Accueil > Destinations > Islande > Aurore boréale en Islande : mes conseils pratiques !
Aurore boréale en Islande : mes conseils pratiques !

Aurore boréale en Islande : mes conseils pratiques !

Observer une aurore boréale en Islande ! Cela doit être dans la tête de la plupart des voyageurs qui se rendent en Islande, notamment en automne ou en hiver.

Ce fut le cas pour moi lors de mon road trip en Islande ! Dans ce billet dédié aux aurores boréales en Islande, je partage de nombreux conseils pour mettre toutes les chances de son côté et espérer pouvoir voir une aurore boréale en Islande.

Quelques sujets qui seront évoqués dans la suite de ce guide sur les aurores boréales : quand peut-on observer des aurores boréales en Islande, comment s’y prendre, comment photographier une aurore boréale lors de son voyage en Islande, …

 

Aurore boréale en Islande : quand et où les voir ?

La période idéale pour observer une aurore boréale en Islande se situe entre octobre / novembre en mars. Même si parfois il est possible de voir des aurores boréales dès la fin du mois d’août et ce jusqu’en avril.

Pour pouvoir observer une aurore boréale, il faut que le ciel soit parfaitement noir. Dans l’absolu, il serait possible de voir des aurores boréales toute l’année. Néanmoins, entre mai et août, les nuits ne sont pas parfaitement noires en Islande. C’est la raison pour laquelle il n’est pas possible d’observer une aurore boréale sur cette période …

En voyageant en hiver, vous avez donc de fortes chances de pouvoir voir des aurores boréales en Islande.

Autre paramètre influent sur l’observation des aurores boréales : la pollution lumineuse. Il est donc préférable de s’éloigner des villes. En effet, en ville, les nuits noires n’existent pas ! Il y a toujours de la pollution lumineuse (voiture, habitations, éclairage public, …).

Voir une aurore boréale en Islande

Enfin, au delà de la saison et de la pollution lumineuse, nous verrons dans le paragraphe suivant de ce billet que la météo est un facteur clé !

Aurore boréale et pleine lune ?

La pleine lune peut influer sur l’observation des aurores boréales, en Islande et ailleurs. Globalement, pour faire simple, la pleine lune agit comme la pollution lumineuse. La nuit est moins noire et du coup, l’aurore boréale paraitra moins intense. Néanmoins, la pleine lune n’empêche aucunement l’observation des aurores boréales. Elle jouera juste sur les contrastes.

Pour la photographie des aurores boréales, la pleine lune peut avoir l’avantage d’apporter de la lumière sur le premier plan. Cela peut être un atout à Jokulsarlon par exemple !

Enfin, il ne faut pas oublier que l’activité solaire joue également sur le phénomène des aurores boréales. En fonction de celle-ci, les aurores boréales seront plus ou moins visibles.

 

La météo, paramètre majeur pour les aurores boréales en Islande

Afin de pouvoir voir une aurore boréale en Islande, un autre paramètre clé doit être pris en compte : la météo ! A vrai dire, si vous voyagez en hiver, c’est même le paramètre principal.

Il faut que le ciel soit le plus découvert possible (totalement dans l’idéal). En effet, impossible de voir une aurore boréale à travers les nuages …

Et en Islande, avoir un ciel dégagé n’est jamais vraiment garanti …

Nous verrons dans le paragraphe suivant de ce billet comment faire pour observer une aurore boréale en Islande, notamment en consultant les prévisions concernant la couverture nuageuse.

 

Chasse aux aurores boréales en Islande : comment faire !

Si vous voyagez en Islande entre septembre et avril, vous avez donc une chance (plus ou moins importante) de pouvoir voir une aurore boréale. Si c’est le cas, je vous recommande donc de vous pencher sur la question car voir une aurore boréale est réellement une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie !

