Voyage Way
Home > Destinations > Birmanie > L’art de la pêche sur le lac Inle

L’art de la pêche sur le lac Inle

Art de la pêche sur le lac Inle

Le lac Inle a été le coup de coeur de mon voyage en Birmanie. C’est certainement l’un de plus beaux endroits que j’ai pu voir en voyage.

Aujourd’hui, dans ce billet, je vais m’attarder sur la pêche sur ce lac. Pêcher sur le lac Inle est un véritable art ! Les pêcheurs du lac Inle contribuent à la beauté du lac !

Au cours de ma semaine sur le lac Inle, j’ai passé pas mal de temps à sillonner le lac et j’ai également eu l’occasion de suivre plusieurs pêcheurs en plein travail !

 

Le lac Inle, le bijou de la Birmanie

Pour débuter, commençons par situer le lac Inle. Il se situe à l’ouest de l’état Shan, à environ 600 kilomètres au nord de Yangon.

Situé dans une région montagneuse, le lac Inle littéralement encerclé de montagnes. Il se situe à une altitude de 880 mètres environ, l’hiver y est donc plutôt frais.

Fin de journée sur le lac Inle en Birmanie

Sa profondeur dépend de la saison (sèche ou humide) et oscille entre 2 et 4 mètres.

Incontestablement, le lac Inle est mentionné comme l’un des trésors de la Birmanie, avec Bagan et ses pagodes.

Au delà de sa situation géographique magnifique, le lac Inle fascine par rapport au mode de vie de ses habitants. Les Inthas habitent littéralement sur le lac, dans des maisons sur pilotis.

Maisons sur pilotis, pirogues avec ou sans moteur, jardins flottants, pêche, monastères et pagodes, le lac Inle regorge de curiosités pour l’étranger qui le découvre.

Gros coup de coeur de mon voyage en Birmanie, j’aurais l’occasion de publier d’autres billets à ce sujet sur mon blog. Pour ce premier billet, j’ai décidé de la consacrer à la pêche, véritable art !

 

Vivre et se déplacer sur le lac Inle

Les Inthas se déplacent sur le lac Inle en utilisant des petites pirogues. La plupart de ces pirogues sont sans moteur. Les moteurs sont souvent réservées aux plus grandes pirogues qui peuvent transporter plusieurs personnes, utilisées pour les touristes ou pour les trajets plus longs sur le lac.

En habitant sur le lac, la pirogue est absolument indispensable pour une famille Intha. D’ailleurs, il n’est pas rare de voir plusieurs pirogues en dessous d’une maison sur pilotis. Chaque déplacement nécessitant un bateau, on comprend pourquoi il peut être utile d’en avoir plusieurs dans une même famille !

Pêche au filet sur le lac Inle

Les Inthas manoeuvrent leur pirogue d’une manière bien particulière, qui leur est propre ! Ils se placent à la poupe de la pirogue, debout ! Ils n’utilisent qu’une seule rame et rament en s’aidant d’une des jambes pour garder les mains libres. Imaginez un peu la scène ;-)

En gardant les mains libres, ils ont alors la possibilité de … pêcher par exemple! Tout en manoeuvrant la pirogue.

Fisherman

Pour être allé sur une petite pirogue sans moteur, le simple fait de tenir debout n’est pas chose évidente … Même au milieu de la pirogue.

Dès le plus jeune, les enfants sont habitués à utiliser ces pirogues et à ramer de cette façon. Réellement impressionnant !

Le lac Inle, un éco-système qui se dégrade …

Hélas, le lac Inle est en constante dégradation.

Non seulement la surface du lac diminue, mais en plus, la qualité de l’eau se détériore. Entre les eaux sales rejetées par les habitants du lac, la pollution liée aux bateaux à moteur et encore d’autres facteurs, le lac est de plus en plus pollué.

Invasion de jacinthe d'eau sur le lac Inle

Egalement, le lac est envahit par des jacinthes d’eau qui prolifèrent à une vitesse incroyable. Les Inthas se relayent pour retirer ces jacinthes du lac mais elles restent très présentes et nuisent par exemple à la pêche (trous dans les filets, …).

