Accueil > Destinations > Japon > Arashiyama, le coin nature de Kyoto
Arashiyama, le coin nature de Kyoto

Arashiyama, le coin nature de Kyoto

Kyoto est réputée avant tout pour ses nombreux temples. Ils seraient au nombre de 2000 à Kyoto!
Mais cette ville du Japon recèle bien d’autres trésors comme le quartier d’Arashiyama.

Pendant longtemps, Kyoto porta le nom de Heian-kyō qui signifie « capitale de la paix et de la tranquillité ».  Le quartier d’Arashiyama, situé au nord-ouest de la ville, illustre parfaitement cette dénomination. Arashiyama est un havre de tranquillité et un coin de nature à Kyoto.

Dans la suite de ce billet, je vous emmène à la découverte d’Arashiyama, le quartier ‘nature’ à ne pas rater lors d’un séjour à Kyoto.

 

Arashiyama et ses singes!

Même si la forêt de bambous est l’attraction phare d’Arashiyama, je vous recommande de grimper au sommet d’une petite montagne appelée Iwatayama.

Après une bonne vingtaine de minutes de marche en alternant escaliers ou montées, vous arriverez au sommet de la montagne Iwatayama. Vous vous retrouverez alors nez à nez avec des dizaines de singes. En étant bien attentif, un peu avant le sommet, vous pouvez commencer à voir des singes dans les branches d’arbre!

Singe à Arashiyama

Ces singes sont des macaques et plus précisément des macaques japonais (macaca fuscata). Ils sont au nombre de 200 sur Iwatayama et vous pourrez en voir systématiquement plusieurs dizaines au sommet du mont.

Vous pouvez également rentrer dans une petite cabane au sommet du mont et nourrir les macaques. Vous êtes en cage, les singes sont dehors. On inverse les rôles habituels ;-) Pour 100 yens, vous pouvez acheter un petit sac de cacahuètes et nourrir les singes. Attention, à l’approche de nourriture, ils sont plutôt nerveux, nourrissez-les en restant à l’intérieur de la cabane ;-)

Monkey à Arashiyama

Outre les singes, le sommet d’Iwatayama est également intéressant pour le panorama sur Kyoto. Situé en bordure de la ville, vous pourrez observer Kyoto et prendre de belles photos si le temps est dégagé! A coup sûr le plus beau panorama de Kyoto!

Vue sur Kyoto depuis Arashiyama

L’entrée du Iwatayama Monkey Park coûte, de mémoire, environ 500 yens soit 4€. L’entrée du parc se situe à quelques dizaines de mètres à la sortie du pont Togetsukyo, à droite.

 

La forêt de bambous d’Arashiyama

Je pense qu’il est inutile de vous présenter la forêt de bambous d’Arashiyama! Même si vous n’êtes jamais allé à Kyoto, vous devriez forcément avoir déjà vu une photo de  cette magnifique allée entourée de bambous.

Bien que cette forêt de bambous ne soit pas immense, c’est un endroit magnifique et l’un de mes lieux préférés à Kyoto. Ne la ratez sous aucun prétexte. Pour en profiter pleinement, allez-y tôt le matin car ce lieu est bien évidemment très touristique et donc très visité! Une allée pleine de touriste casse le charme du lieux…

Bamboo grove à Arashiyama

A savoir, bien que la bambouseraie soit de taille conséquente, il n’y a qu’un seul chemin qui la traverse. Cette allée doit être longue de 500 mètres environ.

L’accès à la forêt de bambous est gratuit.

La bamboo forest d’Arashiyama et les photographies!

Les photographies de la forêt de bambous montrent souvent une allée et vide et donnent un sentiment de calme et d’apaisement.

Dans la réalité, entre 9h et le coucher du soleil, l’allée est bien souvent surchargée ;-)

Si vous souhaitez prendre des photos sans touristes, allez tôt le matin, très tôt. Pour ma part, j’y suis allé vers 6h30 du matin, et j’étais presque seul! Vous aurez la forêt de bambous pour vous seul! Le réveil matinal est amplement justifié!

