Visiter Pompéi

La ville antique de Pompéi fait partie des sites antiques les plus connus d’Italie et même du monde. Lors d’un séjour à Naples ou plus largement dans le sud du pays, visiter Pompéi fait clairement office d’incontournable. L’état de conservation des ruines situées dans le parc archéologique est clairement impressionnant.

Dans ce guide pratique, je partage mon retour d’expérience et mes conseils pour visiter Pompéi en Italie. Je vais d’abord partager des conseils et informations pratiques : billet coupe-file, tarifs ou encore temps à prévoir sur place. Nous verrons qu’il est possible d’acheter un ticket classique (ici) mais aussi un city pass ou encore une excursion depuis Naples (ici). Ensuite, je partagerai la liste des endroits à voir à Pompéi. Le site est immense et il n’est pas possible de visiter toutes les anciennes bâtisses de la cité antique. Une sélection s’impose afin de ne pas rater les plus beaux endroits de Pompéi.

 

Pompéi, une ville antique à visiter absolument !

Pompéi est souvent considérée comme le plus beau site archéologique antique au monde. Le triste sort de la cité antique est célèbre : elle a été ensevelie en 79 à la suite d’une importante éruption du Vésuve, célèbre volcan qui se trouve à moins de 10 kilomètres de la cité. Et c’est parce qu’elle a été ensevelie sous les cendres qu’elle est actuellement aussi bien conservée.

Son histoire débute autour du VIII-VIIème siècle avant J-C lorsqu’elle a été fondée par les Osques. Elle est ensuite conquise par les Étrusques (autour du VIème siècle avant notre ère) puis par les Samnites puis les romains (IIIème avant notre ère). Néanmoins, Pompéi restera une cité oscophone et italique jusqu’à la Guerre Sociale (90 avant JC).

Avant sa disparition en 79, la cité romaine avait déjà été touchée par un important séisme en 62. Il avait endommagé plusieurs édifices de la cité et notamment les thermes et le réseau d’eau courante.

Pompéi et le Vésuve

Bien que pillée régulièrement au cours des siècles, les historiens considèrent qu’elle a réellement été redécouverte au XVIIème siècle. Ensevelie sous plusieurs mètres de sédiments volcaniques, les fouilles ont réellement débutés en 1748. Et c’est ce qui permet aujourd’hui d’observer un site antique dans un état de conservation impressionnant.

Avec les zones archéologiques d’Herculanum et de Torre Annunziata, les ruines de Pompéi, Pompei Scavi en italien, sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Informations pratiques pour visiter Pompéi

Avant de partager mes coups de coeur et conseils pour la visite du site antique, débutons par quelques conseils pratiques. Ils seront en réalité assez nombreux car plusieurs questions se posent lorsque l’on compte y aller pour la première fois.

Billet coupe-file, porte d’entrée, temps à y consacrer, horaires ou tarifs, les interrogations sont nombreuses. Nous allons donc débuter par ces aspects et bons plans pour visiter le parc archéologique de Pompéi en Italie.

Comment y aller

Pompéi se trouve dans la région de Campanie, dans le sud de l’Italie. La grande ville la plus proche est Naples. Plusieurs possibilités sont envisageables pour s’y rendre :

  • en voiture, comptez 30 minutes (25kms) depuis Naples ou 40 minutes (25 kms) depuis Sorrente
  • en train depuis Naples via le réseau très pratique de la Circumvesuviana : départs réguliers (1h par heure au moins) de Napoli Garibaldi (gare centrale) pour 30 minutes de trajet environ
  • via une excursion à la journée (réservation ici) qui permet de visiter Pompéi mais aussi le Vésuve sur la journée (ce qui est plus que compliqué en transport en commun). Le tarif comprend les billets d’entrée pour les ruines et l’accès au cratère du volcan

Aller à Pompéi

Si vous y allez avec votre propre véhicule de location, sachez que le stationnement peut y être compliqué, notamment en haute saison (avril à octobre). Sur la Via Plinio, on trouve de nombreux parkings destinés aux touristes mais les tarifs sont prohibitifs : 20 euros la journée … En basse saison ou en arrivant tôt le matin, privilégiez plutôt le (petit) parking de la gare Trenitalia (Pompei) situé juste à l’est ou alors le parking Parcheggio Santuario di Pompei (accès via Piazza Bartolo Longo) qui est imbattable niveau tarif (quelques euros la journée).