 

Pêcher sur le lac Inle, tout un art !

Comme je le précisais à l’instant, le simple fait de voir un Intha manoeuvrer sa pirogue est déjà impressionnant !

Lorsque l’on y ajoute le filet pour la pêche, c’est tout simplement magique ! Des gestes maitrises, le tout debout sur une pirogue en ramant avec une jambe …

Brume matinale sur le lac Inle

Les familles inthas qui vivent sur le lac vivent essentiellement de l’agriculture (sur les jardins flottants) ou de la pêche. La pêche est exclusivement réservée aux hommes alors que ce sont plutôt les femmes qui travaillent dans les jardins flottants du lac Inle.

Au cours de ma semaine sur le lac, j’ai passé de longues minutes à observer les pêcheurs du lac. Un tel spectacle dans un décor aussi grandiose … Tout simplement l’une des plus belles choses que j’ai pu voir en voyage. On peut dire que j’ai été conquis par le lac Inle ;-)

Pêcheur sur le lac Inle

 

Les faux pêcheurs du lac Inle …

Auparavant, la technique de pêche du lac Inle était basée sur l’utilisation d’une sorte de cage qui était plongée dans l’eau.

Cette technique de pêche n’est absolument plus utilisée sur le lac. A aucun endroit.

A l’entrée du lac, en arrivant de Nyaung Shwe (principale ville en bordure du lac), de faux pêcheurs attendent les touristes pour un deal photo-cliché/bakchich.

Faux pêcheurs du lac Inle

Les touristes les plus pressés quittent le lac Inle en ayant vu uniquement ces pêcheurs et en pensant que cette technique de pêche est toujours utilisée. Les mêmes touristes nous parleront ensuite d’authenticité et tout le discours qui va avec …

Le pire? Ces faux pêcheurs gagnent bien mieux leur vie que les vrais pêcheurs.

Bref, voyageons responsable !

 

Pêche au filet ou à la nasse

De nos jours, deux techniques de pêche sont utilisées sur le lac Inle:

  • pêche au filet
  • pêche à la nasse

La pêche au filet a pour objectif d’attraper des poissons comme celui que l’on peut voir sur la photographie ci-dessous.

Poisson pêché sur le lac Inle

Debout à la poupe de la pirogue, le pêcheur dépose son filet dans l’eau en ramant avec une jambe. Ensuite, il « pousse » les poissons vers son filet en tapant violemment la surface de l’eau avec sa rame (cf. photo ci-dessous). Une courte séquence de la vidéo montre cette étape de la pêche.

Pêche sur le lac Inle

Ensuite, le filet est récupéré, toujours en étant debout sur la pirogue. Vraiment impressionnant !

La pêche à la nasse est utilisée pour attraper ces petits poissons et des crevettes. Les nasses sont déposées au fond de l’eau et récupérées plus tard. Pour les retrouver, elles sont attachées à un fin bambou qui dépasse hors de l’eau.

Crevettes du lac Inle

Si vous voyez des bouts de bambous qui dépassent légèrement du lac, il suffit de tirer dessus pour récupérer la nasse ;-)

Pêche à la nasse sur le lac Inle

Sur le lac Inle, les Inthas vivent vraiment en harmonie avec la nature. Les jardins flottants attirent les poissons en tout genre et des nasses sont également disposées dans les jardins flottants !

Je vous invite à consulter les photographies de la galerie en fin de billet. D’autres photos y figurent.

Pour clore ce billet, je vous partage une courte vidéo qui montre l’agilité des pêcheurs du lac Inle.

 

Mes conseils pour découvrir le lac Inle

Comme tout endroit où il y a pas mal de touristes, il y a pas mal de possibilités pour découvrir le lac Inle. Beaucoup courent au moins cher et négocient à l’euro pour avoir une pirogue à la journée à bas prix.

Le conducteur de la pirogue sera alors peu motivé et tentera de se rattraper en faisant des stops de boutique en boutique pour toucher une commission…

Pour 3 ou 4 euros de plus, je vous recommande passer par l’agence de Htein Linn dénommée Golden Bowl. Elle se situe sur la route principale. Essayez de le contacter un peu avant votre trip pour pouvoir échanger sur vos souhaits pour une ou deux journées ou plus. Personnellement, j’ai passé 6 jours sur le lac ;-) Il connait parfaitement le lac Inle et ses environs.

