Voyage Way
Home > Destinations > Oman > Ras al Jinz : s’émerveiller devant la ponte des tortues

Ras al Jinz : s’émerveiller devant la ponte des tortues

Ponte des tortues à Ras al Jinz, Oman

Ras al Jinz fait partie des trésors d’Oman. Le sultanat d’Oman regorge de paysages grandioses et étonnants: wadi, palmeraie, montagne, désert mais aussi plage ou falaise. Nul doute que les voyageurs attirés par la nature ne pourront qu’être conquis par ce pays. La plage de Ras al Jinz à Oman ne pourra que vous séduire …

En effet, Ras al Jinz est l’une de ces merveilles naturelles d’Oman. Au delà d’être une des plus belles plages du sultanat, c’est aussi un site majeur de nidification pour les tortues vertes.

Retour sur l’une de mes plus belles expériences au sultanat d’Oman, assister à la ponte des tortues sur la plage de Ras al Jinz. Lorsque l’on me demande que faire à Oman, Ras al Jinz est souvent dans les 3 ou 4 réponses que je donne en priorité !

 

Ras al Jinz : quelques informations

La plage de Ras al Jinz est le point le plus à l’est de la péninsule arabique. Elle se situe au bord de l’océan indien à la limite de la mer d’Arabie.

La plage de Ras al Jinz est déjà en soit une plage magnifique, entourée de très belles falaises.

Sunrise à Ras al Jinz

C’est aussi l’un des principaux sites de nidification pour les tortues de mer (plus précisément les tortues vertes). Plus de 30 000 tortues viennent y pondre leurs oeufs chaque année.

Les tortues vertes mesurent en moyenne 1.10 mètre de long (les plus grosses atteignent 1.50 mètre!) et pèsent entre 80 et 130 kg en moyenne (300 kg pour les plus grosses).

Tortue en train de pondre

Dernière information impressionnante, les tortues qui naissent et pondent à Oman peuvent aller jusqu’au Sri Lanka avant de toujours revenir pondre leurs oeufs sur la plage où elles sont nées!

 

Ras al Jinz et la ponte des tortue : un spectacle inoubliable

Assister à la ponte des tortues sur la plage de Ras al Jinz à Oman est clairement une expérience inoubliable.

Lors de ma visite, une fin de nuit en septembre, les tortues étaient plus qu’au rendez-vous! Nous avons pu voir plus d’une dizaine de tortues et surtout assister aux différentes phases de la ponte: arrivée sur la plage, préparation du nid, ponte, retour à la mer.

Oeufs de tortue

 

Toutes ces étapes sont plutôt longues. Il faut savoir que la préparation du nid dure entre 30 et 45 minutes. Il faut dire que le nid est plutôt grand! Après avoir pondu ses oeufs, la tortue, exténuée, retourne à la mer à très très faible allure. Ces images matinales de Ras al Jinz resteront toujours dans ma mémoire !

Avant de retourner au Visitor Centre de Ras al Jinz, nous avons pu profiter d’un magnifique lever de soleil !

Ponte des tortues à Ras al Jinz, Oman

Bébé tortues!

Une fois sorti de son oeuf, le bébé tortue retourne seul à la mer. Du moins, il tente de remonter la plage de Ras al Jinz …

Bébé tortue à Ras al Jinz, Oman

Les prédateurs guettent et sur la plage, on peut voir de nombreux bébés tortues tués avant de pouvoir atteindre la mer, notamment par des oiseaux qui survolent à la plage au lever du soleil …

 

Ras al Jinz à Oman : un excellent exemple d’éco-tourisme !

La réserve de Ras al Jinz est un excellent exemple d’éco-tourisme au sultanat d’Oman. Il y a une quinzaine d’années, la plage était entièrement accessible de jour comme de nuit et il était même possible de camper à quelques mètres de la plage.

Le site de Ras al Jinz était alors très peu fréquenté car il n’y a avait pas de route goudronnée pour relier Ras al Hadd (ville la plus proche) à la plage de Ras al Jinz.

Turtles tracks - Ras al Jinz, Oman

Avec la construction d’une route goudronnée, le nombre de visiteurs sur la plage a très vite augmenté. Afin de protéger le site de nidification, la plage a alors été fermée aux visiteurs sans guide.

La priorité #1 de la réserve de Ras al Jinz est de protéger le site et de s’assurer que la présence humaine n’impacte pas la ponte des tortues. Par exemple, l’hôtel construit (qui est aussi le bâtiment de la réserve) se situe à un kilomètres de la plage pour éviter les nuisances et il n’y a pas de fenêtres pour éviter d’éclairer la plage (chose qui aurait un impact sur les tortues).