 

Arashiyama, c’est aussi …

Arashiyama ne se limite pas à ses singes et sa forêt de bambous!
Pour rejoindre l’entrée du parc d’Iwatayama, vous devrez traverser le pont Togetsukyo qui est très charmant. N’hésitez pas à vous balader le long de la rivière Katsura. La balade est agréable et vous pourrez y prendre quelques très belles photos. Un véritable coin de nature à Kyoto.

Balade en bord de rivière à Arashiyama

Si vous ressentez un petit creux, vous pouvez faire une pause dans l’une des petites échoppes qui se situent le long de la rivière. Pour quelques centaines de yens vous pouvez manger de très bons tempuras par exemple, dans un cadre idyllique (si la météo le permet!).

Autres atouts d’Arashiyama, les temples! Arashiyama, comme pour le reste de Kyoto, regorge de temples! Pour éviter la saturation, il faut bien choisir les temples que l’on souhaite visiter.

Intérieur d'un temple à Arashiyama

A Arashiyama, je vous recommande d’en visiter deux:

  • l’incontournable Tenryu-ji, l’un des 5 grands temples de Kyoto. Ses jardins japonais sont magnifiques! La visite coûte 500 yens pour les jardins (y ajouter 100 yens pour l’intérieur)
  • le Nenbutsu-ji, un peu plus excentré, réputé pour ses 8000 milles statues bouddhiques

 

Se rendre à Arashiyama depuis le centre de Kyoto

La solution la plus simple pour rejoindre Arashiyama depuis le centre de Kyoto est le train, comme souvent au Japon! Le train au Japon est très développé et clairement incontournable.

Il suffit d’emprunter la ligne JR Sagano jusqu’à la station Saga-Arashiyama. Après quelques minutes de marche, vous vous retrouverez ensuite dans le cœur d’Arashiyama.

Carte Arashiyama à Kyoto

Concernant la durée/fréquence, il y a un train toutes les 10/20 minutes environ et le trajet dure entre 12 et 20 minutes en fonction du type de train (local ou rapid).

Enfin, si vous disposez d’un pass JR, le trajet est couvert par le pass étant donné que la ligne fait partie du réseau JR (Japan Rail).

A propos de Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du citytrip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

19 commentaires

  1. Je ne connais pas Kyoto mais j’ai déjà forcément vu à plusieurs reprises des photos de cette fameuse bambouseraie.
    Tellement cliché de l’Asie ;-)

    Kyoto doit vraiment être une ville magnifique et c’est sympa d’avoir des coins verts et sauvages dans de grandes villes comme Kyoto.
    C’est apaisant je trouve.

    Merci pour ce billet qui donne de belles idées pour découvrir ce quartier de Kyoto.

  2. J’ai bien aimé Arashiyama même si la forêt de bambous m’a déçue: petite et bien trop fréquentée.
    Les temples de ce quartier sont très apaisants et magnifiques.

    Je n’étais pas allé dans le monkey park. Il faisait chaud, très chaud. L’idée de monter au sommet de la colline ne me branchait pas trop ;p

  3. Du Japon, je ne connais que Tokyo, seule étape de mon voyage au Japon.
    Kyoto doit être une ville magique, beaucoup plus authentique que Tokyo.

    J’irai à nouveau au Japon je pense car j’ai beaucoup aimé ce pays et cette culture.
    Kyoto sera forcément une étape de mon prochain voyage là bas!

  4. Très belles photos.
    Singes, nature, montagne et bambous, une autre facette du Japon.
    Loin des néons de Shinjuku ;-)

    Merci pour toutes ces photos qui nous font voyager au quotidien!

  5. Très belles photos!
    Nous avons beaucoup aimé Kyoto pour de nombreuses raisons. Nous avions un a priori plutôt négatif et nous imaginions une ville trop touristique.

    Au final, la ville est grande, il y a de nombreuses choses à voir et on ne ressent pas trop le nombre important de touristes à part peut être dans quelques temples très connus.

