Voyage Way
Home > Destinations > Nouvelle-Zélande > Road trip en Nouvelle-Zélande : itinéraire d’un mois en NZ

Road trip en Nouvelle-Zélande : itinéraire d’un mois en NZ

Road trip en Nouvelle-Zélande : itinéraire pour 1 mois en NZ

Retour sur mon road trip en Nouvelle-Zélande. Un itinéraire d’un mois sur les routes néo-zélandaises, sur l’île du Nord et l’île du Sud de la NZ. Au programme de ce carnet de voyage : récit de mon road trip sur 1 mois en Nouvelle-Zélande en retraçant l’itinéraire.

Comme toujours, ce récit de voyage est le premier billet que je poste suite à mon retour de NZ. Ce billet retrace mon itinéraire en Nouvelle-Zélande. D’autres billets seront publiés sur le blog, plus précis en traitant d’un endroit précis du pays ou d’une activité réalisée au cours de mon périple d’un mois en Nouvelle-Zélande.

Egalement, ce billet sur mon road trip en Nouvelle-Zélande ne se limite pas à un résumé de mon itinéraire. Vous y trouverez également des conseils pratiques pour préparer votre roadtrip en NZ.

Comme toujours sur le blog, après avoir lu ce récit de voyage, s’il vous avez des questions pratiques à me poser ou des interrogations sur mon itinéraire en Nouvelle-Zélande, n’hésitez pas à commenter ce billet. Les échanges en commentaires sont souvent utiles à d’autres lecteurs qui comptent partir prochainement en voyage sur les routes de Nouvelle Zélande et qui définissent actuellement leur itinéraire.

 

Road trip en Nouvelle-Zélande : quelques aspects pratiques

Avant de vous parler de mon itinéraire en Nouvelle-Zélande, je vais commencer ce billet par quelques informations pratiques cruciales pour préparer son road trip en NZ. 

Je serai peut-être amené à publier un second billet sur le sujet car pas mal de points méritent d’être évoqués lorsque l’on prépare un voyage en Nouvelle-Zélande. Ici, j’évoque les principales informations à avoir en tête. A la fin du billet, je vous partagerai également quelques autres informations qui pourront être utiles pour préparer un road trip en Nouvelle-Zélande. 

Un mois en Nouvelle-Zélande

Road trip en Nouvelle Zélande : voiture, van ou camping car ?

C’es surement la première question que l’on se pose lorsque l’on souhaite partir en road trip en Nouvelle-Zélande. Faut-il louer une voiture ou alors opter pour un van ou camping car ? 

Clairement, si vous ne comptez pas dormir dans des hôtels ou motels lors de votre séjour en Nouvelle-Zélande, il est préférable d’opter pour un van ou camping-car. Sur un voyage d’une assez longue durée (car oui, on ne part pas en NZ pour 2 semaines), ce sera tout de même plus agréable que de planter sa tente tous les soirs !

A l’inverse, si vous comptez alterner camping et hôtel, le van / camping-car risque de ne pas être rentabilisé. Dans ce cas, il est surement préférable de louer une voiture et d’alterner tente et hôtel / motel lors de votre road trip. 

De mon côté, pour une question de budget principalement, j’ai opté pour la voiture de location. En effet, j’ai planifié mon road trip en NZ assez tardivement et en haute saison. Le prix des vans ou camping car étaient très élevés. J’ai préféré me rabattre sur la location d’une voiture classique et jongler avec hébergement en hôtel ou camping (tente donc).

Visiter la Nouvelle-Zélande

Où louer sa voiture pour un road trip en NZ ?

Comme je l’indiquais à l’instant, j’ai donc opté pour la location de voiture pour mon road trip sur les routes néo-zélandaises. Je consacrerai un billet dédié à la location de voiture en Nouvelle-Zélande car il y a beaucoup à dire sur le sujet.

En effet, avec les 2 îles, on se pose pas mal de question sur la location de voiture lorsque l’on définit son itinéraire en Nouvelle-Zélande. Pour louer ma voiture au meilleur prix, comme d’habitude, je suis passé par RentalCars.

Tout s’est très bien passé et le service client de RentalCars a vraiment assuré, notamment sur la gestion du passage de l’île du sud à l’île du nord. En effet, je suis arrivé en NZ à Auckland. Avant de débuter mon road trip, je suis resté une journée à Auckland. J’ai ensuite pris un vol intérieur à destination de Christchurch.

J’ai donc loué ma voiture à Christchurch pour la restituer à Auckland à la fin de mon road trip. Etant donné que beaucoup de loueurs interdisent le fait de prendre le ferry avec sa voiture, RentalCars m’a demandé après la réservation la date de mon trajet en ferry entre les 2 îles. J’ai donc dû restituer la voiture à Picton (à 100 mètres de l’embarcadère) pour en récupérer une autre à Wellington (loueurs directement présents dans le terminal du ferry).  De plus, avec ce type d’itinéraire, les tarifs sont souvent moins élevés. La plupart des loueurs ne facturent pas d’aller simple ! 

Bref, je vous recommande vraiment de louer votre voiture via RentalCars pour votre road trip en Nouvelle-Zélande. Ce site permet de bénéficier de tarifs négociés, bien plus avantageux qu’une location en direct auprès d’un loueur. 

Louer un van ou un camping car en Nouvelle-Zélande

La location d’un camping car ou d’un van pour un road trip en NZ peut être une excellente idée. C’est même surement le meilleur moyen de profiter pleinement de la Nouvelle-Zélande.

Néanmoins, cette solution est assez onéreuse, surtout si vous vous y prenez en dernière minute. Il est indispensable de réserver rapidement, très rapidement même. Si vous partez en haute saison (novembre à mars), réservez vraiment le plus tôt possible, 6 mois à l’avance ou même plus encore.

Pour louer un camping car (ou un van) en Nouvelle-Zélande, je vous conseille vivement Motorhome Republic. C’est clairement le site qui vous permettra de comparer les tarifs et trouver un camping car au meilleur prix pour votre road trip. En quelque sorte, c’est le RentalCars du van et camping car ;-)

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce vaste sujet, je vous invite à lire mon guide sur la location de voiture / van / camping-car en Nouvelle-Zélande.

Faut-il effectuer des réservations de visite ou d’activité pour son road trip en Nouvelle-Zélande ? 

Au cours de son itinéraire en Nouvelle-Zélande, il est toujours agréable de ne pas avoir tout planifier pour pouvoir rester flexible. Notamment pour essayer de contrer la météo parfois capricieuse dans le pays du long nuage blanc … 

De ce fait, pour rester flexible au cours de votre visite de la Nouvelle-Zélande en voiture, je vous recommande de garder quelques jours sans réservation dans votre planning. Cela vous permettra de prolonger une étape à un endroit bien précis. 

Visite d'Hobbiton en Nouvelle Zélande

Néanmoins, des réservations sont parfois indispensables en Nouvelle-Zélande. Surtout en haute saison. Certaines activités ou visites se remplissent bien en avance et si vous ne réservez pas assez tôt, vous risquez de passer à côté … 

Suite à mon road trip en Nouvelle-Zélande, voici mon retour d’expérience avec les activités / visites que je vous conseille de réserver le plus tôt possible : 

  • visite d’Hobbiton (réservation en ligne ici) : j’ai bien failli ne pas pouvoir faire la visite car tout était complet 8 jours à l’avance … J’ai réussi à obtenir une place sans pouvoir choisir jour et heure de visite (surement une annulation de quelqu’un). Pensez donc à réserver bien en avance en haute saison
  • croisière à Milford Sound : je vous en reparlerai sur le blog par la suite mais je vous conseille vivement de réserver auprès de la compagnie Mitre Peak Cruises. C’est clairement LA compagnie qui se démarque car les bateaux sont plus petits et s’approchent donc bien plus des cascades et vont plus loin que les gros bateaux. Cependant, qui dit petit bateau dit remplissage plus rapide. Ne tardez donc pas à réserver votre croisière à Milford Sound (réservation ici)
  • randonnée sur le glacier Franz Josef : hélas, j’ai raté cette randonnée lors de mon road trip en Nouvelle-Zélande :la faute à la météo … Là aussi, les places sont très limitées car les randonnées sur le glacier se font après un trajet en hélico. Pensez donc à réserver (sur le web ici) rapidement ! Malgré une certaine flexibilité dans mon itinéraire, je n’ai pas pu décaler l’activité à un autre jour car tout était complet … 

Milford Sound, incontournable d'un road trip en Nouvelle-Zélande

Egalement, vous pouvez réserver votre traversée en ferry entre l’île du nord et l’île du sud. D’ailleurs, comme indiqué plus haut dans ce post, si vous visitez la Nouvelle-Zélande en voiture, le loueur vous demandera surement la date et heure de votre traversée. J’ai réservé ma traversée en ferry sur DirectFerries

Pour les autres activités ou visites, vous pouvez réserver plus tard ou même acheter votre activité / billet sur place. 

Road trip en Nouvelle-Zélande : ne pas oublier de s’assurer ! 

