Accueil > Conseils > Courir un marathon pendant un voyage?
Courir un marathon pendant un voyage?

Courir un marathon pendant un voyage?

Vous envisagez de courir un marathon pendant un voyage?

Vous allez à New York ou Berlin et vous voulez profiter de l’occasion pour participer au marathon de la ville?

Je vous propose ici quelques réflexions et conseils pour guider votre choix et votre décision ….

Récemment j’ai couru mon premier marathon: le marathon de Paris. Coureur entraîné, je participe depuis plusieurs années à des 10 kms ou semi-marathon.

Je vous livre ici mon avis sur la participation à un marathon lors d’un voyage dans une grande ville.

Marathon de New York

Durée du voyage?

Si vous partez pour une durée assez longue (3 semaines, 1 mois ou plus) il est alors envisageable de participer à un marathon pendant ce voyage.

Dans le cas où par exemple vous partez à New York pour une dizaine de jours, personnellement je m’abstiendrai de participer au marathon. En effet, certaines contraintes pré-marathon ou post-marathon peuvent empiéter fortement sur votre voyage.

Alimentation dans les jours précédents

La préparation d’un marathon implique de faire attention à son alimentation, en particulier pour les jours qui précédent la course.

Si vous participez à un marathon en voyage, il vous faudra alors faire attention à votre alimentation au moins pour les 3 jours qui précédent la course. Cela n’est pas forcément toujours évident en voyage car l’envie de goûter les plats locaux est fortes!

Toujours dans l’exemple du marathon de New York, il sera préférable de s’abstenir d’hamburger, frites et autres donuts dans les jours qui précédent la course.

Repas avant marathon

Il est un peu dommage sur un voyage court (1 semaine ou 10 jours) de se « priver » de nourriture.

Je ne parle pas ici d’un coureur qui souhaite réaliser 2h30 mais bien d’un coureur moyen; l’alimentation a un rôle clef dans la réussite d’un marathon.

Fatigue liée au voyage

Un voyage dans une grande ville sur une durée de 7 ou 10 jours n’est pas forcément toujours reposant. La marche peut y être très présente, le sommeil peut manquer un peu et être remplacé par la découverte nocturne de la ville.

Cela n’est pas en parfait accord avec un marathon. En effet, il est préférable d’arriver sur la ligne de départ d’un marathon avec des jambes fraîches et avec un sommeil important et régulier pour les 5/6 jours d’avant course.

Sur ce point, vous risquez plutôt de mettre en péril votre course que votre voyage; mais là encore le marathon en voyage n’est pas forcément adapté aux séjours relativement courts.

Tout le monde sait que l’arrivée dans une nouvelle ville, que l’on ne connait pas, donne une certaine envie de tout découvrir rapidement et cela peut entrainer une fatigue pas forcément visible à l’instant t mais qui peut être fatale à 30ème kilomètres de votre marathon ;)

Récupération

La récupération d’un marathon est longue, tout le monde le sait.

Côté jambe, en 2/3 jours vous aurez assez récupéré pour pouvoir à nouveau marcher sur des distances correctes et donc découvrir à nouveau la ville.

Cependant, il ne faudra pas espérer marcher plusieurs kilomètres sur les 2/3 jours qui suivent la course.

En effet, le marathon aura épuisé vos jambes. Courbatures seront au rendez-vous et handicaperons les quelques jours qui suivent votre course. Il faudra alors prévoir un programme très light pour vos jambes pour ces jours de voyage qui suivent le marathon.

Là encore, il serait un peu dommage de « gâcher » une partie de son voyage.

 Courir un marathon pendant un voyage

La solution: voyage marathon

Nous l’avons vu plus haut, ces points négatifs ne s’appliquent pas à un voyage d’un mois ou plus car on peut facilement « sacrifier » quelques jours pour la préparation et la récupération du marathon.

Dans le cas contraire, je vous conseille d’organiser un voyage marathon, c’est à dire, un voyage dédié à votre marathon. Vous arrivez sur place 1 ou 2 jours avant la course pour vous installer, récupérer votre dossard.

Vous ne découvrirez pas la ville ou le pays mais cela vous donnera peut être envie d’y revenir.

Je pense qu’il est préférable de procéder de cette manière plutôt que « gâcher » son voyage en étant dans l’impossibilité de faire ce que l’on souhaite faire!

En tout cas, je souhaite bon courage à ceux qui préparent un marathon et le marathon reste toujours un super souvenir et une chose à accomplir au moins une fois dans sa vie!

 

 

 

Recherches effectuées amenant à ce billet du blog voyage

    marathon de new york, marathon new york, marathon de tokyo 2014

Cet article vous a été utile ? Prenez le temps de le noter !

No votes yet.
Please wait...

A propos de Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du citytrip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

6 commentaires

  1. C’est des conseils qui sont vraiment intéressants. Je compte essayer de courir le Marathon de Tokyo en février 2014 (ce sera mon premier). je dis « compte » car la participation se décide par tirage au sort…..Cross fingers

  2. Espérons que tu fasses partie des heureux gagnants alors!
    Ce sera ton premier marathon?

  3. Pour avoir fait mon premier marathon l’année dernière à La Rochelle, tes conseils sont très juste ! Je déconseille vraiment d’effectuer un marathon en voyage si on n’est sur place qu’une semaine !

  4. Tiens je ne connaissais pas ton blog ! Courir un marathon dans une grande ville fait parti de mes defis personels… Enfin plutot un semi-marathon !

  5. Bienvenue sur mon blog alors ;)

    Si tu fais un semi-marathon, aucun souci!
    Si tu es bien entrainé, tu n’auras même pas de courbatures le lendemain!

    Donc pour le semi marathon aucun problème! Le marathon c’est autre chose

  6. Ma mère et mon frère courant de nombreux marathon, nous en profitons toujours (mon père et moi-même) pour les accompagner et les encourager. Nous prévoyons ainsi un séjour de 4 à 5 jours sur place avec une arrivée le vendredi et un départ dans la journée du mercredi suivant. Ça nous a ainsi permis de découvrir Paris, Amsterdam, Florence, Vienne, Berlin puis Rome en mars dernier. A priori, les prochains devraient peut-être être Londres ou Pragues…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués. *

*

Remonter en haut
Plus dans Conseils, Voyager pratique
Corne de gazelle - pâtisserie marocaine
Cuisine du Monde #3: pâtisseries marocaines

Les pâtisseries marocaines font parties des symboles de la gastronomie marocaine. Ces pâtisseries sont très nombreuses et variées. Vous trouverez ces pâtisseries au 4 coins du Maroc, avec quelques différences et spécificités en fonction de...

Fermer