Billet et prix pour Pompéi

Plusieurs options sont possibles pour avoir son ticket d’entrée pour le site archéologique. Quelque soit la saison, l’attente peut être longue sur place et il est donc vivement recommandé d’avoir réservé un billet avec coupe-file pour éviter de perdre du temps …

Pour cela, voici les différents billets et prix pour la visite de Pompéi :

  • Artecard Campaniaticket simple incluant l’accès coupe-file (à acheter ici) au tarif de 21 euros par adulte
  • entrée avec coupe-file via le city pass Artecard Campania (ici) qui couvre de nombreux autres incontournables
  • visite guidée en français des ruines de Pompéi incluant le ticket coupe-file (à réserver ici)
  • excursion à la journée depuis Naples incluant aussi le Vésuve (ticket d’accès compris, à réserver ici)

 

Si vous comptez visiter d’autres sites culturels dans la région et monuments ou musées de Naples, je vous recommande vivement d’acheter l’Artecard Campania. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter mon retour d’expérience détaillé concernant le city pass de Naples et sa région.

Sur place, à la Porta Marina, il est possible de prendre un audio-guide mais le tarif est dissuasif, pas loin de 10 euros de mémoire. De plus, il faut obligatoirement le restituer à la même porte. Nous le verrons, cela n’est clairement pas pratique.

Horaires de visite

Les horaires dépendent de la saison, pour l’heure de fermeture. Voici ce qu’il faut retenir concernant les heures d’ouverture :

  • ouvert tous les jours
  • en haute saison, d’avril à octobre : de 9h à 19h
  • de novembre à mars : de 9h à 17 heures
  • dernière entrée autorisée une heure et demie avant la fermeture

Le site archéologique de Pompéi est fermé uniquement quelques jours par an : 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Combien de temps prévoir pour visiter Pompéi ?

C’est l’une des questions à se poser ! Et la réponse dépendra de ce que vous comptez vraiment voir au sein du parc archéologique. On peut y passer quelques heures mais aussi une journée entière voire bien plus.

A mon avis, le minimum est d’y consacrer 2 à 3 heures. Cela vous donnera un bon aperçu du site mais vous devrez clairement le survoler. En y passant une grosse demi-journée, entre 4 et 5 heures, vous pourrez découvrir les plus belles bâtisses de la cité ensevelie par les cendres.

Comment visiter Pompéi

Néanmoins, il est bien sûr envisageable d’y passer une journée entière par exemple. Gardez tout de même en tête que la visite peut être fatigante, que l’on marche beaucoup et qu’il peut y faire très chaud. Si vraiment vous souhaitez visiter un maximum de bâtiments à Pompéi, il faudra plutôt y aller sur 2 journées différentes (mais payer 2 fois le billet …).

Quelques conseils pour visiter Pompéi !

En vrac, voici quelques conseils pour réussir votre visite :

  • en été, prévoyez crème solaire et de quoi vous protéger la tête, il y a peu d’ombre sur le site !
  • prévoyez de quoi boire ou manger, c’est autorisé sur le site
  • on trouve une petite cafétéria pour grignoter mais c’est tout petit par rapport à la fréquentation du site
  • il y a des consignes à chaque entrée pour déposer d’éventuels gros sacs (qui sont interdits sur le site)
  • on trouve des toilettes à plusieurs endroits notamment au nord du forum (cafétéria)

Où dormir à Pompéi

Pour bien profiter de Pompéi et des environs, il peut être préférable de passer une nuit ou plus sur place. La ville offre une très bonne situation géographique pour rayonner dans les environs, soit vers la côte amalfitaine soit pour des lieux d’intérêt voisins comme Herculanum ou le Vésuve.

De plus, les tarif des hébergements sont plus abordables que sur la côte ou qu’à Naples. Sans forcément y dormir pour l’ensemble de votre séjour dans la région, c’est une bonne étape pour une ou deux nuits.

