Accueil > Destinations > Costa Rica > Carnet de voyage au Costa Rica
Carnet de voyage au Costa Rica

Carnet de voyage au Costa Rica

Ce carnet de voyage au Costa Rica retrace mon road trip qui a duré 3 semaines.
Au cours de ces 3 semaines au Costa Rica, ce road trip fut l’occasion de découvrir la côte Pacifique mais aussi la côte Caraïbes. Et d’autres endroits encore.

Dans ce carnet de voyage, je reviens donc sur ce voyage au Costa Rica et notamment sur les parcs que j’ai visité, mais aussi sur les plages du Costa Rica.

Enfin, je terminerai ce carnet de voyage au Costa Rica en vous livrant mon ressenti général sur ce voyage de 3 semaines au Costa Rica.

 

Direction Costa Rica

Après une courte préparation pour ce voyage au Costa Rica, je décide rapidement d’opter pour un road trip. Bien qu’il soit certainement possible de se déplacer à travers le Costa Rica en bus, louer une voiture offre plus de confort et d’autonomie. De plus, pour profiter pleinement des plages et différents paysages, une voiture est indispensable !

Comme d’habitude, j’ai loué ma voiture de location sur Auto Europe pour trouver rapidement un véhicule au meilleur tarif. J’ai opté pour un 4×4 et vu l’état des routes au Costa Rica, heureusement !

Je partage sur le blog, dans un autre billet, plus de conseils pour préparer un road trip au Costa Rica. Je vous invite à consulter ce billet si vous préparez votre voyage !

Malpais au Costa Rica

 

Vol vers le Costa Rica avec Swissair : bouh ! 

Pour aller au Costa Rica, je suis passé par la compagnie aérienne Swissair. Escale à Zurich et destination San José.

Premier vol avec Swissair et je suis presque sûr de ne pas renouveler l’expérience. Je n’ai peut-être pas eu de chance mais je n’ai pas trop apprécié cette compagnie aérienne.

La raison principale : ne pas avoir les 2 boarding pass lors du check-in mais uniquement le premier ! A l’aller et au retour ! C’est certainement la première fois que cela m’arrive (de mémoire, j’ai eu le cas il y a longtemps lors d’un vol avec 2 escales et je ne pouvais pas avoir le dernier boarding pass car le vol était prévu à plus de 24  heures du check-in).

Ici, l’escale était courte dans les 2 cas. Et c’est bien là le problème :

  • vol aller : j’ai du courir dans le terminal pour sortir de l’avion (premier vol en retard), passer au transfer desk, faire la queue, récupérer mon boarding pass et embarquer à 5 minutes de la deadline …
  • vol retour : atterrir au terminal X, voir le transfer desk du terminal fermé, aller au terminal Y, voir cet  autre transfer desk fermé,  se voir refuser l’impression du boarding pass à la gate, devoir aller au terminal Z pour récupérer le boarding pass et revenir au terminal Y pour embarquer. Le tout en courant car l’escale ne durait qu’une heure …

Si c’était à refaire (et que je n’avais que cela à faire),  j’aurais pris mon temps. J’aurais raté la correspondance et Swissair aurait géré derrière. Bref, Swissair, ciao ;-)

Arrivée nocturne à l’aéroport de San José où je récupère mon véhicule de location, chez Thrifty. Service nickel même si le bureau est situé en dehors des locaux de l’aéroport. Navette gratuite. Première nuit à quelques kilomètres de l’aéroport. Le voyage débutera réellement le lendemain matin !

Hébergements au Costa Rica

Les hôtels coûtent assez cher au Costa Rica. Je vous recommande de réserver vos hôtels rapidement, surtout si vous partez en haute saison.

En réservant le plus tôt possible, vous bénéficierez souvent d’un meilleur tarif. Pour comparer rapidement les hôtels et tarifs, je vous conseille de passer par Booking.

