement et qu’il vous reste des questions, n’hésitez pas à utiliser la zone de commentaires ci-dessous. J’essaye de répondre le plus vite possible aux commentaires des lecteurs du blog ! Et nos échanges pourront peut être s’avérer utiles à d’autres lecteurs du blog qui partent en Andalousie prochainement et qui se demandent également que faire à Séville.

 

Certaines photographies de ce billet proviennent de Shutterstock.

Aurélien

Je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au séjour de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

9 commentaires

  • Bonjour, bonjour !

    Concernant les “excursions hors Seville” il y a aussi quelque chose de moins connu mais facile/proche : Santiponce.
    C’est genre à 10km à la sortie de la ville.
    Il y a un magnifique monastère, San Isidoro del Campo, la majeure partie est encore fermée en réno/attente de réno mais ce qui est accesible vaut vraiment le coup si vous aimez la belle architecture et pas mal de fresques… Et c’est GRATUIT en prime !
    Et toujours dans le même village, ce pour quoi il est le plus connu : la cité antique d’Italica. Il reste essetiellement que les fondations pour tout ce qui est habitations et bâtiment collectifs mais cependant beaucoup de sols en mosaïque (très beaux et motifs variés). Et le clou du spectacle, l’amphithéâtre plutôt bien conservé. Et Italica c’est GRATUIT aussi pour les membres de l’UE.

    Si vous aimez les vieilles pierres voilà une sortie pas chère (on peut pas mieux là…) et rapidement accessible depuis Séville.
    ATTENTION : pour Italica prévoir casquette et eau, le faire le matin ou fin d’aprèm et/ou pas en Juillet/Août (nous on y était à mi-septembre et on a bien cuit quand même…) car la région de Séville c’est chaud, très chaud et il n’y a pas beaucoup d’arbres sur le site (a fortiori sur les points d’intérêt).

    Voyageusement ;-)

  • Gaëlle,
    Merci pour cette information qui sera surement utile à ceux qui comptent visiter Séville en prenant un peu plus de temps !
    Aurélien

  • Vous revendiquez une large expérience des voyages et pour les arènes de Séville, parmi les plus belles et les plus anciennes d’Espagne, vous écrivez ”boycott”… Quelle ouverture d’esprit, quelle tolérance pour des coutumes qui ne sont pas les vôtres. Non, les arènes de Séville sont un incontournable pour qui veut comprendre la ville et ses traditions. Personne ne vous oblige à connaître ou à aimer la corrida, mais la condamner en bloc ainsi n’est pas le signe d’un voyageur digne de ce nom. Vous n’êtes qu’un touriste comme les autres qui jugez sans connaître et sans comprendre avec pour seul horizon, votre petite vie à vous. Cela ramène ainsi tous vos jugements à leur juste valeur : une petit ego de touriste donneur de leçons. Apprenez à voyager sans juger…

  • Le terme ‘boycott’ que j’ai placé dans cet article porte sur la corrida et non sur les arènes. Je l’ai placé entre parenthèse, juste après le terme corrida.
    En effet, la corrida fait partie de l’histoire de Séville, de l’Espagne. Et pas seulement. Dès lors, visiter les arènes de Séville lors d’un séjour dans la ville est à mon avis l’une des choses à faire. J’ai d’ailleurs moi-même visité les arènes de Séville.
    Concernant la corrida en elle-même, j’ai eu l’occasion d’assister à ce que je considère comme un carnage à Saragosse. Je parle donc de quelque chose qui ne m’est pas totalement inconnue. J’ai donc un avis, tranché certes, sur ce sujet et je le partage sur mon blog.
    Vous pouvez lire mon blog et partager ou non cet avis. Si néanmoins vous ne souhaitez pas avoir à lire un avis personnel, je vous invite à lire autre chose qu’un blog. C’est l’essence même d’un blog …

  • Bonjour,
    D’abord merci pour votre blog qui nous est bien utile pour organiser nos futures vacances.
    Nous allons séjourner 8 jours pleins à Séville et prévoyons des escapades à Grenade, Cordoue, éventuellement Cadix et Antéquera.
    Que choisir pour les déplacements, location de voiture, train ou bus.
    Ayant plus de 65 ans, nous avons vu qu’il y avait parfois des tarifs seniors. Dans ce cas les différentes cartes de visites sont elles intéressantes ?
    Avec tous nos remerciements pour ces précieux conseils
    Claudie et Patrick

  • Bonjour,

    Rayonner en Andalousie depuis Séville n’est pas forcément l’option que je recommande. Vous risquez de passer pas mal de temps sur les routes. Si vous n’avez pas le choix, la voiture est à préférer. Sans aucune hésitation. Aller à Grenade à la journée en train ou bus est bien trop contraignant : temps de trajet mais aussi devoir jongler avec les horaires. En voiture, vous serez totalement autonome.

    Concernant les pass, difficile de vous répondre car je ne connais pas les tarifs seniors. A vérifier pour Séville. Pour le pass de Grenade, la Granada Card, elle sera surement rentable même par rapport aux tarifs seniors car elle est vraiment très avantageuse !

    En espérant que cela vous aide pour visiter Séville et l’Andalousie !
    Aurélien

  • Bonjour,
    Merci pour votre réponse rapide et vos conseils.
    En fait c’est après avoir réserver notre hébergement et l’avion que nous avons réalisé qu’il aurait été préférable de faire un périple plus sympa et reprendre l’avion à Grenade pour le retour … manque d’expérience…. Mais il n’est jamais trop tard et notre séjour sur place est de 8 jours pleins et seulement au mois de mai, donc le temps de bien nous organiser avant.
    En revanche nous avions déjà réservé un hébergement en plus à Grenade pour y passer 2 jours entiers et être sur place dès le matin le 2e jour et visiter l’Alhambra très tôt.
    Effectivement nous allons privilégier la location de voiture.
    Bonne journée
    Claudie et Patrick

  • En effet, sur 8 jours, vous avez largement le temps de planifier un road trip. Se limiter à Séville peut être un peu dommage dans votre cas …
    Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous invite à consulter mon guide pour préparer son road trip en Andalousie.
    Vous y trouverez des conseils pratiques pour préparer votre itinéraire.

  • Bonjour,
    Oui oui j’ai lu avec grand intérêt votre guide et j’ai bien abusé de la fonction copier coller.
    Je prépare consciencieusement notre séjour et vos informations nous sont très utiles.
    Un grand merci à vous, c’est super bien fait et très complet.
    cordialement
    Claudie et Patrick