Visiter une grotte de glace en Islande

Entrer dans une grotte de glace figure parmi les expériences à vivre en Islande. Il en existe plusieurs, au sein de différents glaciers. La plus impressionnante est l’ice cave de Jökulsárlón : elle est assez étendue et parfaitement bleue ! L’accès à ces cavités se fait parfois via une randonnée sur le glacier.

Dans cet article du blog, nous allons faire un tour d’horizon des grottes de glace en Islande. Où aller, laquelle choisir, quelles différences entre ces cavités situées au coeur des glaciers ? Je terminerai cet article en partageant mon retour d’expérience et mon avis sur l’ice cave de Jökulsárlón surnommée la crystal cave.

 

L’essentiel à savoir sur les grottes de glace en Islande

Avant de partager mon retour d’expérience et les différentes caves de glace que l’on peut visiter, nous allons débuter par un court résumé. En effet, il y a quelques spécificités à connaitre sur ce type d’activités assez peu répandues.

Voici une sorte de résumé de points clés à connaitre concernant les grottes de glace en Islande :

  • les ice caves sont des cavités qui se forment naturellement au coeur des glaciers
  • elles offrent une lumière magique avec différentes teintes de bleu
  • l’accès peut varier : via 4×4 type Super Jeep ou après une randonnée glaciaire
  • elles se situent dans le sud du pays, entre la bordure du Cercle d’Or et Jökulsárlón
  • visiter une grotte de glace se fait forcément en présence d’un guide !
  • la plus connue est la Crystal cave de Jökulsárlón (résa ici) : elle est vaste et d’un bleu éclatant !
  • à Skaftafell (ici) et à Sólheimajökull (ici), l’accès à la grotte se fait au cours d’une randonnée sur le glacier
  • avec transfert depuis Reykjavik, celle-ci offre le meilleur rapport qualité / prix
  • attention : certaines sont inaccessibles en été car inondées par les pluies et fonte de la neige
  • niveau prix, il faut compter entre 100 et 150 € par personne pour une activité de 3 à 5 heures au total

Visiter une grotte de glace en Islande

Avec ces quelques précisions, vous devriez mieux cerner l’expérience qui vous attends. Pour ma part, j’ai opté pour l’ice cave de Jökulsárlón. Avant de revenir en détails sur cette visite, je vais balayer rapidement les différentes alternatives. Cela vous permettra de faire votre choix en connaissance de cause. Et aussi en fonction de votre itinéraire.

 

Quelle grotte de glace visiter en Islande ?

Il existe 5 options possibles pour visiter une ice cave en Islande. Ses cavités se situent dans 3 glaciers différents : Langjökull, Sólheimajökull et Vatnajökull.

Nous allons aborder brièvement les spécificités de ces différentes grottes mais aussi et surtout l’accès : en 4×4, à pied ou via une randonnée sur le glacier.

Paroi naturelle d'une ice cave en Islande

Tunnel de glace à Langjökull, une cave de glace artificielle …

Première option que j’évoque, la cavité qui se situe au coeur du Langjökull. C’est la plus proche de la capitale car elle se situe en bordure du célèbre Cercle d’or islandais. Néanmoins, il faut savoir que c’est la seule grotte de glace qui n’est pas naturelle. En effet, il s’agit ici d’une cavité artificielle qui a été creusée par l’homme. Vous pouvez réserver cette activité en ligne ici.

Dès lors, vous comprendrez que l’intérêt est plutôt limité. Ce n’est clairement pas l’option que je recommande, surtout que son tarif est assez élevé. De plus, l’alternative suivante est à peine plus éloignée de Reykjavik.

D’un point de vue pratique, une fois sur le site du départ (que l’on peut rejoindre facilement en voiture), vous empruntez une sorte de camion modifié pour pouvoir rouler en hors piste ou sur la neige. Vous serez alors déposé à l’entrée du tunnel de glace. Aucune randonnée à faire, ni sur la terre ferme, ni sur le glacier.

Randonnée glacier et cave de glace dans le Sólheimajökull

Cette excursion mêle 2 expériences : une randonnée glaciaire avec crampons et piolets ainsi qu’un passage dans une grotte de glace naturelle. Les teintes bleues de la cavité sont moins belles et moins prononcées mais on bénéficie ici d’une double expérience pour un tarif à peu près similaire (à réserver ici si vous vous y rendez par vous-même ou ici avec transfert depuis Reykjavik).

