Voyage Way
Home > Destinations > Corée du Sud > DMZ en Corée : visite de la zone démilitarisée + JSA

DMZ en Corée : visite de la zone démilitarisée + JSA

DMZ en Corée du Sud

La DMZ de Corée figure souvent parmi les excursions à ne pas rater lors d’un voyage dans le pays, a fortiori si l’on passe par Séoul. La zone démilitarisée coréenne est un endroit à part qui, forcément, attire la curiosité. Si vous comptez y partir prochainement, il y a donc de fortes chances pour quoi vous inscriviez la visite de la DMZ et de la JSA à votre programme !

La frontière entre les 2 pays s’étend sur plus de 200 kilomètres. La partie de la zone démilitarisée qui se visite est assez réduite. Cette portion se trouve au nord de Séoul.

Deux options sont possibles pour accéder à la DMZ de Corée : le tour simple de la DMZ et la visite de la DMZ ainsi que de la Joint Security Area, plus couramment appelée JSA. Nous verrons ici les différences entre les 2 et pourquoi je vous recommande vivement d’opter pour l’excursion à la JSA depuis Séoul (résa ici).

 

DMZ / JSA de Corée : qu’est ce que la zone coréenne démilitarisée ?

La zone démilitarisée coréenne est une zone qui se situe à la frontière entre la Corée du Sud et la Corée du Nord. Cette DMZ a été créée en 1953 à la suite de l’armistice de Panmunjom entre les 2 pays.

Elle s’étend sur près de 250 kilomètres entre la mer jaune et la mer du Japon. Elle est large d’environ 4 kilomètres. Cette bande de terre entre les 2 pays est donc considérée comme la zone démilitarisée coréenne.

Plusieurs faits sont à noter pour bien comprendre à quoi elle correspond. Vous les découvrirez au cours de la visite de la DMZ de Corée. Ici, sur le blog, j’évoque ce qu’il faut savoir pour choisir le type de visite. Plusieurs types de tours pour la DMZ Korea sont proposés : la visite simple dite visite de la DMZ (nous verrons que le terme est erroné) et la visite de la JSA. J’en parle juste après.

Pour la JSA, Joint Security Area, c’est une zone qui se situe à l’intérieur de cette zone très contrôlée. Cette zone s’étale de part et d’autre de la frontière entre les 2. La JSA est sous le contrôle de l’ONU et a été créée après l’armistice de Panmunjeom, nom de l’ancien village tout proche qui n’existe plus désormais. C’est ici que le président sud-coréen et Donald Trump ont rencontré Kim Jong-un récemment.

Cette zone démilitarisée n’a de démilitarisée que son nom … En effet, sans avoir de chiffres vraiment précis, surtout sur la partie nord coréenne, voici quelques faits sur la DMZ de Corée :

  • on estime qu’il y a plus d’un million de mines dans la zone
  • plus d’un million de soldats surveillent la frontière entre les 2 pays
  • la frontière est parsemée de barbelés, souterrains, batteries de canon et miradors
  • la JSA (Joint Security Area) est le seul point de passage entre les 2 pays

Panneau à la DMZ de Corée

 

 

Visite de la DMZ coréenne : 2 options possibles !

Pour visiter la DMZ coréenne, la première chose à savoir est qu’il n’est pas possible d’aller au sein de la zone démilitarisée de Corée par soi-même. Ces 2 excursions sont au départ de la ville de Séoul.

En effet, la zone est très contrôlée et sécurisée. Même si ce terme signifie “zone démilitarisée”, l’endroit reste particulier fréquenté par les militaires et c’est la zone sous tension de la péninsule.

Il est donc obligatoire de passer par un tour / excursion proposé par une agence autorisée pour cela. Egalement, il faut se munir de son passeport pour l’accès à la DMZ de Corée.

Pour la réservation de votre visite de la DMZ, deux options s’offrent à vous :

  • visite simple de la DMZ qui dure une demi-journée environ (réservation ici) – au prix de 40 euros
  • visite complète avec accès à la JSA (partie la plus intéressante) qui dure une journée entière (réservation ici) – pour un prix d’environ 120 euros (repas inclus)

Dans les 2 cas, les excursions incluent le transport depuis / vers Séoul.

Pour mieux comprendre la différence entre ces 2 tours à la DMZ, je vous parle plus précisément de la zone coréenne démilitarisée et de la JSA, Joint Security Area.

Tour simple dit tour de la DMZ

Evoquons en détails les endroits visités lors de l’excursion dite tour DMZ (celle-ci).

Tout d’abord, il faut savoir que ce tour se trouve à 100% en dehors de la zone démilitarisée. Si vous optez pour cette excursion, vous ne mettrez donc pas un seul pied dans la DMZ.

Néanmoins, bien que moins intéressante que le tour JSA coréenne, elle garde un intérêt notamment pour le Third Infiltration Tunnel, l’observatoire de Dora et la station de Dorasan.

