Voyage Way
Blog voyage > Destinations > France > Que faire dans le Luberon ?

Que faire dans le Luberon ?

Que faire dans le Luberon

Visiter le Luberon fait partie des incontournables à voir lors d’un séjour dans le sud de la France, plus précisément en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Sur le blog, je partage ici mes conseils pour vous aider à savoir que faire dans le Luberon ! Nous verrons notammentv que le tourisme ne s’y résume pas à la visite des villages provençaux.

Ce bel endroit de France semble faire l’unanimité ou presque, rares sont ceux qui en repartent déçu. Véritablement truffé de petits villages tous plus beaux les uns que les autres, il faut savoir lesquels privilégier. Egalement, pour ne pas visiter que les villages du parc naturel régional, il faut savoir varier vos découvertes. Et là encore, le parc naturel régional du Luberon dispose de bien d’autres endroits à voir. Il ne se résume pas uniquement aux petits villages typiques ! C’est pourquoi nous verrons aussi ici qu’il y a autre chose à voir !

Egalement, ce billet du blog sera l’occasion de partager quelques conseils pratiques pour se préparer à visiter le Luberon. J’évoquerai ici notamment la question du nombre de jours à consacrer ou encore celle de l’hébergement.

 

Le Luberon, un endroit à voir en Provence

Situé à cheval sur les Alpes-de-Haute-Provence et le Vaucluse, le parc naturel régional du Luberon fait partie des plus beaux endroits du sud de la France. Le massif est souvent découpé en 3 monts principaux :

  • le Luberon oriental
  • le Grand Luberon
  • et enfin le Petit Luberon

L’un des atouts majeurs du tourisme est clairement les petits villages qui sont souvent perchés. Au delà du charme même de ces villages, ils offrent souvent des vues magnifiques et dégagées sur les paysages environnants.

Mais comme expliqué dans l’introduction de ce guide pratique, il ne faudrait pas résumer sa visite à celles d ces seuls villages. Il y bien d’autres choses à y faire ou d’endroits à. Et c’est la raison d’être de ce billet du blog.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voici l’essentiel à savoir sur ce qui vous attend si vous vous demandez que faire dans le Luberon :

  • visite des petits villages typiques comme Gordes, Cucuron ou Lacoste
  • admirer les champs de lavande en fleur si vous vous y rendez entre mi-juin et mi-août
  • découverte de la magnifique abbaye de Sénanque
  • voir des bories
  • balade dans les ocres du Luberon à proximité de Rustrel ou Roussillon
  • voir un ou plusieurs châteaux, souvent dans les villages
  • balade dans la forêt des cèdres proche de Bonnieux
  • découvrir un domaine viticole
  • survoler les paysages et villages en montgolfière (réservation ici)
  • profiter des environs comme les gorges du Verdon ou Avignon

Que faire dans le Luberon

Avant de détailler ces lieux d’intérêt à voir lors d’un séjour ici, je vais enchainer sur quelques aspects pratiques à connaitre avant de visiter le Luberon. Notamment pour savoir comment s’y rendre et où séjourner durant la visite du massif.

 

Préparer sa visite du Luberon

Avant de rentrer dans le coeur du sujet et répondre en détails à la question que faire dans le Luberon, il me semble judicieux d’évoquer quelques aspects pratiques.

En effet, avant de se demander quoi visiter ou quels sont les endroits à voir, on se pose souvent quelques questions pratiques : comment s’y rendre, où dormir durant son séjour, … Nous allons répondre ensemble à ces quelques questions pratiques. D’autres aspects pratiques plus secondaires seront évoqués à la fin de ce guide pratique.

Comment s’y rendre

Si vous comptez vous y rendre en voiture, il n’y a pas trop de questions à se poser ! Dans le cas où vous comptez rejoindre le massif en transport en commun, le plus simple est de vous rendre en TGV à Avignon ou Aix-en-Provence. Ce sont les 2 gares TGV les plus proches.

Ensuite, je recommande vivement de visiter le Luberon en voiture. C’est de (très) loin la meilleure solution pour profiter pleinement du parc naturel régional, de ses villages et de ses paysages. En arrivant à l’une des gares citées ci-dessus, vous pouvez facilement louer une voiture. Pour cela, je recommande de passer par RentalCars pour bénéficier d’un tarif négocié, plus intéressant qu’une réservation en direct auprès du loueur.

Où dormir pour visiter le Luberon

La question de l’hébergement est une question cruciale, surtout si vous vous y rendez en été. De mai à fin septembre, c’est la haute saison. Et c’est encore plus vrai en juillet et août où la région fait le plein de touristes. Il est donc fortement recommandé d’anticiper sa réservation d’hébergement, hôtel ou location, si vous vous y rendez durant cette période.