Un dernier point à ne pas oublier pour un road trip : l’assurance voyage ! En effet, que vous partiez en Nouvelle-Zélande pour un séjour classique (moins de 3 mois) ou pour un PVT, je vous recommande de prendre une assurance voyage.

La Nouvelle-Zélande est un pays où le niveau de vie est élevé et le coût des soins est bien supérieur à la France. N’oubliez pas qu’en cas de pépin sur place, votre mutuelle (et la sécu) ne vous rembourse qu’à hauteur du coût des soins en France. 

Sans assurance voyage, en cas de souci, vous pouvez y laisser des sommes importantes … Il est donc bien plus prudent de vous lancer dans votre road trip en Nouvelle-Zélande en étant couvert par une assurance voyage. Je vous recommande de vous tourner vers Chapka assurance qui est, pour moi, l’assurance qui offre le meilleur rapport couverture / prix. Vous pouvez obtenir un devis en ligne gratuitement ici.

Assurance voyage en Nouvelle-Zélande

Assez de conseils pratiques pour le moment. Je vais désormais vous parler de mon itinéraire en Nouvelle-Zélande à travers le récit de mon voyage. Si vous préparez un road trip en NZ, vous pourrez trouver d’autres conseils pratiques secondaires à la fin de ce billet. 

 

Itinéraire d’un mois en Nouvelle-Zélande : l’essentiel

Pour débuter le récit de mon road trip en Nouvelle-Zélande, je vais commencer par retracer l’essentiel de l’itinéraire de ce mois en NZ.

Plus loin dans ce récit de voyage, j’entrerai dans les détails en vous parlant des principaux lieux d’intérêt visités lors de ce road trip sur les routes néo-zélandaises.

Itinéraire en Nouvelle-Zélande : 15 jours sur l’île du sud

Mon vol international (via l’excellente compagnie Singapore Airlines) est arrivé en Nouvelle-Zélande à Auckland, sur l’île du nord. J’ai passé une première journée à Auckland afin de ne pas enchainer avec un vol intérieur directement. 

Je visiterai la ville d’Auckland plus en détails, à la toute fin de ce road trip en Nouvelle-Zélande. Le surlendemain, j’ai donc pris un vol intérieur pour rejoindre Christchurch. En réservant rapidement son vol, les prix sont tout à fait corrects, même au début du mois de décembre qui commence à être la haute saison.

Itinéraire en Nouvelle Zélande : île du sud

Voici l’itinéraire de mon road trip sur l’île du sud de la Nouvelle-Zélande : 

  • arrivé à l’aéroport de Christchurch, je pars directement en direction du lac Tekapo (j’ai décidé de ne pas visiter du tout la ville de Christchurch afin de ne pas surcharger mon itinéraire)
  • une grosse journée à Tekapo avant de poursuivre le road trip : profiter des magnifiques lupins, balade autour du lac, Church of the Good Shepherd, observatoire du Mount John
  • une journée et demi au mont Cook avec plusieurs randonnées
  • poursuite de l’itinéraire en rejoignant la côte est en passant par Oamaru et Moeraki (une grosse demi-journée)
  • péninsule d’Otago avec entre autre la magnifique Sandfly bay
  • une journée de road trip en Nouvelle-Zélande à l’extrémité sud : Nugget Point, Slope Point, Catlins, Curio Bay
  • une journée et demi à Milford Sound et sur la route séparant Milford de Te Anau
  • 2 journées de break du road trip à Queenstown
  • un peu plus d’une journée à Wanaka : lac, randonnée
  • road trip en Nouvelle-Zélande sur la West Coast : glacier Fox et Franz Josef (sur une journée)
  • Hokitika, dernière étape de l’itinéraire sur la côte ouest de l’île du sud
  • une journée à Kaikoura pour observer les baleines
  • dernière étape de l’itinéraire en Nouvelle-Zélande sur l’île du sud : Picton pour prendre le ferry vers Wellington

Lac Wanaka

Sur mon itinéraire d’un mois de road trip en Nouvelle-Zélande, j’ai donc consacré environ la moitié à l’île du sud. Cet itinéraire était plutôt bien construit. J’avais volontairement fait le choix de tirer un trait sur Abel Tasman National Park afin de ne pas surcharger mon itinéraire. 

Road trip en Nouvelle-Zélande : 13 jours sur l’île du nord

Après avoir traversé le détroit de Cook en ferry, j’arrive donc sur l’île du nord à Wellington. Après près de 2 jours à Wellington, le road trip en Nouvelle-Zélande reprend ! 

Itinéraire en Nouvelle Zélande sur l'île du nord

  • près de 2 jours à Wellington
  • première étape de l’itinéraire sur l’île du nord : New Plymouth / Taranaki
  • une journée au Tongariro pour la célèbre randonnée : Tongariro Alpine Crossing
  • une petite journée à Taupo et ses environs
  • suite du road trip en Nouvelle-Zélande avec Rotorua et ses environs (2 jours)
  • visite d’Hobbiton 
  • suite de l’itinéraire en Nouvelle-Zélande dans la péninsule de Coromandel (2 jours)
  • 3 jours à Auckland et ses environs

Après ce court résumé de mon itinéraire pour 1 mois en Nouvelle-Zélande, je vais vous parler des différentes étapes de mon périple plus en détails.

 

Mon itinéraire de road trip en Nouvelle-Zélande : île du sud

Après avoir retracé globalement l’itinéraire de ce mois en NZ, évoquons maintenant plus en détails ce voyage. Cette partie du billet correspond plus à mon carnet de voyage, au récit détaillé de ce road trip en Nouvelle-Zélande.

Je regroupe ici dans chaque sous-partie les randonnées, visites ou autres effectuées dans une même zone afin de ne pas avoir des dizaines de sous-parties :-) Il y a en aura déjà bien assez. Cette première partie du récit de mon road trip retrace mon itinéraire sur l’île du sud uniquement. La partie suivante (ci-dessous) retracera mon itinéraire sur l’île du nord. 

Première étape du road trip : lac Tekapo & ses environs

A peine arrivé à l’aéroport de Christchurch, je récupère ma voiture de location et quitte la ville. Christchurch n’est pas forcément la priorité et il faut réussir à faire des choix dans son itinéraire en Nouvelle-Zélande. Même pour un séjour d’un mois en NZ, de difficiles choix s’imposent … 

Lac Tekapo en Nouvelle-Zélande

Je pars donc directement en direction du lac Tekapo qui marquera la vraie première étape de mon road trip en Nouvelle-Zélande. Dans la région du lac, on trouve des lupins à profusion. Sur des kilomètres, en bordure de route, on peut voir des lupins de différentes couleurs. Les paysages sont déjà magnifiques mais ces lupins y apportent de la couleur. Magique ! 

Au programme de ma visite du lac Tekapo et de ses environs : 

  • balade en bordure du lac Tekapo
  • visite de la Church of the Good Shepherd qui se trouve en bordure du lac
  • montée vers l’observatoire du Mont John qui offre une superbe vue sur le lac Tekapo (excellent café pour un petit déjeuner ou déjeuner au pied de l’observatoire, vue magnifique …)

Eglise de Tekapo en Nouvelle-Zélande

Tekapo et ses environs sont aussi réputés pour être l’un des meilleurs endroits sur la planète pour observer les étoiles. Hélas, le ciel presque intégralement nuageux ne me permettra pas d’en profiter. 

Mont Cook

Seconde étape du road trip sur l’île du sud de la NZ, le Mont Cook et le lac Pukaki situé juste au sud. Ici aussi, la couleur du lac est magnifique. 

D’ailleurs, la route entre Twizel (ville la plus proche) et le Mont Cook est magnifique. L’une des plus belles que j’ai pu voir en Nouvelle-Zélande. Tant sur la partie qui longe le lac Pukaki que sur la dernière portion entourée de montagnes. 

Pukaki Lake et Mont Cook

Il y a plusieurs randonnées sympa à faire autour du Aoraki / Mont Cook. J’avais donc prévu de passer la nuit dans l’hôtel The Hermitage situé dans le Mont Cook Village. Hélas, en tentant de réserver en dernière minute (5 jours avant), il était complet. Le cadre de l’hôtel est dingue, dommage … J’ai donc dû me rabattre sur un camping pour pouvoir dormir à proximité du Mont Cook et pouvoir faire plusieurs randonnées sans multiplier les kilomètres. 

Glacier Tasman en Nouvelle-Zélande

Outre les nombreux arrêts photos sur la route menant au parc national Aoraki/Mount Cook, j’ai fait 4 randonnées différentes : 

  • Blue Lakes & Tasman Valley Track : les blue lakes n’ont rien de bleu (en tout cas quand j’y suis allé …) mais je recommande cette randonnée car la vue sur le glacier Tasman est magnifique !
  • Tasman Glacier Lake qui mène au pied du lac plutôt qu’au point de vue en hauteur. A faire également si vous avez le temps

Tasman Lake en Nouvelle-Zélande

  • Kea Point Track qui mène à un point de vue plutôt sympa ! Comme vous pouvez le voir sur la photographie ci-dessous, le ciel était plus que menaçant … 

Randonnée au Mont Cook, incontournable de Nouvelle-Zélande

  • Hooker Valley Track qui est la randonnée la plus populaire au Mont Cook. Et on comprend pourquoi, la randonnée est magnifique et très facile. Même si le point de vue à l’arrivée n’est pas celui qui m’a le plus impressionné, c’est clairement une randonnée à inscrire dans son itinéraire de voyage en NZ … Elle passe par plusieurs ponts suspendus

Hooker Valley Track en NZ

Pas mal de randonnées dans le parc national du Mont Cook. Mais des randonnées vraiment faciles avec un dénivelé assez faible à chaque fois. Il y a une randonnée plus longue mais je n’ai pas eu le temps de la faire. 

