Voyage Way
Blog voyage > Destinations > Corée du Sud > Que faire à Séoul : choses à voir ou à visiter

Que faire à Séoul : choses à voir ou à visiter

Visiter Séoul : mon guide complet

Au programme de ce guide complet, tout ce qu’il faut savoir pour visiter Séoul. C’est une étape incontournable lors d’un voyage en Corée du Sud. Si vous ne savez pas vraiment que faire à Séoul, vous verrez que la capitale coréenne ne manque pas de lieux d’intérêt.

Tous les sujets concernant un voyage à Séoul seront évoqués dans ce guide pratique. Il est le fruit de plusieurs séjours dans la ville. Nous débuterons par quelques conseils pratiques majeurs comme la question du billet d’avion ou de l’hébergement.

Bien évidemment, la plus grande partie de ce guide portera sur la visite de la ville en elle-même : quels sont les lieux d’intérêt du tourisme, quoi faire à Séoul mais aussi dans ses environs, …

 

Se préparer à visiter Séoul

Avant de vous parler des choses à faire à Séoul, des endroits à voir et des atouts du tourisme dans cette capitale, place à quelques informations pratiques.

En effet, lorsque l’on se rend à l’étranger, dans un pays que l’on ne connait pas, on peut se poser plusieurs questions sur le billet d’avion, les transports sur place ou encore l’hébergement. Je vais donc évoquer l’essentiel à connaitre pour visiter la capitale sud-coréenne.

A la fin du billet, j’évoquerai d’autres aspects pratiques plus secondaires comme la question du budget ou encore de la meilleure saison pour s’y rendre

Comment y aller : le billet d’avion

Pour s’y rendre depuis la France, vous pouvez opter pour Air France ou Korean Air si vous souhaitez un vol direct. Ce ne sera certainement pas la solution la moins onéreuse mais les vols directs permettent d’éviter d’accumuler une fatigue supplémentaire. A noter, les compagnies du Golfe (Emirates, Etihard ou Qatar Airways) proposent souvent des prix attractifs. Mais ces vols impliquent un détour et allonge sensiblement la durée globale du voyage.

Si votre critère principal porte sur le prix du billet d’avion pour Séoul, je vous conseille de vous tourner vers un comparateur de vols. Pour ma part, j’utilise souvent deux comparateurs différents afin de trouver un vol au meilleur prix. J’effectue une première recherche avec le comparateur de Google, Google Flights, qui est certainement l’un des meilleurs en ce moment. Ensuite, je compare les résultats avec un second comparateur, BudgetAir. Ce comparateur donne également de très bons résultats. Et on peut réserver directement sur le site en quelques clics, sans frais cachés !
Niveau budget, les vols les moins chers tournent souvent autour de 400 euros avec escale. Les compagnies chinoises sont très souvent les mieux placées. Bien souvent vous allez vous en tirer pour 500 euros par personne environ, ou autour de 600 euros pour un vol sans escale.

Vol vers Séoul

Pas de visa nécessaire

Vous comptez vous rendre en Corée du Sud pour visiter Séoul ou aller ailleurs dans le pays ? Sachez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un visa pour les détenteurs de passeport français (entre autres!).

Vous aurez le droit de rester 90 jours sur le territoire coréen.  Lors de votre vol, on vous remettra 2 formulaires à remplir (un formulaire pour l’immigration et un pour le douanes). Le passage à l’immigration / douane dépend de la fréquentation à l’aéroport mais est globalement rapide.

Si vous ne recevez pas les formulaires dans l’avion, pas de panique, vous pouvez les obtenir à l’aéroport, juste avant le passage à l’immigration. Que ce soit à l’aéroport international de Séoul ou ailleurs dans les aéroports internationaux du pays.

A noter, il existe 2 aéroports qui desservent la capitale. Le principal hub international est l’aéroport d’Incheon (Incheon étant en fait une ville proche de la capitale). Le second aéroport, Gimpo International Airport, est plutôt utilisé pour les vols intérieurs bien qu’il existe des vols internationaux arrivant/partant de cet aéroport. Les 2 sont desservies par le train / métro. J’en reparle à la fin de ce guide pratique.

Où dormir à Séoul ?

Même si la ville est très bien desservie par le métro et qu’il est abordable, l’emplacement de l’hôtel reste un critère majeur pour bien profiter de son séjour. Surtout si vous prévoyez d’y séjourner pour 3 jours (ou moins). Les trajets en métro peuvent prendre du temps ! Le choix du quartier où loger est donc important.

Dans un premier temps, je peux vous recommander quelques quartier à privilégier pour loger à Séoul pendant votre visite :

  • Myeongdong pour sa situation et son dynamisme commercial
  • Jongno (plus précisément le rectangle délimité par le sanctuaire Jongmyo, le métro Anguk, la promenade Cheonggyecheon et Gwanghwamun Plaza) pour son excellente situation et car ce quartier recense de nombreux points d’intérêt
  • Gangnam peut également être une bonne option pour se loger dans la capitale
Dormir dans une hanok

Dans un précédent billet publié sur le blog, je vous avais parlé de la possibilité de dormir dans une hanok, maison traditionnelle coréenne, dans un petit village du pays.

A plein coeur de la capitale, il est également possible de dormir dans une hanok, notamment dans le quartier de Bukchon qui regroupe de nombreuses hanok. Je vous recommande la hanok Bukchonae et si votre budget est un peu plus élevé, la hanok Dahmsojung est excellente !

Hanok dans le quartier de Bukchon

Si vous comptez voyager en Corée du Sud après avoir visité la capitale, sachez qu’il est également possible de tenter cette expérience dans un petit village ou dans une petite ville. C’est peut être le meilleur endroit pour cela si vous souhaitez vivre l’expérience qu’une seule fois au cours de votre voyage. Néanmoins, si vous ne séjournez qu’à Séoul, ne ratez pas cette expérience, même en plein coeur de la capitale coréenne !

Niveau budget, le tarif des hôtels est plutôt correct. Vous pouvez trouver des nuits en dortoir aux environs de 15/20 euros. Une chambre budget coûte environ 40 à 50 euros (chambre double) la nuit, en fonction du quartier. Bien évidemment, il y a d’autres gammes d’hôtels et un bon nombre d’hôtels de luxe.

Voici mes quelques recommandations d’hôtels où dormir à Séoul :

  • pour loger à petit prix, l’hôtel Sleepy Panda Streamwalk Jongno est une très bonne adresse. Bien situé, il permet de rejoindre une bonne partie des lieux à visiter à pied ! Nombreux cafés, restaurants à proximité, proche métro également
  • avec un budget intermédiaire (autour de 80/100 euros la nuit), l’Hotel in 9 Gangnam est une excellente adresse. Comme son nom le précise, il se situe à Gangnam, juste en du temple Bongeunsa et à deux pas du Coex Mall. Station de métro à 20 mètres de l’hôtel. Dans la même gamme de prix, le Metro Hotel Myeongdong est une bonne alternative. Situé dans un quartier très dynamique, nombreuses boutiques / restaurants

Où dormir à Séoul

  • avec un budget plus large, je vous conseille le The Plaza Seoul Autograph Collection, à deux pas du métro City Hall. Très bonne situation géographique également. Superbe piscine intérieure. Très bon hôtel pour visiter Séoul et profiter des infrastructures de l’hôtel pour se détendre, à privilégier si vous restez plusieurs jours dans la ville

Réservations à prévoir avant le séjour

Avant de partir, quelques réservations peuvent s’avérer utiles. Bien évidemment, comme toujours pour les séjours dans des grandes villes, il est préférable de réserver son hébergement en amont afin d’avoir plus de choix mais aussi des prix plus abordables. Je ne reviens pas sur ce point car je l’ai évoqué à l’instant.