A mon avis, parmi les expériences à vivre ici, il faut passer au moins une nuit dans un mas, bâtisse traditionnelle de Provence qui servait de ferme et qui sont souvent reconverties en maison ou hôtel. On en trouve beaucoup dans le massif. Néanmoins, il est aussi possible de trouver des hébergements plus classiques, qui seront d’ailleurs à privilégier si votre budget pour visiter le Luberon est limité.

Voici quelques hébergements que je recommande pour se loger durant un séjour ici. Ces quelques recommandations sont triées par budget.

  • avec un petit budget, vous pouvez vous tourner vers L’Aptois qui se trouve à Apt. Sa situation géographique est idéale car il se trouve au coeur du massif, un endroit idéal pour rayonner dans la région. Alternative possible, l’appart’hôtel le Moulin Neuf à Manosque. Comme souvent, ce type d’hébergement est un bon plan si vous comptez visiter la région en famille et que votre budget est limité !
  • avec un budget intermédiaire (autour de 100 / 150 euros la nuit en chambre double), vous pouvez vous tourner vers le Mas des Romarins à Gordes, l’un des plus beaux villages. Ce mas est surement l’un des plus beaux dans cette gamme de prix. Autre possibilité d’hébergement dans cette gamme de prix, l’hôtel Le Pré Saint Michel à Manosque, plus ou moins à l’autre extrémité du parc naturel régional, à l’est. Une très bonne adresse, souvent un peu plus abordable. Je le répète, le tarif des hébergements peut fortement varier en fonction de la saison mais aussi de l’anticipation de votre réservation
Où dormir pour visiter le Luberon
crédits : booking.com / Mas des Romarins
  • à la recherche d’un hôtel de luxe pour un séjour d’exception ? 2 adresses se démarquent selon moi : Le Phébus & Spa (Relais & Châteaux) ainsi que le Couvent des Minimes. L’établissement Relais & Châteaux se situent à Joucas, plutôt dans l’ouest du Luberon donc. A proximité de Roussillon ou Gordes dans un magnifique mas. Le second se trouve bien plus à l’est, à Mane, au nord de Manosque. Il se trouve dans un ancien couvent qui date du tout début du XVIIème siècle. Il dispose d’un spa l’Occitane. Ce sont pour moi les 2 meilleurs hôtels de luxe où loger pour visiter la région !

Faut-il prévoir des réservations avant son séjour ?

Je ne reviens pas sur la question de l’hébergement, déjà évoquée ci-dessus. Mais c’est une réservation à anticiper le plus possibles si vous vous y rendez entre avril et septembre.

Au delà de l’hébergement, il n’y a pas forcément de réservation indispensable lors d’un séjour ici. A part peut-être le vol en montgolfière (réservation ici) si vous comptez le faire. J’en reparle plus loin dans ce billet. Les places sont forcément limitées et il est préférable d’anticiper la réservation si vous voulez être certain de pouvoir en profiter. Si votre budget vous l’autorise, c’est à mon avis l’une des choses à faire dans le Luberon. Le départ se fait à Forcalquier, juste au nord du massif.

Egalement, j’évoque dans ce guide pratique la possibilité d’aller voir un vignoble. Si cela vous intéresse, il est là aussi préférable de réserver sa visite (en ligne ici).

 

Que faire dans le Luberon : endroits à voir ou à visiter

Après ces informations pratiques, il est temps de rentrer dans le vif du sujet, la visite en elle-même. Avant de connaitre cet endroit de France, on a souvent en tête les champs de lavande et les villages typiques de Provence.

Bien évidemment, nous allons évoquer ces incontournables ici. Nous verrons qu’il y a bien d’autres endroits à voir ou d’autres choses à faire. Dans la partie suivante de ce guide, nous évoquerons également les choses à faire autour du parc naturel régional.

La région est souvent choisie pour y passer une semaine ou même plus. Et il  est tout à fait possible de rayonner à la journée pour découvrir d’autres endroits proches.

Cucuron, un village authentique

Cucuron est l’un des villages que j’ai préféré dans le Luberon. J’ai dû en voir une petite dizaine (plus ou moins longuement) lors de mon voyage en Provence et je trouve que Cucuron est l’un des plus charmants et surtout le plus typique. Si vous comptez y aller prochainement, je vous recommande vraiment de l’ajouter dans votre liste de choses à voir …

Les ruelles de Cucuron sont charmantes et c’est un vrai plaisir de s’y balader. En bordure du village, après une courte montée, un superbe panorama s’offre à vous depuis d’anciennes ruines. Ne manquez pas cet endroit non plus !