Voici quelques bons hébergements où dormir à Pompéi :

  • l’hôtel Del Sole offre un excellent rapport qualité prix. Il se trouve juste en face du site historique et à moins de 5 minutes à pied du coeur du centre-ville. Gros plus, le parking privé est gratuit !
  • l’hôtel MGallery Habita 79 est clairement la meilleure adresse. J’ai vraiment apprécié cet hôtel, que ce soit pour les chambres (modernes et spacieuses) mais aussi pour le petit déjeuner (délicieux) ou le restaurant. Gros plus : le rooftop bar est superbe et offre un panorama magnifique sur le Vésuve

Où dormir à Pompéi

Quelle porte choisir pour entrer dans le parc archéologique

Il existe plusieurs portes pour accéder aux ruines de la cité romaine. Elles sont relativement proches mais il est judicieux de se poser la question de où entrer et où sortir. Il est tout à fait possible d’entrer par une porte pour sortir via un autre endroit. Je l’expliquerai plus loin, c’est d’ailleurs le choix que j’ai fait lors de ma visite de Pompéi.

Voici les différentes portes :

  • Piazza Anfiteatro qui est la porte la plus proche du centre-ville. On peut y entrer et y sortir. Elle se situe à l’extrémité sud-est des ruines, près de l’amphipthéâtre
  • Porta Marina qui se situe au sud-ouest des ruines. C’est la plus proche de la gare Circumvesuviana. Entrée et sortie possible
  • Piazza Esedra, légèrement au sud-est de la précédente. C’est la plus proche des parkings touristiques évoqués précédemment. Entrée et sortie possible
  • Villa dei Misteri, ce lieu d’intérêt incontournable situé au nord-ouest du parc archéologique est aussi une porte de sortie uniquement

Plan de Pompéi

Pour ma part, je suis entré via la Piazza Anfiteatro pour ressortir par la Villa dei Misteri. J’ai donc du rejoindre le centre à pied mais au final, après plusieurs heures dans le parc archéologique, c’est bien moins fatiguant de retourner vers le centre par les rues de la ville … Je recommande donc d’entrer par cette porte si vous venez du centre-ville et ressortir à l’opposée.

 

Quoi visiter dans le parc archéologique de Pompéi

Tout d’abord, gardez en tête qu’il est absolument indispensable de préparer sa visite si vous souhaitez ne pas manquer les plus beaux endroits. La ville antique est immense. Il y a par exemple plus de 2 kilomètres entre l’amphithéâtre et la Villa dei Misteri. Et la superficie globale du site est de 98 hectares.

Rue dans la ville antique de Pompéi

Il faut donc avoir en tête les endroits que vous voulez voir afin de les marquer sur un plan et les visiter au fur et à mesure, sans revenir sur vos pas. Voici donc la liste des maisons, villas ou édifices à voir en priorité.

Foro di Pompei, coeur de la cité romaine

C’est tout simplement le forum de la cité antique. Comme souvent, il se situait au coeur de la ville. Si vous entrez par l’ouest du site, vous arriverez très rapidement sur le forum. C’est l’un des endroits où il y a le plus de touristes … Ce qui est logique !

Il se situe à l’intersection de 2 rues majeures dont la Via dell’Abbondanza qui était la decumano, la plus grande rue de la cité. Le forum se trouvait à proximité des bâtiments religieux et administratifs. On trouve d’ailleurs plusieurs temples à proximité comme le Tempio di Giove (Jupiter) ou celui d’Apollon que l’on évoquera ensuite.

Foro di Pompei

En bordure ouest du forum, dans sa partie nord, on trouve le Granai del Foro soit en français le grenier du forum. Y sont entreposés de nombreuses jarres, des fontaines et autres objets découverts au cours des fouilles. Pensez à y jeter un oeil au cours de votre visite de Pompéi car on peut y voir le moulage d’un homme assis au sol. Ces moulages ont été réalisés pendant les fouilles afin de conserver une trace de la position des hommes ou animaux au moment de la retombée des débris volcaniques.

