Voyage Way
Blog voyage > Destinations > France > Île d’Aix : que faire & comment la visiter ?

Île d’Aix : que faire & comment la visiter ?

Île d'Aix

Au large de Fouras, l’île d’Aix n’abrite que 200 âmes environ. Sa superficie dépasse à peine le kilomètre carré. Et pourtant, elle figure parmi les endroits à visiter en Charente-Maritime. Mais alors que faire sur l’île d’Aix ? Nous allons voir cela en détails dans cet article du blog consacré à cette île classée site naturel remarquable.

Sauvage et à taille humaine, visiter l’île d’Aix en vélo ou à pied est un vrai régal. Surtout si l’on a la chance d’y aller lors d’une journée ensoleillée. Dans ce guide pratique, je partage mes conseils et mon retour d’expérience : comment la visiter, faut-il y dormir, comment s’y rendre en bateau, quels sont les lieux d’intérêt à voir, … Cet article devrait vous aider à préparer votre visite.

 

Se préparer à visiter l’île d’Aix

Avant de rentrer dans le vif du sujet en évoquant les choses à faire sur l’île d’Aix, nous allons débuter par quelques aspects pratiques. Combien de temps faut-il prévoir, comment s’y rendre, faut-il passer une nuit sur l’île d’Aix ou encore comment la visiter.

Comment aller sur l’île en bateau ?

Pour s’y rendre, il faut prendre le bateau à Fouras, au niveau de la pointe de la Fumée. Vous ne pouvez pas manquer la billetterie et l’embarcadère. Les horaires dépendent de la saison mais généralement, le premier départ se situe autour de 8h du matin. Vous pouvez vérifier les horaires sur le site officiel ici. La traversée entre le continent et l’île d’Aix dure 25 minutes environ.

Traversée en bateau depuis Fouras

Au niveau du prix (aller-retour), il faut compter 10 euros environ par adulte en basse saison et 15 euros en haute saison (d’avril à septembre). Il n’est pas indispensable de réserver votre traversée en avance, vous pouvez acheter votre billet sur place. Cela vous permettra d’y aller lors d’une journée ensoleillée par exemple.

A noter, en haute saison, il y a la possibilité d’y aller depuis La Rochelle. Néanmoins le trajet est plus long et le temps passé sur l’île est restreint. Solution à éviter à mon avis.

Faut-il dormir sur l’île d’Aix ?

Clairement, ce n’est pas une obligation. Il est tout à fait possible de visiter l’île d’Aix à la journée sans devoir faire d’impasse. Néanmoins, passer une nuit sur l’île offre plusieurs avantages. Vous pouvez tout d’abord profiter de l’île tôt le matin ou tard le soir. Elle est alors vide ! Même en haute saison, il faut savoir que l’écrasante majorité des voyageurs y viennent pour la journée uniquement. Il faut dire que les hébergements sur l’île d’Aix ne sont pas nombreux.

De plus, en logeant sur l’île d’Aix pour une nuit, vous pouvez en profiter bien plus lentement. Et vous pouvez aussi vous y baigner. Sur 2 jours, le rythme à adopter est vraiment cool.

Si vous comptez y passer une nuit, voici les 2 meilleures hébergements où dormir sur l’île d’Aix :

  • l’hôtel Napoléon qui se trouve dans le bourg, à 250 mètres de l’embarcadère. L’établissement offre un très bon rapport qualité / prix. Le meilleur endroit pour loger sur l’île !
  • l’appart’hôtel Pierre & Vacances Fort de la Rade est l’autre hébergement où loger. Il se situe dans un ancien bâtiment historique rénové, au niveau du fort de la Rade. La situation géographique est là aussi très pratique car il y a moins de 200 mètres entre l’embarcadère du bateau et l’hébergement

Où dormir pour visiter l'île d'Aix

A noter, il n’y a pas de logements Airbnb ici. Et tant mieux …

Visiter l’île en vélo ou à pied ?

J’y suis allé deux fois et j’ai opté pour le vélo puis pour la marche pour la seconde fois. C’est à mon avis avant tout une question de choix. L’option vélo est souvent retenue. Il faut dire que c’est plus rapide et que l’on trouve de nombreux loueurs à quelques encablures de l’embarcadère du bateau … Il faut compter 12 euros la journée environ par vélo.