Panorama sur Cucuron

Ce qui m’a beaucoup plu à Cucuron, c’est le côté authentique du village. Bien évidemment, on y croise des touristes, surtout en été lorsque j’y suis allé. Mais au delà des ces touristes qui découvrent le village, on sent qu’il y a une vie dans ce village. Des commerces pour les habitants, des habitants qui se baladent dans le village, … Et croyez-moi, on ne retrouve pas cela partout dans les villages touristiques …

Cucuron

Lourmarin, le village trop touristique

A l’opposé de Cucuron, je placerai Lourmarin. Bien que le village soit magnifique, il est clairement envahi par le tourisme. On n’y ressent plus aucune authenticité. Les cafés / restaurants, boutiques de souvenir ou d’artisanat s’enchaînent.

C’est justement ce que je n’apprécie pas dans ce type de village. Alors oui, Lourmarin est un beau village mais j’ai largement préféré Cucuron ! Si le timing de votre séjour dans le Luberon est serré, je vous recommande de faire l’impasse sur ce village …

Visiter le Luberon en été : admirer la lavande en fleur

Passage absolument obligatoire lorsque vous allez visiter le Luberon et la Provence : la lavande ! Impossible de passer un week-end ici sans aller profiter de ces paysages apaisants et magnifiques.

Bien sûr, l’idéal étant d’y être lors de la floraison de la lavande pour pouvoir y voir ces couleurs magnifiques. Cette période s’étale sur environ 2 mois en fonction des endroits où vous comptez aller :

  • de mi-juin à mi-juillet pour voir la lavande en fleur sur le plateau de Valensole
  • de mi-juillet à mi-août dans les environs de Sault, au nord du massif

Ces périodes sont forcément indicatives. En fonction du climat sur les semaines / mois qui précèdent, ces dates peuvent légèrement varier.

Champ de lavande dans le Luberon

Si vous n’êtes pas dans le Luberon à la bonne saison, je vous recommande tout de même d’aller voir ces champs. Alors certes, on oubliera la couleur de la lavande mais les champs de lavande du plateau de Valensole restent magnifiques, même lorsque la lavande a déjà été récoltée.

Récolte traditionnelle de la lavande dans le Luberon

Enfin, pour clore le sujet de la lavande, si vous êtes dans la région pour le 15 août, ne manquez pas la fête de la lavande à Sault. Ce village situé au pied du mont Ventoux n’est pas directement dans le Luberon mais c’est vraiment très proche.

Le Colorado Provençal à Rustrel pour ses paysages inattendus

Comme je le disais en introduction de ce billet, la région ne se résume pas aux villages typiques de Provence, bien au contraire ! Que faire dans le Luberon, autre que des villages ? Une balade dans le Colorado Provençal par exemple.

Le Colorado Provençal fait partie des autres curiosités à voir dans le parc naturel régional.

Colorado Provençal à Rustrel

Situé en bordure du village de Rustrel, il s’étend sur plus de 30 hectares. Ce site semi-naturel (ancienne exploitation d’ocre) offre des paysages insolites que l’on ne soupçonne pas en France !

Colorado provençal dans le parc naturel régional du Luberon

Plusieurs sentiers permettent de se balader sur le site. Attention, prévoyez de vieilles chaussures car l’ocre tâche ! Une alternative est possible, c’est le sentier des ocres à Roussillon. Les 2 sites sont relativement proches, 20 kilomètres les séparent. Ma préférence se porte sur les ocres de Rustrel. L’endroit est plus ouvert et aussi moins fréquenté.

Au delà du choix du site, ce sont des endroits à voir. Visiter le Luberon ne se résume pas à enchaîner les villages (bien que ce soir une chose à faire également) et ces paysages étonnants du Colorado provençal méritent clairement le détour.

Que faire dans le Luberon : visiter un domaine viticole

Lors de vos trajets sur les routes du parc naturel régional, vous aurez l’occasion de voir de nombreux champs de vigne. En effet, on trouve plusieurs domaines viticoles dans le Luberon. Et ils ne produisent pas uniquement du vin rosé même si c’est le gros de la production ici.

Vignoble du Luberon

Si le sujet vous intéresse, je vous recommande d’aller visiter le domaine de la Royère (réservation en ligne ici) qui se situe à Oppède, dans la partie ouest de la région. Au delà de la dégustation qui termine la visite, cette dernière permet d’en savoir plus sur la production de vin dans la région mais aussi sur le processus de vinification. La visite permet de voir les différentes cuves de vinification mais aussi les fûts en cave.

Fûts dans le domaine de la Royère

Et comme souvent pour les découvertes de domaine viticole, dans le parc naturel régional du Luberon ou ailleurs, cela se termine par une dégustation de plusieurs vins, blanc, rosé et rouge.