Moulage d'un corps à Pompéi

Basilique

La basilique se situe en bordure immédiate du forum. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer avec son nom, ce n’était pas un bâtiment religieux. Sa construction remonte en effet au IIème siècle avant notre ère. Cet imposant bâtiment était un édifice de l’administration qui était destiné à la justice.

Situé au sud du forum romain, on l’aperçoit au loin notamment via ses imposantes colonnes.

Temple d’Apollon

Ce temple se trouve toujours en bordure du Foro di Pompei, à l’ouest. Comme son nom l’indique il était dédié à la divinité Apollon. Il a été fondée par les samnites avant la domination romaine sur la cité.

Au sein du temple, on peut toujours voir une statue, celle d’Apollon archer.

Villa dei Misteri

C’est l’un des endroits à ne rater sous aucun prétexte. La Villa dei Misteri ou Villa des mystères en français se situe à l’extrémité nord-ouest de Pompéi. C’est d’ailleurs une porte de sortie du parc archéologique.

Cette villa se situait en dehors des murs de la ville antique. Elle se trouve à environ 300 mètres de la porte d’Herculanum. Elle appartenait à une puissante famille, les Istacidii. Elle est connue pour ses magnifiques fresques murales magnifiquement conservées. Les plus impressionnantes forment un ensemble de 10 scènes dites des mystères.

Villa des Mystères à Pompéi

Durant les fouilles, une statue de Livie a été retrouvée. Elle ne se trouve plus sur le site mais est exposée à l’Antiquarium di Boscoreale, un musée proche de Pompéi.

Visiter le musée (et sa boutique)

L’Antiquarium di Pompei (ou musée) se situe au sein du parc archéologique. L’accès est compris dans le prix du billet, quelque soit le mode de visite retenu.

Il abrite de nombreux objets trouvés au cours des fouilles. Parmi ceux que l’on peut y voir, on peut citer :

  • un impressionnant moulage d’un cheval
  • un buste de Dionysos
  • des fresques murales provenant d’édifices de la ville
  • différents petits objets, religieux ou de la vie de tous les jours
  • des statues en pierre ou autres éléments provenant de bâtisses de la cité

Musée de Pompéi

Dans le même bâtiment se situe aussi la boutique du site. On y trouve notamment des livres en français sur l’histoire de Pompéi et sur les ruines archéologiques.

Boutique située dans les ruines de Pompéi

Lupanar, le bordel de Pompéi

Le Lupanar se situe au coeur de la cité antique. C’était tout simplement le bordel de Pompéi. Situé à une croisement de rue, la forme extérieure du bâtiment est originale et unique dans la cité.

Lupanar

A l’intérieur du lupanar, on peut voir les 5 chambres qui s’y trouvaient. On peut aussi voir en haut des murs différentes peintures représentant la luxure.

Fresque dans le bordel de Pompéi

Thermes du forum

Ces thermes se situent juste au nord du Foro di Pompei, à deux pas de la cafétéria du parc archéologique et en face du temple de la Fortune Auguste … D’un point de vue historique, il faut savoir qu’ils avaient été endommagés par le séisme qui a touché la cité antique avant d’être rénovés . Ils étaient donc toujours utilisables au moment de l’éruption du Vésuve en 79.

On peut y voir différents bassins qui se situaient dans les sections masculines et féminines. Avec ses arcades et ses plafonds décorés, l’édifice est plutôt bien conservé et assez impressionnant.

Panorama sur Pompéi depuis la Casina dell’Aquila

Sur la Via dell’Abbondanza, principale artère de Pompéi, on peut faire un court détour par un point de vue panoramique sur la cité, au pied de la Casina dell’Aquila. C’est, à ma connaissance, le seul endroit situé au sein du site pour profiter d’une vue dégagée.

Ce point de vue se situe sur le côté droit de la rue lorsque l’on vient de l’amphithéâtre et que l’on se dirige vers le forum (est vers ouest). On y accède via un escalier directement situé sur la rue principale. Il se trouve presque en face du fullonica de Stephanus.