Au delà de l’hébergement, il y a à mon avis assez peu de réservations à faire pour visiter Séoul. Voici celles que je recommande :

  • réservation pour la visite de la DMZ + JSA (ici pour la visite complète, ici pour la demi-journée sans la JSA). Si vous vous demandez que faire à Séoul, vous verrez dans la suite de ce guide pratique que c’est clairement un incontournable !
  • je recommande également de réserver ici une carte SIM pour avoir une connexion internet sur son mobile pendant votre voyage. Le tarif est imbattable : 32 euros pour 10 jours avec 4G illimitée ! La carte SIM est à récupérer directement dans le terminal des arrivées à l’aéroport et s’active en moins de 2 minutes, sans devoir lire / parler / comprendre le coréen, sans aucune activation à faire par appel ou message.
  • vous pouvez également réserver ici votre billet pour l’observatoire de la Lotte Tower. C’est le plus haut gratte-ciel et la vue sur la ville est impressionnante (j’en reparle dans la suite du billet)

Lotte World Tower à Séoul

Pour les autres visites ou choses à faire, il n’y a pas de réservation à prévoir. Vous pouvez acheter votre billet directement sur place, sans devoir attendre plus de quelques minutes.

Maintenant que vous avez connaissance des principaux aspects pratiques à avoir en tête avant de partir, place aux lieux d’intérêt et aux choses à visiter à Séoul en Corée du Sud … Dans la toute fin du billet, je reviendrai sur d’autres aspects pratiques, plus secondaires, qui pourront intéresser certains lecteurs qui se posent pas mal de questions avant d’y partir en voyage.

Discover Seoul Pass

A savoir, il existe le Seoul Pass (achat ici), une carte de transport et permettant d’accéder à plusieurs sites touristiques. Ce pass peut être pratique car il couvre notamment les palais (visites incontournables) mais aussi d’autres endroits à visiter. Vous aurez également une carte T-Money qui permet d’emprunter les transports à commun dans la ville mais aussi à Busan par exemple. Cette carte à recharger peut aussi être utilisée dans les taxis ou dans certains commerces.

Seoul Pass

Il n’est pas indispensable car il ne permet pas de réaliser une grosse économie. Mais il peut être pratique si vous prévoyez de visiter Séoul en 2 ou 3 jours, avec un timing serré. Sur un séjour plus long, il est préférable de prendre ses billets sur place pour éviter de concentrer toutes ses visites sur 48 ou 72h.

 

Que faire à Séoul : les choses à voir ou à visiter

Vaste question tant il y a de choses à faire. Bien trop souvent, la capitale sud-coréenne est une étape de 2 ou 3 jours dans un voyage. Pourtant, il y a de quoi s’occuper pendant une semaine voire plus !

Je ne vais pas vous livrer ici un top 10 de ce qu’il ne faut pas rater car la liste dépend forcément des centres d’intérêt de chacun. Je vais donc m’attarder sur chacun des monuments, musées ou quartiers dignes d’intérêt pour le tourisme à Séoul.

Dans cette partie du guide, je me concentre sur les lieux d’intérêt de la ville en elle-même. La partie suivante du billet portera sur les environs. En guise de résumé, voici l’essentiel pour savoir que faire à Séoul :

  • visiter un ou plusieurs des palais royaux comme Gyeongbokgung
  • grimper au sommet de la Lotte Tower pour un panorama sur la ville
  • goûter à la street food coréenne au marché de Gwangjang
  • prendre le pouls des très contrastés quartiers séoulites
  • excursion à la DMZ, frontière entre les 2 Corées (réservation ici)
  • visiter quelques temples bouddhistes voire y faire un templestay
  • se balader dans les ruelles de Bukchon pour voir des hanoks, maisons traditionnelles

Que faire à Séoul

Bien évidemment, il y a bien d’autres choses à voir ou à faire. Nous allons maintenant détailler tout cela.

Visiter Gyeongbokgung, Changdeokgung et les autres palais

Visiter un ou plusieurs des palais de Séoul figure forcément tout en haut de la longue liste des choses à faire dans la capitale coréenne. On peut y découvrir l’architecture traditionnelle mais aussi en apprendre plus sur l’histoire mouvementée du pays.

Palais à Séoul

Il y a 5 palais différents dans la ville :

  • Changdeokgung
  • Gyeongbokgung
  • Deoksugung
  • Changgyeonggung
  • Gyeonghuigung

Les 2 voire les 3 premiers sont souvent considérés comme les plus intéressants. Ce sont des hauts lieux du tourisme à Séoul. Ils attirent des voyageurs étrangers mais aussi des habitants du pays qui se rendent dans la capitale. Si vous n’avez que 2 ou 3 jours pour visiter Séoul, vous n’aurez pas le temps de tous les voir. Et cela n’a pas forcément d’intérêt. Je recommande de visiter les 2 premiers, voire d’aller dans le 3ème en soirée.

Le palais de Gyeongbokgung est surement le plus visité de la capitale coréenne. Il se situe au nord de l’immense Gwanghwamun square, une place très connue.  En arrière plan du palais, on peut voir les montagnes de Bukhansan dont on reparlera plus loin. Visiter Séoul passe forcément par un palais royaux et c’est souvent celui-ci qui est la priorité !

Visite d'un palais à Séoul

Changdeokgung (창덕궁) est l’une des 5 palais royaux construits au cours de la dynastie Joseon. Son nom signifie palais de la Prospérité. Comme le palais cité précédemment, il a été fortement endommagé par les japonais mais ensuite reconstruit. Les historiens estiment que 30% des édifices de ce palais datent de la période pré-japonaise. Ce palais est aussi connu pour ses jardins appelés Huwon garden. Ils sont parfois surnommé Secret gardens. Il est fortement recommandé de réserver son billet car le nombre d’entrée pour les jardins est limité. Vous pouvez réserver ici.

Architecture coréenne dans un palais de Séoul

En effet, le palais Deoksugung (palais de la longévité vertueuse) est ouvert jusque 21 heures et, est éclairé la nuit. Une bonne option peut être de visiter un des 2 premiers palais en journée et celui-ci à la tombée de la nuit !

Bon plan : ticket global pour les palais

Si vous prévoyez de visiter Séoul en 4 jours ou plus, vous devriez avoir le temps d’aller dans 2 ou 3 palais ainsi que dans le jardin secret. Dans ce cas, il est préférable d’opter pour le ticket à 10 000 wons. Il permet d’accéder aux 4 premiers palais cités ci-dessus ainsi qu’aux Huwon gardens et aussi au Jongmyo Shrine, un sanctuaire confucéen dont on reparlera plus loin.