 

Itinéraire au Costa Rica

Sur mes 3 semaines au Costa Rica, je me suis déplacé en voiture de location, du premier au dernier jour.

Dans la suite de ce carnet de voyage, je reviens sur chaque grande étape de mon voyage.
Avant de débuter, je vous présente mon itinéraire au Costa Rica dans sa globalité. L’itinéraire donne les grandes étapes du voyage. N’y figure pas les déplacements courts effectués entre parcs / hôtels / plage, …

  • départ de l’aéroport de San José
  • Monteverde (2 jours)
  • péninsule de Nicoya (pour les environs de Mal País (4 jours, trajets inclus soit 3 jours complets sur place)
  • côtePacifique de Puntarenas à Sierpe (6 jours)
  • trajet de Sierpe à la côte Caraïbes en passant par Parque Nacional Los Quetzales (route #2) / Cartago / Turrialba / Siquirres puis Puerto Limón (trajet effectué sur 2 jours avec visite du parc national Los Quetzales)
  • côte Caraïbes, de Puerto Limón à Manzanillo (4 jours)
  • environs du volcan Poás (2 jours)
  • retour à l’aéroport de San José

Pour vous donner une idée de ce que représente cet itinéraire au Costa Rica, voici une carte reprenant les différents trajets.

Itinéraire au Costa Rica

Sur 3 semaines, cet itinéraire représente donc environ 1400 kilomètres (auxquels il faut ajouter les petits déplacements entre parcs / plages / hôtels / …

A noter, la plupart des kilomètres sont parcourus sur quelques trajets assez longs :

  • aéroport de San José vers Monteverde
  • Sierpe vers côte Caraïbes
  • Manzanilla vers le volcan Poás

 

Premiers pas au Costa Rica : Monteverde

Premier jour au Costa Rica. Je quitte la banlieue de San José pour rejoindre Monteverde. La première partie de la route est plutôt bonne mais si les camions sont très nombreux. Ce sera constant lors de ce voyage : beaucoup de camions sur les routes, surtout dans certains endroits comme la route qui mène à Puerto Limón.

De mémoire, les 20 derniers kilomètres qui mènent à Monteverde sont non goudronnés. Cette route est faisable sans 4×4 mais avoir un 4×4 est tout de même plus confortable : le risque que le bas de caisse touche le sol est plus faible ;-)

Monteverde Cloud Forest reserve

Mon programme à Monteverde était :

  • Selvatura Park : uniquement pour la canopy walk et ses ponts suspendus
  • Monteverde Cloud Forest Reserve : réserve de Monteverde

Je vous déconseille le Selvatura Park, c’est cher et après 2 ou 3 ponts suspendus, c’est toujours la même chose : même pont, même vue. Dans la Monteverde Cloud Forest Reserve, il y a un pont suspendu et selon moi il suffit amplement. Le but est de marcher sur le pont dans la partie supérieure de la forêt tropicale, appelée canopée.

Pont suspendu - Canopée

Concernant la Monteverde Cloud Forest Reserve, nous n’y verrons pas d’animaux, à part quelques insectes et plusieurs colibris. Ce parc n’est pas celui où l’on croise le plus d’animaux. Rien d’étonnant donc.

Globalement à Monteverde, le temps était nuageux à pluvieux, voire très pluvieux parfois. C’est le début de la green season (saison verte) qui est la saison pluvieuse.

Colibri à Monteverde

Après deux jours à Monteverde, nous quitterons cette région le lendemain matin pour aller dans la péninsule de Nicoya. Pour être franc, Monteverde ne nous manquera pas. Une forêt tropicale c’est sympa mais pas très varié ;-)

 

Marketing de la green season

Green season, un beau terme marketing pour désigner ce que l’on appelle partout dans le monde saison des pluies. Ce terme fait peut être moins fuir les touristes mais la pluie reste quand même présente ;-)

A noter, il pleut beaucoup plus en altitude, par exemple dans la région de Monteverde.