Grotte de glace dans le Sólheimajökull

L’accès y est aussi assez facile car le point de rendez-vous se trouve à un peu plus de 2 heures de route de Reykjavik (et moins de 20 minutes de Vik). C’est donc plus pratique lors d’un court séjour dans le pays. En terme de timing, il faut compter 5 heures au total (et y ajouter le temps de transfert si vous optez pour une prise en charge depuis Reykjavik).

Bon à savoir, contrairement aux autres grottes de glace d’Islande, celle-ci est accessible toute l’année, même en plein coeur de l’été.

Grotte de glace proche de Vik dans le Mýrdalsjökull

A peine plus à l’est sur la route 1, on peut visiter une grotte de glace qui se situe au sein du glacier Mýrdalsjökull, 4ème plus grand du pays. Elle est proche du volcan Katla et de la ville de Vík í Mýrdal. Elle est d’ailleurs surnommée grotte de glace de Katla ou Dragon Glass (réservation en ligne sur ce site).

Le déroulement de cette excursion est similaire à la cave de glace que l’on évoquera ensuite : depuis le point de rendez-vous, vous montez à bord d’une Super Jeep pour arriver en bordure du glacier. Equipé de crampons et d’une casque, vous pourrez alors pénétrer dans la cavité naturelle. Vous aurez ensuite largement le temps de prendre de nombreuses photographies. Là encore, la lumière et les teintes bleues sont moins impressionnantes que pour le Vatnajökull (option que j’ai retenu). La neige sombre car on y trouve beaucoup de cendres ou sables volcaniques.

Randonnée vers une grotte de glace en Islande

C’est donc une expérience moins sportive et plus accessible que la précédente.

Randonnée glacier et grotte de glace à Skaftafell

Comme pour la cavité de Sólheimajökull, celle-ci passe par une randonnée glaciaire (à réserver sur ce site). On peut donc considérer que l’excursion offre 2 expériences en 1. Le point de rendez-vous se situe à Skaftafell, sur la route 1, quelques dizaines de kilomètres avant Jökulsárlón.

Après une marche sur le glacier en étant équipé de crampons, casque et piolets, vous pourrez accéder à la cavité naturelle. L’expérience est similaire à celle proposée juste à l’est de Vik (sur Sólheimajökull). En revanche, la grotte de glace est moins impressionnante que la cave de glace qui se situe dans la glacier lié au célèbre lagon (cf. plus loin dans l’article) mais l’avantage ici est de mêler les 2 expériences : grotte bleue et randonnée glaciaire.

Si vous aimez la photographie, la grotte de glace de Jökulsárlón est à mon avis préférable. Dans le cas contraire, vous aurez une expérience plus complète à Skaftafell ou Sólheimajökull. A noter, cette activité est possible uniquement de septembre à mi-avril.

Attention aux randonnées glaciaires sans grotte de glace !

Vous verrez de nombreuses offres pour des randonnées glaciaires. Parfois, les sites de réservation y associent plusieurs photographies, dont certaines dans des ice caves. Attention à ne pas vous faire piéger. Pour certaines grottes, dont celle-ci, l’accès est impossible en été car la cavité est a minima en partie inondée. Les pluies et la fonte de la neige inondent tout ou partie de la cavité qui n’est donc plus praticable.

Entre mi-avril et mi-septembre, la seule et unique option pour profiter d’une grotte de glace en Islande sera de réserver une sortie pour celle de Sólheimajökull.

Crystal cave de Jökulsárlón, visiter la plus célèbre grotte de glace en Islande

C’est la plus réputée ! Cette grotte de glace est non seulement vaste mais elle offre aussi des jeux de lumière superbes. En fonction de l’endroit où vous vous trouvez dans la cavité, vous pourrez voir du bleu clair, turquoise ou alors bien plus foncé en vous enfonçant dans la grotte (réservation de l’excursion au meilleur prix ici).

Ice cave de Jökulsárlón en Islande

Elle se situe à proximité de la célèbre lagune glaciaire de Jökulsárlón. C’est d’ailleurs ce site qui est le point de rendez-vous. On peut y accéder facilement depuis la route 1. Une fois sur place, vous partirez à bord d’une Super Jeep de taille impressionnante ! Après 20 à 30 minutes de route, vous débuterez une randonnée facile qui vous mènera au pied du glacier. Vous pourrez alors directement entrer dans l’ice cave la plus célèbre d’Islande.