Vous pouvez acheter ce billet à l’une des billetteries des palais. Ce billet est appelé en anglais Combination Ticket.

Assister à une relève de la garde

Il est possible d’assister à une relève de la garde devant deux des palais séoulites, à savoir Deoksugung et Geyongbokgung. C’est sympa et entièrement gratuit. Cela se fait devant l’entrée des palais et il n’est donc pas nécessaire de visiter le palais à ce moment là …

Relève de la garde à Séoul

Voici les horaires des relèves de la garde :

  • pour Gyeongbokgung : 11h et 14h tous les jours sauf le mardi
  • pour Deoksugung : 11h, 14h et 15h30 tous les jours sauf le lundi

La relève de la garde dure environ une demi-heure. Il est bien sûr possible de n’assister qu’à une partie de celle-ci. Essayez d’arriver une dizaine de minutes avant le début pour être bien positionné. Je recommande celle du palais de Gyeongbokgung qui se fait juste devant la majestueuse porte principale du palais (photographie de couverture de ce guide). C’est tout au bout de l’immense place, Gwanghwamun Square.

Garde devant un palais de Séoul

Séjourner dans un temple bouddhiste

Le templestay permet de séjourner dans un temple bouddhiste en Corée du Sud, pour une nuit ou plus. Cette expérience est clairement l’un de mes coups de coeur dans le pays. Quelque chose à vivre lors d’un voyage en Corée du Sud.

Gilsangsa temple à Séoul

Vous passez 24 heures (ou plus) à vivre avec les moines du temple et surtout, au rythme du temple. Si je devais vous recommander une seule et unique expérience à vivre dans le pays, ce serait clairement celle-ci ! La question qui se pose porte sur l’endroit et le temple où aller.

Sachez qu’il est possible de vivre cette expérience en plein coeur de Séoul, dans un des temples bouddhistes de la capitale. Si votre voyage en Corée du Sud se limite à la découverte de la capitale, sachez qu’il est donc possible de vivre cette expérience sans sortir de la ville.

Temple Bongeunsa à Séoul

Dans le cas où votre voyage en Corée du Sud se prolonge ailleurs dans le pays, je vous recommanderai plutôt d’opter pour un temple en dehors de Séoul. Le cadre des temples bouddhistes est magique et aller dans un temple plus reculé ne fait qu’améliorer l’expérience !

Pour en savoir plus sur le templestay en Corée du Sud, je vous invite à lire ma première expérience dans un temple bouddhiste coréen dans ce billet : templestay au temple Haeinsa. J’avais fait le choix de vivre l’expérience dans un temple reculé, en dehors de Séoul.

A faire à Séoul : aller au sommet de la Lotte Tower !

Ce gratte-ciel est tout simplement le plus haut de la ville mais aussi du pays. La Lotte Tower fait partie des 10 plus hauts buildings du monde avec une hauteur de 555 mètres. Le building est aussi appelé Lotte World Tower. Réservation en ligne pour rentrer plus rapidement (ici).

Visite de la Seoul Lotte Tower

Depuis son ouverture en 2017, il est possible d’aller à l’observatoire de la Lotte Tower (billet à réserver ici) pour profiter du panorama impressionnant sur toute la mégalopole. Le gratte-ciel se situe plutôt dans le sud-est de la ville et permet d’avoir un panorama presque entier sur la ville avec le fleuve Han, la ville mais aussi les montagnes qui l’entourent.

Vue sur Séoul depuis la Lotte Tower

A noter, l’observatoire dispose également d’un superbe bar, le Sky Bar. Si vous vous y rendez en fin de journée, une pause au Sky Bar s’impose pour profiter du coucher de soleil et voir Séoul s’illuminer progressivement …

Sky Bar de la Lotte World Tower

Balade dans le quartier d’Insadong

Situé dans la zone la plus touristique de Séoul, Insadong se résume à quelques ruelles très agréables où vous trouverez de nombreuses boutiques, restaurants ou cafés.

Un endroit idéal pour faire le plein de souvenirs et passer quelques heures à se balader. N’hésitez pas à sortir des quelques grandes rues d’Insadong (notamment la rue principale) pour aller dans les petites allées. On y trouve des endroits sympa, plus calmes. Et ce quartier est vraiment un repère de petits restaurants ou cafés où il est agréable de se détendre !

Visiter la N Seoul Tower pour un autre panorama

Certainement l’un des meilleurs spots pour avoir un panorama à couper le souffle sur la ville. La N Seoul Tower se trouve sur une colline. Vous pouvez vous y rendre à pied (ça grimpe!) ou via le funiculaire.

L’entrée coûte 9000 wons par personne. Possibilité d’y aller en soirée pour observer la ville de nuit, l’observatoire ferme à 23 heures ou minuit (vendredi / samedi). Vous pouvez réserver votre billet en ligne ici pour entrer directement sans passer par la billetterie.

N Seoul Tower

Là encore, si vous ne passez q’un ou deux jours dans la ville, des choix s’imposeront. Je recommande plutôt d’aller à la Lotte Tower, un peu avant le coucher de soleil. Si vous prévoyez de visiter Séoul sur une durée un peu plus longue, vous pouvez aller à la Lotte Tower en journée et la N Seoul en soirée. 2 expériences différentes et 2 vues très différentes également.

Quartier de Gangnam, quartier incontournable à voir

Le quartier de Gangnam est devenu une passage obligé pour ceux qui découvrent Séoul, notamment après la célèbre chanson de Psy. C’est clairement le quartier le plus moderne de la capitale sud-coréenne. La majorité des grandes rues sont larges, très large, avec des buildings parfois très hauts. Les artères les plus commerçantes de Gangnam sont très éclairées par les enseignes de boutiques, notamment en soirée.

C’est le quartier qui colle le plus à l’image ultra-moderne de la ville. C’est aussi un quartier huppé. On y trouve des boutiques de marque plutôt classiques mais aussi des restaurants ou boutiques de luxe.

Gangnam de nuit - Séoul

Gangnam signifie au sud de la rivière. Un quartier à visiter de préférence en fin de journée et en soirée. Il n’y a, en soi, rien à visiter ici. Néanmoins, Gangnam fait incontestablement partie des choses à faire à Séoul. Ne serait-ce que pour prendre le pouls de ce célèbre quartier séoulite.

Quelques lieux d’intérêt à voir dans ce quartier :

  • Bongeunsa temple, un temple fondé à la fin du VIIIème siècle. Il se trouve à proximité de la station de métro qui porte son nom
  • tout proche du temple se trouve le COEX Mall qui fait partie d’un large complexe. C’est le plus grand centre commercial souterrain au monde. Pour un séjour touristique, peu d’intérêt en soi. Mais il attire également pour sa bibliothèque, la Starfield Library, très photogénique et vraiment originale. On peut y entrer librement, elle se trouve au coeur du centre commercial

Starfield Library à Séoul

  • enfin, toujours en face d’une entrée du COEX Mall se trouve une sculpture qui représente la célèbre danse de la chanson Gangnam Style de Psy (photographie ci-dessous)

Gangnam style devant le COEX Mall

Bukchon hanok village

Situé entre Gyeongbokgung et Changdeokgung, le quartier de Bukchon regroupe plusieurs ruelles de hanok (maisons traditionnelles). Un endroit que je vous recommande et c’est un régal pour les photographies ! A l’inverse de Gangman, c’est le quartier qui vous plonge le plus dans le passé. C’est notamment l’architecture des hanoks qui donnent cet aspect traditionnel au quartier.