A noter également, il est possible de faire une survol du Mont Cook et du glacier Tasman (résa ici). Je ne l’ai pas fait car j’ai prévu de faire un vol en hélico plus loin dans mon itinéraire, au glacier Franz Josef pour y faire une randonnée sur le glacier. Hélas, la météo en décidera autrement, j’en reparle après … Pour le panorama en vol, je pense que c’est le meilleur spot en Nouvelle-Zélande pour faire un survol ! Les paysages de ce parc sont vraiment sublimes … 

Côte de l’Otago : road trip d’Oamaru à Nugget Point

Après le Mont Cook, le parcours se poursuit pour regagner la côte est au niveau d’Oamaru. Entre Oamaru et Nugget Point, je vais effectuer pas mal d’arrêts et de visites. Si vous comptez visiter la Nouvelle-Zélande, sachez qu’il y a beaucoup de petits endroits à voir ici. Et on peut notamment voir des pingouins. 

A faire en road trip en Nouvelle-Zélande

Sachez tout de même qu’il faut être patient et que vous n’aurez aucune garantie d’en voir. Je pense publier un article à ce sujet car il y beaucoup d’endroits où en voir. Parmi les 8 ou 9 spots où l’on peut voir des pingouins, j’en ai vu à 3 reprises au total. 

Sur la côte de l’Otago, voici les différents arrêts que j’ai pu faire lors de mon road trip : 

  • Oamaru, premier spot où l’on peut voir des blue penguins. J’y étais en journée et je n’en ai pas vu. Il est important de savoir que les chances de voir des pingouins sont plus élevés au lever / coucher de soleil. En dehors de cela, la ville n’a pas vraiment d’intérêt selon moi
  • Moeraki où l’on trouve les célèbres Moeraki Boulders. Ce sont des rochers en forme de boulets de canon. L’idéal est d’y aller à marée basse (ou dans les 2 heures qui suivent / précédent) car sinon bon nombre de ces rochers sont recouverts par la mer. Si vous tombez sur un lever de soleil pendant la marée basse, c’est surement le créneau parfait pour être impressionné par ce spot

Moeraki Boulders en Nouvelle-Zélande

  • Katiki Point se trouve juste au sud de Moeraki. J’y ai vu 2 yellow-eyed penguins ou manchots antipodes en français. L’un des 2 est resté près d’une heure en bougeant à peine. Magique ! Un très bon spot pour se poser le temps d’un picnic par exemple. On peut aussi y voir des phoques, plus nombreux que les pingouins … 

Pingouin en Nouvelle-Zélande

  • plusieurs arrêts et courtes randonnées dans la péninsule d’Otago au niveau de Dunedin : Sandlfy bay où l’on peut voir des phoques et la baie est très belle, puis le nord de la péninsule où l’on peut visiter le Royal Albatross Centre. Il y a aussi de beaux points de vue
  • Tunnel Beach au sud de Dunedin avec des falaises et une arche naturelle. Randonnée très courte pour y accéder

Arche naturelle en NZ

  • Roaring Bay située quelques kilomètres avant Nugget Point où l’on peut voir des pingouins sur la plage depuis un cabanon
  • Nugget Point qui offre une vue magnifique et lorsque j’y étais, un vent terrible ;-)

Nugget Point au sud de la Nouvelle-Zélande

La côte entre Oamaru et Nugget Point est vraiment sympa. Pas mal d’arrêts assez rapides. Si vous vous rendez dans les Catlins, je vous recommande vraiment de prévoir une journée dans votre itinéraire pour aller voir ces lieux d’intérêt.

The Catlins, le sud de l’île du sud en NZ

Avant de poursuivre le road trip en Nouvelle-Zélande vers Queenstown et Milford Sound, quelques arrêts s’imposent dans les Catlins. Cette partie du pays est moins visitée car un peu à l’écart de l’itinéraire ordinaire que beaucoup font sur 3 semaines ou un mois en NZ. 

J’ai fait plusieurs arrêts dans les Catlins :

  • Barr Falls, Matai Falls et quelques autres cascades indiquées en bord de route mais dont les noms m’échappent. The Catlins est réputée pour ses nombreuses cascades. A noter, cette partie de la NZ est très peu habitée. Forêt à perte de vue, très peu de villages. 

Purakaunui Falls en Nouvelle Zélande

  • Curio Bay, l’un de mes coups de coeur. Cet endroit est vraiment magnifique ! Plage immense, baie, forêt pétrifiée, pingouin, … Je vous recommande vivement là aussi d’inclure cette étape dans votre itinéraire en Nouvelle-Zélande … Si vous y passez à l’heure du déjeuner, le café Tumu Toka CurioScape est vraiment sympa. 

Pingouin à Curio bay en Nouvelle Zélande

  • Slope Point, le point le plus au sud de l’île du sud ! L’endroit n’est pas exceptionnel. Accès assez rapide depuis le parking (15 minutes de marche environ). Un arrêt pas indispensable si le timing de votre road trip est serré ;-) 

Slope Point en Nouvelle Zélande

En fin de journée, près de 3 heures de route m’attendent pour quitter les Catlins et rejoindre un camping situé au nord de Te Anau, avant d’arriver à Milford Sound. 

Milford Sound, le célèbre fjord de Nouvelle-Zélande

Une étape du road trip que j’attendais avec impatience ! Milford  Sound est souvent considéré comme l’un des plus beaux endroits de Nouvelle-Zélande. Autant vous le dire de suite, je n’ai absolument pas été déçu par Milford Sound. Ni par la croisière dans le fjord de Milford ni par la route entre Te Anau et Milford qui vaut tout autant le détour … 

Route de Milford Sound

Je l’ai évoque très rapidement plus haut dans ce billet, j’ai opté pour la compagnie Mitre Peaks pour la croisière à Milford Sound. Il y a de nombreuses compagnies qui proposent une croisière dans le fjord. Peut-être 8 ou 10 au total … Mitre Peaks est la seule qui se démarque des autres selon moi. Pourquoi ? Parce que le bateau est plus petit. Vraiment plus petit. Au delà du côté plus sympa d’être sur un bateau à taille limité, l’intérêt se porte surtout sur le fait que le bateau s’approche bien plus des différentes cascades ou choses à voir.

Fjord en Nouvelle Zélande

Là où les autres bateaux traçaient la route tout droit en direction de la mer, la bateau Mitre Peaks faisait bon nombre de petits détours pour s’approcher de cascades ou de phoques situés sur les rochers. La compagnie à choisir sans hésiter ! Je vous recommande de réserver pour le premier bateau. Il y aura surement moins de monde à bord. 

Fiord National Park en Nouvelle-Zélande

Au delà de la croisière, il est possible d’y faire du kayak également mais je n’ai pas testé. Prévoyez aussi du temps pour vous arrêter sur la route entre Milford Sound et Te Anau. La partie la plus proche de Milford Sound est vraiment impressionnante avec des cascades un peu partout. Il est possible d’y faire de courtes randonnées menant souvent à des cascades. 

Croisière à Milford Sound

A priori, vous n’allez rien apprendre ici car Milford Sound doit déjà être dans votre tête parmi la liste des choses à faire en Nouvelle-Zélande. Néanmoins, je vous recommande vraiment de prévoir a minima une demi-journée voire une journée entière pour la route entre Te Anau et Milford Sound. Soit avant la croisière, soit sur le retour. 

Kéa en Nouvelle-Zélande

J’ai passé une nuit en camping à quelques dizaines de kilomètres au sud de Milford Sound. Une nuit presque entière sous la pluie … Quel plaisir de remballer sa tente complètement trempée ;-) N’oubliez pas que c’est l’une des régions les plus pluvieuses de Nouvelle-Zélande ! 

Queenstown, une étape importante d’un itinéraire de road trip en Nouvelle-Zélande

Queenstown est l’étape suivante du road trip. Une petite pause de 2 jours où je resterai essentiellement dans la ville. A l’exception d’une petite sortie à Glenorchy, au nord de la ville.

Glenorchy en Nouvelle-Zélande

Queenstown est une petite ville à taille humaine. Depuis le début de mon road trip, c’est la première ville digne de ce nom. Avec 10 000 habitants environ, il y a tout de même pas mal de choses à y faire et d’endroits sympa. Très différent des petites villes où l’on trouve souvent une supérette 4 Square, un café et pas grand chose d’autre. 