A noter: le tarif pour la pirogue est fixée à la journée (ou demi-journée) quelque soit le nombre de personnes. La distance à parcourir entre logiquement en compte. Pour une journée sur le lac Inle, comptez environ 20 000 kyats soit une quinzaine d’euros. Bref, c’est donné …

 

Si vous prévoyez un voyage en Birmanie prochainement, je vous recommande continuer votre lecture sur mon blog avec mon carnet de voyage en Birmanie. D’autres billets sur le lac Inle seront publiés sur le blog car ce lac a bien d’autres choses à offrir ! Jardins flottants, pagodes, marchés, … A suivre !

 

Recherches effectuées amenant à ce billet du blog voyage

    les pecheurs au pirogue, pêche au filet, pêche en myanmar

Cet article vous a été utile ? Prenez le temps de le noter !

Rating: 5.0/5. Basé sur 5 notes.
Please wait...

Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et sur les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

24 commentaires

  • Je ne suis jamais allé en Birmanie mais j’avais déjà vu un reportage sur cette manière si particulière de mener sa pirogue.
    Voir ces scènes en vrai doit être réellement impressionnant !
    Pêcher au filet debout sur un pirogue, je n’imagine même pas essayer ça une seule seconde.

    Habiter sur l’eau et aller sur des pirogues dès le plus jeune âge aide forcément à développer une habitabilité certaine.
    Très beau reportage !

  • Tes photos sont magnifiques !
    Pour être allée au lac Inle, j’ai vu ces fameux faux pêcheurs qui sont bien plus photographiés que les vrais pêcheurs du lac … Et surtout, ils réclament avec insistance leur kyats.

    C’est dommage et je suis d’accord il faut être responsable car avec de tels comportements, si les touristes continuent à donner pour une photo, le lac Inle sera rempli de faux pêcheurs pour les photos
    Et plus de vrais pêcheurs … :(

  • Bravo pour ces photos !
    J’ai vu vos photos sur Twitter et c’est ce qui m’a amené sur votre blog.
    Je rêve de la Birmanie et je peux vous dire que vos photos m’en donnent encore plus envie

  • Au top ! Très jolies photos du lac Inle ;-)

    Même si j’ai préféré Bagan à Inle, ce lac reste incontournable en Birmanie et dès que je parle de la Birmanie autour de moi, je recommande Bagan et Inle qui sont absolument incontournables …
    Touristiques ou pas, amateur de nature ou culture, il faut absolument passer par Bagan et le lac Inle.

    Les pêcheurs du lac Inle sont tout à fait impressionnants ! Une dextérité hallucinante … Vivre dans des maisons sur pilotis leur permet d’être plus qu’agile sur l’eau !

    Pour les fameux faux pêcheurs, c’est vrai que le comportement des touristes est abusif. Se plaindre des dérives du « trop touristiques » et donner la pièce pour une photo est clairement contradictoire

    Quoiqu’il en soit, il faut aller voir ce lac magnifique pour tant de choses. Comme tu le dis si bien ;-)

  • Magnifiques images !
    Si ces photos et ce billet ne donnent pas envie de foncer en Birmanie, il y a un grave problème …

    La Birmanie est certainement mon plus beau voyage. Déjà 2 ans que j’y suis allée mais je reste toujours sous le charme de ce pays. A quand le prochain voyage ?

  • Très belles photos du lac Inle.
    C’est également l’endroit que j’ai préfére en Birmanie, une vraie pépite.
    En espérant qu’il soit préservé, tant par les locaux que par les touristes …

  • Bonjour, merci pour ce blog. C’est drôle, les crevettes ressemblent exactement au bouquet breton ! Pourtant, c’est de l’eau douce, n’est ce pas ? Nous y allons en avril prochain et je salive déjà. Petite question : il est possible de partir carrément avec des pêcheurs ?
    Merci !