Pour être plus clair, la visite de la DMZ de Corée via le tour de base passe par ces sites :

  • Imjingak Park (intérêt très limité)
  • Bridge of Freedom (idem)
  • 3ème tunnel d’infiltration (3rd Infiltration Tunnel)
  • station de Dorasan
  • Dora Observatory

Les 3 lieux en gras ci-dessus sont pour moi intéressants. Les 2 premiers (qui se situent au même endroit) font plus office de mémorial.

La station de Dorasan est une gare construite pour accueillir des trains faisant des trajets entre les 2 nations. La frontière étant totalement fermée pour le moment, elle n’est pas du tout utilisée. Du moins pas pour relier les 2 pays. Bien que proche de la DMZ, elle se situe en dehors de la zone coréenne démilitarisée. Plutôt étonnant de voir cette gare moderne, absolument vide …

Dorasan Station pendant la visite de la JSA

Moyennant 1000 wons (moins de 1 euro, non compris dans le prix de l’excursion), vous pouvez acheter un ticket pour passer le “contrôle” et aller sur le quai de la gare.

Station de train - JSA tour

 

Ensuite, l’observatoire de Dora permet d’avoir une vue assez dégagée sur la zone démilitarisée de Corée et en arrière de plan sur le pays communiste. C’est le point le plus proche de la zone qui est visité lors du tour basique.

DMZ JSA de Corée

Ci-dessus, voici une photographie que j’ai prise depuis l’observatoire de Dora. On y voit le mur qui sépare la DMZ en son plein milieu : c’est la frontière entre les 2 pays.

Voici également le panorama sur le pays communiste depuis ce même point d’observation.

Excursion DMZ depuis Séoul

On peut y voir l’immense drapeau nord-coréen. Le tour DMZ simple passe également par la visite du 3ème tunnel d’infiltration. Le tunnel se visite (photographies interdites). Et le site permet aussi de mieux comprendre tout ce qui touche aux différents tunnels d’infiltration creusés par les nord-coréens. Vous pouvez y voir un petit musée ainsi qu’un court film. Bien évidemment, le guide est là pour fournir les explications et répondre aux potentielles questions.

Place maintenant aux explications pour l’excursion incluant la Joint Security Area.

Visite de la Joint Security Area ou JSA

Première chose à savoir concernant l’excursion JSA depuis Séoul (à réserver ici) : elle inclut tous les lieux d’intérêt du tour basique. Tous les endroits évoqués ci-dessus seront donc également au programme de votre excursion si vous optez pour le tour complet.

En plus, cette visite complète inclut celle de la JSA, Joint Security Area. Et c’est la partie qui se situe au coeur de la zone coréenne démilitarisée. Dans la pratique, vous passerez donc en Corée du Nord.

La Joint Security Area ou JSA est le seul et unique point de passage sur la frontière entre les 2 territoires. Cette zone est sous le contrôle de l’ONU.

C’est selon moi la partie la plus intéressante de la frontière coréenne. La JSA se trouve légèrement à l’est de l’ancien village de Panmunjeom.

De la frontière, vous devez avoir en tête des cabanons bleus avec des soldats sud-coréens et des soldats de l’autre pays. Ces photographies (cf. photographie principal de ce billet) proviennent de la Joint Security Area de la DMZ coréenne.

DMZ en Corée du Sud

La visite de la JSA en Corée ne se limite pas à cette simple photo. Il y a plusieurs bâtiments dans lesquels il est possible d’entrer. Et c’est clairement l’endroit le plus passionnant et le plus impressionnant !

Le tour JSA passe par exemple par les endroits suivants :

  • camp Bonifas qui est le point d’entrée où un militaire américain fournit plusieurs explications sur la JSA
  • pont de Non-retour
  • accès à la salle de la Military Armistice Commission à cheval sur les 2 pays : on entre donc en Corée du Nord en rentrant dans cette salle
  • site de l’incident du meurtre à la hache ou incident du peuplier (2 soldats US tués par des soldats de la Corée du nord en 1976, au coeur de la JSA)
  • Freedom House
Tenue vestimentaire pour la visite de la DMZ et de la JSA

Pour le tour simple, il n’y a pas de restriction sur la tenue vestimentaire. En revanche, si vous optez pour l’excursion à la JSA, une tenue décente est exigée.

Les tongs, t-shirts sans manche ou short trop courts sont par exemple interdits. A priori, cela ne posera aucun souci si vous allez visiter la JSA en hiver; les températures en hiver sont plutôt basses. En été par contre, il faudra prendre en compte ce point pour l’excursion.

 

Visite de la DMZ en Corée & JSA : quelle excursion choisir ?