Queenstown, étape de road trip en Nouvelle Zélande

Si le programme de votre road trip en Nouvelle-Zélande est chargé, vous pouvez rester une seule journée à Queenstown selon moi. Si vous partez pour un mois ou plus, faire un petit break de 2 jours ou plus dans votre itinéraire peut être une bonne idée ! 

Queenstown sur l'île du sud de Nouvelle Zélande

A Queenstown, ne manquez pas le téléphérique qui permet d’avoir un panorama impressionnant sur la ville et les montagnes environnantes. Le téléphérique se prend depuis le centre de la ville, il s’appelle Skyline Queenstown. 

Queenstown en Nouvelle-Zélande

Enfin, pour le coucher de soleil, rendez-vous sur la plage de Queenstown. Orientation parfaite ! Je reviendrai plus en détails sur la visite de Queentown dans un prochain billet qui y sera entièrement consacré. 

Wanaka, son lac et ses environs

Après Queenstown, direction Wanaka. Sur la route, petit détour par Arrowtown. Cette ancienne petite ville minière a été fondée pendant la ruée vers l’or de l’Otago. Arrowtown a compté jusqu’à 6000 mineurs … Le charme de la ville reste bien présent. Bien que très touristique, il est agréable de se balader devant les maisons anciennes d’Arrowtown. Les environs de la ville sont aussi très charmants ! 

Arrowtown en Nouvelle-Zélande

Je rejoins ensuite Wanaka. Ville connue pour son lac mais aussi et surtout pour l’arbre qui se trouve dans le lac. Une des photographies clichés les plus connues de Nouvelle-Zélande.

Wanaka Tree en Nouvelle-Zélande

Au delà de la ville en elle-même, les environs de Wanaka et du lac sont là encore superbes … A Wanaka, j’ai fait la randonnée appelée Roys Peak. La randonnée ne présente pas de difficultés mais est assez physique. Surtout pour les malins qui décident de faire la randonnée à 11 heures, sous le soleil et avec près de 30°. Prévoir crème solaire, beaucoup d’eau. 

Vue depuis Roys Peak à Wanaka

La vue est dingue depuis le sommet. Surement le panorama que j’ai préféré de mon road trip en Nouvelle-Zélande ! Prévoir 3 heures pour la montée si vous faites des pauses photo / snacks / boisson. 1250 mètres de dénivelé positif sur un peu plus de 7 kilomètres. Ça grimpe assez raide ! 

Au coucher de soleil (ou lever), rendez-vous au bord du lac, à proximité du lac. Il y a du monde mais cet arbre au milieu de l’eau est sublime. Surtout avec les teintes du lever / coucher de soleil.

Côte ouest de l’île du sud, de Haast aux glaciers

Après Wanaka, je rejoins la côte ouest de l’île du sud. Je vais passer plusieurs jours sur la côte, entre Haast et Hokitika. Bien évidemment en passant par les 2 glaciers : Fox Glacier et Franz Josef Glacier. 

Juste avant de rejoindre la côte, je me suis arrêté aux Blue Pools, sur la route entre Wanaka et Haast. L’endroit est plutôt sympa, comme vous pouvez le voir sur la photographie ci-dessous. 

Blue Pools en NZ

Ensuite le prochain arrêt du road trip sera Monro Beach. Une petite plage accessible après une randonnée de 30 /40 minutes. Il est possible d’y voir des pingouins. Je n’en ai pas vu mais la plage reste très belle … mais aussi infestée de sandflies. Je repars avec des dizaines de piqures ;-)

Monro Beach en Nouvelle-Zélande

Direction en suite les 2 glaciers. A proximité de Fox Glacier, je vais au Matheson Lake. Ce lac est connu pour ses magnifiques reflets des arbres et montagnes environnantes. Encore faut-il que la météo le permette. Avec le vent (bien que plutôt faible), les petites vagues sur le lac empêche de voir la moindre réflection. L’endroit est peut-être sympa si l’on peut voir des reflets. Sans reflet, il n’a pas trop d’intérêt. Le Matheson Café, situé au niveau du parking du lac, est par contre vraiment sympa. Très bons gâteaux et superbe vue. 

Pour les 2 glaciers, il faut savoir qu’il est interdit de s’y rendre par soi-même. De plus, vous trouverez des randonnées avec guide mais elles ne vont pas sûr le glacier. Sauf une seule, sur Franz Josef Glacier où il faut prendre un hélico pour aller sur le glacier. J’ai réservé ma randonnée ici. Conditions météo mauvaises, randonnée annulée … Dommage ! 

Glacier en Nouvelle-Zélande

Je me contente donc de la randonnée sans guide qui permet d’observer de loin le glacier Franz Josef. La végétation sur le début de la rando est vraiment étonnante, on n’arriverai pas à imaginer un glacier à quelques kilomètres de là … La randonnée est vraiment sympa avec de belles petites cascades. Mais il ne faut pas vraiment s’attendre à une rando / glacier avec celle-ci. 

Franz Josef Glacier en Nouvelle-Zélande

Concernant Fox Glacier, la randonnée du même style était inaccessible depuis plusieurs longs mois. 

Clairement, si vous ne prévoyez pas de faire la randonnée sur le glacier avec transfert en hélico à Franz Josef, ces 2 endroits n’ont pour moi que très peu d’intérêt. Si vous partez en Nouvelle-Zélande sur un mois ou moins et que vous n’avez pas l’envie / budget pour faire la rando, je vous recommande de zapper cette partie de l’île du sud. Il y a des endroits bien plus intéressants à privilégier à mon avis. Et vous ferez surement une économie de temps pour votre road trip en Nouvelle-Zélande en évitant pas mal de kilomètres. 

Hokitika

Hokitika est la dernière étape de mon itinéraire sur la côte ouest de l’île du sud. En effet, ayant décidé de tirer un trait sur le parc national Abel Tasman, après Hokitika, je rejoindrai la côte est de l’île pour aller à Kaikoura.

Hokitika est une étape plutôt sympa. Il n’y a pas grand chose à y faire mais j’y passerai tout de même une nuit. Avec un timing de road trip plus serré, on pourrait imaginer visiter les environs sur une demi-journée.

Gorges d'Hokitika

Pas très loin de la ville, on peut voir les gorges d’Hokitika. L’eau y est d’un bleu turquoise vraiment impressionnant. En voyant une photo, on pourrait croire que la saturation du bleu a été poussée à son maximum. Mais non, l’eau y est vraiment bleu turquoise … 

Légèrement au nord de la ville, sur la plage, il est possible de voir des blue penguins appelés manchots pygmées en français. Ils sont vraiment petits. 

Blue penguin en Nouvelle-Zélande

A proximité de cet endroit, il y a un petit site qui s’appelle Hokitika Glow Worm Dell. On peut y voir des vers luisants pendant la nuit. Une sorte de Waitomo en miniature et gratuit !

Hokitika Glow Worm Dell

La longue plage d’Hokitika est propice aux balades à pied. Il y a peu de monde et c’est un bon endroit pour profiter du coucher de soleil. 

Sunset sur la plage d'Hokitika, étape de road trip en NZ

Kaikoura, dernière étape de l’itinéraire en Nouvelle-Zélande pour l’île du sud

Dernière étape du road trip sur l’île du sud avant de rejoindre Picton pour prendre le ferry vers Wellington. Kaikoura est principalement connue pour une chose : aller observer des baleines en mer. 

J’avais réservé, quelques jours plus tôt, une sortie en mer pour observer les baleines. Le matin même, en arrivant sur place : sortie probablement annulée à cause des conditions météo. J’attends tout de même et finalement, la sortie se fera même si la mer est agitée. Nautamine en prévention, c’est parti ! 

Albatros en Nouvelle-Zélande

Sur la sortie en mer de deux heures environ, nous pourrons voir des dauphins passer à côté du bateau mais aussi des albatros. Concernant les baleines, nous en verrons 3 en surface, dont 2 pour lesquelles nous pourrons les observer jusqu’à leur descente sous la surface. 

Excursion baleine à Kaikoura

Le business du tourisme en Nouvelle-Zélande …

Kaikoura symbolise parfaitement le côté négatif du business & tourisme en NZ. Sur le trajet en bateau menant aux endroits où l’on peut voir des baleines, on passe devant une vingtaine de dauphins ou des dizaines d’albatros. Mais hors de question de s’arrêter bien sûr. Si vous voulez voir des dauphins, il faudra réserver une sortie en mer dauphin. Et pour les albatros ? Idem, réservez une 3ème excursion en mer. Alors que ces 3 espèces peuvent se voir sur une seule et même sortie en mer ! Un peu dommage pour l’excursion baleine qui doit être la plus chère au monde : près de 100 euros. 

Dans la même logique, nous avons pu voir 2 baleines en surface avant de les voir plonger. Une troisième baleine, la plus proche du bateau était en surface depuis de longues minutes. Elle devait donc plonger dans les quelques minutes suivantes. Mais, too late ! Il faut rentrer, fin de l’excursion.

A Kaikoura comme ailleurs, le moindre petit business qui peut être monté est bien présent. Bien packagé et étudié dans les moindres détails pour le business et la rentabilité. Entre les survols en hélicoptère aux 4 coins du pays, les sauts en parachute, les kiwi houses, les sorties en mer pour observer tel ou telle espèce, les séances d’observation de pingouins, … et j’en passe.