Maison des Vettii

Cette bâtisse appartenait à deux frères issus de la caste liberti, d’anciens esclaves affranchis. Ces derniers se seraient fortement enrichis via le commerce du vin et d’autres denrées agricoles.

Cette villa fait partie des endroits à visiter à Pompéi pour ses magnifiques fresques murales. Et c’est aussi l’une des mieux conservées de la cité antique. La fresque représentant Priapo ou Arianna figurent parmi les plus belles. On retrouve aussi plusieurs fresques représentant des mythes grecs dans le péristyle et en face de ce dernier.

Villa dans le parc archéologique de Pompéi

Maison du poète tragique

Cet édifice est principalement connu pour une mosaïque située au sud, au niveau de son entrée. Elle représente un chien et on peut y lire l’inscription suivante « Cave Canem ». Cela signifie : attention au chien.Maison du poète tragique

 

C’est clairement l’endroit le plus intéressant de cette maison. Son entrée se situe sur la via delle Terme, à proximité du forum.

Thermes de Stabies

C’est un autre endroit à voir absolument à Pompéi. Ces vastes thermes se trouvent sur la Via dell’Abbondanza. On peut y voir plusieurs salles : espace de gym, des bains intérieurs mais aussi extérieurs. Et l’on ne peut que remarquer les décorations et les détails en stuc  qui sont clairement impressionnants à différents endroits dans ces thermes. Je pense notamment aux décorations que l’on trouve à proximité du bain chaud, le caldarium.

Thermes Stabies

Boulangerie de Modestus

Cette boulangerie semble avoir été abandonnée il y a peu. Du moins pour le four à pain qui semble intact ou presque. Les historiens estiment qu’il y a avait 34 boulangeries dans la cité antique. Celle de Modestus est clairement la mieux conservée du parc archéologique.

Boulangerie de Modestus

Au delà du four, on peut aussi y voir des meules qui servaient à écraser les céréales pour en faire de la farine.

Le thermopolium de Vetutius Placidus, le plus beau de Pompéi

Les thermopolium étaient plus ou moins des restaurants de type restauration rapide. On en trouve là aussi plusieurs dans les ruines de Pompéi. On les remarque souvent assez facilement grâce aux jarres que l’on trouve dans le comptoir.

Thermopolium

Mais le mieux conservé des thermopolium est sans aucun doute celui de Vetutius Placidus. Il se trouve sur la Via dell’Abbondanza. On peut y voir le comptoir parfaitement conservé : c’était l’entrée du restaurant. Et on peut y voir une très belle fresque murale également. Et là encore, on s’y croirait ! On peut visiter l’ensemble de la bâtisse. Plusieurs panneaux donnent des explications sur la maison et permettent notamment d’apprendre que l’arrière de la boutique était tout simplement l’habitation des propriétaires.

Thermopolium de Vetutius Placidus

Maison de Vénus à la coquille et Maison de Ménandre

Ces 2 maisons méritent aussi clairement une visite. La première est connue pour sa fresque murale représentant Vénus sur sa conque. Elle se situe au fond du jardin. D’ailleurs, c’est cette peinture qui est à l’origine du nom de la maison. C’est l’une des peintures les plus connues de Pompéi.

La maison de Ménandre est l’un des plus grands domus de Pompéi. La villa fait presque 1800 mètres carrés. Elle est proche du Grand Théâtre. Il y a quelque chose à savoir sur cette bâtisse : lors des fouilles, différents indices auraient été trouvés et ont poussé les archéologues à croire qu’un cambriolage (ou un retour des propriétaires ?) aurait eu lieu entre les 2 éruptions du Vésuve.

Admirer les fontaines de Pompéi

A différents endroits dans la ville, on peut voir des fontaines publiques. Elles se situent très souvent en bordure des trottoirs de la cité antique. Sur certaines, on peut encore voir quelques détails des sculptures, par exemple des têtes d’animaux au niveau de l’arrivée de l’eau.

Fontaine publique à Pompéi

Aussi, dans plusieurs maisons ou villas de Pompéi, on peut voir des bassins d’eau, notamment dans les cours ou jardins intérieurs. C’est par exemple le cas de la maison de la petite fontaine de mosaïque.

