Voyage Way
Home > Destinations > Qatar > Khor al Adaid, la mer intérieure du Qatar

Khor al Adaid, la mer intérieure du Qatar

Khor al Adaid au Qatar

Khor al Adaid se situe à l’extrémité sud du Qatar. Egalement appelée Inland Sea ou mer intérieure en français, Khor al Adaid (خور العديد en arabe) est très certainement le plus bel endroit du Qatar.

A l’extrémité sud du Qatar, à quelques kilomètres de la frontière avec l’Arabie Saoudite, se trouve un désert de sable, des dunes à perte de vue. Mais ces dunes ont un particularité … La mer s’enfonce sur des kilomètres dans ces dunes. C’est cela qui forme la mer intérieure du Qatar, appelée Khor al Adaid.

Ce paysage est absolument magique. Encore plus impressionnant que des dunes de sable en bord de mer lorsqu’un désert touche une côte.

Les paysages uniques de l’Inland Sea au Qatar sont pour moi incontournables … Il serait vraiment dommage de visiter le Qatar sans passer par Khor al Adaid.

Dans ce billet, je vous parle de mon passage à la mer intérieure du Qatar et vous donne quelques conseils pratiques pour aller admirer les paysages de ce désert si particulier …

 

Khor al Adaid au Qatar, une merveille de la nature

Khor al Adaid se situe au sud de Doha, à environ 80 kilomètres. La mer intérieure du Qatar est toute proche de l’Arabie Saoudite. D’ailleurs, une toute petite partie de l’Inland Sea se situe sur le territoire saoudien.

Pour bien comprendre ce qu’est Khor al Adaid, commençons par quelques explications. La partie sud du Qatar, où se trouve la mer intérieure, est une zone de désert où l’on trouve des dunes de sable sur des kilomètres, ce qui est plutôt classique dans la péninsule arabique …

Inland Sea au Qatar

Ces dunes de sable vont jusqu’à la mer, sur la côte est du pays. La mer s’enfonce dans les dunes pour former une véritable baie, entourée de dunes de sable. C’est ce que l’on appelle la mer intérieure ou Khor al Adaid en arabe.

En bordure et en fonction des marées, la mer s’enfonce encore un peu plus en slalomant dans le creux des dunes. Magique !

A Khor al Adaid, la mer s’enfonce sur plus de 20 kilomètres dans le désert.

 

Retour sur mon passage à la mer intérieure du Qatar

Place au récit de ma demi-journée dans les dunes de l’Inland Sea au Qatar.

Tout d’abord, il faut savoir que Khor al Adaid est difficilement accessible par soi-même. En effet, même si les 60 premiers kilomètres depuis Doha se font sur une route goudronnée, la fin du trajet est plus délicate.

En effet, la mer intérieure du Qatar ne se trouve pas en bordure du désert. Il faut s’enfoncer sur plus de 20 kilomètres dans les dunes pour arriver à l’endroit le plus facilement accessible de Khor al Adaid … Dans la suite de ce billet, je vous donne mes conseils pour découvrir l’Inland Sea sans prendre de risque …

En 4×4 dans les dunes du désert au Qatar

En début d’après-midi que je quitte Doha, juste après le déjeuner. C’est avec Ammar (guide qui maitrisera parfaitement la conduite dans les dunes) et avec un gros 4×4 que nous quittons Doha en direction du sud du Qatar et de Khor al Adaid.

Comme je l’indiquais à l’instant, les 60 premiers kilomètres sont plutôt classiques : sortie de Doha, passage à proximité des villes d’Al Wakrah et de Mesaieed avant d’arriver à l’entrée du désert.

Juste avant d’entamer le trajet dans les dunes qui mènent à la mer intérieure, nous faisons une pause technique pour dégonfler en partie les pneus du 4×4 (ce qui est indispensable pour rouler dans les dunes) et boire un petit café avant d’entrer dans le désert.

4x4 dans le désert du Qatar

Les 20 kilomètres de route entre la bordure du désert et l’Inland Sea commencent par une piste de sable assez tassé. Très rapidement, on enchaîne les dunes en roulant parfois au bord de la crête des dunes parfois en descendant des dunes de taille impressionnante. Le dune bashing c’est toujours fun, au Qatar ou ailleurs !

Dune bashing au Qatar

C’est après avoir parcouru ces 20 kilomètres dans le désert que nous arrivons au bord de la mer intérieure.