En dehors d’une excursion en mer à Kaikoura, il peut être intéressant d’aller à Point Kean Viewpoint, au sud-est de la ville. Il y a énormément de phoques, surtout si vous partez vers le sud. On peut aussi espérer y voir des pingouins mais je n’aurai vu là bas que phoque et un blue penguin mort …  

Route de Nouvelle-Zélande

Sur la côte vers le nord, en direction de Picton, je vous recommande de vous arrêter au Ohau Point Lookout. Il se trouve sur la route 1, aucun détour à faire donc. C’est de loin l’endroit où j’ai vu le plus de phoques dans ma vie. C’est vraiment impressionnant, il y en avait des centaines. Souvent en famille ! 

Phoques sur l'île du sud en NZ

Après Kaikoura, je poursuis donc mon itinéraire vers le nord, en direction de Picton. Lieu où se trouve l’embarcadère du ferry menant à l’île du nord. 

La première partie de ce mois en Nouvelle-Zélande s’achève donc. Des paysages magnifiques sur l’île du sud mais une météo plutôt mitigée avec un temps souvent couvert et quelques jours où la pluie m’a poussé à modifier mon itinéraire. Nous verrons dans la suite du récit de mon road trip en Nouvelle-Zélande que la météo sur l’île du nord sera meilleure, mais pas non plus parfaite … 

Ferry en Nouvelle-Zélande

 

Road trip en Nouvelle-Zélande : mon itinéraire sur l’île du nord

Après le récit de mon itinéraire en NZ sur l’île du sud, place à l’île du nord. Ici, la logique reste la même. J’évoque dans chaque sous-partie les activités, visites ou découvertes effectuées dans chaque zone géographique de l’île du nord. 

Début de l’itinéraire sur l’île du nord à Wellington

Après la traversée du détroit de Cook depuis Picton, j’arrive donc sur l’île du nord à Wellington. Pour rejoindre l’île du nord depuis l’île du sud (ou inversement), je vous recommande vraiment de prendre le ferry plutôt que l’avion. Le trajet passe très vite et les paysages sont vraiment magnifiques, surtout pour la première partie en venant de l’île du sud. Pour en savoir plus sur cette traversée île du nord / île du sud, vous pouvez consulter mon post sur le ferry en Nouvelle-Zélande. 

Visite de Wellington : étape d'un itinéraire en NZ

A la moitié de ce road trip en Nouvelle-Zélande, se poser dans une grande ville pour 2 jours fut plutôt agréable. Après 2 semaines où la plus grande ville croisée fut Queenstown (10 000 habitants), Wellington parait immense. 

Sur ces 2 jours, je suis resté dans la ville pour visiter Wellington. Au programme : 

  • Te Papa Museum, une déception. A mi-chemin entre un musée et un parc d’attraction
  • Cable Car de Wellington : je vous conseille de le prendre dans le sens de la montée et redescendre vers la ville par le jardin botanique
  • balade dans le centre de Wellington où l’on trouve de nombreux endroits sympa comme Lambton Quay
  • Cuba Street et ses nombreux bars / cafés / restaurants
  • balade le long du port depuis le centre, en passant par le Te Papa Museum et en allant jusqu’à Oriental Parade
  • Mont Victoria et son panorama sur Wellington
  • profiter des cafés & restaurant de Wellington avant de retourner dans des coins plus reculés

Galerie commerciale dans le centre de Wellington

Même si j’ai préféré Auckland, Wellington reste une ville sympa à visiter lors d’un road trip en NZ.

La capitale de Nouvelle-Zélande ne justifie pas forcément plus d’une à deux journées de visite. Du moins si vous restez en Nouvelle-Zélande pour 3 semaines ou un mois. Il y a tellement d’autres endroits à voir, qu’il faut réussir à construire un parcours varié et réaliste. 

Taranaki et New Plymouth, un coup de coeur du road trip … 

Parmi les 5 ou 6 coups de coeur de mon road trip en Nouvelle-Zélande, je place à coup sûr le Taranaki. Cette étape est souvent mise de côté par pas mal de voyageurs car elle nécessite de faire un détour à l’ouest de l’île du nord. Plus ou moins spécifiquement pour le Taranaki … 

L’objectif était de faire l’ascension du Taranaki. Réputée assez difficile, l’ascension (aller / retour) demande entre 6 et 8 heures. Sur place, je demande les conditions météo au DOC (Department of Conservation) si l’ascension est possible. Nous sommes après la mi-décembre. Réponse : une partie conséquente de l’ascension est encore enneigée et nécessite des piolets. N’ayant pas de piolets et surtout n’ayant aucune expérience en la matière, je me tourne donc vers une autre randonnée, une partie du Pouakai Circuit qui mène au Pouakai Tarns. Un petit bassin d’eau où l’on peut admirer le reflet du Taranaki. 

Taranaki en Nouvelle-Zélande

Initialement, je souhaitais y être pour le lever de soleil. La motivation n’était pas trop au rendez-vous, surtout avec l’ascension d’un dénivelé positif de tout de même plus de 700 mètres. L’autre option aurait été de dormir au refuge situé à moins de 30 minutes du Pouakai Tarns. 

Sinon, même si le bassin d’eau est petit, l’endroit est vraiment magique. J’y suis resté un long moment. Un bon spot pour le petit déjeuner ;-) Et contrairement à d’autres endroits magnifiques de Nouvelle-Zélande, il n’y a pas beaucoup de monde ici … 

Randonnées en Nouvelle-Zélande

Et le Taranaki ne se résume pas à cette randonnée ou à l’ascension. En venant de Wellington, avant d’arriver à New Plymouth, je suis allé voir plusieurs cascades situées sur la partie est du volcan. Dawson Falls est vraiment très belle. Au sud de la ville, le lac Mangamahoe offre une superbe vue sur le Taranaki. Un super spot pour un coucher de soleil ! 

Enfin, la ville de New Plymouth située au nord du Taranaki est une ville sympa pour séjourner dans le coin. En décembre, j’ai pu assister au Festival of Lights qui se déroule en soirée dans le parc de Pukekura.

Festival of Lights à New Plymouth

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment apprécié ces moments au Taranaki et à New Plymouth. Même si cette étape vous demandera d’ajouter des kilomètres à votre itinéraire en NZ, je vous recommande vraiment de prendre le temps d’y aller ! De plus, si vous voyagez un mois en Nouvelle-Zélande, vous verrez qu’il est vraiment agréable d’aller dans des endroits où l’on croise beaucoup moins de touristes. 

Tongariro et une météo de fin du monde … 

Tongariro, une étape mémorable de ce road trip en NZ ! J’arrive dans la petite ville de National Park la veille de ma randonnée. Si vous ne le savez pas, sachez qu’il faut réserver une navette pour la Tongariro Alpine Crossing. Du moins en haute saison. J’avais donc réservé une navette aller / retour qui permet de : 

  • partir de National Park pour rejoindre le point de départ de la randonnée au Mangatepopo car park
  • à l’issue de la randonnée, il faut ensuite reprendre le shuttle à l’arrivée au Ketetahi car park

J’avais réservé tôt la navette tôt le matin pour … éviter les foules. En arrivant au point de rencontre à National Park, le chauffeur du bus indique que les conditions météo sont extrêmement défavorable et que les autres compagnies de shuttle ont annulé les transferts du jour … et des 2 prochains jours ! N’ayant pas la possibilité de revenir dans 4 jours, let’s go pour la Tongariro Alpine Crossing. Il pleuvait à National Park mais la météo était déjà bien différente au début de la rando : un vent à décorner les boeufs et une pluie bien plus intense … A près moins de 30 minutes, je suis littéralement trempé jusqu’aux os. 

Tongariro Alpine Crossing

Au final, la Tongariro Alpine Crossing : moins de 6 heures de randonné pressé d’arriver, une visibilité à moins de 10 mètres dans certains endroits, plusieurs chutes dans la descente du sommet du cratère avec un vent de malade, un appareil photo sorti 10 secondes mais complètement trempé, … 

Pour parfaire le tout, sur le retour, le shuttle fait un détour par le parking de départ pour récupérer ceux qui ont fait demi-tour … 

Itinéraire de road trip en Nouvelle-Zélande

Bref, j’ai « fait » la randonnée du Tongariro mais je n’ai pas vu le Tongariro ;-) L’avantage ? On devait être une vingtaine maximum à faire la randonnée … en haute saison ;-) La classe non ? 

Taupo, la déception de ce road trip en Nouvelle-Zélande

Après le parc national de Tongariro, l’étape suivante de l’itinéraire fut Taupo. Ce n’est franchement pas l’étape incontournable du road trip. La ville se situe en bordure d’un lac, appelé lac Taupo … 

Au nord de Taupo, on trouve les Huka Falls. L’endroit est plutôt sympa. Ce ne sont pas forcément les plus belles chutes d’eau de Nouvelle Zélande mais le débit est vraiment impressionnant. Un endroit à aller à voir si vous inscrivez Taupo dans l’itinéraire de votre road trip. 