Mon voyage au Costa Rica était en mai, qui marque le début de la saison des pluies. Apparemment, mai semble être moins pluvieux que les mois suivants. Et bien heureusement  ! Car au final, nous aurons pas mal de pluie sur le voyage même si c’est assez souvent en fin de journée (à partir de 16 heures). Néanmoins, pour vous faire une idée, nous avons pu assister qu’à deux couchers de soleil sur les 3 semaines. Les autres jours : ciel très couvert ou carrément pluie …

En journée, à part 2 matinées pluvieuses, le ciel était plutôt dégagé. Mais l’humidité était bien présente … Clairement, comparé à l’Asie, la saison des pluies au Costa Rica semble plus marquée et du coup plus désagréable pour le voyageur que la saison des pluies en Asie.

Privilégiez la saison verte semble être une bonne idée. Quid du nombre de touristes ? Je n’en sais rien mais en mai, le pays était loin d’être vide de touristes ;-)

 

Péninsule de Nicoya : Mal País

Départ de Monteverde jusque Puntarenas. A Puntarenas (ville sans aucun intérêt, comme les autres villes du pays), direction l’embarcadère pour la péninsule de Nicoya. Il se situe à l’angle de la Calle 33 et de l’Avenida 3.

Il y a plusieurs bateaux par jour. En mai, il y avait pas mal de monde. Il est recommandé d’arriver au moins une heure à l’avance pour être certain d’avoir une place. Surtout en haute saison ou saison sèche (c’est quoi sa couleur à elle ?).

Plage de Malpais photographiée avec un drone

Le trajet en bateau dure 75 minutes environ. Le déchargement des voitures se fait assez rapidement. Une très bonne solution pour aller dans le péninsule de Nicoya sans faire un grand détour par le nord. Côté prix, c’est autour de 12 000 colons (environ 20 euros) pour la voiture et le conducteur. De l’ordre de 1000 colones (1.5 euros) par passager supplémentaire.

Arrivé à Paquera, on prend la route en direction de Mal País. Première partie sur goudron. De mémoire, les 15 derniers kilomètres se feront sur une route non goudronnée en plutôt (très) mauvais état. Globalement, c’est d’ailleurs à Nicoya que nous verrons les routes les plus endommagées du pays.

Surf et sunset au Costa Rica

A Mal País, nous vadrouillerons sur la côte de Playa Santa Teresa à Montezuma. C’est donc la partie sud de la péninsule de Nicoya.

Des plages à perte de vue, avec pas mal de vagues car ici c’est le Pacifique. Super pour le surf. Un peu moins pour la baignade.

Les plages sont très sauvages, avec de nombreux troncs de cocotiers à terre par exemple. Et pas mal (beaucoup) de déchets en bordure de plage.

Nous avons la chance de pouvoir assister à l’un de nos rares couchers de soleil du voyage à Mal País. Les couleurs sont sublimes ! Ce sera le plus beau coucher de soleil du voyage.

Après 3/4 jours cool à Mal País, on repart en direction de Paquera, puis ferry pour revenir à Puntarenas. Mal País et ses environs, c’est sympa. Il faut aimer le surf car pour la plage, c’est loin d’être le meilleur spot.

 

Costa Rica : côte Pacifique de Puntarenas à Sierpe

Nous entamons la seconde semaine de ces 3 semaines au Costa Rica. Sur plusieurs jours, notre voyage au Costa Rica se poursuivra donc sur la côte Pacifique, entre Puntarenas et Sierpe. Cette partie de notre itinéraire au Costa Rica s’étalera précisément sur 5 à 6 jours environ.