La première étape consiste à consulter les prévisions concernant 2 points cruciaux :

  • couverture nuageuse
  • intensité de l’activité solaire

Pour cela, rendez-vous sur le site suivant : http://en.vedur.is/weather/forecasts/aurora/#type=total

Cette page est à mettre dans les favoris de votre smartphone !

Prévisions pour voir une aurore boréale en Islande

Pour déchiffrer cette carte, rien de plus simple. Vous avez la possibilité de voir des aurores boréales en Islande si l’indicateur ‘prévision des aurores boréales’ (en haut à droite) est d’au moins 3/4. Plus ce chiffre est élevé, plus les chances de voir une aurore boréale sont importantes et plus l’intensité de l’aurore boréale devrait être importante …

Ensuite, second paramètre, la couverture nuageuse. Vous pouvez observer les aurores boréales dans les zones blanches, c’est à dire, les zones du pays où il n’y a pas de nuage.

Comme toutes prévisions météorologiques, ce qui est annoncé comme prévisions pour le lendemain ou le surlendemain reste une prévision ! Il est donc préférable de confirmer cela quelques heures avant de partir à la chasse aux aurores boréales.

Une fois de plus, vous pouvez voir une aurore boréale si le ciel est bien noir. Il faut donc attendre la nuit complète, c’est à dire, une bonne heure après le coucher de soleil et jusqu’à une bonne heure avant le lever du soleil.

 

Aurore boréale en Islande : mon expérience personnelle

Retour sur mon expérience personnelle de l’observation des aurores boréales lors de mon road trip en Islande.

Pour rappel, mon voyage en Islande s’est déroulé au milieu du mois de novembre 2016. Au cours de mes premiers jours en Islande, aucun espoir de voir une aurore boréale : le ciel est totalement couvert …

C’est après quelques nuits que les prévisions s’améliorent du côté de Vik. Avant de me coucher, je consulte les prévisions et le ciel devrait être découvert vers 5 / 6 heures du matin. Motivé, je me lève donc et prend donc ma voiture pour sortir de Vik et tenter de voir des aurores boréales. Résultat : échec ! Le ciel était encore plutôt couvert. Bref, pas d’aurore boréale en vue.

Identifier une aurore boréale dans le ciel

Lorsqu’une aurore boréale apparait dans le ciel ou lorsque son intensité est faible, il n’est pas toujours évident de la voir à l’oeil nu.

Petite astuce pour identifier une possible aurore boréale : prendre une photographie à main levée, avec un temps de pose de quelques secondes. Si elle apparait verte sur votre photo, c’est bien une aurore boréale.

Après s’être formée, l’aurore boréale est visible à l’oeil nu. Plus ou moins, en fonction de son intensité.

Le lendemain (ou le sur-lendemain), alors que je devais quitter Jokulsarlon, la météo s’annonce bien plus clémente. Déjà en journée, le ciel était plutôt découvert et les prévisions annoncent un ciel totalement découvert pour la soirée / nuit. Je modifie donc mon plan initial et reste une nuit supplémentaire à Jokulsarlon. L’avantage d’être flexible sur son itinéraire de voyage ;-)

Aurore boréale à Jokulsarlon

Vers 22 heures, direction la lagune de Jokulsarlon, histoire d’avoir un cadre sympa si il y a possibilité de voir des aurores boréales. Après quelques minutes d’observation, nous voyons une première aurore boréale, puis d’autres. Le spectacle est magique ! Je resterai plus de 2 heures à observer les aurores boréales et à les photographier. Malgré le froid !

Voir une aurore boréale en Islande : objectif validé :-)

Ce fut au final le seul créneau du voyage car les nuits suivantes seront à nouveau nuageuses …

Voiture de location !

Ceux qui lisent mon blog régulièrement savent que je suis un véritable adepte du road trip. Là encore, pour voir une aurore boréale en Islande, avoir sa propre voiture de location permet d’être totalement flexible.

Pour observer les aurores boréales, il est préférable de sortir des villes, au milieu de la nuit. Sans voiture, c’est tout de suite moins évident.