Mais encore d’autres villas ou édifices à visiter à Pompéi …

La liste des bâtisses ayant un intérêt ne s’arrêtent pas là. Bien au contraire … Il y a encore bien d’autres lieux d’intérêt à citer. Jusqu’ici, on peut considérer que les édifices précédents figurent parmi les incontournables. C’est de mon point de vue ce qu’il faut voir absolument lors d’une visite de Pompéi.

Visiter les maisons de Pompéi

Nous allons maintenant continuer sur d’autres lieux d’intérêt. Vous pourrez vous y rendre si vous prévoyez de passer plus de 3 heures sur place. Dans le cas contraire, il faudra vous limiter à ceux lister précédemment.

  • Casa del Fauno ou maison du faune était l’une des maisons les plus luxueuses de la cité. Son nom lui a été donnée en référence à la statue située au niveau du bassin qui se trouve dans l’intérieur de l’édifice
  • Fullonica de Stephanus est la foulonnerie la mieux conservée de Pompéi. Cela correspond plus ou moins à une blanchisserie. On peut d’ailleurs voir un grand bassin au sein de la bâtisse
  • amphithéâtre et la Grande Palestre qui se situent tous les 2 à proximité de la porte d’entrée la plus à l’est (celle la plus proche du centre-ville)

Amphithéâtre de Pompéi

  • temple d’Isis qui était dédié à la déesse égyptienne Isis
  • Grand théâtre et l’Odéon
  • Palestra dei luvenes est un gymnase où l’on peut voir des fresques murales très colorées

Palestra dei luvenes

  • Orto Botanico, un petit jardin situé au coeur du parc archéologique
  • Maison de Siricus qui aurait appartenu à un magistrat. On peut y voir de belles fresques murales également
  • Jardin des fugitifs était à l’origine un ancien vignoble. Lors des fouilles, les archéologues y ont trouvé 13 corps qui ont été moulés. On peut les voir ici
  • Nécropole et la Via delle Tombe se situent dans la partie nord-ouest de la cité. On peut remonter cette rue en allant à la villa des Mystères par exemple

Grand Palestre

 

Que faire autour de Pompéi ?

Au delà de Pompei Scavi, le parc archéologique, il y a bien d’autres choses à faire dans les environs. Pour la dernière partie de ce guide, nous allons nous concentrer sur les endroits à visiter dans les environs.

Visiter la ville de Pompéi en elle-même

Au delà des ruines antiques, un court passage par la ville moderne peut être une option. Même si Pompéi ne figure pas parmi les plus belles villes d’Italie, s’y balader pour une ou deux heures reste agréable.

Il n’y a pas forcément beaucoup de choses à faire. Néanmoins, on peut tout de même citer le sanctuaire de Notre-Dame du Rosaire, appelé Santuario della Beata Vergine Maria del Santo Rosario en italien. Elle est couramment appelée basilique de Pompéi. Il est possible de la visiter gratuitement. Auparavant, il est aussi possible de monter au sommet du campanile. Mais l’accès est interdit désormais. Dommage car il offrait un sublime panorama sur la ville, le Vésuve et le parc archéologique.

Au delà de cet édifice, il n’y a pas de réel lieu d’intérêt à voir. En revanche, on trouve de nombreux restaurants ou même des boutiques dans les principales rues du centre qui sont : la Via Roma, la Via Lepanto ou encore la Via Sacra. Ces 3 rues convergent au niveau de la basilique et de la Piazza Bartolo Longo où elle se situe.

Le Vésuve

Pompéi et le Vésuve ont leur histoire lié. Le sommet de ce célèbre volcan ne se situe qu’à moins de 10 kilomètres à vol d’oiseau de la cité antique. Et les premières pentes débutent à 4 ou 5 kilomètres.

D’une altitude de 1281 mètres, le Vésuve est l’un des volcans les plus dangereux au monde car il est explosif. Pourtant, aller sur le Vésuve est un incontournable lorsque l’on visite Pompéi.