Huka Falls en Nouvelle Zélande

A Taupo, l’une des attractions de la ville est son Mc Donald’s. Oui oui … Une partie du restaurant se trouve dans un ancien avion qui a été reconverti en salle de restaurant. 

Enfin, j’avais prévu d’aller voir les maori rock carvings. Ces sculptures dans la roche sont visibles / accessibles uniquement en bateau depuis le lac Taupo (excursion ici). Hélas, la météo capricieuse (pluie) m’empêchera d’y aller. 

Au final, cette étape de l’itinéraire sera raccourcie et je quitte Taupo plus tôt que prévu pour rejoindre Rotorua et retrouver une météo plus clémente … 

Rotorua et ses sites géothermiques

Rotorua est selon moi l’un des endroits à ne pas manquer lors de sa visite de la Nouvelle-Zélande. Sa proximité avec la très célèbre zone géothermique de Wai-O-Tapu fait que la ville figure souvent dans les itinéraires en NZ. 

Wai O Tapu

Wai-O-Tapu est souvent critiqué pour son prix : 32 NZD soit environ 20 euros. Certes, l’impression de payer pour une zone naturelle qui a été protégée par des barrières est bien présente. Mais le site mérite vraiment une visite. On peut facilement y passer 2 heures ou plus. En y allant le matin, vous pouvez voir une éruption du geyser Lady Knox. L’éruption est déclenché par le personnel du parc, une fois par jour le matin … L’intérêt majeur de la zone géo-thermique reste le coeur du parc où l’on peut observer le célèbre Champagne Pool mais aussi des Mud Pools ou encore de nombreuses fumerolles. Wai O Tapu signifie eaux sacrées en maori. Un endroit à voir absolument selon moi. 

Wai O Tapu, zone géothermique de Nouvelle-Zélande

A Rotorua, il y a bien d’autres choses à voir ou à faire : 

  • musée de Rotorua (actuellement fermé pour travaux)
  • Kuirau Park où l’on peut voir un peu d’activité géo-thermique (bain de pied, quelques fumerolles, …)
  • Ohinemutu maori village en bordure du lac où l’on peut voir également pas mal d’activité géo-thermique
  • soirée culturelle dans un village maori (à réserver ici, touristique mais c’est le seul moyen de voir un peu de concret sur ce que pouvait être la culture maori)
  • et bien d’autres choses notamment au nord-est du lac Rotorua mais je n’ai pas eu le temps d’y aller

Village maori en Nouvelle-Zélande

Lors d’un road trip en Nouvelle-Zélande, Rotorua me semble être une étape incontournable. 

Hobbiton, le village des hobbits

Visiter Hobbiton ou non ? L’une des grandes hésitations de ce road trip en Nouvelle-Zélande. Au départ, je n’étais pas trop partant. Au final, ayant eu pas mal de retours positifs concernant cette visite, je me suis laissé tenter. N’ayant pas réservé ma visite, j’ai bien pu ne pas pouvoir y aller car tout était complet sur près d’une semaine. 

Au final (suite à une annulation), j’ai pu faire cette visite et je ne le regrette pas. C’est bien plus grand (et sympa!) que ce que je pouvais imaginer. Je vous recommande vraiment d’inscrire Hobbiton à votre itinéraire en NZ. Et si vous voyagez en Nouvelle-Zélande en haute saison, je vous recommande vivement de réserver votre billet (en ligne ici). 

Maison de Frodon et Bilbon Sacquet à Hobbiton

Je ne vais pas m’attarder sur cette visite car j’ai publié sur le blog un billet dédié à la visite d’Hobbiton, le village des hobbits ! 

Péninsule de Coromandel, une étape à mettre dans un itinéraire en Nouvelle-Zélande

Autre étape incontournable d’un road trip en Nouvelle Zélande: la péninsule de Coromandel. Cette étape a aussi un goût de fin de voyage pour moi. C’est la toute dernière étape avant de revenir à Auckland, point de départ mais aussi d’arrivée de cet itinéraire d’un mois en Nouvelle-Zélande.

Péninsule de Coromande, road trip en Nouvelle-Zélande

Sur mes 2 journées à Coromandel, j’ai eu l’occasion d’aller dans pas mal d’endroits : 

  • Hot Water Beach
  • Cathedral Cove
  • 309 Road, une route en grande partie non goudronnée entre l’est et l’ouest de la péninsule. Route magnifique qui traverse la Coromandel Forest Park

Waiau Falls à Coromandel

  • Waiau Falls & Waiau Kauri Grove sur The 309 Road.  Les kauri (ou kaori) sont vraiment impressionnant et n’ont rien à envier aux séquoias

Kauri, arbre de Nouvelle-Zélande

La route qui longe la côte ouest de la péninsule est aussi très sympa. Pour Cathedral Cove, j’avais eu pas mal d’écho concernant la foule impressionnante sur la plage en journée. Du coup, j’y suis allé tôt le matin en arrivant avant le lever de soleil. La randonnée qui y mène (comptez 45 minutes) se fait très bien de nuit. En quittant la plage vers 8 heures du matin, il y avait déjà pas mal de monde … En haute saison, je vous recommande donc d’y aller soit tôt le matin soit tard le soir. L’endroit est vraiment sublime ! Et au retour, j’ai pu apprécié la randonnée faite de nuit à l’aller. 

Cathedral Cove - Nouvelle Zélande

Si vous comptez visiter la péninsule de Coromandel en haute saison (notamment entre mi-décembre et fin janvier), pensez à réserver vos hébergements. Il n’y a pas énormément d’hébergements et j’ai eu beaucoup de mal à trouver quelque chose de disponible en dernière minute … 

Je reviendrai surement sur ma visite de la péninsule de Coromandel dans un autre billet du blog. Je ne vais pas trop m’attarder dans ce récit de road trip car il est déjà bien long … 

Auckland, dernière étape de l’itinéraire en NZ

Toute dernière étape du road trip : le retour à Auckland. Comme je l’avais évoqué, j’avais rapidement visité Auckland lors de mon arrivée avant de rejoindre l’île du sud. 

Sky Tower - Auckland

Cette fois-ci en fin de séjour, je passe 2 jours entiers à Auckland. Dans la ville en elle-même, il y a pas énormément de choses à faire. Néanmoins, elle reste incontournable car vraiment agréable. Parmi les endroits où j’ai pu aller lors de mon séjour à Auckland, on trouve : 

  • Sky Tower qui offre le plus beau panorama sur la ville et ses environs
  • Auckland Art Gallery, musée incontournable où l’on peut voir les célèbres portraits de Maori, oeuvres de Gottfried Lindauer

Portrait maori dans un musée d'Auckland

  • Rangitoto Island, une île volcanique non habitée facilement accessible en bateau depuis Auckland
  • Parnell, un quartier sympa d’Auckland
  • l’Eden Park, le stade qui accueille les All Blacks à Auckland
  • monter au sommet du Mont Eden pour le panorama sur la ville
  • … 

Street art à Auckland en Nouvelle-Zélande

Egalement, en dehors d’Auckland, je suis allé à Muriwai, sur la côte ouest de l’île du nord, proche d’Auckland.

Fou de bassan en Nouvelle-Zélande

L’endroit est magnifique et on peut y voir une immense colonie de fous de Bassan. Un endroit que je vous conseille vivement si vous passez plus de 2 jours à Auckland. 

Muriwai, Nouvelle-Zélande

J’évoque en détails la visite d’Auckland dans un city guide publié sur le blog. Je ne m’attarde pas trop ici sur ce sujet. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter mon city guide pour visiter Auckland.

 

Préparer son road trip en Nouvelle-Zélande : informations pratiques

Au début de ce billet, j’ai partagé l’essentiel des informations pratiques à avoir en tête lorsque l’on souhaite visiter la Nouvelle-Zélande. Néanmoins, d’autres questions peuvent se poser. Ces questions interviennent bien avant de définir son itinéraire de voyage. 

La dernière partie de ce billet sur le road trip en Nouvelle-Zélande porte sur ces questions ou interrogations qui arrivent au tout début des préparatifs de voyage. 

Quand partir en Nouvelle-Zélande ? 

Les meilleurs mois pour voyager en Nouvelle Zélande sont décembre, janvier et février. Ces mois correspondent à l’été. Les mois de novembre mais aussi mars (et début avril) peuvent également être de bonnes périodes pour partir en Nouvelle Zélande.

A noter, la Nouvelle-Zélande fait partie des pays où la météo peut être assez variable, même en été. En voyageant au mois de décembre, j’ai eu pas mal de jours nuageux / légèrement pluvieux et 3 jours avec une pluie continue. Sur un itinéraire de road trip serré, il faut réussir à gérer cela … 

Il est important de savoir également qu’entre décembre et février (et encore plus entre mi décembre et fin janvier), c’est le pic touristique du pays : tarifs des hébergements plus élevés, plus de monde, activités à réserver rapidement, … 

Muriway beach en Nouvelle-Zélande

En discutant avec des voyageurs, vous verrez que certains ont pu faire un road trip en Nouvelle-Zélande en mai ou juin sans avoir été gêné par la météo. 

