Accueil > Destinations > Japon > Les plafonds de sang à Kyoto
Les plafonds de sang à Kyoto

Les plafonds de sang à Kyoto

Parmi les nombreux temples de Kyoto (on estime que Kyoto en recense plus de 2000!), 5 se démarquent des autres.

Les temples de Koshoji, Shodenji, Hosen-in, Yogen-in et Genko-an ont la particularité d’avoir des tâches brunes sur certains plafonds. Ces plafonds sont appelés plafonds de sang et nous rappellent l’histoire mouvementée du Japon.

Après une petite explication historique, je vous parlerai plus en détails de trois de ces temples que j’ai visité lors de mon dernier voyage au Japon: les temples de Yogen-in, Shodenji et Genko-an, qui est certainement le plus beau de ces temples.

Origine des plafonds de sang

Il faut remonter en 1600 pour comprendre l’histoire de ces plafonds et plus précisément au siège de Fushimi.

Le siège de Fushimi est l’une des batailles importantes qui marquent la fin de l’époque Sengoku et l’entrée dans l’époque Edo.
L’époque Sengoku fut une époque agitée où les conflits militaires étaient omniprésents dans un Japon divisé. Le siège de Fushimi en est un parfait exemple.

Lors du siège du château de Fushimi (situé dans les environs de Kyoto), le samouraï Mototada Torii et ses troupes (environ 2000 personnes) défendirent le château de Fushimi face à une armée de plus de 40 000 hommes. Malgré une bataille perdue d’avance, Mototada Torii refusa d’abandonner le château et livra bataille. A la fin de cette bataille, Mototada Torii et ses 10 plus proches samouraïs toujours en vie se sont donnés la mort par seppuku (ou plus connu en occident sous le nom d’harakiri, rituel de suicide au Japon qui consiste à s’éventrer avec un sabre ou un poignard).

Les corps ensanglantés de ces samouraïs sont restés plusieurs jours sur le sol du château de Fushimi, laissant des traces de sang sur le parquet.

En 1623, le château de Fushimi fut démantelé et le parquet fut réutilisé comme plafonds dans certains temples de Kyoto.
C’est pourquoi il est aujourd’hui possible d’observer ces tâches de sang sur les plafonds de ces temples de Kyoto.

Une abnégation décisive!

L’abnégation du samouraï Mototada Torii face à une bataille perdue d’avance fut décisive pour son camp. Le siège du château de Fushimi aura donné le temps à son camp et notamment à Ieyasu Tokugawa de rassembler son armée pour affronter l’ennemi et triompher. C’est le début de la période Edo (Ieyasu Tokugawa deviendra alors shogun).

Mototada Torii

La dernière phrase de Mototada Torii fut:
« J’affronterai ici les forces du pays tout entier, et […] mourrai de façon resplendissante. »

Observer ces plafonds de sang à Kyoto

Comme évoqué dans le début de ce billet, vous pouvez observer ces plafonds de sang dans 5 temples de Kyoto.
Dans la suite de ce billet, je vais vous parler uniquement des trois temples que j’ai visité lors de mon séjour à Kyoto.

Temple Yogen-in

Le temple Yogen-in est celui qui est le plus facile accessible car il est situé à proximité du centre de Kyoto.
Situé à proximité du temple Sanjusangen-do, il est facile accessible en bus ou même à pied. Comptez environ 20 minutes de marche depuis la gare de Kyoto.

Temple Yogen-in à Kyoto

La visite du temple est guidée, un moine vous accompagne pendant la visite et une cassette (en japonais …) vous apporter (ou pas …) des explications sur le temple et son histoire. Pour s’excuser de ne pas pouvoir nous apporter des explications en anglais, le moine nous a donné quelques petits gâteaux typiques de ce temples! Bienvenue au Japon ;-)

Dans la salle principale du temple, le plafond de sang est surement le plus impressionnant des 3 temples que j’ai pu visité.
Une trace de sang permet de distinguer la forme d’un corps y compris le visage!

En dehors de ces plafonds de sang, ne manquez pas les illustrations magnifiques, peintes sur les portes coulissantes du temple.

Attention, les photos sont interdites à l’intérieur du temple, autorisées à l’extérieur et dans le jardin.
Entrée payante, 500 yens.

Temple Shodenji

Plus excentré, le temple Shodenji se situe à l’extrémité nord de Kyoto. Pour vous y rendre, le bus est la meilleure solution (bus n°9). Depuis le temple Shodenji, vous pouvez rejoindre le temple Genko-an à pied en 20/25 minutes. Une petite balade à pied plutôt sympa, dans un quartier très peu touristique avec un air de campagne et quelques rizières ;-)

Plafond de sang au temple Shodenji de Kyoto

Sur la question des plafonds de sang, c’est surement le moins intéressant des trois temples que j’ai pu visité. On remarque de nombreuses tâches brunes sur le plafond du temple mais il n’est pas vraiment possible de distinguer des formes particulières.