En partant tôt le matin, visiter l’île d’Aix à pied est tout à fait envisageable. En faisant le tour complet de l’île (et les détours vers plages ou lieux d’intérêt), vous allez parcourir entre 8 et 9 kilomètres. C’est donc tout à fait faisable sur la journée. En revanche, avec des enfants, il est surement préférable d’opter pour le vélo ! Attention, en basse saison, notamment en hiver, les loueurs ne sont peut-être pas ouverts (ou alors avec des horaires restreints).

Comment visiter l'île d'Aix

Quelque soit le choix effectué, si vous vous demandez comment visiter l’île d’Aix, sachez qu’il y a une solution retenu par tous ou presque : faire le tour de l’île en s’arrêtant aux différents lieux d’intérêt.

Carte de l’île d’Aix

Afin de vous faire une idée de la géographie de l’île, vous trouverez ci-dessous une carte. Elle indique les principaux points d’intérêt à voir. Comme vous pouvez le visualiser sur la carte, l’embarcadère se situe au sud de l’île, à proximité du fort de la Rade et du bourg. Vous pouvez cliquer sur la carte ci-dessous pour l’agrandir.

Carte de l'île d'Aix

Bien que l’on trouve des habitations un peu partout, tous les commerces se situent au niveau du bourg. A noter, pour l’aspect purement pratique, il n’y a pas de distributeur de billet sur l’île. Sur place, pour vous repérer facilement, vous pouvez télécharger l’application Maps.me. Vous y verrez alors tous les chemins.

 

Que faire sur l’île d’Aix : endroits à voir & lieux d’intérêt

Après ces considérations pratiques, nous allons évoquer la visite de l’île en elle-même. Quels sont les lieux d’intérêt à voir ? Quels arrêts / détours faut-il prévoir lorsque l’on fait le tour de l’île à pied ou en vélo ? Nous allons évoquer cela en détails dans cette partie du guide.

Île d'Aix, un espace naturel et sauvage

L’île d’Aix et Napoléon …

Napoléon Ier a marqué l’histoire de l’île. En effet, il y passa ses derniers jours avant d’être emmené sur l’île de Sainte-Hélène en 1815. Il séjourna alors dans une bâtisse de l’île qui est désormais l’un des musées, le musée napoléonien.

Au delà de ce musée, plusieurs noms de rues ont été donnés en hommage à Napoléon : place Austerlitz, rue Napoléon, rue Marengo par exemple. Egalement, on trouve un buste de Napoléon à l’entrée du bourg. C’est l’une des premières choses que l’on voit en arrivant sur l’île d’Aix.

Fort Énet, à voir durant la traversée en bateau

Lors de la traversée depuis la pointe de la Fumée, le bateau passe à proximité du fort Énet, un fort situé en mer sur une îlot rocheux. Si votre planning est serré, il faudra surement vous contenter de l’observer depuis la mer.

En revanche, si vous passez un peu plus de temps dans les environs, sachez qu’il est possible de visiter ce fort, en présence d’un guide (de mars à octobre uniquement). Les horaires de visite varient en fonction des marées. En effet, alors que le fort est encerclé par l’eau à marée haute, il est possible de s’y rendre à pied depuis Fouras lors des marées basses.

Fort Énet

Si vous êtes intéressé par ce lieu d’intérêt, il faudra vous tourner vers l’office de tourisme de Rochefort pour réserver votre visite guidée.

Les musées à visiter sur l’île d’Aix

Malgré sa petite taille, on trouve plusieurs musées sur l’île :

  • musée napoléonien qui se situe dans l’ancienne maison du commandement de la place où a séjourné Napoléon avant son exil. Le musée est constitué d’une dizaine de salles, principalement consacrées à la vie de Napoléon. On y apprend également pas mal de choses sur l’île elle-même
  • musée africain qui se situe dans d’anciennes maisons basses de pêcheurs. Il abrite une collection d’objets ethnographiques, d’armes blanches et de boucliers. Il présente aussi des reconstitutions des animaux chassés par le baron Gourgaud

Ces 2 musées sont appelés musées nationaux de l’île d’Aix. Ils ont été créés par Napoléon Gourgaud, collectionneur et mécène. Le prix du ticket pour les 2 musées est de 4.50 euros. Il faut compter une heure environ pour découvrir l’ensemble.

Musée

Enfin, on peut également citer le musée de la nacre (aussi appelée maison de la nacre). Ce musée dédié à la perle et au métier de nacrier constitue une visite culturelle intéressante. Le prix de l’entrée est modique : 4 euros par personne. Une visite qui ne prendra pas trop de temps et qui est plutôt enrichissante.