Dégustation de vin du Luberon

Même si vous avez déjà eu l’occasion de découvrir des domaines viticoles, un passage ici vous permettra de mieux comprendre les spécificités de la région et des vins produits dans le parc naturel régional. On n’y pense pas forcément mais cela figure parmi les choses à faire dans le Luberon.

Domaine de la Royère

Survoler du parc naturel régional en montgolfière

Pour une découverte sous un autre angle, rien de tel qu’un survol en montgolfière. Cela est possible au départ de Forcalquier, au nord du massif. Un budget assez conséquent est à prévoir car le vol coûte 260 euros par personne, à réserver ici. Et oui, comme toujours, les vols en montgolfière ont un coût assez élevé, dans le Luberon ou ailleurs.

Le vol en lui-même dure 1 heure environ, la durée peut légèrement varier en fonction des vents. A noter, ces vols sont possibles que d’avril à octobre. Ils se déroulent tôt le matin, autour du lever de soleil.

Pour profiter au mieux de cette expérience hors du commun, je vous recommande de réserver le tout premier créneau horaire de vol. Le décollage se fait peu avant le lever de soleil. Cela permet de profiter de la lumière qui apparait progressivement pour ensuite admirer le lever de soleil. Et vu le nombre de jours d’ensoleillement par an dans la région, vous avez de très fortes chances de pouvoir l’admirer !

A noter, si vous prévoyez de visiter le Luberon durant le coeur de l’été, vous aurez en plus la chance de voir des champs de lavande en fleur …

Abbaye de Sénanque, une visite à faire dans le Luberon !

L’abbaye de Sénanque figure forcément parmi les visites à prévoir. Si vous demandez à quelqu’un quoi faire dans le Luberon, nul doute que ce lieu d’intérêt figurera parmi les toutes premières réponses …

Amateur ou non des abbayes et autres lieux de culte, l’abbaye offre avant tout cadre absolument magnifique. Elle est nichée dans la vallée de la Sénancole, une vallée vraiment étroite. Et devant l’abbaye, on peut voir de magnifiques champs de lavande … Coup de coeur plus qu’assuré si vous avez la chance d’y être pendant la floraison de la lavande !

Abbaye de Sénanque dans le Luberon

Construite au XIIème siècle, l’intérieur de l’édifice mérite également de s’y attarder. Notamment pour son superbe cloître.

Cloître de l'abbaye de Sénanque

Auparavant elle était accessible uniquement avec un guide. Désormais, il possible d’opter pour une visite libre, avec une tablette pour avoir des informations sur le monument et ses différents lieux d’intérêt : salles, cloître, église abbatiale, …

Intérieur de l'abbaye de Sénanque

Pour l’aspect purement pratique, il est préférable de réserver en ligne en haute saison. C’est un lieu d’intérêt incontournable et l’abbaye attire beaucoup de monde … Pour réserver votre billet, vous pouvez aller sur le site officiel ici.

Eglise abbatiale de l'abbaye de Sénanque

Si vous n’avez pas la possibilité de découvrir l’abbaye en elle-même (jour de fermeture, manque de temps, …), allez-y tout de même pour la voir de l’extérieur. Les quelques kilomètres de détour seront amplement justifiés par le cadre qu’offre cette merveille !

Autres abbayes à voir dans le Luberon

L’abbaye de Sénanque est clairement la plus connue dans le massif. Surement parce qu’elle est la plus belle … ;-) Si vous comptez visiter le Luberon sur 3 ou 4 jours, il faudra certainement vous limiter à la plus célèbre des abbayes.

Dans le cas où vous passez 7 jours ici ou plus, vous aurez certainement le temps d’en voir une autre. L’abbaye de Saint-Hilaire à Ménerbes mérite un détour également. On est loin de la foule que l’on peut trouver en été à Sénanque. Mais l’abbaye mérite le détour à mon avis. Il existe une autre abbaye, l’abbaye Saint-Eusèbe qui se trouve à Saignon, mais celle-ci ne se visite pas.

Village de Lacoste pour ses charmantes ruelles

Encore un village. Il faut dire que lorsque l’on recherche que faire dans le Luberon, il faut s’attendre à trouver une longue liste de village. Ils sont assez différents et tous très beaux. Et Lacoste figure parmi les plus beaux de ces petits villages provençaux.

Lacoste se trouve entre Bonnieux et Ménerbes. Habité par seulement 400 personnes, le village donne un peu l’impression d’être abandonné. En tout cas, on n’y croise pas beaucoup de monde, en dehors des quelques touristes qui s’y baladent.

Contrairement à Cucuron, on n’y retrouvera donc pas le charme de la vie quotidienne dans un petit village de Provence.

Lacoste - Luberon

Si je place tout de même Lacoste dans ce billet consacré aux incontournables, c’est parce que les splendides ruelles pentues du village m’ont marqué. Ce village a un charme fou !