 

Khor al Adaid, une grosse claque !

A la première vision de l’Inland Sea, la magie opère. Le lieu est vraiment impressionnant. Voir cette grande étendue d’eau au beau milieu des dunes de sable, c’est réellement magique …

Nous faisons 2 ou 3 arrêts sur le long de la mer intérieure pour profiter du paysage. Même si c’est systématiquement dune et mer, ls paysages sont toujours différents. C’est la magie du désert et des dunes.

Inland Sea - Qatar

Parfois au sommet d’une dune avec vue sur l’Inland Sea, parfois au pied d’une autre dune, au bord de l’eau.

Nous continuons ensuite notre route vers l’ouest en longeant la mer intérieure. Nous nous arrêtons un peu plus loin, à un endroit qui semble être parfait pour profiter du coucher de soleil.

Mer intérieure au Qatar

 

Coucher de soleil au pied de la mer intérieure du Qatar

Nous nous arrêtons donc au bord de Khor al Adaid, à un endroit plutôt sympa où la mer intérieure slalome de long de plusieurs dunes vierges. Nous sommes assez éloignés de la zone la plus visitée de l’Inland Sea et nous sommes donc seuls dans les environs.

Coucher de soleil à Khor al Adaid

Au loin, on aperçoit quelques campements. En effet, des qataris qui habitent à Doha ou dans une autre ville du Qatar profitent souvent du week-end pour venir passer 2 jours dans le désert ! Même si on ne l’aperçoit pas forcément au premier abord à Doha ou dans les villes du pays, les traditions restent bien présentes au Qatar.

Nous attendons près d’une heure que le soleil se couche et nous voyons la lumière devenir de plus en plus orangée. A Khor al Adaid, le sable est plutôt assez clair. Au coucher de soleil, les teintes sont magiques ! Le mélange mer & désert est vraiment l’un de mes paysages préférés.

Dune à Khor al Adaid

Peu après la coucher de soleil, nous reprenons la route vers la sortie du désert pour rejoindre le Regency Sealine Camp (dont je vous parle dans la suite du billet).

Khor al Adaid fut une grosse claque ! C’est vraiment un endroit sublime …

 

Comment aller à l’Inland Sea lors de son voyage au Qatar ?

Comme je l’indiquais plus haut dans le billet, pour se rendre à Khor al Adaid, les 20 derniers kilomètres sont à parcourir dans des dunes sable.

Conduire dans le sable demande de l’expérience pour plusieurs raisons. Dégonfler ses pneus et partir à l’aventure ne suffit pas … Il est très facile (bien plus qu’on pourrait le croire) de se perdre, de s’ensabler voire pire …

De ce fait, sauf si vous avez une vraie expérience de conduite dans les dunes, ne vous aventurez pas seul dans le désert du Qatar qui mène à la mer intérieure. Le trajet se ne résume pas à remonter une piste de sable bien tassée, il faut bien et bien traverser des dunes.

Dunes vers Khor al Adaid au Qatar

De plus, dans certaines portions de l’Inland Sea, le sable peut paraitre sec mais il est en fait gorgé d’eau (zone où la mer est présente lors de forte marée) et même en 4×4, on peut facilement y rester bloqué …

Pour découvrir Khor al Adaid, il est donc fortement recommandé de passer par une agence pour partir avec un 4×4 et un chauffeur / guide expérimenté. Il est tout à fait possible de réserver votre sortie en 4×4 à Khor al Adaid sur internet. C’est même recommandé si vous ne comptez rester qu’une journée ou deux au Qatar … Deux options sont possibles pour visiter Khor al Adaid :

  • sortie en 4×4 à Khor al Adaid depuis Doha (réserver ici)
  • sortie en 4×4 à Khor al Adaid depuis Doha avec balade à dos de dromadaire (réserver ici)

Si vous optez pour la seconde option, sachez que la balade à dos de dromadaire se fait à l’entrée du désert et non au bord de la mer intérieure. En effet, comme je le précisais, la mer intérieure est assez difficilement accessible et il n’y a pas grand chose au bord de Khor al Adaid … Le campement où se trouve les dromadaires se situe donc en bordure du désert. La balade à dos de dromadaire se fait dans les dunes de sable mais pas au bord de l’eau.