Eglise Saint-Martin d’Aix

Classée monument historique, l’église Saint-Martin se situe au nord du bourg. Lors de sa construction en 1067, l’ensemble religieux était constitué d’un prieuré ainsi que d’une église fondée sur une crypte.

Avec les conflits entre la France et l’Angleterre, l’édifice a été endommagé et même abandonné. De nos jours, il reste la partie orientale du prieuré, le transept et la crypte de l’église. Cette dernière est clairement le vestige le plus intéressant et témoigne de l’art roman saintongeais.

Eglise Saint-Martin d'Aix

L’accès y est bien évidemment gratuit. Si vous prévoyez de visiter l’île d’Aix en vélo ou à pied en faisant le tour, c’est souvent le point de départ de la boucle car l’église se situe en bordure du bourg. Pensez à y faire un rapide passage par l’intérieur (ouverte de 10h à 18h tous les jours).

Fort de la Rade, au niveau de la pointe Sainte Catherine

C’est Vauban qui est à l’origine du fort de la Rade, principale construction de l’île. Avant la présence de ce fort, la pointe Sainte-Catherine, qui marque le sud de l’île, était occupée par une batterie (militaire). Ce fort était l’une des fortifications du projet de Vauban. Ce dernier avait pour objectif de faire de l’île d’Aix une forteresse avancée pour protéger Rochefort.

Fort de la Rade

La construction du fort de la Rade a débuté en 1694. Au cours de combat, le fort a été endommagé voire même détruit. Il fut ensuite reconstruit par Napoléon au début du XIXème siècle.

Fort de la Rade et phare

De nos jours, on peut circuler (gratuitement) dans le fort de la Rade. On y trouve également un des hébergements de l’île (évoqué ci-dessus). Si vous vous demandez que voir sur l’île d’Aix, sachez que ce fort est un site incontournable à découvrir. Egalement, c’est depuis ce fort que l’on peut profiter de la plus belle vue sur le fort Boyard. Il se trouve à environ 3 kilomètres de la côte sud de l’île.

Vue sur le fort Boyard depuis l'île

Les plages de l’île d’Aix

A différents endroits, on peut profiter de plages ou criques. Si vous comptez faire le tour de celle-ci, vous aurez l’occasion de passer devant ces plages, plus ou moins grandes. Et plus ou moins propices à la baignade.

Plage sur l'île d'Aix

Parmi ces plages ou criques, on peut citer :

  • plage du Tridoux qui est la plus étendue de toute l’île. Elle se trouve sur la côte ouest. Sa longueur totale est proche du kilomètre. Elle est aussi appelée la Grand Plage.
  • plage aux coquillages qui se trouve sur l’autre côte en bordure d’une pinède. Elle est belle et agréable pour s’y balader. Moins pour s’y baigner à mon avis
  • baby plage, une petite crique située au nord de l’île. Attention, la baignade y est interdite !
  • plage des sables jaunes, à deux pas de la baby plage, celle-ci est un peu plus grande et on peut s’y baigner. Un endroit sauvage et préservé !
  • plage de l’Anse de la Croix, une petite plage situé en bordure du fort de la Rade et qui offre une belle vue sur le phare et sur le fort Boyard au loin
  • au nord de la plage du Tridoux, il y a une toute petite plage (peu de sable) mais très agréable et peu fréquentée (photographie ci-dessous). En longeant la côte, vous ne pourrez pas la manquer !

Plage sauvage sur l'île d'Aix

Si vous vous demandez combien de temps prévoir pour visiter l’île d’Aix et si vous souhaitez savoir si vous aurez le temps de vous y baigner, sachez que oui ! Que vous fassiez le tour à pied ou en vélo, vous aurez quoiqu’il arrive le temps de vous baigner. Forcément, le vélo vous offrira plus de temps pour profiter de la plage car vous ferez le tour de l’île plus rapidement.

Plage aux coquillages

Le Fort Liédot, un lieu d’intérêt à visiter

Le fort Liédot se trouve au nord de l’île. Sa construction a été décidée par Napoléon Ier au début du XIXème siècle. En apercevant cet édifice militaire, une chose marque directement : il apparaît semi-enterré et niché entre les arbres.