Araçari au Costa Rica

Voici, en vrac, quelques endroits ou parcs visités sur la côte :

  • parc national Carara (ou Parque National Carara en espagnol) : un parc plutôt agréable, très peu fréquenté. Vu dans ce parc : le célèbre ara rouge qui est l’emblème du parc, des dendrobates (grenouille noir et verte), un serpent, quelques singes
  • le Rio Tárcoles et son pont d’où l’on peut observer des dizaines de crocodiles (nourris par les locaux pour un business florissant : parking payant, restaurants, épiceries, …)
  • parc national Manuel Antonio (ou Parque Nacional Manuel Antonio) : on y voit pas mal d’animaux même si c’est une véritable usine à touristes ! Et encore, mai n’est pas la haute saison … On y verra: de nombreux singes, coatis, ratons laveurs, paresseux, un ara rouge.

Singes capucins

  • parc national marin Ballena : des sorties en bateaux sont possibles pour observer les baleines mais ce n’est pas la bonne saison. Le parc est essentiellement marin mais vous pouvez également accéder à quelques plages magnifiques (payant). Ce parc ne semble pas le plus sûr du pays : des flics circulent en moto sur la plage et m’ont indiqué que je devais faire attention en utilisant mon drone dans les parties excentrées car ce n’est pas safe. Le mieux est d’y aller à marée basse afin de pouvoir se rendre sur l’îlot rocheux accessible uniquement à marée basse. Le bout de plage qui mène à l’îlot est alors entouré d’eau, à gauche et à droite.

Plage du parc national marin de Ballena au Costa Rica

  • Uvita waterfalls : pas très grand, pas très impressionnant mais super pour une baignade rafraîchissante.
  • balade en bateau sur le Rio Sierpe et/ou mangrove de Sierpe : le coup de coeur de ce voyage au Costa Rica ! En remontant le Rio Sierpe depuis le centre de Sierpe, vous verrez depuis votre bateau des dizaines d’animaux. C’est clairement ici que j’ai vu le plus d’animaux au Costa Rica : singes capucins, singes écureuils, singes hurleurs, paresseux, serpent, de nombreuses espèces d’oiseaux, crocodiles, … Je vous en parle dans un autre billet consacré à cette balade en bateau sur le Rio Sierpe.

Singe écureuil au Costa Rica

Un bilan mitigé de cet côte Pacifique. Certaines plages sont très belles, voir les animaux (quand ils sont présents) dans les parcs est un vrai plaisir. Côté négatif, du tourisme à l’américaine omniprésent. Des dizaines de parcs : tyrolienne, butterfly park, rescue center, frogs park, … Un vrai côté Disney de la nature.

 

Parque Nacional Los Quetzales

Après ces quelques jours sur la façade pacifique du Costa Rica, direction la côte Caraïbes. Mon but est d’aller plutôt vers le sud de la côte Caraïbes mais il n’y a aucun route entre Sierpe et Puerto Viejo. A vol d’oiseau c’est plutôt proche ;-)

Une longue route sépare donc Sierpe de Puerto Viejo en repassant au sud de San José. Je profite de cette route pour visiter le parc national Los Quetzales qui est censé être le meilleur spot pour apercevoir le quetzal resplendissant, oiseau mythique de l’Amérique centrale.

A savoir, il est possible de le voir uniquement (ou presque) tôt le matin, au moment du lever de soleil. Je me lève donc tôt, très tôt. Pour rien ! Ce matin là, je ne verrai pas de quetzal.

Je reprends donc la route vers la côte Caraïbes avec quelques arrêts. Arrêts sans intérêt.

 

Côte Caraïbes : de Puerto Limón à Punta Manzanillo

La partie la plus touristique de la côte Caraïbes se situe plutôt au sud, dans les environs de Puerto Viejo.

Entre le sud de Puerto Limón et Cahuita, la plage est magnifique. Totalement sauvage, cocotiers, sable blanc et absolument personne sur des kilomètres. Dans cette partie, pas vraiment de villes ou villages mais juste quelques habitations en bordure de route.