Bukchon Hanok Village à Séoul

Comme vous pouvez le voir sur la photographie ci-dessus, depuis les hauteurs des rues du quartier, on peut voir les hanoks au première plan avec les gratte-ciels de la ville à l’arrière. Un beau contraste qui symbolise bien le pays !

Myeongdong, le quartier du shopping

Le quartier du Myeongdong, plutôt petit, est l’endroit où aller pour faire du shopping à Séoul. Sur une dizaine de rues se concentrent des centaines de boutiques, restaurants, cafés, bars, … Un véritable temple du shopping.

C’est aussi l’un des hauts lieux de la capitale coréenne pour le shopping. En tant que touriste, le shopping n’est pas forcément l’activité primordiale. Mais au delà des possibles achats, il faut y aller pour découvrir le quartier. Je recommande d’ailleurs d’y aller en soirée. Le quartier est très animé, les multiples néons donnent un aspect ultra-moderne au quartier.

Myeongdong night market

Du lundi au vendredi, de la fin d’après-midi jusqu’aux environs de 23h, la principale rue piétonne du quartier, se transforme en marché de nuit. On y trouve des stands de street food mais aussi des gadgets. Un bon endroit pour un repas sur le pouce ! Et pour profiter des lumières et animations de ce quartier en soirée.

Ce night market se déroule dans cette rue : Jung-gu, Chungmuro 2(i)-ga, 8-3-ga

Visiter des temples bouddhistes de la capitale sud-coréenne

J’ai évoqué plus haut dans ce guide la possibilité de dormir dans un temple bouddhiste et vivre la vie d’un moine le temps d’une journée ou plus. Si l’expérience ne vous intéresse pas ou que vous comptez la vivre dans un autre endroit du pays, il faut savoir qu’il y a tout de même quelques temples à voir à Séoul.

Le temple Jogyesa est souvent le plus visité car il est dans le centre touristique de Séoul. D’autres temples peuvent être intéressants dans la ville. C’est notamment le cas du temple Bongeunsa qui se situe à Gangnam. Il mérite également une visite. Un véritable havre de paix avec l’architecture typique coréenne au coeur du quartier le plus moderne de la ville. Il est très différent de tempe Jogyesa car il se situe dans un parc relativement étendu.

Lanterne au temple Jogyesa de Séoul

Bien moins fréquenté, le temple Gilsangsa peut justifier le détour si vous avez assez de temps. Il se trouve au nord des principaux lieux d’intérêt de la ville, prendre le bus est la solution la plus aisée pour s’y rendre. Ce temple bouddhiste est calme et dans un cadre magnifique !

Temple bouddhiste à Séoul

Bien évidemment, si vous recherchez quoi faire à Séoul, il y a bien d’autres temples à voir dans la ville. Vous tomberez peut-être dessus par hasard, au cours de vos balades dans les différents quartiers séoulites.

Sanctuaire Jongmyo

A ne pas confondre avec les palais royaux évoqués précédemment, Jongmyo est un sanctuaire. C’est le plus vieux sanctuaire royal confucéen du pays. Même si vous y verrez un ressemblance étonnante avec les palais, son utilisation était tout autre. L’édifice date de la toute fin du XIVème siècle. Il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il a été construit sous le règne du roi Taejo afin d’y conserver les tablettes de ses ancêtres. Il fut incendié par les japonais au cours du XVIème siècle, comme bon nombre de bâtiments dans le pays. L’édifice que l’on voit de nos jours date de sa reconstruction en 1601.

Attention, ce lieu d’intérêt de Séoul se visite uniquement avec un guide, en anglais. Sauf le samedi, jour où un accès en visite libre est possible. Le prix est dérisoire, 1000 wons. Mais il faut prévoir d’y aller aux heures de départ : 10h, 12h, 14h ou 16h … Egalement, le sanctuaire est fermé le mardi.

Cheonggyecheon

Cheonggyecheon est une promenade de plus de 5 kilomètres de long dans le centre.

Cheonggyecheon

A l’origine, un cours d’eau passait à cet endroit. Il a ensuite été recouvert par une voie express qui a été supprimée. L’endroit à été aménagé, le cours d’eau est de nouveau visible et c’est un endroit parfait pour se balader ! A ne pas manquer. C’est un peu l’équivalent de la high line new-yorkaise :)

Itaewon, le quartier le plus cosmopolite

Bien que je ne sois pas un grand fan de ce quartier, il est souvent considéré comme un quartier à voir à Séoul. L’atout majeur du quartier reste son dynamisme. On y trouve de nombreux bars et restaurants, ouverts tard le soir. Et c’est aussi ici que vous trouverez des restaurants proposant de la cuisine de très nombreux pays du monde !

C’est le quartier multi-culturel, on y croise de très nombreux expatriés. Notamment des américains …

Dongdaemun, sa porte et son Design Plaza

Le quartier de Dongdaemun est là encore un passage obligé si vous prévoyez de visiter Séoul. Le lieu d’intérêt majeur du quartier est la Dongdaemun Design Plaza. Ce complexe à l’architecture futuriste abrite un musée du design mais accueille aussi des concerts ou expositions. On y trouve également des boutiques et cafés / restaurants. Un endroit vraiment sympa où il faut aller. Ne serait-ce que pour l’architecture étonnante du complexe. Vous pouvez également consulter la programmation des expositions ou événements ici.

Dongdaemun Design Plaza

A deux pas se trouve la porte de Dongdaemun qui s’appelle en réalité la Heunginjimun. C’est l’une des 8 portes de la muraille de Séoul appelée en anglais Seoul City Wall. La porte date du XIVème siècle mais a été reconstruite au XIXème. Juste au nord de la porte, vous pouvez grimper le long de la muraille pour profiter d’une belle vue. Ou tout simplement pour vous balader !

Muraille de Séoul

Hongdae

Passage obligé à Séoul ! Hongdae est le principal quartier étudiant de la ville. Il est situé à proximité de l’université de Hongik.

Le quartier pour faire la fête et le shopping. Il y a également de très nombreux bars, cafés et restaurants. Amateur de K-pop ? Rendez-vous à Hongdae.

Goûter à la street food coréenne au Gwangjang market

Le marché Gwangjang est le plus grand marché de Séoul et de Corée du Sud. Vous y trouverez des vêtements, des souvenirs, des produits alimentaires et de très nombreux stands de street food ! Et dans le cadre d’un séjour touristique, ce sont des stands qui sont les plus intéressants.

Il est possible d’y découvrir de nombreuses spécialités coréennes et de se régaler pour seulement quelques euros. A noter, ces stands sont pour la majorité équipés de quelques tables et chaises pour pouvoir manger sur place.

Le marché de Gwangjang fait clairement partie des endroits à voir. J’y suis allé à plusieurs reprises car il y a beaucoup de choses à goûter, impossible de découvrir toutes ces spécialités au cours d’un seul et même repas.