Les visiteurs sont limités à 60 au maximum par jour (divisés en 3 groupes de 20 personnes) et les guides sont très vigilants afin de s’assurer que ces visites ne gênent pas les tortues (non utilisation du flash, ne pas toucher les tortues, ne pas se mettre devant ou sur le côté à proximité des tortues, …).

Un très bel exemple d’éco-tourisme qui montre qu’il est possible de protéger la faune/flore tout en pouvant profiter de ces merveilles de la nature. Bravo à toute l’équipe qui gère la réserve de Ras al Jinz à Oman !

 

Où dormir à Ras al Jinz pour assister à la ponte ?

Plusieurs options s’offrent à vous pour dormir à Ras al Jinz afin d’assister à la ponte des tortues.

Afin d’assister à la ponte en soirée et avant le lever de soleil, l’idéal est de passer une nuit dans l’hôtel dans la réserve de Ras al Jinz. Il faut compter 130 euros la nuit en chambre double environ avec le petit déjeuner. Ce n’est pas donné mais c’est vraiment l’idéal pour profiter pleinement de la ponte, en soirée et tôt le matin. En étant sur place, on évite de se lever encore plus tôt pour faire de la route … Vous pouvez réserver via Booking. En haute saison (novembre à mars), il est préférable de réserver rapidement car les places partent assez vite …

Si votre budget est limité, la première alternative est de dormir à Ras al Hadd. Dans ce cas, vous pouvez dormir à la Ras al Hadd Guest house, le meilleur rapport qualité / prix. Comptez 40 euros la nuit en chambre double. Basique mais propre. Il faudra alors faire environ 15 kilomètres en soirée après avoir assisté à la ponte et / ou tôt le matin avant le lever de soleil pour rejoindre Ras al Jinz.

Dernière alternative, le camping. Il est interdit de camper sur la plage de Ras al Jinz, pour justement protéger le site de nidification des tortues. Le camping sauvage étant autorisé partout en dehors des villes, vous pouvez poser votre tente pas trop loin. Attention, ne campez pas à Ras al Hadd ! Mais hors de la ville …

 

 

Un grand merci à Nasser Al Zadjali, guide passionné qui nous a accompagné pendant cette visite très instructive et ces moments magiques à Ras al Jinz lors de mon voyage à Oman !

Si vous préparez un voyage au sultanat d’Oman, je vous invite également à lire mon carnet de voyage à Oman pour vous faire une idée de ce que l’on peut voir/faire au sultanat d’Oman.

 

Se rendre à Ras al Jinz à Oman

Si vous souhaitez vous rendre à Ras al Jinz, voici quelques informations utiles pour assister à la ponte des tortues.

L’accès à la plage se fait uniquement en présence d’un guide. 3 groupes de 20 personnes maximum peuvent accéder à la plage. Il est préférable de réserver surtout en haute saison. En septembre, lorsque j’y suis allé, il n’y avait qu’un seul groupe de 10 personnes environ. En haute saison, le quota peut être atteint.

2 visites sont possibles:

  • En soirée, autour de 21 heures (l’heure peut varier en fonction de la saison)
  • Le matin, avant le lever du soleil, autour de 4 à 5 heures du matin (en fonction de la saison également)

En soirée, les chances de voir des tortues sont plus élevées même si rien n’est prévisible avec la nature. J’y suis allé le matin et il y a une bonne dizaine de tortues!

Tortue sur la plage de Ras al Jinz à Oman

L’entrée/visite coûte 3 OMR pour un adulte (soit environ 7 euros). La réservation se fait par email à l’adresse reservations – at – rasaljinz-turtlereserve.com

Enfin, il est possible de dormir à l’hôtel de la réserve pour être directement sur le site ou alors à Ras el Hadd (15 minutes de route de la réserve) ou encore en camping sauvage à proximité de Ras al Hadd par exemple. Route goudronnée de Sour à Ras al Jinz.

Recherches effectuées amenant à ce billet du blog voyage

    ras al jinz oman, ras al jinz, tortues a oman

Cet article vous a été utile ? Prenez le temps de le noter !

Rating: 5.0/5. Basé sur 3 notes.
Please wait...

Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et sur les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

19 commentaires

  • C’est la plus belle plage d’Oman à mon avis ! Je suis tout à fait d’accord avec vous, le centre scientifique fait réellement preuve de sérieux concernant la visite du site, qui se fait dans le respect des tortues. Et vous avez pu voir de petits bébés !!!! La chance !
    J’attends la suite de vos carnets !