De plus, au sommet du village, le château de Lacoste (en ruines, ce n’est pas forcément pour le château en lui-même qu’il faut s’y rendre) offre un panorama inégalée sur cette partie de la région. On peut y voir la plaine de Bonnieux, le Mont Ventoux mais aussi les Alpes. Un endroit incontournable dans la région, surement mon panorama préféré ici …

La méconnue forêt des Cèdres

La forêt de Cèdres du Luberon se situe dans le parc naturel régional également, au sud de Lacoste et Bonnieux notamment.

Ces cèdres ont été semés à partir de graines de cèdres provenant de l’Atlas algérien, au milieu du XIXème siècle. Désormais, la cédraie s’étend sur plus de 240 hectares !

Forêt de cèdres du Luberon

Peu visitée, cette forêt de cèdres dispose pourtant plusieurs chemins permettant d’y faire de belles balades. Au calme et en nature !

Pommes de pin d'un cèdre dans le Luberon

L’un des chemins mène à un plateau qui offre un panorama à 180 degrés sur la vallée de la Durance. Une vue remarquable ! Je n’ai plus en tête le nom (ou la couleur) du sentier concerné mais vous le retrouverez facilement sur les cartes affichées au point de départ des sentiers, à proximité du parking.

Village des bories

A moins de 2 kilomètres de Gordes se trouve le village des bories. Ce “village” regroupe une vingtaine de cabanes en pierre sèche (empilées sans mortier), appelées bories. Ces cabanes avaient une utilisation agricole et souvent saisonnières.

L’accès au villages des bories de Gordes est payant, 6 euros par adulte. Le site a été aménagé en musée afin d’en savoir plus sur l’utilisation de ces bories à l’époque et sur le mode de vie agricole dans le massif.

Village des bories

Très souvent, lorsque l’on se renseigne pour savoir quoi faire dans le Luberon, les bories figurent parmi les principales réponses. C’est une découverte instructive. Comptez environ une heure pour découvrir le site sans trop se presser.

Gordes, l’incontournable village à visiter dans le Luberon

Dernier village que je mentionnerai dans ce guide pratique pour visiter le Luberon : Gordes. C’est un des villages très connu.

Et on comprend rapidement pourquoi lorsque l’on approche de Gordes. En effet, depuis l’extérieur du village, quelques centaines de mètres avant d’y arriver, le panorama sur le village est sublime. Gordes est littéralement perchée sur un rocher.

Gordes - Luberon

Sans forcément prévoir d’y passer une demi-journée, une halte rapide à Gordes est une excellente option. Là encore, se balader au hasard des ruelles du village est la chose à faire. Et il y a plusieurs lieux d’intérêt à voir ici :

  • château de Gordes, forteresse du XIème siècle qui règne au coeur du village
  • caves du Palais Saint-Firmin et l’église éponyme
  • chapelle des pénitents blancs

Gordes mérite clairement une petite visite. Et d’ailleurs, si vous comptez aller à l’abbaye de Sénanque, le détour ne sera pas énorme, les 2 endroits sont très proches. Cette partie du massif est incontournable lorsque l’on visite le Luberon pour la première fois.

Visiter l’usine de l’Occitane en Provence

A Manosque, sur réservation, il est possible de visiter gratuitement l’usine de la célèbre marque l’Occitane en Provence. La visite guidée permet d’en savoir plus sur la marque, sur les produits naturels utilisés mais aussi sur les processus de fabrication des principaux produits de la célèbre marque.

Elle est très instructive et assez rapide. Elle dure une heure environ. A la fin de celle-ci, une rapide démonstration de certains produits est proposée. Et vous pouvez également aller au magasin d’usine, sans forcément assister à la visite guidée. Même s’il l’on trouve les produits de la marque partout en France (et ailleurs …), cela peut être un souvenir à ramener.

Visite de l'usine Occitane en Provence
crédits photos : loccitane.com

Pour réserver, vous pouvez aller sur le site officiel. Les visites sont possibles tous les jours d’avril à octobre (du lundi au samedi le reste de l’année). Vous pouvez également passer par le Jardin Méditerranéen. Vous y verrez de nombreuses espèces de plantes utilisées par la marque, avec des explications sur celles-ci.

Une visite 100% gratuite et plutôt instructive. Je recommande d’y passer lors d’un séjour ici, avant ou après être allé sur le plateau de Valensole par exemple. De plus, si vous cherchez que faire dans le Luberon en famille, le jardin peut être une excellente découverte. C’est plutôt ludique et c’est le genre de découverte qui plaira aux enfants.