Plage de Cahuita au Costa Rica

Le parc national de Cahuita est incontournable lors d’un voyage au Costa Rica. Réputé pour abriter de très nombreux animaux, j’en verrai peu mais il y a des plages magnifiques dans ce parc !
J’avais prévu une sortie snorkeling mais une grosse pluie durant la nuit m’a obligé à annuler, faute de visibilité.

Plus bas, vers Punta Manzanillo, la plage est très belle aussi. Un peu par hasard, on tombe sur des paresseux à quelques mètres de la plage. Possibilité de snorkeling également, directement depuis la plage.

Punta Manzanillo au Costa Rica

Les villes de Puerto Viejo et Manzanillo ne présentent que peu d’intérêts. Très touristiques.

Globalement, il y a moins de choses à voir sur la côte Caraïbes, le tourisme y est beaucoup moins développé. Et le côté tourisme à l’américaine aussi. J’ai plus apprécié cette côte que la côte Pacifique même s’il y a moins de chose à voir / à faire.

Si vous souhaitez vous détendre lors de votre voyage, je vous recommande d’inclure quelques jours sur la côte Caraïbes dans votre itinéraire au Costa Rica. Pour la plage, il n’y a pas photo, c’est côté Caraïbes qu’il faut aller :) Si vous voulez profiter de la côte Caraïbes pour vous détendre après avoir vadrouillé dans les parcs du Costa Rica, il y a quelques hôtels bien situés, en bordure de mer. Ils se réservent forcément plus rapidement que les autres. Si votre itinéraire au Costa Rica est fixé, réservez ces nuits au plus vite, par exemple sur Booking.com pour garder la possibilité de les annuler au cas où vous changez vos plans …

 

Volcan Poás et ses environs

Dernière étape de ce voyage: le nord de San José. Un retour en altitude ! Il fait moins chaud mais la pluie et le ciel gris sont plus présents.

Je n’irai finalement pas au volcan Poás car j’apprends la veille qu’il est fermé depuis plusieurs semaines suite à une éruption.

Je passerai donc 2 jours dans les environs à éviter la pluie, faire quelques petites randonnées pour aller voir quelques cascades, notamment du côté de Bajos del Toro.

Cascade vue d'en haut au Costa Rica

Enfin, je terminerai ce voyage au Costa Rica en visitant une plantation de café à proximité de San José, la plantation Finca Rosa Blanca. Très instructif, notamment grâce à un guide passionné par la café !

 

Voyage au Costa Rica : mon ressenti

Pour finir ce carnet de voyage au Costa Rica, je dirai que mon ressenti global de ces 3 semaines au Costa Rica est mitigé. Très mitigé.

Pour commencer par le positif, j’ai vu de très belles plages, de beaux paysages. J’ai vu quasiment tous les animaux que l’on peut espérer voir en allant au Costa Rica. J’ai adoré la balade en bateau sur le Rio Sierpe.

Rio Sierpe au Costa Rica

Pourtant, il y a aussi pas mal d’aspects plus négatifs :

  • plages pas toujours propres
  • parcs & animaux : même si sur la durée d’un voyage, on peut apercevoir pas mal d’animaux, une visite de 3  heures dans un parc se résume souvent par une dizaine d’animaux que l’on voit pendant quelques dizaines de secondes. Et il faut avoir les yeux bien ouverts !
  •  culture : même si l’on ne va pas au Costa Rica pour la culture ou pour la ville, sachez que vous pouvez totalement oublier cela. Les villes sont, selon moi, totalement inintéressantes
  • spécialités culinaires : les spécialités culinaires du Costa Rica sont très limitées. Vraiment.
  • état des routes : certaines routes sont en très mauvais état. Pendant la saison des pluies, conduire n’est pas toujours une partie de plaisir
  • prix : voyager au Costa Rica coûte cher et le rapport qualité / prix n’est clairement pas bon. Pour les hôtels mais également pour les restaurants
  • tourisme à l’américaine très présent, voire omniprésent dans certains endroits (Quepos ou Monteverde par exemple)

Je ne regrette pas d’avoir fait ce voyage au Costa Rica. Mais j’ai une certitude, je n’y retournerai pas. Le Costa Rica fait partie des rares pays où je repars en me disant je n’y retournerai pas !