  • Voir des tortues pondre doit être vraiment impressionnant, surtout vu leur taille!
    Je ne connaissais pas du tout ce site (pas forcément vu que je ne connais pas grand chose du sultanat d’Oman)…

    Belle expérience et merci pour ce partage

  • Waaaaouh, ça doit être un spectacle magique!
    J’aime beaucoup les tortues, cet animal est touchant.
    Il y a d’autres sites de nidification au sultanat d’Oman?

  • Petite question pratique, je tombe sur ton billet alors que je prépare mon voyage au sultanat d’Oman, prévu pour fin d’année.
    L’hôtel de la réserve coûte plutôt cher et sur Ras al Hadd je ne trouve pas forcément chaussure à mon pied.
    Est-ce envisageable de dormir sur Sour et faire la route le matin tôt pour arriver à l’heure pour la visite matinale?
    Merci

  • Oui il y a d’autres sites de nidification sur la côte est du sultanat d’Oman (océan indien). Je ne sais pas s’ils sont également protégés ou non, ils se situent beaucoup plus au sud!

  • Oui c’est tout à fait possible, c’est d’ailleurs ce que j’ai fait. Il faut compter 45/50 minutes de route entre le centre de Sour et le site de Ras al Jinz, à 3h du matin, il n’y a absolument personne sur la route ;-)

  • Quelle belle expérience! Profiter de la ponte des tortues sur une plage déserte ça devait être magique. Les autorités d’Oman assurent vraiment en protégeant les tortues et en conservant tout le charme du site.

  • Une expérience qui doit être magique!
    Avant de lire tes 2 billets sur le sultanat d’Oman, je ne connaissais pas du tout ce pays et je n’imaginais pas qu’il y avait d’aussi belles choses.
    Ton blog est top!

  • La classe d’assister à la ponte de tortues de mer :)
    Je ne savais pas qu’il y avait des « spots » pour la ponte, je pensais qu’elles pondaient un peu n’importe où.
    C’est bon à savoir en tout cas car l’expérience doit être émouvante.
    Je file lire tes autres billets sur le sultanat d’Oman, destination que je ne connais absolument pas

  • Magnifique!
    Lorsque nous avons visité la réserve de Ras al Jinz, il n’y avait hélas aucune tortue :(
    Camping à Ras al Hadd, lever très tôt, marche sur la plage et hélas 0 tortue.
    Une déception! C’est la nature qui décide ;-)

    En tout cas, tu as eu de la chance de ton côté !

  • L’idée de découvrir Oman me trotte dans la tête depuis quelques mois et j’avoue que lire ce billet et ton carnet de voyage au sultanat me pousse un peu plus vers ce pays ;-)

    Assister à la ponte de tortues de mer doit vraiment être un moment magique! Merci pour ce partage.

  • Ça doit être une expérience très touchante!
    Si un jour j’ai la chance de voyager au sultanat d’Oman, je passerai obligatoirement par là! La nature est merveilleuse …

  • J’ai eu moins de chance que toi! Lorsque j’y suis allé je n’ai vu qu’une seule tortue, après sa ponte, qui retournait vers la mer.

    Je confirme tes dires, c’est très encadré et parfaitement bien géré. En accord avec la nature :)

  • Sublime !
    Entre cette plage sauvage, le lever de soleil et les tortues, tu as du te régaler.

    Je savais que le Costa Rica était réputé pour accueillir la ponte des tortues sur ses plages mais je ne savais pas que c’était aussi possible d’assister à ce spectacle de la nature au sultanat d’Oman.
    Bon à savoir :)

  • Nous revenons tout juste d’un « road trip » familial à Oman. C’était top ! Pour les tortues, nous avons posé notre tente sur la plage de Ras Al Had, ce qui nous a permis de voir les tortues par nous-mêmes, sans guide. Les bébés tortues sont attirés par la lumière de la ville et se dirigent du mauvais côté, à l’opposé de la mer ! Du coup on les aide à trouver le chemin de l’océan. Nous avons vu aussi 6-7 grosses tortues, mais dès qu’on s’approche un peu elles cherchent à retourner à l’eau, donc il faut se faire discret.
    En tout cas une soirée magique, expérience inoubliable pour les enfants !

  • Je préfère ne pas parler ici des tortues à Ras al Had car même si cela est gratuit, il est pour moi préférable de ne pas y aller. Comme partout, si le tourisme s’y développe, cela va forcément nuire aux tortues …
    Il est préférable d’aller à Ras al Jinz où la sortie est encadrée. De plus, la plage y est bien plus belle et le lever de soleil depuis la plage est magique ;-)

Hey, tu peux me suivre sur Facebook !

Partenaires

  • LEC le spécialiste du séjour linguistique vous fait découvrir l’apprentissage des langues