Musée de l’huile d’olive

Là encore, sur les routes du Luberon, vous aurez l’occasion de voir de nombreuses plantations d’olivier. Qui dit Provence dit olive … A Oppède, un détour par le musée de l’huile d’olive peut être intéressant également.

Musée dans le Luberon

Le musée expose de nombreux pressoirs et autres objets utilisés pour la production de l’huile d’olive. Et c’est aussi l’occasion d’acheter quelques bouteilles car le musée se trouve sur une production d’huile d’olive locale.

Musée de l'huile d'olive à Oppède

Ce musée affiche également de très belles affiches anciennes de produits du sud de la France dans lesquels sont mis en avant l’huile d’olive : huile, savon, produits alimentaires, … Ouvert du lundi au samedi, tarif de 6.50 euros par personne.

Un autre musée : celui de la lavande …

Il existe un autre musée qui peut être intéressant, le musée de la lavande qui se situe à Cabrières-d’Avignon, entre Gordes et Cavaillon. Une autre visite qui peut valoir le détour. Néanmoins, si vous ne passez quelques jours ici, des choix s’imposeront.

A réserver à ceux qui prévoient de visiter le Luberon en 7 jours ou plus par exemple.

 

Que faire dans les environs du Luberon : plusieurs endroits à voir

Si vous prévoyez de visiter le massif en 7 jours ou plus, vous aurez largement le temps de sortir du parc naturel régional pour rayonner dans ses environs. D’ailleurs, j’ai cité plus haut le village de Sault qui ne fait pas directement partie du parc naturel régional.

Ensemble nous allons voir ici plusieurs lieux d’intérêt à voir dans les alentours du massif.

Avignon, une ville à voir

Située à une heure de route du coeur du coeur du Luberon (50 kilomètres d’Apt environ), la ville d’Avignon mérite clairement une visite. Et si vous logez dans l’ouest de la région, vous pourrez vous y rendre en moins de moins de 45 minutes.

Même s’il faut surement plus d’une journée pour profiter pleinement de la ville, il est tout à fait possible de s’y rendre à la journée au cours d’une visite du Luberon. Vous pourrez alors profiter des lieux essentiels à voir. Parmi les lieux d’intérêt, on peut citer :

  • le Palais des Papes, monument majeur de la ville. Le surnom de la ville, la Cité des Papes, provient d’ailleurs d’ici
  • le Pont d’Avignon que l’on ne présente plus
  • le Jardin des Doms, un magnifique parc au coeur de la ville, très agréable lors des beaux jours
  • le Musée Calvet, musée à voir absolument si vous découvrez la ville
  • balade dans les ruelles du centre historique d’Avignon

Visiter Avignon

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter mon guide intitulé que faire à Avignon. Vous y trouverez plus d’informations sur les lieux d’intérêt cités ici mais aussi d’autres idées d’endroits à découvrir si vous comptez y passer un peu plus d’une journée.

Que faire autour du Luberon : Gorges du Verdon

Les gorges du Verdon sont toutes proches. Il serait dommage de passer par ici sans aller voir ce qui est le plus grand canyon d’Europe. Et si vous vous demandez que faire dans le Luberon en famille, les gorges du Verdon vous donneront bon nombre d’idées.

Depuis le plateau de Valensole, il faut compter une demi-heure de route seulement pour rejoindre le coeur du Verdon. C’est donc tout à fait possible de s’y rendre à la journée.

Que faire autour du Luberon : gorges du Verdon

Pour alterner avec les visites de village, rien de tel qu’une activité en famille dans le Verdon, activité sportive ou non. Voici ce qu’il est possible de faire dans les gorges du Verdon :

  • kayak (réservation ici) ou rafting (ici) sur le lac de Sainte-Croix par exemple
  • canyoning (résa ici, possible à partir de 6 ans) pour une activité plus sportive
  • visite des villages typiques du Verdon comme Moustiers-Sainte-Marie ou Castellane
  • profiter des plus belles routes qui longent les gorges du Verdon comme la route des crêtes
  • profiter des nombreuses randonnées possibles dans les gorges du Verdon
  • se baigner sur l’une des plages au bord des lacs du Verdon

Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez consulter mon guide pour visiter les gorges du Verdon. Vous y trouverez de plus amples détails sur les lieux d’intérêt à voir ici. Même s’il faut bien plus d’une journée pour profiter du Verdon, s’y rendre à la journée depuis le Luberon reste tout à fait possible. Et c’est l’occasion de se baigner ou de faire une activité aquatique si vous comptez y aller en été.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter mon guide pour visiter les gorges du Verdon. Passer une journée ou plus ici permet de varier les découvertes. Et si vous partez visiter le Luberon sur une semaine, vous avez largement le temps d’y aller pour une journée de randonnée, de canyoning ou tout simplement pour faire un tour en canoë sur l’un des lacs.