Contrairement aux préjugés, louer une voiture en Islande est très abordable, surtout si vous voyagez hors saison. Ce qui est a priori le cas si vous souhaitez observer une aurore boréale … Auto Europe vous permet de comparer rapidement les différents loueurs implantés en Islande et vous pouvez annuler votre réservation jusqu’à la veille du voyage en cas d’imprévu.

 

Photographier une aurore boréale en Islande : mes conseils

Premier point crucial, sans quoi, vous pouvez oublier vos photographies d’aurore boréale en Islande : le trépied. Un trépied est absolument indispensable pour photographier une aurore boréale …

Ensuite, il est préférable d’avoir un appareil photo sur lequel vous avez la possibilité de choisir un mode manuel. C’est à dire, un réflex, un hybride, la plupart des bridges ou un compact pro.

Dans la suite de ces explications sur la photographie d’aurore boréale, je vais prendre essentiellement parler de mon cas, à savoir l’utilisation d’un reflex. Globalement, la logique est la même quelque soit l’appareil photo, sauf pour le choix de l’objectif qui ne s’applique pas pour bridge / compact.

Trépied indispensable pour photographier une aurore boréale

Sans trépied, il est inutile d’imaginer réaliser une photo décente d’aurore boréale. Il est important d’utiliser un trépied bien stable surtout que le vent peut souffler en Islande !

Si vous n’avez pas besoin de toute la hauteur de votre trépied, inutile de le déployer dans sa totalité. Beaucoup de trépied ont tendance à être moins stable lorsqu’ils sont totalement déployés.

Si votre objectif est stabilisé, n’oubliez pas de désactiver la stabilisation lorsque vous l’utilisez avec un trépied.

Quel objectif choisir ?

Tout d’abord, il est préférable d’opter pour un objectif grand angle afin d’avoir un plan large. 18mm ou moins pour un capteur APS-C, 24mm ou moins pour un full frame. Rien ne vous empêche d’utiliser une focale plus longue.

Autre point majeur, l’ouverture. La nuit, la luminosité est très faible. Il est donc préférable d’avoir objectif qui ouvre à f/2.8 ou plus. Si vous avez une ouverture moins importante, vous pourrez tout de même photographier une aurore boréale mais il faudra certainement monter dans les ISO, synonyme de bruit supplémentaire sur votre photographie.

Si vous utilisez un boîtier avec un capteur APS-C, je vous recommande tout particulièrement l’excellent objectif Tokina 11-16mm f/2.8. Il est disponible pour monture Nikon, Canon ou Sony.

Mise au point manuelle, à l’infini

Que vous ayez un objectif avec autofocus ou non, je vous conseille de basculer sur une mise au point manuel. En effet, en pleine nuit, lorsque la luminosité est faible, les autofocus n’arrivent souvent pas à faire la mise au point.

Objectif Tokina 11-16mm

Il est donc préférable de faire une mise au point à l’infini, manuellement. Vous pouvez utiliser cette mise au point pour toutes vos photographies d’aurore boréale, tant que le premier plan n’est pas trop proche de vous.

Dans mon cas, lors de mon voyage en Islande, à Jokulsarlon, le premier plan était au moins à 100 mètres de moi. Avec une mise au point à l’infini et une ouverture à f/2.8, toute ma photographie était donc bien nette.

Si ce sujet reste obscur pour vous, je vous invite à vous documenter sur la mise au point à l’infini et sur l’hyperfocale.

Réglages à choisir pour photographier une aurore boréale

Dernière étape de la photographie des aurores boréales : les réglages à appliquer à votre appareil photo.