Marché aux plantes médicinales (서울 약령시장)

Ce marché est également appelé marché de Yangnyeong ou encore Gyeongdong. C’est le plus grand marché de plantes médicinales de Corée du Sud.

Ginseng sur un marché de Séoul

De nombreuses ruelles sont gorgées de vendeurs et grossistes proposant toutes sortes de plantes, racines, écorces, fleurs, champignons … Dépaysement assuré ! A part si vous souhaitez faire le plein de ginseng ou autres plantes, c’est plus un endroit à voir qu’un lieu de shopping.

L’endroit est peu fréquenté par les touristes car il est assez excentré par rapport aux autres choses à faire à Séoul. Pour s’y rendre, le plus simple est de prendre le métro jusqu’à la station Jegi-dong. Les échoppes sont très proches du métro, à quelques dizaines de mètres.

Mémorial de la Guerre et son musée

Un passage obligé pour mieux comprendre l’histoire de la Corée du Sud et celle de la guerre des Corées. Bien plus qu’un mémorial, c’est aussi un vaste musée consacré à cette terrible période de l’histoire coréenne. Et l’entrée du musée est totalement gratuite.

Collection du musée du memorial de la guerre de Corée

 

La visite est très instructive et permet de mieux comprendre les enjeux de la guerre des Corées, notamment avec les influences communistes et américaines. Si vous aimez l’histoire et que le sujet vous intéresse, c’est clairement un musée à visiter à Séoul. Dans la partie extérieure du musée, on peut y voir des avions et blindés des 2 camps.Musée à Séoul : mémorial de la guerre des Corées

La station de métro la plus proche est Samgakji. Elle se trouve à 250 mètres de l’entrée du musée. Attention, il est fermé le lundi.

 

Que faire dans les environs de Séoul ?

Avec la partie précédente de ce guide, vous devriez savoir quoi faire à Séoul. Et vous avez pu le voir, si vous prévoyez d’y passer 2 ou 3 jours en début ou fin de voyage, vous n’aurez pas le temps de découvrir l’ensemble des lieux d’intérêt de la capitale.

Mais si vous avez la bonne idée d’y passer un peu plus de temps, il y a aussi plusieurs choses à faire autour de Séoul. Nous allons évoquer cela dans cette partie.

Excursion à la DMZ, zone démilitarisée à la frontière des 2 Corées

Se rendre à la DMZ, frontière entre la Corée du Nord et Corée du Sud est quasi-incontournable lors d’un premier voyage en Corée, surtout si vous passez par Séoul …

Sachez qu’il n’est pas possible de s’y rendre pr soi-même. L’accès à la DMZ est strictement contrôlée et seules quelques agences sont autorisées à prendre en charge des touristes pour se rendre à la DMZ depuis la capitale.

Panneau à la DMZ de Corée

Il est donc primordial de réserver en ligne, au moins 2/3 jours avant la date de visite. Deux options sont possibles pour aller voir la DMZ depuis Séoul :

Excursion DMZ depuis Séoul

Si vous passez au moins 3/4 jours ici, je vous recommande d’opter pour l’excursion plus complète. Dans les 2 cas, le transport depuis / vers le centre est inclus.

Suwon, une ville au sud de Séoul à visiter

Suwon est la capitale de la province de Gyeonggi. La ville est toute proche de Séoul, à une trentaine de kilomètres au sud. De plus, il est très facile de s’y rendre en transport en commun : moins d’une heure de métro en prenant la ligne 1.

Forteresse Hwaseong à Suwon

Suwon est avant tout connue pour la forteresse de Hwaseong, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais il y a plusieurs autres endroits à voir dans la ville comme notamment les tombes royales de Yungneung et Geolleung. On peut également faire de superbes balades sur les murailles de la ville.

Suwon, ville proche de Séoul

Passer plus d’une journée ici est préférable pour bien visiter la ville. D’ailleurs, après avoir visité Séoul, si vous poursuivez votre séjour vers le sud, vous pouvez vous arrêter ici pour une nuit. Néanmoins, même si une journée depuis Séoul, il est tout à fait possible d’avoir un bon aperçu de Suwon.

Parc national de Bukhansan

J’aurais pu classé ce parc national dans la partie précédente de Séoul. En effet, il se situe littéralement à deux pas de Séoul, juste au nord des derniers quartiers de la capitale. D’ailleurs, pour s’y rendre, il suffit de prendre bus ou métro.

De nombreuses randonnées sont possibles ici. Et randonner ici est très populaire pour les coréens, il peut y avoir beaucoup de monde. Si vous passez plusieurs jours à Séoul, essayez d’y aller en dehors des week-ends. Les sentiers de randonnée passent par de nombreux petits temples bouddhistes que l’on peut visiter. On peut aussi y voir la forteresse Bukhansanseong.

La randonnée la plus populaire est celle qui mène au sommet du pic appelé Baegundae. Le panorama y est grandiose. Une vue à 360°, d’un côté sur des montagnes à perte de vue, de l’autre sur Séoul ! Si vous ne devez en faire qu’une seule, c’est clairement celle-ci qu’il faut retenir.

L’accès au parc national de la montagne Bukhansan est gratuit. Si vous prévoyez de visiter Séoul en automne, c’est clairement un incontournable absolu. Les couleurs y sont alors magnifiques avec les feuilles d’arbre de couleur jaune, orange et rouge !

 

Informations pratiques pour la visite de Séoul

Je l’avais rapidement indiqué au début du billet, d’autres questions pratiques peuvent se poser avant d’aller à Séoul, notamment pour ceux qui se posent pas mal de questions avant de visiter une ville dans un pays inconnu : déplacement, meilleure saison, barrière de la langue, …

Je partage donc ici quelques informations et conseils pratiques qui seront surement utiles à certains lecteurs du blog.

Gérer son argent durant le voyage & éviter les frais bancaires

Une question se pose souvent pour ceux qui voyagent rarement hors d’Europe : comment éviter les frais bancaires ? Faut-il utiliser sa carte bancaire ou changer ses euros en wons coréens lors de son arrivée à Séoul ?

Selon moi, la solution idéale pour ne pas payer de frais bancaire est de partir en voyage avec une carte bancaire N26, entièrement gratuite. Vous pouvez en obtenir une ici, pas de cotisation annuelle, pas de restrictions (minimum d’utilisation). L’avantage ? Pouvoir payer par carte bancaire avec des frais de … 0% ! Désormais, cette carte bancaire fonctionne partout en Corée et de nombreux établissement acceptent les paiements par carte : restaurants, hôtels, taxis, boutiques, … En Corée du Sud, je dois payer 95% de mes dépenses avec cette carte.

N26 pour éviter les frais bancaires

Pour les paiements en cash, vous pouvez soit échanger votre cash sur place (en ville et pas à l’aéroport) mais le plus avantageux reste de retirer avec votre carte N26, 2% de frais seulement. Et les paiements en cash représenteront une toute partie partie de vos dépenses. Sur un voyage de 10 / 15 jours, vous pouvez payer par carte la quasi-totalité de vos dépenses et ne retirer que 100 ou 200 euros par exemple.