Néanmoins, le temple dispose d’un jardin zen. Son atout? Vous y serez seul! Nous sommes restés plus de 30 minutes face à ce jardin zen et pas une seule personne pour troubler le calme de ce temple! Alors certes ce n’est pas forcément le plus beau jardin zen de Kyoto mais au moins, vous éviterez les 3 perches à selfie au mètre carré ;-)

Jardin zen au temple Shodenji à Kyoto

Entrée payante.

Genko-an, un temple à visiter absolument!

Si vous ne deviez visiter qu’un seul temple aux plafonds de sang, c’est sans aucun doute le temple Genko-an!

En plus de ces plafonds de sang, le temple Genko-an est tout simplement magnifique. L’un des plus beaux temples de Kyoto selon moi.

Temple Genko-an à Kyoto

Là encore, en fin d’après-midi, nous étions seul ou presque dans le temple Genko-an, seul un couple de touristes japonais est arrivé à la fin de notre visite. Ce temple semble plus fréquenté à l’automne lorsque les érables japonais (momiji) se parent de leur couleur rouge flamboyante.

Le temple Genko-an est une merveille. Un temple splendide et une architecture étudiée, un véritable modèle de temple bouddhiste japonais.

Les traces de sang sur certains plafonds du temple permettent de distinguer de nombreuses formes comme des mains ou des empreintes de pied (cf. photo principale en haut de ce billet).

Plafond de sang au temple Genko-an de Kyoto

Outre ses plafonds de sang, le temple Genko-an est célèbre pour ses deux fenêtres. La première, de forme ronde, appelée satori no mado (fenêtre de la révélation) et la seconde, de forme carrée, appelée mayoi no mado (fenêtre de la confusion). Ces 2 fenêtres offrent une vue sur le jardin depuis l’intérieur du temple, vue différente pour chacune des 2 fenêtres bien que côte à côte. Ambiance zen assurée!

Temple Genko-an à Kyoto

Prenez le temps de sortir du cœur touristique de Kyoto et allez visiter ce temple. Vous ne pourrez pas être déçu! Entrée payante.

 

Kyoto est la capitale culturelle du Japon. Des centaines de visites sont possibles à Kyoto. Comme souvent, sortir des sentiers battus permet de réaliser des visites très intéressantes et au calme!
La découverte des plafonds de sang permet de visiter des temples peu fréquentés et donne la possibilité de découvrir une partie de l’histoire et de la culture du Japon.

 

A propos de Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du citytrip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

7 commentaires

  1. Plutôt morbide ;-)
    L’idée de réutiliser le sol de ce château est très bonne. Cela permet de ne pas oublier le sacrifice de certains pour leur pays!

    Merci pour cette idée de visite

  2. Belle découverte historique, je ne connaissais pas du tout cette anecdote.
    Les photos donnent envie de découvrir ces temples japonais!

  3. Je ne connaissais absolument pas ces temples et leur histoire!
    Je te remercie pour ces billets sur des sujets peu abordés sur les blogs voyage.

  4. Des traces de sang sur les plafonds du temple, ça doit faire froid dans le dos!
    C’est quoiqu’il arrive un bon moyen de souvenir de l’engagement des samouraïs et de leur courage.

    Au passage, je ne savais pas qu’il y avait 2000 temples à Kyoto, c’est énorme!

  5. Je prépare mon séjour au Japon qui débutera très bientôt, mi septembre.
    Merci pour tes nombreux conseils qui me sont très utiles. Je n’avais pas vu l’histoire de ces plafonds de sang dans mon guide sur le Japon. C’est top, merci Aurélien. Je compte visiter le temple Yogen-in car je ne vais séjourner que quelques jours à Kyoto et c’est celui qui semble le plus accessible.

    • Salut Fabien et merci pour ton commentaire!
      Concernant le temple Yogen-in, comme je le mentionne dans le billet, les photos y sont interdites! A voir si cela te gêne ou non :)

      Bonne préparation pour ton voyage et bon séjour dans ce pays magique!
      A+

      • Merci Aurélien, j’avais vu ça dans ton billet. Tant pis pour les photos, je ne suis de toute façon pas un grand fan de photo (ou plutôt un mauvais photographe …)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués. *

*

Remonter en haut
Plus dans Japon
3G au Japon
3G au Japon, un compagnon bien utile!

Avoir une connexion 3G en voyage s'avère être de plus en plus utile, surtout en tant que blogueur! Lors de mon voyage au Japon, j'avais opté pour une connexion 3G. Quelle solution retenir pour avoir...

Fermer