Accueil > Destinations > Inde > Qawwalî au dargah Nizamuddin de Delhi
Qawwalî au dargah Nizamuddin de Delhi

Qawwalî au dargah Nizamuddin de Delhi

Lors de mon récent voyage en Inde, je suis allé visite le dargah (mausolée) de Nizamuddin dans le quartier qui porte le même nom. Cette visite est à effectuer le jeudi soir pour assister à des chants soufis en fin d’après-midi, appelés qawwalî. Superbe expérience, je tiens à la partage sur mon blog de voyages.

Quelques explications pour vous faire découvrir le qawwalî et quelques conseils qui pourront peut être vous être utiles si vous vous rendez prochainement à Delhi.

Le qawwalî, qu’est ce que c’est?

Le qawwalî est un genre musical soufi, très répandu chez les musulmans d’Inde et du Pakistan. Apparu en Inde au XIVème siècle, comme pour la plupart des styles musicaux soufis, le qawwalî a pour but de rechercher la sagesse et l’amour de Dieu à travers cette musique.

Généralement, le qawwalî est joué dans des sanctuaires soufis, comme ici à Delhi, dans un mausolée.

Divers instruments peuvent être utilisés en fonction de l’importance de l’événement. A Delhi, au dargah Nizamuddin, lorsque j’y ai assisté, il y a avait 2 instruments, l’harmonium et le dholak (instrument à percussion typique du sous continent indien). Les musiciens chantent également, et le public participe en répétant parfois les paroles. Il y a un réel engouement pour le qawwalî, le public ne se contente pas d’écouter.

 

Dargah Nizamuddin de Delhi

Comme mentionné précédemment, un dargah est un mausolée, plus précisément soufi. Le dargah Nizamuddin de Delhi abrite donc la tombe du soufi  Hazrat Nizamuddin Auliya (XIIIème siècle).
C’est la figure clé du soufisme en Inde.

dargah nizamuddin delhi

Le quartier de Nizamuddin (du moins cette partie) est agencé autour du dargah. On y trouve une petite mosquée et tout autour de nombreuses ruelles, un vrai labyrinthe! Dans ces ruelles, vous trouverez de nombreuses boutiques de produits religieux: encens, musique religieuses, chapelets, livres religieux, …

Vous pouvez bien évidemment visiter le mausolée (l’entrée dans le mausolée est interdite aux femmes mais il est tout de même possible de se balader autour du mausolée pour les femmes, la visite mérite tout de même le détour pour une femme!).

Qawwalî au dargah Nizamuddin

Pour assister à du qawwalî au dargah Nizamuddin, il faut vous y rendre le jeudi, en fin d’après-midi.
Difficile d’avoir une heure précise, ça ne semble pas réellement fixe. Après avoir demandé à plusieurs personnes, on m’a dit 19 heures, parfois après la prière du coucher de soleil. J’ai donc pris mon mal en patience et j’ai attendu.

qawwalî delhi

Le qawwalî a débuté un peu avant 18 heures (ce qui semble être l’heure la plus souvent annoncée, …).
Petit à petit, en l’espace de quelques minutes, la petite place qui entoure le dargah se remplit jusqu’à être ultra chargée (on est en Inde …). L’ambiance est très bonne, les gens sont relativement calmes, assis et entonnent les musiques soufis. Magnifique moment.

Je vous laisse découvrir la vidéo assez courte que j’ai filmé au dargah Nizamuddin de Delhi.

Si vous passez par Delhi lors d’un voyage en Inde, assister à du qawwalî dans ce dargah me semble être dans le top 3 de Delhi ;-) A ne pas rater!

 

Quelques conseils pratiques

Le dargah Nizamuddin est un peu à l’écart du centre de Delhi. Pour vous y rendre, vous pouvez emprunter le métro jusqu’à la station JLN Stadium. De là, prenez un rickshaw et demander « dargah Nizamuddin » il vous en coûtera quelques dizaines de roupies après négociation (20 à 30 Rs).

Pour éviter de revenir plusieurs fois dans ce quartier, vous pouvez visiter le tombeau d’Humayun dans l’après-midi et finir votre journée au dargah. Les 2 endroits étant très proches et vous pourrez effectuer le trajet à pied.

Enfin, le labyrinthe de ruelles de Nizamuddin est rempli de boutiques de produits religieux qui proposent également de garder vos chaussures (moyennant 5 ou 10 Rs). Dès l’entrée dans ces ruelles, les touristes sont repérés et les vendeurs crient « no shoes ». Avancez, vous devez retirer vos chaussures uniquement lorsque vous arrivez sur la place où se trouve le dargah et la mosquée, continuez donc votre chemin … J’ai tellement entendu de « no shoes » que lorsqu’il fallait réellement les retirer, je n’y croyais plus ;-)

A propos de Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du citytrip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

10 commentaires

  1. Superbe. Merci pour ce billet très original et pour ces photos et vidéo magnifiques.
    C’est sympa de partager autre chose que des « top 10 » ou les classiques d’une ville ;)

    Question, ils chantent en quelle langue?

  2. Ah le Qawwali, quel régal. J’ai eu beaucoup de mal à m’y mettre, mais on m’a offert un jour un coffret de 5 CD du maître du Qawwali, Nusrah Fateh Ali Khan. Une fois qu’on est rentré dans le truc, c’est un vrai délice pour les oreilles. Je n’ai jamais assisté à un concert ni en Inde ni au Pakistan par contre.
    Bonne suggestion Aurélien, je vais peut-être essayer de glisser ça dans le prochain :-)

    • Ah quelqu’un qui connait le qawwali ;-)
      J’en ai parlé autour de moi et hélas, personne ne connaissait le qawwali ou Nusrat Fateh Ali Khan :(

    • NB: dans les ruelles autour du dargah Nizamuddin, comme évoqué dans ce billet, il y a profusion de petits échoppes qui vendent des produits religieux, dont des CD de qawwali ;-)
      J’en ai acheté quelque uns, à très bons prix …

  3. J’ai souvent entendu ce son dans savoir de quoi il s’agissait ! Pas besoin d’être religieux pour trouver plaisir à écouter cette musique. Super vidéo tu nous fais partager (j’en attends d’autres dans les prochains articles)

  4. Très belle vidéo, merci pour ce partage et pour cette découverte car je n’avais jamais entendu parler de ce style musicla!
    L’Inde me fait vraiment envie, j’espère me lancer un jour pour découvrir ce pays!

  5. Superbe vidéo, merci d’avoir filmé et partagé ce morceau musical.
    Je ne connaissais pas du tout ce style musical et pourtant j’ai fait un stage de 4 mois en Inde, à Delhi …
    Je note, merci!

  6. bonjour,
    super info très utile je cherchais un endroit ou en écouter car j’adore cette musique!
    pour un peu d’originalité il y a un album qui a été fait avec un mélange de qawwali et de sons electro qui est vraiment chouette pour les amateurs!:) https://www.youtube.com/watch?v=8byV2O-HHtg

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués. *

*

Remonter en haut
Plus dans Inde, Musique du monde
street art fort kochi
Jaleel, artiste de street art à Fort Kochi

Jaleel est un artiste de street art à Fort Kochi. Depuis des années, il peint sur un mur proche de la plage de Fort Kochi. Focus sur cet artiste de rue et photos de quelques...

Fermer