Se déplacer à Séoul

La capitale sud-coréenne est très bien desservie par les transports en commun. Pour visiter Séoul, les transports en commun suffisent pour presque tous les déplacements. Il y a 8 lignes de métro, qui quadrillent plutôt bien la ville. Le métro est très souvent suffisant pour se déplacer dans la ville, du moins pour les principaux lieux d’intérêt à voir dans la capitale coréenne.

Plan du métro de Séoul

Sachez qu’il y a également de très nombreux bus qui permettent de se rendre dans les endroits plus éloignés du métro.

Si vous passez au moins 2/3 jours à Séoul, je vous recommande d’acheter une T-Money card. Cette carte permet de bénéficier d’une réduction de 100 wons par trajet de bus ou métro. Au delà du tarif, la carte T-Money est très pratique car vous pouvez la recharger et l’utiliser pour tous vos trajets. Mais aussi dans certains cafés, convenience stores & taxi. Elle est aussi utilisable dans d’autres villes du pays comme à Busan.

La T-Money peut s’acheter dans les stations de métro (bornes spéciales) mais aussi dans de nombreux convenience stores de la capitale coréenne. Elle coûte 2500W. Sans la carte T-Money, vous pouvez prendre un simple ticket (une carte en fait) avec un deposit de 500 wons que vous pouvez récupérer après votre trajet.

Trajets aéroport / ville

Comme évoqué plus haut, 2 aéroports desservent la capitale. Cependant, il y a de grandes chances pour que vous arriviez à l’aéroport d’Incheon (ICN).

L’aéroport est assez éloigné du centre. Pour rejoindre Séoul depuis Incheon Airport, les 2 solutions les moins coûteuses sont :

  • bus qui arrive dans le centre de Séoul pour, de mémoire, un peu moins de 10 000W aller simple
  • AREX (ou airport express), train qui se prend directement à la gare de l’aéroport. 2 possibilités s’offrent à vous si vous optez pour l’AREX:
    • AREX Express service: toutes les 30 minutes, moins d’arrêts, 43 minutes jusque Seoul Station et wifi à bord pour 8000W (correspondance métro en supplément)
    • AREX All Stops train : toutes les 6 à 12 minutes, plus d’arrêts, 53 minutes jusque Seoul Station pour 4000W (correspondance métro incluse)

AREX à Séoul

Le bus peut être plus pratique si vous voyagez avec de grosses valises. Car très souvent, une fois arrivé à Seoul Station, il faudra prendre le métro ou un bus pour rejoindre votre hébergement. L’AREX est adapté aux voyages avec de grosses valises. Le métro beaucoup moins, surtout en heure de pointe.

Bien sûr, il est possible de prendre un taxi (ou un Uber!) pour rejoindre Séoul mais l’addition sera plus salée. Comptez environ 50 000 à 60 000W environ pour le trajet vers le centre.

Au delà des transports en commun, la possibilité d’utiliser le taxi est à évoquer. Il faut savoir que la ville est très souvent paralysée par des bouchons. Sur certains trajets en heure de pointe, le taxi vous demandera plus de temps que le métro … Très peu de chauffeurs parlent un minimum d’anglais. Du coup, essayez d’avoir l’adresse où vous souhaitez aller en coréen ou alors utilisez l’application Kakao T, le Uber coréen. L’app fonctionne exactement comme Uber mais vous ne pourrez pas payer via l’application avec une carte étrangère. Vous pouvez néanmoins choisir un paiement au chauffeur (en cash ou via T-Money ou CB). L’avantage de l’application est que le chauffeur aura directement l’adresse de destination sur son application. Excellente solution pour contourner la barrière de la langue. Le taxi est plutôt abordable mais chronophage en heure de pointe. A utiliser ponctuellement : tard en soirée, trajet avec sacs ou valises, … Mais pas sur l’ensemble de votre visite de Séoul à mon avis.

Quand partir à Séoul ?

Pour débuter, voici le relevé météorologique annuel. Les contrastes sont assez importants entre l’hiver et l’été. Alors que les hivers sont plutôt froids et secs, l’été est chaud et humide.

Quand partir à Séoul ?
crédits photo : wikipedia

Bien que l’hiver puisse être ensoleillé, le froid peut être rude ! Les températures négatives y sont très courantes. L’été est également à éviter pour ses pluies et la chaleur lourde liée à l’humidité. Septembre est également un mois à proscrire, période des typhons où pluie et vent peuvent contrarier votre séjour.

Les 2 meilleures périodes pour partir en voyage à Séoul sont donc :

  • le printemps, d’avril à mi-juin
  • l’automne, de fin septembre mi-novembre / fin-novembre

Globalement, ces recommandations sont également valables pour un plus long séjour en Corée du Sud. Le climat est globalement le même dans tous le pays même si le sud est moins touché par le froid hivernal.

Saison de la floraison des cerisiers

La Corée du Sud est moins visitée par les français que le Japon et on en entend que très peu parler pourtant il y a également beaucoup de cerisiers en Corée du Sud et à Séoul !

Parc Yeouido pendant la floraison des cerisiers

Si vous souhaitez profiter de la floraison des cerisiers, il faut opter pour un voyage début avril. Forcément, la date n’est pas fixe mais généralement le pic de la floraison a lieu début avril à Séoul (et dans le centre du pays), un peu plus tôt dans le sud.

Combien de jours prévoir pour visiter la ville ?

Il n’est jamais vraiment évident de répondre à des questions qui portent sur la durée d’un séjour dans un pays ou une ville.

La réponse déprendra forcément de ce que vous voulez faire à Séoul mais aussi de la durée globale de votre voyage. Si vous passez uniquement une semaine en Corée du Sud, la réponse ne sera pas la même que si vous y passez un mois !

Statue à Séoul

Dans l’absolu, je dirais qu’un minimum de 2 à 3 jours est nécessaire pour voir l’essentiel de la capitale. Néanmoins, si vous partez en Corée du Sud pour 3 semaines ou plus, je vous conseille de consacrer 5 à 6 jours pour visiter Séoul sans trop se presser.

Visiter Séoul le temps d’une escale ?

Si vous voyagez avec Korean Air et que vous avez une longue escale, il est possible de sortir de l’aéroport pour visiter Séoul rapidement.

C’est d’ailleurs un excellent moyen de se faire une première idée sur la ville et plus largement sur la Corée du Sud. A coup sûr, vous repartirez avec une idée en tête: y revenir pour un plus long séjour !

Je vous recommande de sortir de l’aéroport si votre escale est longue d’au moins 9/10 heures. Comptez 2 heures de trajet aller/retour, une heure pour le passage à l’immigration et une heure pour les contrôles au retour. Il vous restera alors 5 heures pour découvrir Séoul.En dessous, c’est inutile de quitter l’aéroport selon moi. L’idéal étant bien évidemment une escale plus longue, d’une journée par exemple.

Faut-il acheter un guide de voyage au format papier ?

Guide de voyage papier pour la Corée du Sud et SéoulLa question de l’achat d’un guide papier se pose toujours. Avoir un guide papier peut toujours être utile notamment pour consulter les horaires d’ouverture ou trouver des restaurants. C’est notamment le cas lorsque l’on part en dernière minute et que l’on n’a pas réellement planifier sa visite.