Le tarif de ces excursions dépend du nombre de passagers ce qui est logique car ce sont des excursions en privatif (si vous voyagez seul, vous réservez seul et vous serez seul avec la guide / chauffeur).

Coucher de soleil sur la mer intérieure du Qatar

 

Prolonger son séjour entre plage et dunes sur la côte

Si vous ne séjournez au Qatar que pour une ou deux journées dans le cadre d’une escale, après avoir profité des paysages de Khor al Adaid, il est certainement profitable de retourner sur Doha pour visiter la ville ou pour profiter d’autres endroits au Qatar.

Dans le cas où vous seriez au Qatar pour 4 ou 5 jours (ou plus), voici une option qui pourrait être intéressante : prolonger son séjour en bord de mer, à proximité de la mer intérieure du Qatar.

Lever de soleil au Qatar

En effet, sur la côte est, juste au nord de Khor al Adaid se trouve plusieurs possibilités d’hébergement pour un séjour à mi-chemin entre le bord de mer et le désert.

J’ai passé une nuit au Regency Sealine Camp. Ce camp est situé en bord de mer et la plage est très agréable. Juste derrière le camp se trouvent des dunes à perte de vue … A noter, aucun souci pour y passer une nuit en été car les chambres sont équipées de la climatisation !

Regency Sealine Camp au Qatar

Après avoir passée une après-midi dans les dunes de la mer intérieure, passer un peu de temps en bord de mer, sur la plage avant de retourner à Doha est plutôt agréable.

 

 

Ce billet sur Khor al Adaid touche à sa fin. Si vous planifiez un séjour au Qatar ou une simple escale de une ou deux journées, je vous recommande vivement de placer la mer intérieure du Qatar dans votre planning.

Avec les informations partagées dans ce billet sur l’Inland Sea, vous devriez être en mesure de planifier votre voyage. Néanmoins, si vous avez des questions additionnelles sur Khor al Adaid, n’hésitez pas à commenter ce billet :)

Cet article vous a été utile ? Prenez le temps de le noter !

Rating: 5.0/5. Basé sur 7 notes.
Please wait...

Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et sur les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

9 commentaires

  • Les photos m’ont laissé sans voix, comme tu le dis la mer et les dunes du désert forment un ensemble incroyable ! Merci pour ce bel article qui me donne vraiment envie de découvrir cela !

  • Bonjour Aurélien,
    Nous avons une escale avec Qatar Airways d’une journée environ.
    Tu penses que c’est jouable d’y aller ou c’est risqué et il est préférable de rester à Doha ?
    Merci pour ton avis

  • Hello,
    Si vous avez une journée entière, c’est tout à fait faisable.
    La sortie en 4×4 depuis Doha dure entre 4 et 5 heures environ. Dans ce cas, réservez en ligne car sur place, vous aurez du mal à trouver une agence pour un départ immédiat ….
    Si votre escale est en journée et qu’elle fait au moins 10 / 12 heures (le temps de quitter l’aéroport, faire l’excursion à Khor al Adaid, revenir à l’aéroport, passer les contrôles), aucun souci !

    Bonne escale au Qatar et bon voyage !

    Aurélien

  • Merci des infos sur Khor al Adaid. Nous allons passer quelques jours au Qatar et nous nous demandions comment aller dans ce désert, par soi-même ou non …
    Ton article tombe donc à pic !

  • Superbe ! Le mélange mer et désert semble tout à fait sublime … J’ai déjà eu la chance de voir le désert (en Algérie) mais jamais avec la mer au milieu comme ici. L’endroit doit être vraiment beau

  • Très beau ! Je connaissais pas du tout cette mer intérieure, je n’en avais jamais entendu parler. On ne parle pas souvent du Qatar sous le regard du tourisme …

  • Je suis allé à l’Inland Sea lors de mon séjour au Qatar. Je recommande aussi. C’est vraiment impressionnant comme paysage. Je n’ai jamais vu un désert avec la mer comme ça ailleurs …

  • Sublime ces paysages ! Je n’avais jamais entendu parler de Khor Al Adaid. Je garde en tête car si un jour je passe par le Qatar, c’est typiquement le genre d’endroit que j’irai voir en premier :)

Hey, tu peux me suivre sur Facebook !

Partenaires

  • LEC le spécialiste du séjour linguistique vous fait découvrir l’apprentissage des langues