Là encore, le site est accessible uniquement entre octobre et avril. Compte-tenu de l’accès facile (Super Jeep puis courte randonnée sans aucune difficulté), il est possible de prendre un trépied et de l’utiliser dans la cavité. C’est clairement le meilleur spot pour réussir de superbes clichés de grotte de glace en Islande.

Et donc, quelle grotte de glace visiter en Islande ?

Vous avez pu le constater, les options sont multiples. Un choix s’impose donc. Afin de vous guider, voici mes recommandations :

  • si vous aimez la photographie, il ne faut pas hésiter ! Tournez-vous vers la cave de glace située dans le Vatnajökull (celle-ci). C’est la plus impressionnante et la plus photogénique
  • pour une expérience plus complète mais moins axée sur la photo, optez pour Skaftafell (ici) ou Sólheimajökull (ici)

Ces 2 dernières options sont relativement similaires. Privilégiez celle qui rentre le mieux dans l’itinéraire de votre road trip. La dernière étant plus proche de Vik et Reykjavik, vous passerez certainement à proximité.

Enfin, la saison est un critère clé à prendre en considération. En été, le choix sera plus limité et il faudra vous tourner vers le glacier de Sólheima.

 

Visite d’une grotte de glace en Islande : retour d’expérience et avis

Après ce focus sur les options qui s’offrent à vous pour visiter une grotte de glace, je vais terminer par mon retour d’expérience. Ici, je vais donc me concentrer sur la plus impressionnante d’Islande : l’ice cave de Jökulsárlón qui se situe dans le Vatnajökull.

Au delà de l’avis, je partage ici quelques conseils qui vous seront certainement utiles pour profiter au maximum de cette expérience.

Point de rendez-vous au niveau de la lagune glaciaire

Le lieu de rendez-vous se situe directement sur le parking de la plus célèbre lagune glaciaire d’Islande. Vous ne pourrez pas le manquer car il se situe à 2 pas de la route 1. Il est donc accessible avec une simple berline. Et d’ailleurs, quelque soit l’excursion réservée, c’est toujours le cas, vous pourrez vous y rendre sans aucun souci.

N’oubliez pas de prendre un coupe-vent et / ou une veste imperméable. Ainsi que bien sûr votre appareil photo. A noter, pour la grotte de glace de Jökulsárlón, il est tout à fait possible de prendre un trépied photo. Le groupe est de petite taille, une dizaine de personnes. C’est de toute façon limité par la taille du 4×4.

Transfert en Super Jeep vers la grotte de glace

Rapidement, on monte à bord d’une Super Jeep. Il s’agit d’un gros 4×4 surélevé. Les pneus doivent faire 1.50 mètres de hauteur ! Le trajet est court. Il devait y avoir entre 10 et 15 kilomètres en tout. Une première moitié très rapide car elle s’effectue sur la route 1. Ensuite, la seconde partie du trajet, en off-road secoue un peu plus. Elle doit durer 20 minutes maximum après un court arrêt pour dégonfler légèrement les pneus.

Transfert en Super Jeep vers la grotte de glace

On s’arrête alors au beau milieu de nul part. C’est le point de départ de la randonnée. On enfile alors les crampons sur nos chaussures. Ils sont fournis et compris dans le tarif. Si vous avez les vôtres, vous pouvez bien sûr les ramener. Il s’agit de simples crampons neige que l’on trouve un peu partout pour une vingtaine d’euros (en France). En hiver, ils vous seront d’ailleurs assez utiles … Personnellement, j’ai utilisé ceux de l’agence mais je suis parti avec ce modèle que j’ai utilisé durant le reste du voyage en Islande.

Randonnée en bordure du glacier Vatnajökull avec crampons

Il y a environ 30 minutes de marche avec les crampons pour arriver jusqu’au pied du glacier. Cette marche s’effectue sur un terrain plat, parfois glissant. Mais avec les crampons, cela ne pose aucun souci. On pourrait presque faire la randonnée en courant !

Randonnée avec crampons vers l'ice cave

Durant cette marche, le guide partage des anecdotes mais aussi des informations sur les glaciers ou les grottes de glace. Il nous parlera par exemple de la température au coeur de la neige mais aussi de la possibilité ou non d’avoir de l’eau liquide en profondeur.

Randonnée vers la grotte de glace

Petit à petit, on s’approche donc du glacier Vatna, la plus grande calotte glaciaire d’Islande.