Je vous recommande d’opter en priorité pour la visite complète. Les moments les plus intéressants de la visite de la DMZ et de la JSA sont selon moi :

  • observatoire de Dora qui donne un panorama sur la DMZ et sur l’autre pays de la péninsule
  • gare de Dorasan qui a pour objectif de relier le nord et le sud (par la suite …)
  • JSA (Joint Security Area) et les différents bâtiments / endroits accessibles dans la JSA au coeur de la DMZ
  • Third Infiltration Tunnel

Hélas, en optant pour le tour d’une demi-journée, vous ne passerez pas par la JSA. Et parmi les endroits intéressants, c’est celui à voir ! La photographie ci-dessus, avec les militaires et les bâtiments bleus correspondent à la JSA.

En réalité, avec le tour simple, vous ne mettez même pas un pied dans la DMZ, vous resterez officiellement en Corée du Sud. Vous vous contentez de visiter les abords de la zone. C’est la raison pour laquelle je recommande le tour JSA, à savoir l’excursion d’une journée qui reprend tous les lieux visités dans l’excursion simple en y ajoutant les endroits liés à la JSA, au coeur de la zone démilitarisée. Autrement, avec ce tour JSA, vous aurez l’occasion de voir tous les sites évoqués dans ce billet.

Alors que le tour simple donne vraiment l’impression d’enchaîner des sites mémoriels et touristiques, c’est clairement à la JSA que l’on sent la tension qui règne sur la DMZ coréenne … Mais aussi le côte militaire et officiel.

Ceci étant, cette excursion coûte plus chère et vous prendra une journée entière. Si vous n’avez que 2 jours à Séoul, il est peut être préférable d’opter pour le tour d’une demi-journée afin de garder du temps pour visiter Séoul.

Jours de visite de la DMZ de Corée & JSA

La visite simple est possible tous les jours de la semaine sauf le lundi et jours fériés. Pour la JSA, c’est possible du mardi au samedi uniquement. Et les places se remplissent bien plus vite … Il est souvent possible de réserver un tour DMZ simple quelques jours avant. Pour le tour JSA depuis Séoul, c’est hélas impossible. Ils sont parfois plein plusieurs semaines à l’avance.

De plus, pour des raisons de sécurité, il est impossible de réserver la veille pour le jour J (question de sécurité a priori).

Dans les 2 cas, prenez votre passeport avec vous pour la visite de la DMZ et / ou la JSA. Il sera contrôlé par l’armée et vous ne pourrez pas y accéder sans passeport.

DMZ Corée du Nord / Sud

 

Complémentaire au tour JSA de Corée : le Mémorial de la Guerre

En plus de la visite de la DMZ et de la JSA, je vous conseille de faire un petit tout au musée de la guerre de Corée à Séoul. Ce musée gratuit mérite le détour et permet de mieux comprendre l’histoire de cette terrible guerre qui a divisé le territoire en 2 pays distincts.

La partie extérieure du musée permet également de voir d’anciens avions, canons ou tanks utilisés durant la guerre.

Cela est bien évidemment très différent de la visite de la DMZ / JSA. Mais c’est un musée qui permet de mieux comprendre l’histoire de la guerre alors que l’excursion dans la zone démilitarisée permet de mieux comprendre la frontière entre les 2 nations rivales, ainsi que les contrôles / échanges sur cette frontière.

 

Ce billet sur la zone démilitarisée de Corée et sur la visite de la DMZ + JSA touche à sa fin. Je pense avoir évoqué tous les éléments à connaitre pour préparer son passage dans la DMZ. Egalement, en fonction de la durée de votre voyage (et de votre budget !), vous devriez pouvoir choisir l’excursion dans la zone coréenne démilitarisée la plus adaptée.

Si vous avez des questions concernant la DMZ en Corée et sa visite, n’hésitez pas à me les transmettre via les commentaires ci-dessous. Nos échanges sur la zone démilitarisée seront surement utiles à d’autres lecteurs du blog qui comptent visiter la JSA.

Aurélien

Je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au séjour de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

4 commentaires

  • Bonjour Aurelien.
    Merci pr ttes ces riches infos ton blog est un petit trésor de conseils!
    Sais tu si il y a un age minimum requis pr la visite sur une journée complète (donc JSA inclue)? Merci a toi

  • Nadia,
    Oui pour la visite de la DMZ + JSA, il faut avoir 11 ans minimum.
    Par contre, il n’y a pas de contrainte d’âge pour la visite simple de la DMZ.

    Si vos enfants ont plus de 11 ans, je vous recommande la visite complète JSA + DMZ, plus intéressante !

    Aurélien

  • Claude,
    Il n’existe pas de visite de la DMZ en français. Que ce soit pour le tour basique ou le tour DMZ + JSA.
    Anglais uniquement ! Si vous ne comprenez pas l’anglais (ou mal), vous risquez de passer à côté des explications intéressantes. Néanmoins, la visite peut tout de même valoir le coup. Vous pouvez vous renseigner au préalable sur les sites visités pour mieux comprendre.
    Bon séjour en Corée.