 

Informations pratiques utiles avant de visiter le Luberon

Pour la toute dernière partie de cet article, je vais évoquer quelques informations pratiques. Nous avons déjà évoqué au début du billet les questions clés à se poser concernant notamment l’hébergement.

Ici, nous allons évoquer quelques sujets plus secondaires mais qui peuvent vous intéresser. Nous allons par exemple parler de la meilleure saison pour aller dans le Luberon ou encore le nombre de jours à prévoir pour profiter pleinement de la région.

Quand aller dans le Luberon ?

D’un point de vue météo, il est préférable de découvrir le Luberon entre mi-avril et mi-octobre. Ce sont les périodes les plus clémentes niveau météo. Et les paysages sont aussi plus beaux avec le végétation présente du printemps à l’automne.

Concernant la fréquentation, si vous avez la possibilité d’éviter juillet et août, c’est à mon avis préférable. La fréquentation y est alors très importante. Les villages les plus connus comme Gordes ou Lourmarin sont pris d’assaut ! Et les tarifs des hébergements grimpent également.

Ma préférence se porte sur la seconde quinzaine de juin. Vous pouvez alors profiter des champs de lavande en fleur sur le plateau de Valensole et éviter la haute fréquentation de la période des vacances scolaires d’été.

Guide de voyage papier !

Pour ne rien rater lors de votre voyage dans le Luberon mais aussi pour en savoir plus sur les endroits visités, je vous recommande d’emporter avec vous un guide de voyage. C’est particulièrement utile pour savoir quels endroits voir dans les petits villages par exemple.

Guide Voir Provence & Côte d'Azur

J’apprécie beaucoup la collection Guides Voir car on y trouve bien plus d’explications & illustrations que dans d’autres guides. Un compagnon de voyage bien utile pour découvrir le massif et ses villages :) De nombeuses informations sur l’histoire des lieux d’intérêt sont présentes dans le guide.

Combien de jours pour visiter le Luberon ?

Une question importante se pose souvent : combien de jours faut-il y consacrer ? A mon avis, il faut compter un minimum de 4 jours pour en profiter pleinement. Nous l’avons vu ici, il y a beaucoup d’endroits à voir et les choses à faire ne manquent pas.

Si vous comptez visiter le Luberon en 2 jours, vous n’aurez qu’un simple aperçu : vous allez parcourir rapidement 3 ou 4 villages, voir les champs de lavande à Valensole et aller aux ocres de Rustrel.

Découvrir le massif en 4 jours ou plus est à mon avis préférable pour prendre plus son temps et profiter des visites culturelles : châteaux, abbayes, musées, … Si vous avez un doute sur la possibilité de s’occuper sur une telle durée, vous avez dû le voir ici, il y a vraiment de quoi faire ici !

Enfin, certains voyageurs préfèrent y passer une semaine. En 7 jours, il est alors envisageable de passer une ou deux journées dans les environs. Nous l’avons vu ici, avec les gorges du Verdon ou encore Avignon à proximité, rayonner autour du parc naturel régional est tout à fait envisageable si vous prévoyez de visiter le Luberon en 7 jours.

Quel budget prévoir pour son séjour ?

Afin de vous aider à calculer le budget de votre visite, je vais partager ici les prix des principales dépenses à prévoir. Bien évidemment, vous le savez, l’hébergement représente une part non négligeable du budget. Il est important de noter que le prix payé pour votre hôtel pourra fortement varier en fonction de la saison et de votre capacité à anticiper la réservation. Le prix peut parfois varier du simple au double pour certains mas ou hôtels.

  • location d’une voiture depuis Aix-en-Provence ou Avignon : entre 40 et 60 euros par jour (fourchette haute pour juillet / août)
  • nuitée dans un hôtel basique : 60 à 75 euros
  • tarif d’une nuit en chambre double dans un hôtel de catégorie intermédiaire : autour de 100 à 150 euros
  • vol en montgolfière au dessus du Luberon : 260 euros par personne (résa ici)
  • prix du billet de l’abbaye de Sénanque : 8 euros avec un guide, 9.50 avec la tablette
  • ticket pour le château de Gordes : 5 euros (adulte)
  • accès au village des bories de Gorges : 6 euros
  • sentier des ocres à Roussillon : 3 euros
  • ocres de Rustrel : gratuit mais parking payant (5 euros par voiture)
  • visite de l’usine l’Occitane : gratuit

Ces éléments devraient vous permettre de calculer votre budget global. N’oubliez pas qu’il y a bien d’autres visites à faire dans le Luberon. Et bien souvent payantes également. Néanmoins, ces quelques informations vous donnent un ordre de grandeur des dépenses à prévoir durant votre séjour.