    Arashiyama nous a séduit. Nous y sommes allés 2 fois car ce quartier est vraiment à part. On se croirait vraiment dans une petite ville japonaise, pourtant en bordure d’une ville immense ;-)

  6. Superbe!
    Je n’avais pas du tout cette image de Kyoto en tête.
    Je n’ai jamais visité cette ville mais conformément aux clichés, quand j’entends Kyoto, je pense à geisha & temples ;-)

    Cette forêt de bambous doit être très agréable pour se balader!

  7. Je vais à Kyoto au mois d’avril (et ailleurs au Japon).
    J’ai une question « photo ». Un trépied est-il nécessaire pour la forêt de bambous?

    Merci.

    • Bonjour Franck,

      Comme je le mentionne dans le billet, pour avoir une photo de la bambouseraie sans touriste, il est primordial d’y aller tôt le matin. Après, rush assuré, surtout en haute saison.

      Le trépied est quasi-indispensable. En pleine journée, avec une belle lumière, on peut certainement faire sans mais il y aura les touristes ;-)

      Tôt le matin, la lumière est tout de même assez faible dans la bambouseraie. Le trépied est donc très recommandé ;-)

      Aurélien

  8. J’aime beaucoup tes photos, plus particulièrement celles de la maison traditionnelle au bord de la rivière, c’est magnifique.

  9. Magique.
    Tes photos représentent si bien le côté zen que l’on attribue au Japon.
    Calme, apaisant et raffiné.
    Je rêve de découvrir ce pays :)

  10. Super sympa, il faudra que j’aille y faire un tour cet été :)

  11. Bonjour Aurélien,

    Je vais à Kyoto (et à Tokyo) au mois de mai et je voudrais savoir à quelle heure exactement il faut aller à la forêt de bambous d’Arashiyama pour faire des photos sans foule?

    Merci pour ton nombreux conseils, ton blog est super!

    Martin

    • Salut Martin,

      Perso, j’y suis allé vers 6h / 6h30 (peu utile d’y aller avant car avec les bambous l’endroit est peu lumineux…). Je n’ai plus exactement l’heure en tête.
      Il n’y a avait presque personne, à part 2/3 personnes également présentes pour la photographie.

      J’y suis resté une bonne demi-heure et il n’y a pas eu d’autres personnes. 6h30 me semble être une bonne heure ;-)

      Aurélien

  12. Encore une fois, un reportage photo magnifique qui laisse rêveur et qui donne envie de voyager.

    Merci pour ce partage

  13. Arashiyama, c’est ce que j’ai préféré à Kyoto.
    J’ai un peu été déçue par les temples, surement parce que j’en avais déjà visité pas mal avec d’arriver à Kyoto.

    En tout cas, je recommande fortement Arashiyama!

  14. Pour être allé à Arashiyama en journée, il y a en effet beaucoup de monde et le lieu perd de son charme.
    Ton conseil est top pour profiter du lieu: y aller très tôt.
    Photo réussies au RDV et moment idéal pour profiter de la sérénité de cette forêt de bambous.
    Reste plus qu’à se lever tôt pour les voyageurs en quête d’authenticité!

  15. Bonjour Aurélien.
    Je vais à Kyoto quelques jours à la fin du mois et évidemment, la forêt de bambous est dans mon planning.
    Par contre je ne savais pas qu’on pouvait voir des singes et même les nourrir de cette façon, je pense ajouter ça à ma liste du coup ! (J’aime bcp les singes. :D )
    Merci pour ces infos et conseils, je n’avais donc pas encore lu d’article qui parlait de ce coin-là de Kyoto, ça complète mes recherches. :)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués. *

*

Remonter en haut
Plus dans Japon
Fushimi Inari Taisha à Kyoto
Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux torii rouges

Le sanctuaire Fushimi Inari Taisha est l'un des nombreux incontournables lors d'un premier voyage à Kyoto. Ce sanctuaire shintoïste est célèbre pour ses torii rouges. Partons ensemble à la découverte du sanctuaire Fushimi Inari.

Fermer