 

 

Pour conclure, sachez que d’autres billets traitant du Costa Rica seront publiés sur le blog. Je vous invite à consulter la catégorie Voyager au Costa Rica qui regroupe tous les posts liés à ce pays.

Avec ce carnet de voyage, vous avez une idée d’itinéraire possible sur 3 semaines au Costa Rica. Si vous avez des questions concernant ce carnet de voyage ou à propos de votre itinéraire, n’hésitez pas à commenter ce post !

Recherches effectuées amenant à ce billet du blog voyage

    carnet de voyage costa rica, itinéraire au costa rica, itinéraire costa rica

Cet article vous a été utile ? Prenez le temps de le noter !

Note : 5.0. Basé sur 2 votes.
Prise en compte du vote en cours ...

A propos de Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du citytrip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l’autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

21 commentaires

  1. Les avis sur le Costa Rica sont très souvent partagés. Certains reviennent sous le charme d’une nature impressionnante. D’autres, à l’inverse, déçus pour de multiples raisons : peu d’animaux, tourisme parc d’attraction, …

    Ce côté parc d’attraction est bien présent dans de nombreux endroits du pays mais pour ma part, il ne m’a pas dérangé plus que cela.
    J’ai apprécié mon voyage au Costa Rica !

  2. Et bien même si tu n’as pas forcément apprécié ce voyage au Costa Rica, tes photographies donnent clairement envie d’y aller haha
    Je ne connais pas du tout ce pays mais à vrai dire ce n’est pas celui qui me tente le plus …

  3. Merci pour ton retour honnête sur le Costa Rica !
    J’y vais en septembre, ce ne sera pas la meilleure saison non plus haha
    Beaucoup de personnes rentrent du Costa Rica septiques, comme toi. On verra, je vais me faire mon propre avis.
    Quoiqu’il en soit, c’est un pays qui ne laisse pas indifférent. Souvent les avis sont très tranchés ;-)

  4. Aurélien,

    Merci pour ce carnet de voyage sur le Costa Rica. Je découvre par la même occasion ton blog grâce à une amie qui m’a taggué sur ton post Facebook.
    Voilà un avis qui aurait pu me dissuader d’aller au Costa Rica mais mon vol est déjà booké haha
    Plus sérieusement, des potes y sont allés il y a un an et sur un groupe de 4, c’était 50-50 ! 2 ont apprécis, les deux autres beaucoup moins. Voilà qui semble bien résumer le Costa Rica !
    On aime ou on aimes pas …

  5. Perso, j’ai adoré le Costa Rica !

  6. Comme toi, je n’ai pas trop aimé le Costa Rica.
    J’y suis allé à la saison sèche. Les plages sont souvent très belles, surtout sur les Caraïbes. Les couchers de soleil sont dingues !
    Par contre, je n’ai pas du tout apprécié la façon dont ils jouent avec le côté green du pays et du tourisme. C’est du gros foutage de gueule je trouve.
    Le Costa Rica est green lorsqu’il s’agit d’encaisser les gros dollars des touristes USA !

  7. Article intéressant ! Merci.

    Pour ma part, pour l’observation des animaux en liberté dans les parcs, je préfère en voir moins mais le faire avec cet esprit de recherche de l’animal dans son état naturel, que de les avoir à dispo comme au zoo ;)

    • Bien évidemment, découvrir les parcs du Costa Rica n’a rien à voir avec un zoo. Ai-je comparé zoo et Costa Rica ?