Enfin, dernier point à savoir, dans les montagnes de l’île du sud, les températures (et la neige) peuvent être plus gênantes en hiver. Le climat sur l’île du nord est plus tempéré (en dehors des endroits en altitude comme le Tongariro ou le Taranaki par exemple). 

Si c’était à refaire, je pense que je partirai en Nouvelle-Zélande sur le mois de novembre : moins de monde, prix plus doux et les sommets sont très logiquement plus enneigés.

ETA obligatoire pour la Nouvelle-Zélande dès le 01/10/2019 !

Attention, à partir du 1er octobre 2019, il sera nécessaire de faire une demande d’ETA, Electronic Travel Authorization, pour pouvoir entrer sur le sol néo-zélandais. Auparavant, aucun visa ou autorisation électronique n’était demandé par les français qui souhaitaient se rendre en NZ. Prenez donc garde à ce changement.

Le prix de l’ETA pour la Nouvelle-Zélande est très correct : 9 NZD pour une demande depuis l’app mobile et 12 NZD depuis le web. Sa validité est de 2 ans.

Pensez donc à formuler votre demande quelques semaines (3/4) avant votre départ en road trip en Nouvelle-Zélande.

Billet d’avion pour la Nouvelle-Zélande : quel budget ? 

Pour mon road trip, je suis tombé sur un tarif un peu exceptionnel car j’ai payé 750 euros par personne, pour un vol aller / retour en haute saison avec l’excellente compagnie Singapore Airlines (site web). 

Le tarif habituel pour un vol à destination d’Auckland tourne souvent entre 900 et 1500 euros. A 900 euros, vous serez surement sur une compagnie aérienne chinoise avec 2 escales. Pour rechercher un vol au meilleur prix, je vous recommande de passer par Skyscanner qui est le meilleur comparateur de vol.

Ne recherchez pas uniquement un prix. N’oubliez pas que le vol pour la NZ est long, même avec une seule et unique escale. Un vol pas cher qui vous prendra 35 heures en tout avec les escales n’est pas forcément un bon plan. Vous risquez de mettre 24 heures à récupérer une fois arrivé sur place … 

Trouver un billet d'avion pas cher

Si vous partez pour un road trip d’un mois en Nouvelle-Zélande ou plus, pensez aussi à la franchise bagages. En partant avec du matériel de camping, le poids des bagages grimpe vite. Les bonnes compagnies comme celles des pays du Golfe ou Singapore Airlines vous autoriseront de voyager avec 30 kg. 

Vol open jaw & road trip en Nouvelle-Zélande

Si votre itinéraire de voyage en NZ passe par l’île du nord et l’île du sud, il peut être intéressant d’opter pour un vol arrivant à Christchurch et repartant d’Auckland (ou inversement). Ce type de vol s’appelle un vol opan jaw. Vous pouvez les trouver en utilisant l’option « multi-destinations » du comparateur Skyscanner.

Si vous avez lu mon itinéraire d’un mois en Nouvelle Zélande, j’aurai pu opter pour ce type de vol afin de visiter l’île du sud puis l’île du nord en évitant un trajet superflu entre les 2 îles. Néanmoins, j’ai profité d’une super promotion. Si les prix sont identiques et que votre road trip passera par les 2 îles, un vol open jaw est préférable. A vérifier et à comparer avant de réserver votre billet.

Quel budget pour un road trip en NZ ?

La Nouvelle-Zélande est une destination qui coûte cher. C’est indéniable ! Donner un budget pour un road trip en Nouvelle-Zélande n’a pas vraiment de sens. De nombreux critères peuvent complètement changer le budget de votre voyage : durée de l’itinéraire, voyage en voiture ou en camping car, activités effectués, … 

Afin de vous permettre de calculer le budget de votre séjour en NZ, je vais plutôt vous donner quelques idées de prix. Ces prix portent sur les principales dépenses que l’on peut faire au cours d’un road trip en NZ : 

  • prix d’un vol aller / retour vers Auckland : entre 900 et 1200 euros en moyenne par personne (une ou deux escales)
  • tarif pour une location de berline (par jour) : entre 20 à 30 euros par jour pour un véhicule de taille moyenne
  • prix pour une location de van (par jour) : varie beaucoup en fonction de la saison, à partir de 50 euros par jour
  • tarif pour une location de camping car (par jour) : idem, variation importante entre les saisons, en été, comptez 150/170 euros par jour minimum
  • prix d’un litre d’essence : 1.85 NZD sur l’île du nord, 2.05 NZD pour l’île du sud
  • prix d’un café : 4 NZD
  • une nuit en motel : entre 50 et 70 euros en fonction de la région (en haute saison)
  • une nuit en camping privé (unpowered site) : généralement autour de 45 NZD pour 2 
  • une nuit dans un camping du DOC : $16 pour 2
  • prix du ferry île du nord / île du sud (une personne, sans véhicule) : 35 / 40 euros (réservation ici)
  • prix d’un fish & chips : 7/10 NZD en moyenne
  • prix d’un repas dans un restaurant (catégorie moyenne) : 30 / 35 NZD

Fish & chips en Nouvelle-Zélande

Les tarifs de location de véhicule peuvent fortement varier en fonction de la saison, de la demande sur les dates choisies, de l’aller simple ou non. Parfois, en aller simple, le tarif peut être plus intéressant. Dans le cas où un loueur souhaite rapatrier une voiture d’Auckland à Wellington par exemple, un aller simple Auckland / Christchurch vous coûtera moins cher !

Afin de vous donner une idée du budget des visites / activités, voici quelques exemples de prix des activités qui, a priori, figureront au programme de votre itinéraire de road trip en Nouvelle-Zélande : 

  • visite d’Hobbiton : environ 50 euros par personne
  • entrée pour Wai O Tapu : 32.50 NZD par personne
  • excursion baleine à Kaikoura : 150 NZD (soit environ 90 euros par personne – record du monde de l’excursion baleine la plus chère ?)
  • croisière à Milford Sound : environ 50 euros pour la compagnie que je recommande ici
  • billet pour l’Auckland Art Gallery : 20 NZD
  • musée Te Papa à Wellington : gratuit
  • survol d’un glacier en hélico : environ 150 euros
  • randonnée sur le glacier Franz Josef avec vol en hélico (évoqué plus haut dans ce billet ) : environ 300 euros
  • entrée pour la Sky Tower d’Auckland : environ 20 euros

Visite d'Hobbiton en Nouvelle Zélande

Ces différents éléments devraient vous permettre de calculer le budget de votre road trip en NZ. 

Où dormir en Nouvelle-Zélande au cours de son road trip ? 

En fonction du type de véhicule choisi pour votre road trip, vous dormirez soit dans des campings soit dans des motels. Ou en alternant les 2 si vous optez pour voiture et tente par exemple.

En haute saison, je n’ai pas eu de mal à trouver de camping (tent site) sans réservation à part dans 2 ou 3 campings qui étaient pleins (mais petits). Je n’ai pas vraiment de retour d’expérience concernant le camping car car il y a souvent moins d’emplacements pour les camping car que pour les tentes / vans. Il ne me semble pas indispensable de réserver en avance pour les campings.

Concernant les motels ou hôtels, c’est un peu différent. En fonction des endroits, en dernière minute, le choix était très limité voire quasi-nul. Dans le péninsule de Coromandel par exemple, tous les hôtels ou presque étaient complets ! Forcément, dans ce cas, il reste des hôtels très moyens ou hors de prix. Je vous recommande donc de réserver en amont en haute saison, pour les endroits les plus touristiques du pays. Cela vous évitera de devoir modifier votre itinéraire en NZ sous la contrainte ;-)

Où dormir en Nouvelle-Zélande

Plus globalement, lors d’un road trip en Nouvelle Zélande, il peut être intéressant de ne pas réserver pour garder une certaine latitude à modifier son itinéraire. Cela est vrai mais soyons honnête, sur 15 jours par île, la flexibilité est assez faible … 

Je vous recommande alors de réserver 2 nuits sur 3 par exemple. En gardant une nuit non réservée toutes les 3 nuits, vous pourrez ainsi facilement prolonger une étape. Ou inversement la raccourcir. 

Voici quelques adresses où j’ai pu dormir lors de mon road trip en Nouvelle-Zélande et que je recommande : 

  • à Auckland, j’ai pu séjourner dans 2 hébergements différents, un premier au début du voyage et un second à la fin du road trip. 2 bonnes adresses que je recommande en plein coeur d’Auckland. Idéal pour visiter Auckland à pied ! Le premier est l’hôtel Rydges Auckland situé à 2 pas de la Sky Tower. Le second se présente plus sous la forme d’un appart’hôtel, c’est le Barclays Suites. Très pratique, bien situé, spacieux (avec machine à laver, …) et vraiment pas cher pour la superficie et l’emplacement. Parking à 30 mètres de l’hôtel
  • à Queenstown, je vous recommande le Millenium Hotel Queenstown. Bien situé, à moins de 5 minutes à pied du coeur du centre ville. Stationnement facile à proximité.
  • à Wellington, même adresse qu’à Auckland, l’hôtel Rydges Wellington. Parfaitement bien placé, un très bon hôtel également pour visiter la ville sans sa voiture … Un bémol, la salle du petit déjeuner qui est trop petite par rapport à la taille de l’hôtel
  • en dehors des grandes villes où j’ai pu aller lors de mon road trip en NZ, voici quelques adresses que j’ai apprécié : le Moeraki Boulders Motel à Moeraki, le meilleur motel de mon voyage, l’Oakridge Resort à Wanaka ou encore le Franz Josef Oasis proche du glacier Franz Josef.