Si votre séjour se limite à un city trip à Séoul, je vous recommande d’opter pour ce guide (ici). Il cible uniquement la capitale sud-coréenne. Il est préférable d’avoir un tel guide si votre voyage se limite à la capitale.

Dans le cas où vous partez pour un séjour dans plusieurs endroits dans le pays, ce qui est le plus probable, il est alors préférable d’opter pour un guide plus large. Dans ce cas, je recommande le guide Nanika (achat ici) très complet et très instructif. Il vous apportera plus que des informations pratiques.

Où manger à Séoul : mes bonnes adresses

Visiter Séoul sans découvrir la cuisine coréenne serait un véritable blasphème ! La cuisine coréenne est plutôt réputée pour sa qualité et sa grande diversité. Un séjour d’une ou deux semaines en Corée du Sud ne suffit pas à découvrir toutes les spécialités culinaires du pays. Mais vous en aurez néanmoins un très bon aperçu.

Une grande mégalopole comme celle-ci est idéale pour découvrir la cuisine d’un pays. Le choix est colossal, des restaurants haut de gamme à la street food en passant par les petites cantines où l’on mange souvent très bien! Au cours de mes séjours à Séoul, j’ai eu l’occasion de tester plusieurs restaurants avec des spécialités assez variées. Voici quelques adresses de restaurants pour bien manger. Je complèterai ce guide avec d’autres adresses lors de mes prochains voyages dans la capitale coréenne.

Tosokchon Samgyetang

Une spécialité à ne pas manquer en Corée du Sud. Ce restaurant de Séoul ne propose que du samgyetang qui est sa spécialité ! C’est une soupe de poulet au ginseng (le poulet est farci au riz gluant).

Une adresse réputée et mentionnée dans de nombreux guides touristiques.

Adresse : 5, Jahamun-ro 5-gil, Jongno-gu

Goûter le budae jjigae

Le budae jjigae (également appelé army stew ou army soup) fait partie de ces plats qui portent l’histoire d’un pays. Ce plat est apparu peu après la guerre de Corée lorsque la nourriture manquait à Séoul. Les surplus alimentaires de l’armée US étaient alors intégrés dans une soupe traditionnelle épicée (of course!).

Au final, une sorte de ragoût / soupe avec de très nombreux ingrédients. Délicieux mais plutôt spicy !

Je n’ai plus le nom du restaurant où j’ai goûté ce plat mais il se trouve à l’étage d’un bâtiment située dans la ruelle suivante : 110-5 Gyeonji-dong, Jongno-gu (premier étage).
Prévoir de l’attente à la pause déjeuner. Quelques tables à l’occidentale sinon tables au sol.

Restaurant Balwoo

Le restaurant Balwoo propose une cuisine des temples bouddhistes, c’est à dire entièrement végétalienne ! Je vous avais parlé de ce restaurant précédemment sur le blog ! Une adresse à visiter lors d’un séjour à Séoul.

Noodles au restaurant Balwoo à Séoul

Même si vous n’êtes pas fan de cuisine végétarienne, on ne peut qu’être conquis par ces plats savoureux  … Le restaurant a d’ailleurs récemment obtenu une étoile au Michelin !

Adresse: 56 Ujeongguk-ro, Gyeonji-dong, Jongno-gu (situé en face du Jogyesa temple)

Dawon

Un salon de thé à ne pas manquer dans la capitale sud-coréenne. Vous pouvez y goûter de nombreux thés typiques de Corée du Sud mais aussi des pâtisseries coréennes.

Si la météo vous le permet, vous pourrez profiter du jardin / terrasse très agréable. Dans le cas contraire, rendez-vous à l’intérieur de la hanok (maison traditionnelle coréenne).

Tteok à Séoul

Une bonne adresse pour goûter une ou plusieurs sortes de tteok, pâtisseries coréennes à base de farine de riz. C’est gluant à souhait !

Adresse : 11-4, Insadong 10-gil, Jongno-gu

Koong

Voisin du salon de thé Dawon, le restaurant Koong, situé à Insadong, est une institution qui sert depuis des années des dumplings originaires de Gaeseong, une ville de Corée du Nord. Un délice !

Adresse : 11-3, Insadong 10-gil, Jongno-gu

Gwangjang Market pour la street food

Si vous aimez la street food, rendez-vous au marché Gwangjang. Il y a de très nombreux stands de street food au coeur du marché avec des plats très variés !

Un excellent endroit pour découvrir la street food et manger sur le pouce pour quelques euros !

Métro le plus proche du marché : Jongno-5-ga

Yukhwe Zamezip

L’adresse à privilégier pour goûter au yukhoe ! Une sorte de steack tartare avec un jaune d’oeuf et des petits morceaux de bae, poire coréenne. Un délice !

Pour les plus courageux, il est également possible d’y goûter d’autres morceaux de boeufs crus comme du foie ou des tripes. Etonnement culinaire garanti !

Site internet du restaurant : http://www.zamezip.com/

Adresse: dans la Yukhoe Alley du marché de Gwangjang market

Joseon Gimbap

Gimbap, une spécialité coréenne à goûter absolument! C’est une sorte de gros maki. Joseon Gimbap est une excellent adresse. Une petite maison, quelques places seulement. Un délice et un repas pour 3 ou 4 euros !

Gimbap à Séoul

Adresse : 78 Yulgok-ro 1-gil, Jongno-gu

Daelim Changgo

Envie d’un bon café ou d’une bonne part de cheesecake ou autre ? Rendez-vous au Daelim Changgo dans le quartier de Seongsu souvent surnommé le Brooklyn coréen.

D’ailleurs, ce café est installé dans un ancien entrepôt et le style a été parfaitement conservé. On pourrait se croire à Brooklyn !

Mention spéciale pour leur espresso. Divin.

Adresse : 78, Seongsui-ro, Seongdong-gu

La Corée, championne du piment !

De tous les pays que j’ai pu découvrir, c’est sans l’ombre d’un doute en Corée du Sud que je me suis retrouvé face aux plats les plus épicés.

Renseignez-vous un minimum avant de commander au restaurant pour éviter de vous retrouver face à des plats hyper-épicés.

Avec ces différentes adresses de restaurant sur Séoul, vous devriez avoir de quoi découvrir les bases de la cuisine coréenne. Bien évidemment, il ne faut pas se priver et parfois choisir des restaurants par hasard, en fonction de ses envies …

 

 

Ce guide pour un voyage à Séoul touche à sa fin. Avec toutes les informations pratiques, les conseils pour visiter Séoul et les bonnes adresses à Séoul, vous devriez savoir que faire à Séoul et être capable de préparer votre visite de la ville. Et comme vous avez pu le voir, s’imprégner de la capitale sud-coréenne demande forcément plus de 2 ou 3 jours …

Le tourisme à Séoul et plus largement en Corée du Sud se développe petit à petit. Et le potentiel touristique du pays est important … Séoul, et plus largement le pays, regorgent de lieux d’intérêt et de choses à faire. Nul doute que le pays attirera de plus en plus de voyageurs chaque année.