Arrivée en bordure du glacier Vatnajökull

L’entrée de la grotte bleue de Jökulsárlón se situe directement sur le front de cette immensité gelée. On y entre donc très facilement.

Entrée d'une grotte de glace

A noter, si vous optez pour une sortie grotte de glace avec une randonnée glaciaire, la logique sera la même ! Vous aurez juste des crampons plus costauds ainsi que des piolets. Là encore, tout est compris dans le tarif.

50 minutes au coeur de la cave de glace

La grotte de glace forme un petit dédale de couloir. Il doit y en avoir 5 ou 6. Certains sont plus larges que d’autres. Dans chaque partie de la cavité naturelle, le guide fournit des explications puis laisse 5 à 10 minutes pour prendre des photographies.

Rivière au sein de l'ice cave de Jökulsárlón

Pensez à protéger votre matériel photo car des gouttes d’eau tombent sans cesse du glacier qui fond. Cela ne vous mouillera pas vraiment mais peut être gênant pour un appareil photo.

Grotte de glacer au coeur d'un glacier islandais

Je ne vais pas trop m’attarder sur le coeur de l’activité pour vous laisser du suspens. Il faut savoir que les couloirs sont tous assez différents. Certains sont immenses et hauts, d’autres plus étroits ou bas.

Tunnel dans une grotte de glace naturelle en Islande

Certains offrent une lumière bleue claire quand d’autres sont bien plus sombres. L’ensemble est réellement impressionnant ! La partie principale de l’ice cave la plus connue d’Islande est traversée par un petit cours d’eau. C’est d’ailleurs lui qui gonfle en été et qui empêche l’accès à la grotte de glace.

Bleu foncé dans l'ice cave de Jökulsárlón

Réussir ses photographies dans une grotte de glace

Même s’il est tout à fait possible de capturer de beaux clichés avec un simple smartphone, il peut être préférable d’utiliser un reflex ou un hybride pour avoir des photographies de qualité.

Il faut savoir que la luminosité peut varier en fonction de l’ice cave visitée en Islande mais aussi de la partie où vous vous trouvez. Certaines portions sont assez lumineuses car proches de l’entrée ou avec une couche de glace peu épaisse et / ou bien claire. Si vous avez un appareil plutôt basique, privilégiez les zones plus lumineuses pour un meilleur rendu.

Jeux de lumière dans une grotte de glace en Islande

Pour l’expérience que j’ai choisi, il est possible de prendre son trépied. Le temps passé dans la cavité permet largement de l’utiliser. De plus, elle est assez étendue et on peut donc s’en servir sans gêner ou être gêné.

Aussi, il faut savoir que la météo extérieure influe peu sur la lumière bleue. En cas d’ensoleillement, la luminosité sera meilleure mais les teintes bleues resteront sensiblement les mêmes. Le guide m’a d’ailleurs indiqué que c’est souvent en temps de pluie que la lumière est la plus impressionnante.

Retour au véhicule et fin de l’excursion

Après être sorti de la cavité, on repart en direction du véhicule. Le guide a encore partagé plusieurs informations très instructives. Notamment sur l’impact du réchauffement climatique en Islande. Expérimenté, il connait très bien la région et nous a indiqué à plusieurs moments l’emplacement du front du glacier il y a 5 ans, 10 ans ou 20 ans. Comme ailleurs dans le monde, la fonte est impressionnante.

Marche vers la grotte de glace de Jökulsárlón

On déchausse nos crampons et on repart pour une petite demi-heure de trajet dans la Super Jeep. L’excursion prend alors fin au même endroit qu’au départ. Sa durée est de 3 heures environ au total.

 

 

Comme beaucoup d’activités en Islande, aller voir une grotte de glace peut être assez onéreux. Néanmoins, les randonnées glacier qui passent par une ice cave permettent de vivre 2 expériences en une. L’ice cave de Jökulsárlón, qui est accessible en Super Jeep, reste la plus impressionnante. Pour ses couleurs mais aussi pour sa taille.

Vous avez pu le constater dans ce retour d’expérience, en fonction de la saison, certaines grottes de glace islandaises peuvent ne pas être accessibles. C’est la raison pour laquelle certaines de ces activités peuvent ne pas être disponibles à vos dates de voyage. Pensez donc à ce paramètre lors du choix de l’ice cave que vous comptez visiter.

 

Laisser un commentaire