Vésuve en Italie

En voiture, il faudra d’abord rouler jusqu’à un parking situé sur les pentes du volcan. Ensuite, il reste 2 kilomètres de montée à faire à pied ou via une navette en minibus. Vous serez ensuite au bord du cratère. Il est alors possible de parcourir environ la moitié de celui-ci, en se baladant sur la crête. Les points de vue sur la baie de Naples et les alentours sont magnifiques.

Naples, l’autre incontournable de la Campanie

C’est très souvent le point d’arrivée dans la région. Difficile de venir à Pompéi sans passer par Naples. La plus grande ville de la région regorge de sites culturels à découvrir. Et c’est aussi une destination connue en Italie pour sa cuisine.

Parmi les endroits à voir ici, on peut citer :

  • le musée archéologique national de Naples
  • le château Sant’Elmo qui offre le plus beau panorama sur Naples, sa baie et le Vésuve
  • la galerie Umberto I et ses boutiques
  • Castel Nuovo
  • manger un pizza napolitaine dans l’une des pizzerias réputées
  • Duomo de Naples (Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption)
  • visite des catacombes et / ou des souterrains

Vue depuis le Castel dell'Ovo

On pourrait citer encore bien d’autres endroits à voir. La plus grande ville de Campanie fait partie de ces endroits où l’on peut aisément passer 3 ou 4 jours sans s’ennuyer …

Visiter la côte amalfitaine

La côte amalfitaine est l’un des lieux majeurs du tourisme dans la région. Et c’est particulièrement vrai en été, haute saison pour cette partie de la Campanie. Depuis Pompéi, il faut compter une heure de route environ pour rejoindre les plus beaux villages de la côte.

Parmi les endroits à voir ou expériences à vivre, on peut citer :

  • Amalfi, l’un des plus beaux villages de la côte amalfitaine et point de départ de très belles randonnées
  • Positano, l’autre village à voir absolument sur cette côte
  • profiter de la plage en été
  • faire une sortie en bateau
  • et encore bien d’autres villages à voir comme Ravello ou Praiano

Positano sur la côte amalfitaine

On peut y passer une journée depuis Pompéi pour en avoir un petit aperçu. Mais aussi y rester plus longtemps car la côte regorge de lieux d’intérêt.

Herculanum, la cité antique voisine de Pompéi

C’est un autre site archéologique majeure de la région. Cette cité antique a subi le même sort que Pompéi. Si l’on compte visiter Pompéi, on peut à juste titre se demander s’il est intéressant d’aller à Herculanum. Selon moi, la réponse est oui. Les 2 sites archéologiques ont leurs spécificités et ces visites sont complémentaires.

Contrairement au plus célèbre site archéologique, seule une petite partie de la cité antique à été fouillée. A vrai dire, la ville moderne a été construite au dessus de la cité antique. Et d’ailleurs, avant de « descendre » au coeur des ruines, on s’en rend bien compte ! Et cet aspect impressionnant n’est pas présent à Pompéi.

Herculanum, site inclus dans l'Artecard Campania

Le site en lui-même est bien plus petit. On peut aisément y faire le tour en 2 heures environ. Et là aussi, l’état de conservation est impressionnant. Edifices en très bon état, mosaïques ou peintures murales sont là aussi au rendez-vous.

 

 

Ce guide pour visiter Pompéi est assez long. Mais il y a tellement de choses à dire sur ce parc archéologique qu’il est difficile de faire plus court. Etape majeure d’un voyage à Naples ou sur la côte amalfitaine, la visite de cette site romaine ensevelie est une chose à ne pas rater. Comme précisé dans l’article, je recommande de réserver un ticket coupe-file ou le city pass de la Campanie afin d’éviter une longue attente sur place.

Aussi, il est indispensable de se renseigner un minimum sur le parc archéologique de Pompéi avant de la visiter. Un choix s’impose parmi les endroits à voir. Et sans préparatifs, vous risquez de passer à côté de très belles mosaïques ou fresques de la ville antique. Je vous recommande donc de prendre le temps de préparer une petite carte où vous pouvez indiquez tous les endroits que vous souhaitez voir. Cela facilitera votre visite de Pompéi et vous évitera de revenir sur vos pas ou de rater les plus belles maisons ou villas du site antique.

Laisser un commentaire