      Il faut juste avoir en tête que les animaux que l’on souhaite voir sont souvent petits et “cachés” dans une jungle épaisse. Avant ce voyage au Costa Rica, je ne m’attendais pas à voir les toucans ou aras sur les chemins du parc hein :)

      Aurélien

  8. De mon côté, j’ai beaucoup aimé le Costa Rica même si voyager là bas coûte cher.
    Seul bémol : les restaurants. Cher et souvent pas terrible …

    C’est intéressant de lire l’avis d’autres personnes. Chacun a son propre ressenti mais c’est vrai que sur place j’avais discuté avec des français qui n’étaient pas emballés par le Costa Rica.

  9. Bien d’accord avec toi Aurélien !
    Le Costa Rica c’est vraiment surfait et c’est une usine à touriste. J’y suis allé il y a un peu moins d’un an c’était peut être différent avant. Mais je n’ai pas l’envie d’y retourner quoiqu’il en soit …
    Trop de parcs à touristes, trop cher et au final pas tant d’animaux que cela

  10. J’ai adoré le Costa Rica mais c’est vrai que le pays a ses défauts et joue un peu trop sur le côté green du tourisme. Tout n’est pas green c’est sûr !

  11. Aïe dommage ! Moi qui rêvais d’aller au Costa Rica, tu casses un mythe ^^
    Non plus sérieusement, j’avais déjà lu des avis mitigés voir très négatifs sur le Costa Rica notamment sur le côté usine à touriste et l’abus de green washing

    Merci pour ton carnet de voyage et ton avis honnête. C’est très utile d’avoir des retours d’expérience comme celui ci

  12. J’ai bien aimé mon voyage au Costa Rica même si ce n’est pas le pays qui m’a le plus marqué.
    Je suis plutôt d’accord avec ce que tu dis dans ton billet. Notamment sur la propreté de certaines plages … C’était parfois vraiment sale :(

  13. Tes photos sont sublimes !
    Elles donnent trop envie même si tu as un ressenti plutôt nuancé sur le Costa Rica :)

  14. Je pars en septembre et j’espère faire partie de ceux qui tombent sous le charme du Costa Rica haha j’ai toujours eu envie d’y aller !

  15. Dommage que ce voyage au Costa Rica fut une déception pour toi. Tu n’es pas le premier à être déçu du Costa Rica apparemment. J’ai pas mal préparé mon voyage qui débute bientôt (en pleine saison des pluies …) et j’ai vu des retours assez mitigés parfois.
    J’espère que le Costa Rica me plaira, je pars dans quelques jours pour près de 3 semaines ! Hâte d’y être tout de même :)

  16. Le Costa Rica, une déception pour moi également.
    Comme tu le dis, certains endroits sont magnifiques. Mais il m’a manqué quelque chose pour vraiment apprécier le pays.

    En tout cas, les photographies de ton carnet de voyage au Costa Rica donnent vraiment envie :)

  17. Sans avoir été vraiment déçu par mon voyage au Costa Rica, on va dire que ce pays ne m’a pas particulièrement marqué. Il y a des coins sympa, beaucoup d’animaux mais il manque quelque chose.

    Et globalement, j’ai trouvé que les prix étaient très élevés pour les touristes …

  18. Pour de multiples raisons, le Costa Rica a été une grosse déception pour nous. Sans trop nous y attarder car il faudrai des pages pour relater un voyage, nous avons été déçu essentiellement par :

    – trop peu d’animaux à distance d’observation dans les parcs, même avec un guide
    – beaucoup de temps à passer sur les routes
    – prix très élevés dans les restaurants pour touristes (soit vous mangez LE plat national du Costa Rica, soit vous tombez dans les prix touristes)
    – tourisme à l’américaine très présent dans certaines régions (Monteverde et Manuel Antonio essentiellement)
    – absence totale de culture / histoire

    Nous partageons donc ton ressenti Aurélien.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués. *

*

Remonter en haut