  • Bonjour Jacques et bienvenue sur mon blog :)

    Oui oui le lac Inle c’est bien de l’eau douce! Je ne suis pas du tout un expert en crevette. Aucun idée de la race présente dans le lac Inle :'(

    Que veux-tu dire par partir carrément avec des pêcheurs ?
    On trouve des pêcheurs à différents endroits du lac Inle. Ils pêchent depuis leur pirogue, comme on peut le voir sur les photographies.
    La plupart des touristes ne s’arrêtent pas vraiment et prennent juste quelques photos. Lorsque ce ne sont pas des photos des faux pêcheurs à l’entrée du lac ;-)
    Si tu veux un parcours plus personnalisé et par exemple passer 1 ou 2 heures à proximité d’un pêcheur pour observer la technique de pêche, tu peux te rapprocher de Htein Linn (agence Golden Bowl). J’en parle dans mon billet. Il est vraiment top et il prendra le temps de construire avec toi un itinéraire pour un, deux, trois jours ou plus sur le lac. A noter: les pêcheurs ne parlent absolument pas anglais.
    Si tu as le temps, je te le recommande, c’est vraiment quelque chose de fascinant à voir ! Surtout au lever ou coucher de soleil :)

    Aurélien

  • Merci pour ta réponse Aurélien. En fait, je me demandais si les pêcheurs pouvaient embarquer carrément des gens comme nous. Mais vues la technique et la taille des bateaux, j’ai ma réponse !
    Merci

  • Oui ce n’est pas forcément jouable vu la taille de la pirogue. Mais en restant à côté, c’est l’idéal pour bien observer leur pêche, comme on peut le voir sur la vidéo à la fin de ce billet.

  • Encore de très belles photo de Birmanie :)
    Tu devrais bosser pour leur office de tourisme héhé !

    Le lac Inle est une vraie pépite pour la Birmanie. Espérons que l’Etat arrive à le préserver; tant au niveau écologique qu’au niveau humain. Le transformer en parc à touristes n’est certainement pas une solution

  • Magnifique ! Trop hâte d’être au lac Inle. Ce sera pour novembre de notre côté. J’ai noté le nom de l’agence par laquelle tu es passé pour aller sur le lac. J’irai surement les voir :)

  • Magnifiques photos d’un lieu terriblement photogénique !
    J’ai adoré le lac Inle, l’endroit que j’ai préféré aussi en Birmanie …
    Ces pêcheurs sont vraiment très habiles c’est impressionnant. Et tu as trouvé le terme parfait, pêcher sur ce lac Inle est véritablement un art :)

  • Je ne suis jamais allée en Birmanie mais j’ai vu un documentaire récemment sur la Birmanie et une partie était consacrée au lac Inle.
    Ces pêcheurs sont vraiment originaux, c’est un véritable talent de pêcher de la sorte :)
    Les voir en vrai doit être vraiment impressionnant …

  • Magnifiques photos !
    Je suis tombé sur ton blog en faisant une recherche Google! Je prépare mon voyage en Birmanie et bien évidemment, je compte aller au lac Inle.

    Après avoir vu tes photos, j’ai vraiment hâte d’y être !!

  • Bonjour,

    Vos photos sont très belles!!
    Est-ce que l’agence Golden Bowl dispose d’un site? Ou bien nous devons réserver directement sur place?

    Merci!!

  • Bonjour Aline,

    Merci pour ton commentaire !
    L’agence Golden Bowl ne possède pas de site web, c’est vraiment une toute petite agence. Le local est situé dans la rue principal de Nyaung Shwe, tu peux t’y rendre et réserver directement sur place, même pour le lendemain. Voir même pour le jour même. Tu peux par exemple réserver le matin pour une courte sortie en bateau pour le coucher de soleil en fin de journée par exemple.

    Le gérant est très disponible tu verras ! N’hésites pas à bien définir un itinéraire avec lui. Tu pourrais découvrir le vrai lac Inle et pas le tour des pseudo-ateliers d’artisanat ;-)

    Aurélien

Hey, tu peux me suivre sur Facebook !

Partenaires

  • LEC le spécialiste du séjour linguistique vous fait découvrir l’apprentissage des langues