Phoque en Nouvelle-Zélande au coucher de soleil

Road trip en Nouvelle-Zélande : faut-il acheter un guide de voyage ?

En Nouvelle-Zélande comme ailleurs, un guide de voyage papier peut être utile. Comme toujours, je vous recommande de privilégier un guide qui vous fournira des informations sur la faune, la flore et les randonnées de Nouvelle-Zélande plutôt que de vous lister les adresses les plus touristiques du pays …

Pour ce road trip en Nouvelle-Zélande, je suis donc parti avec le Guide Voir Nouvelle Zélande d’Hachette (vous pouvez l’acheter en ligne ici). Comme toujours avec cette collection, le guide est très utile et donne d’excellentes explications sur les endroits visités, les randonnées, … Lorsque l’on voyage par soi-même, sans guide, c’est un vrai plus ! 

Guide de voyage en Nouvelle-Zélande

Eviter les frais bancaires en Nouvelle-Zélande

Afin d’éviter les frais bancaires lors de votre séjour en NZ, je vous recommande de partir avec une carte bancaire N26. Très pratique, cette carte bancaire vous permet d’avoir 0% de frais sur les paiements CB. Vous pouvez ouvrir un compte gratuitement ici.

Clairement indispensable en Nouvelle-Zélande où la carte bancaire est acceptée partout, y compris pour quelques dollars. Au final, sur mon mois en Nouvelle-Zélande, j’ai effectué un seul retrait de cash et je n’ai même pas dépensé la centaine d’euros en question. 

Gérer son argent en road trip en Nouvelle Zélande

Par précaution, il est préférable de partir avec du cash en euros et une seconde carte bancaire. Néanmoins, je vous déconseille de payer en cash. Le taux de change proposé un peu partout en Nouvelle-Zélande est assez défavorable par rapport aux paiements en CB avec une carte type N26. Pour les stations essence, l’écrasante majorité (toutes?) acceptent les paiements en CB. Il est préférable d’utiliser une carte de débit / crédit classique (et non pas la carte N26) car avec une carte prépayée, une somme forfaitaire peut être bloquée sur la carte (non débitée mais non utilisable pendant une à deux semaines parfois). Pour les stations services, j’utilisais donc ma carte ING

Comment définir son itinéraire en Nouvelle Zélande ? 

Bien souvent, définir l’itinéraire de son road trip est l’étape cruciale des préparatifs. Planifier un minimum son voyage, sans se fixer trop de contrainte ni avoir un timing trop serré.

Comme je l’ai expliqué au cours de ce billet du blog, pour certaines activités ou régions, des réservations sont vivement recommandées en haute saison. Dès lors, il est primordial de fixer un itinéraire en Nouvelle-Zélande afin d’effectuer ces réservations. Il faut cependant garder une certaine latitude à modifier son parcours en fonction de la météo, de possibles déceptions ou coups de coeur.

Là encore, comme indiqué plus tôt dans ce billet, même sur un mois en Nouvelle-Zélande, pour visiter les 2 îles, la liberté de modifier son itinéraire en dernière minute est assez limitée. Il y a des kilomètres à parcourir, des dizaines de choses à voir, … 

Etapes d'un itinéraire en Nouvelle-Zélande

Je vous conseille donc de définir un itinéraire pour votre road trip en NZ, tout en conservant quelques journées libres à différentes endroits de votre planning. Par exemple, gardez une journée vide tous les 4 jours. Cela vous permettra de rallonger une étape ou d’en raccourcir une autre. Ces créneaux vont permettront aussi de jongler avec les aléas de la météo en Nouvelle-Zélande … 

Enfin, pour construire votre itinéraire en Nouvelle-Zélande, je vous recommande de partir sur 2 périodes identiques pour chaque île ou alors un poil plus pour l’île du sud. Il y a beaucoup de choses à voir et à faire en NZ sur les 2 îles. Pour mon mois en Nouvelle-Zélande, j’avais opté plus ou moins pour 50/50. Et avec le recul, si c’était à refaire, je pense que je partirai sur le même découpage du road trip sur les 2 îles … 

Applications utiles pour un road trip en Nouvelle-Zélande ! 

Pour conclure ce retour d’expérience et guide sur le road trip en Nouvelle-Zélande, un dernier point, la liste des indispensables à ne pas oublier avant son voyage.

  • l’application mobile Maps.me pour l’utiliser en GPS si vous n’avez pas de connexion 3G et pour localiser les sentiers de rando
  • l’app mobile CamperMate qui liste : points d’intérêt, camping, toilettes aux 4 coins du pays. Indispensable pour un road trip ! 

 

 

Le récit de ce road trip en Nouvelle-Zélande se termine. Sur cet itinéraire d’un mois en Nouvelle-Zélande, je ne changerai pas grand chose. L’itinéraire était plutôt bon, bien réparti afin d’avoir un bel aperçu de la Nouvelle-Zélande.

Bien évidemment, un road trip plus long permettrait de profiter plus longtemps des lieux d’intérêt qui figuraient dans cet itinéraire en Nouvelle Zélande. Voire même d’ajouter d’autres étapes dans l’itinéraire car il y a bien d’autres choses à voir en Nouvelle-Zélande … 

Pour conclure, je vous le répète, si vous avez des questions sur un éventuel itinéraire en Nouvelle Zélande ou n’importe quelle question pratique, n’hésitez pas à commenter ce billet. Nos échanges en commentaires pourront être utiles à d’autres lecteurs du blog qui comptent partir en road trip en Nouvelle-Zélande. 

Rating: 5.0/5. Basé sur 32 notes.
Please wait...

Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et sur les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

6 commentaires

  • Super ton récit de voyage en Nouvelle-Zélande. Il confirme notre choix. Nous avons longuement hésité entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande, avant d’opter pour cette dernière. Nous y serons à la fin du mois de novembre, pour un peu plus d’un mois.
    Nous hésitons encore entre le van ou la voiture pour ce road trip. En tout cas, ton itinéraire est vraiment intéressant car tu as pu voir des choses variées au cours de ce séjour en NZ. As-tu prévu de publier d’autres articles sur le pays ?

  • Merci pour ce commentaire.
    Oui d’autres billets sur mon road trip en NZ seront publiés dans les semaines à venir. Notamment sur les principales villes que j’ai pu visiter.

  • Super ce road trip en NZ !
    Et ton récit avec retours d’expérience et astuces est une vraie mine d’or pour préparer son itinéraire en Nouvelle-Zélande.

    Nous nous y rendons en fin d’année, à cheval sur novembre et décembre. Nous espérons éviter les foules de fin d’année en repartant de Nouvelle-Zélande le 16 décembre.
    Nous restons 5 semaines dans le pays et nous sommes en train de définir notre plan de road trip. Ton périple sur un mois est une excellente source d’inspiration. Nous allons ajouter quelques étapes, notamment Abel Tasman par exemple.

    As-tu prévu d’écrire d’autres articles sur la Nouvelle-Zélande ?
    A bientôt.

  • Merci pour ce commentaire !
    J’ai en effet prévu de publier d’autres billets sur ce road trip en Nouvelle-Zélande. Ils devraient arriver sur le blog d’ici 2 ou 3 mois.
    N’hésitez pas à conserver mon blog en favori et venir y jetez un oeil cet été ;)
    Bons préparatifs pour ce séjour en Nouvelle Zélande !

  • Très beau voyage en Nouvelle-Zélande. Je pars là bas en janvier prochain et je pense que je vais m’inspirer de ton itinéraire. J’y vais pour un peu plus de 3 semaines, je vais donc devoir faire des choix car il me sera forcément impossible d’aller partout, dans tous les endroits que je souhaiterai voir en Nouvelle-Zélande.
    Je viens de réserver un van pour mon road trip en NZ. Je pense que ce sera le plus économique et le plus flexible pour visiter le pays !
    Je garde ton blog dans mes favoris pour la suite de mes préparatifs de voyage :)

  • Magnifiques photographies de la Nouvelle-Zélande.
    Ce pays a surement été celui que nous avons préféré parmi tous nos voyages.
    Des paysages magnifiques, un plaisir de rouler sur les routes du pays, des néo-zélandais adorables. Bref, un petit paradis sur Terre :)
    Ce récit de ton road trip en Nouvelle-Zélande nous replonge dans nos souvenirs. Et il donne comme une envie d’y retourner !

Partenaires

  • LEC le spécialiste du séjour linguistique vous fait découvrir l’apprentissage des langues