 

 

Ce guide se termine bientôt. Si vous vous demandiez que faire dans le Luberon ou que vous pensiez que le tourisme ci se résumait à la simple visite de quelques villages provençaux, j’espère que ce billet vous donnera bien plus d’idées d’endroits à voir.

Comme toujours sur le blog, les commentaires sont les bienvenus. Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à les partager avec les lecteurs du blog. Et si vous avez une question à propos d’un futur séjour dans ce parc naturel régional, n’hésitez pas à la partager ci-dessous. Je réponds rapidement aux commentaires postés sur le blog. Et ces échanges sont souvent utiles à d’autres lecteurs qui se préparent également à visiter le Luberon …

 

Aurélien

Je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au séjour de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

12 commentaires

  • J’adore le Luberon et je valide toutes ces idées ! Top !
    Par contre, je ne connaissais pas du tout la forêt du cèdres. Il faudra que j’aille voir ça :)
    En habitant Lyon, j’ai l’occasion d’y aller de temps en temps et je ne me lasse pas du tout du Luberon …

  • Je suis allé dans le Luberon en juillet et personnellement, je n’ai pas trop apprécié.
    C’est beau certes mais les villages sont vraiment bondés! Et tu en parles rapidement mais beaucoup sont vraiment hyper touristiques …

  • Certains sont bondés, c’est clair et on y retrouve souvent des boutiques 100% liées au tourisme: artisanat à outrance, vendeurs de glace, …
    Néanmoins, des villages un peu moins connus restent relativement calmes.
    Après, si l’on souhaite éviter les foules, c’est certain, il est préférable d’éviter juillet/août …

    Et comme je le dis dans le billet, le Luberon ne se limite pas à ces villages. Il y a plein d’endroits magnifiques.

  • Tu m’as donné très envie, surtout que je n’habite pas si loin, mais tes commentaires et ceux des autres lecteurs sur le nombre de touristes me fait me demande quel serait la meilleure période. Tu penses que dès mi-juin on peut voir de la lavande en fleurs ?

  • Il y a tant à faire dans le Luberon. J’adore cette région c’est magnifique.
    Il est vrai que certains villages sont très touristiques c’est mieux de les éviter en haute saison.
    Pour ma part j’adore Gordes et les ocres !

  • Merci pour ces nombreuses idées.
    Nous allons passer une petite semaine dans le Luberon au mois de mai et nous nous renseignons tout doucement sur ce que nous allons y faire :)
    Ton article tombe donc à pic!

  • Tes photos sont superbes et me donnent envie de retourner dans la Luberon :)
    Un peu de soleil en plein hiver parisien, ça me fait du bien !

  • Bonjour,
    J’y vais une semaine à la fin du mois ! C’est en faisant mes recherches sur le Luberon que je suis tombé sur votre blog. Celui-ci me semble très intéressant..

  • Bonjour,

    Nous y retournons la semaine prochaine, je suis, moi aussi, tombé amoureux de cette région ! Je valide tout tes conseils sauf Gordes: on a l’impression d’un village reconstitué, sans âme et encore plus touristique que Lourmarin… Par ailleurs, je conseille Oppède le vieux ainsi que le village de Joucas. Si le village en lui-même est agréable mais sans plus, il faut impérativement visiter les sculptures et l’atelier tenu par un couple de sculpteurs sur place: leurs œuvres s’étendent sur le village et témoignent d’un vrai univers personnel. Cela vaut le coup d’œil et surtout d’échanger avec eux !

  • Bonjour,
    plus précisément dans le Lubéron sud, avec comme base la commune de Pertuis, mes sites préférés sont incontestablement :
    1) Ansouis, typique, d’une beauté fabuleuse, y compris par son paysage composé de lignes de cyprès et qui fait penser à la Toscane, et par la vue panoramique qu’il offre de la terrasse de la petite église, elle-même un bijou
    2) La Tour d’Aigues et les pans à caissons encastrés et blasons gravés de son château Renaissance : exceptionnel
    2 bis) le bordant, les immenses parcelles rouges, champs incroyables de coquelicots : une belle surprise !
    3) Lauris, son ancien lavoir et son jardin remarquable
    4) de la route, le village perché haut Grambois
    À partir du livret carré disponible dans les offices du tourisme sur les 16 plus beaux villages du Lubéron côté sud.
    J’ai eu la grande chance de sillonner ce coin fin mars début avril alors qu’il faisait déjà bien chaud et très ensoleillé, et sans personne. Là fin mai début juin, ça commence :)
    Belle(s) visite(s) à tous :)
    sea

  • Merci pour ces idées de choses à faire dans le Luberon.
    Surement utile pour ceux qui iront dans la région cet été !