Je vous recommande d’utiliser le mode manuel de votre appareil photo et d’utiliser les réglages suivants :

  • ouverture à f/2.8 ou la plus grande ouverture possible pour votre objectif afin de capter un maximum de lumière
  • ISO : la faible luminosité vous oblige à monter dans les ISO. Utilisez la valeur la plus grande de votre boitier mais qui reste acceptable niveau bruit. Pour un reflex APS-C Nikon assez récent (type D3xxx ou D5xxx), vous pouvez par exemple utiliser 1000 ou 1250.
  • temps de pose : entre 10 et 30 secondes – à ajuster en fonction de vos tests / préférences

 

Avec ces différents conseils, vous devriez être prêt à observer une aurore boréale en Islande et la photographier ! Voir une aurore boréale en Islande n’est jamais chose acquise. Je vous recommande donc de consulter les prévisions météo dès le premier jour de votre voyage afin de ne pas passer à côté de l’observation des aurores boréales !

Si vous avez des questions concernant les aurores boréales en Islande, n’hésitez pas à commenter ce billet. Je m’efforce d’apporter une réponse à tous les commentaires / questions posées sur le blog.

Recherches effectuées amenant à ce billet du blog voyage

    aurore boréale en islande

Cet article vous a été utile ? Prenez le temps de le noter !

Note : 4.8. Basé sur 8 votes.
Prise en compte du vote en cours ...

A propos de Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du citytrip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

8 commentaires

  1. Merci pour tes conseils.
    Je pars en Islande dimanche et trop hâte d’y aller. Si je peux voir des aurores boréales lors de ce voyage en Islande, j’espère y faire d’aussi belles photos que toi !
    J’ai un reflex Canon avec un objectif Samyang 14mm 2.8. Je pense que ça devrait le faire pour photographier les aurores boréales ;-)

  2. Je suis allée en Islande en août donc hélas, pas d’aurore boréale pour moi.
    Et pour la météo, je confirme que les nuits avec un ciel dégagé ne sont pas légion en Islande …
    Même en été, je n’ai pas vu beaucoup de ciel bleu ou de ciel étoilé. C’est très souvent couvert :(

  3. Les aurores boréales c’est juste magique !
    Je n’ai pas eu l’occasion d’aller en Islande mais j’en ai vu à 2 reprises en Finlande. C’est l’une des expériences à vivre au moins une fois dans sa vie.
    Déjà hâte d’en revoir, en Islande ou ailleurs ^^

  4. Mon retour d’expérience sur les aurores boréales en Islande :
    – voyage de 4 jours (stop over avant d’aller aux US) en octobre 2016
    – 0 nuit avec un ciel dégagé (je suis resté dans le triangle d’or)
    – pas d’aurore boréale pour moi !

    En effet, je rejoins Aurélien, pour voir une aurore boréale en Islande, la météo joue un rôle important :-)

    Il faudra que je retourne en Islande :))

  5. Merci pour tes conseils qui devrait me servir bientôt.
    Je pars en Islande pour une petite semaine au tout début du mois du novembre.
    Forcément, j’espère bien y voir des aurores boréales :)

  6. Je n’ai encore jamais vu d’aurore boréale.
    Trop envie d’aller en Islande, ça tombe bien !
    Reste à prévoir le budget pour ce voyage ;-)

  7. Quelle chance ! Je rêve de voir des aurores boréales. Je suis allée en Islande mais en été, donc c’était mort pour les aurores boréales. Mais l’Islande reste magique même sans aurore boréale ^^

  8. On part mercredi en Islande et on croise les doigts pour pouvoir y voir des aurores boréales ;-)
    On espère avant tout que la météo ne soit pas trop dégueulasse pour profiter pleinement de notre voyage en Islande. Mais voir des aurores boréales lors de ce voyage serait un gros plus !

    Merci pour les conseils photos, je compte embarquer mon trépied justement ^^

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués. *

*

Remonter en haut
Plus dans Islande
Road trip en Islande
8 conseils pour préparer un road trip en Islande

Un road trip en Islande en vue ? Dans ce nouveau billet publié sur mon blog, je vous partage 8 conseils pour préparer un road trip en Islande. Préparatifs, location de voiture et autres retours...

Fermer