Si vous préparez un séjour ici et que vous vous posez des questions sur les préparatifs ou sur quoi faire à Séoul, n’hésitez pas à commenter ce billet. Nos échanges serviront surement aussi à d’autres lecteurs du blog !

 

Liens utiles

Pour terminer ce guide pratique, voici quelques ressources qui peuvent vous être utiles : livres, liens vers des sites officiels, …

Compagnies aériennes desservant Séoul en vol direct depuis la France

Air France : http://www.airfrance.fr/
Korean Air : https://www.koreanair.com/

Livres sur la culture coréenne et l’histoire du pays

Au delà des guides de voyage, lire un ou deux livres sur le pays et sa culture peut être un plus avant de partir le découvrir. Voici quelques livres que je vous recommande avant de partir à Séoul.

Liens divers à conserver pour un séjour en Corée du Sud

Aurélien

Je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au séjour de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

12 commentaires

  • Je compte aller à Séoul en juin essentiellement visiter la ville mais aussi pour découvrir la culture coréenne.
    J’ai trouvé un billet d’avion à bon prix pour Séoul depuis Paris avec une escale en Chine. Mais l’escale est longue, très longue (presque 24 heures).
    Sais-tu si j’ai besoin d’un visa pour sortir de l’aéroport ? Car le prix est intéressant mais si je dois acheter un visa ou si je dois rester dans l’aéroport 24 heures, c’est moyen moyen …

    Merci encore pour ce guide sur Séoul !!

    LN

  • Dans les principaux aéroports de Chine, tu peux avoir un free transit visa pour sortir de l’aéroport. La durée dépend de l’aéroport mais c’est au minimum 48 ou 72 heures de mémoire, voire bien plus à Shanghai.
    A priori, tu dois faire un stop à Pékin (ou Shanghai ou Canton) et donc tu pourras sortir de l’aéroport sans devoir payer de visa :)
    Bon voyage à Séoul et en Corée du Sud !
    Aurélien

  • Merci pour tes nombreux conseils. Nous allons visiter la Corée du Sud et le Japon cet été pour un long voyage de 5 semaines. Trop hâte d’y être, je rêve de visiter ces pays depuis de nombreuses années.

    Je prépare mon voyage sur le web car je préfère éviter d’acheter des guides de voyage.
    Sur la Corée du Sud, il est plus difficile de retrouver des récits de voyage ou des conseils. Moins touristique que le Japon forcément.
    Ton blog est super en tout cas car il donne vraiment beaucoup de conseils sur un voyage en Corée du Sud. Et notamment cet article sur Séoul, une vraie mine d’information.
    Merci encore et bons voyages !
    JC

  • Merci pour ton commentaire !
    C’est vrai que la Corée du Sud est peu évoquée sur le web pour le moment.
    Même si Séoul est un peu l’exception, on trouve plus facilement de carnets de voyage ou conseils sur un voyage à Séoul que pour le reste de la Corée du Sud.

  • Bonjour,
    Merci pour ces informations sur Séoul.
    Nous allons visiter Séoul (et Tokyo) en septembre prochain, une semaine dans chaque ville.
    Savez-vous s’il est possible de trouver un guide francophone, sur place, pour la visite des palais de Séoul ?
    Merci.
    Suzanne

  • Bonjour,

    Je suis désolé mais je ne vais pas pouvoir vous répondre précisément. De mémoire, sur place, je n’ai pas vu de guides qui proposaient leur service mais peut-être que cela existe. En français, j’ai plus de doute.
    L’idéal serait, je pense, de se renseigner auprès de l’office de tourisme avant de se rendre au palais car sur place cela va être compliqué. De mémoire, même si c’est différent d’un guide, il y a des audio guides. Au moins dans certains palais de Séoul.

    Bon voyage à Séoul :)
    Aurélien

  • Notre voyage en Corée du Sud approche et nous allons bien sûr passer quelques jours à Séoul pour visiter la ville.
    Nous avions hâte d’y être et en voyant tes magnifiques photos sur le blog, nous sommes encore plus impatients !

    Nous espérons juste ne pas avoir trop de pluie car septembre n’est pas le meilleur mois pour un voyage en Corée du Sud :)

  • Bonjour, je prepare un voyage de 3-4 semaines pour coree du sud et japon pour cet été :)
    alors comment c’était? quel circuit as tu fait?
    Je ne sais pas comment repartir mes jours? combien pour la coree du sud, combien pour le Japon ?
    ou loger etc. Peux tu m’aider de ton expérience ?
    Merci d’avance.
    Je suis bien sur preneuse de toute expérience.
    Super ton carnet Aurelien :)

  • Hello,

    Difficile de te dire comment répartir ton voyage car tout dépend de ce que tu souhaites voir …
    Au Japon, on peut facilement trouver de quoi s’occuper pour un mois … De même en Corée du Sud, il y a beaucoup de choses à voir.
    10 jours en en Corée du Sud et 15/20 jours au Japon me semble être pas mal car il y a beaucoup de choses à voir au Japon.

    Pour mon premier voyage en Corée du Sud, j’avais suivi cet itinéraire : carnet de voyage en Corée du Sud.
    Pour bien visiter Séoul, restes-y au moins 3/4 jours car il y a beaucoup de choses à voir et à faire à Séoul.

  • Bonjour,
    Merci pour ce blog hyper complet et cette mine d’informations ! Ça donne vraiment envie d’y aller!
    Je fais une longue escale un lundi soir ( de 18h jusqu’au lendemain 13h) et je souhaiterais savoir si Marché Gwangjang était ouvert le soir. En fait je suis surtout intéressée par le côté street food (l’article m’a fait saliver!).
    Merci pour la réponse ,
    Cordialement,
    Vong

  • De mémoire, les boutiques non alimentaires ferment assez tôt (je dirais vers 18h / 19h).
    Je n’y suis jamais allé plus tard mais à cette heure là les stands de street food étaient toujours ouverts pour la plupart.
    Le marché étant plutôt dans le centre de Séoul, vous pouvez aller y faire un tour, vous verrez alors sur place ! Je pense que ça se tente !

  • Bonjour Aurélien,

    je voulais simplement vous remercier pour ce billet hyper motivant et hyper complet, avec plein de détails, votre vécu, votre enthousiasme, il m’a boosté, ils m’ont boosté!

    j’ai réservé hier matin, un séjour de 15 jours à Séoul, je loge dans un dortoir, pour 207 euros, c’est rien, l’hôte m’a déjà écrit et se réjouit de me rencontrer. Moi aussi!

    pour tout vous dire, je retourne chez moi pour la première fois. La Corée est ma terre natale, ce sont mes racines, une terre que je n’ai pas foulé depuis qu’une famille belge m’a adopté a l’age de 4 mois. J’ai hate de decouvrir mon parcours, de sentir le parfum des echopes de rue, de sentir le vent caresser ma nuque, de savoir, de ressentir…

    Mon voyage à Séoul est prévu pour début avril, une belle saison semble-t-il, je vous en ferai part. J’ai bien l’intention de faire un journal de bord vidéo avec photos et tout le toutim!

    Alors merci pour tout, il me reste quelques mois pour apprendre les bases du langage coréen.

    So long!