Fort Liédot sur l'île d'Aix

Pour l’anecdote, il a été construit sur le terrain le plus élevé de l’île. A une altitude d’une dizaine de mètres au dessus du niveau de la mer … D’ailleurs son nom d’origine était le fort de la Sommité.

Intérieur du fort Liédot

Pour l’aspect purement pratique, il faut savoir qu’il est possible de le visiter, soit par soi-même (5 euros) soit avec un guide (7 euros). Point important à noter, il est ouvert au public uniquement en haute saison, de début mai à fin septembre. Le reste de l’année, il faudra vous contenter de le regarder depuis l’extérieur.

Intérieur du fort Liédot

De nombreuses batteries militaires …

Aux 4 coins de l’île, on peut voir de nombreuses batteries qui témoignent de la volonté de fortifier l’île dans sa globalité. Parmi ces batteries, on peut citer la batterie de Jamblet qui est ouverte aux visiteurs. Elle se trouve à l’extrémité nord de la plage du Tridoux, plus grande plage de l’île (côte ouest).

Pensez à découvrir ce site militaire lors de votre tour de l’île !

Goûter aux huitres locales

Malgré la petite taille de l’île, on y trouve un ostréiculteur. Et il est possible de déguster des huîtres locales sur place (ou d’en acheter pour plus tard …). Le lieu est très simple, situé en bord de mer, avec quelques tables en extérieur pour s’installer et manger ses huîtres.

Zone d'affinage d'huîtres

Le local se situe au nord du bourg, à 150 ou 200 mètres de l’église Saint-Martin. Si vous avez un petit creux au cours de votre visite de l’île d’Aix, c’est l’un des endroits où aller pour manger. Et si vous n’aimez pas les huîtres, sachez que l’on peut aussi y manger du poisson.

Huîtres

Voir des carrelets sur l’île d’Aix

Comme dans pas mal d’endroits en Charente-Maritime, il est possible de voir des carrelets sur l’île d’Aix. On les trouve sur la côte est de l’île, dans les alentours de la plage aux coquillages. Sur la carte partagée ci-dessus, vous pouvez voir un inscription “carrelets” qui indique où ils se situent. A noter tout de même, on en trouve relativement peu. Je n’ai plus le nombre en tête mais c’est bien plus limité que sur le continent. Je dirais qu’il doit y en avoir 3 ou 4 sur l’île, toutes sur la façade qui fait face au continent.

Carrelets

En fonction de la marée, il est possible de s’approcher de cabanes de bois perchées au dessus de la mer. Si vous comptez dormir sur l’île d’Aix et que vous êtes matinal, elles sont parfaitement orientées pour les photographier au lever de soleil.

L’ancien sémaphore de l’île

L’ancien sémaphore se situe en bordure du bourg, au niveau ouest. Cela peut s’apparenter à un phare mais il y a bien une nuance. Le phare de l’île est situé un peu plus au sud, au niveau du fort de la Rade.

Sémaphore

Alors que le phare sert uniquement à indiquer la côte aux bateaux, le sémaphore permet de communiquer avec eux. C’est un vrai moyen de communication, un peu comme un télégraphe. Il a été construit au XIXème siècle. De nos jours, il n’est plus utilisé en tant que sémaphore. Le bâtiment attenant sert entre autre de cinéma pour l’île.

Phare de l'île d'Aix
Phare de l’île d’Aix composé de 2 tours

Il est dommage que l’on ne puisse pas monter au sommet du sémaphore car le panorama sur l’île d’Aix, sur le fort Boyard et sur le continent doit être réellement impressionnant !

 

 

Vous avez pu le voir sur le blog, même si l’île d’Aix est petite en taille, elle réserve de nombreuses surprises. Si vous vous demandiez que faire sur l’île d’Aix, j’espère que ce guide pratique vous aura apporté de nombreuses réponses. Si votre planning vous le permet, je ne peux que vous recommander de dormir sur l’île pour une nuit. Cela vous permettra d’en profiter pleinement. Notamment en tout début ou toute fin de journée lorsque l’île se vide de ses visiteurs à la journée.

Bien évidemment, si vous avez des questions, n’hésitez pas à utiliser l’espace de commentaire ci-dessous. Nos échanges serviront surement à d’autres lecteurs du blog qui se renseignent pour visiter l’île d’Aix ou pour y dormir pour une nuit !

Aurélien

Je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au séjour de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

Une question ? Laissez un commentaire ...