Voyage Way
Home > Destinations > Japon > Location de voiture au Japon : le guide

Location de voiture au Japon : le guide

Location de voiture au Japon

La location de voiture au Japon peut parfois effrayer. Le train est souvent le moyen de transport préféré pour visiter le Japon. Du moins pour un premier voyage. Pourtant, louer une voiture au Japon offre bien des avantages …

Ce guide sur la location de voiture au Japon devrait vous aider à y voir plus clair. Je vais évoquer ici tout ce qu’il faut savoir avant de louer un véhicule lors d’un voyage au Japon : quel permis de conduire, où réserver une voiture de location pour le Japon au meilleur prix, …

Dans la dernière partie de cet article, j’évoquerai également un point crucial : la conduite au Japon. Nous verrons que contrairement aux préjugés, il est très simple de louer une voiture et conduire sur les routes japonaises.

 

Location de voiture au Japon : l’essentiel à savoir

Dans cette première partie du guide pour louer une voiture au Japon, je vais évoquer l’essentiel à connaitre avant de se décider à réserver une voiture de location : où réserver, quel prix pour louer une voiture au Japon, quel permis est nécessaire pour conduire au Japon, …

Cette première partie devrait répondre à bon nombre de vos questions concernant la location de voiture au Japon :

  • comment louer une voiture au Japon au meilleur prix (sur RentalCars)
  • traduction du permis de conduire : une formalité obligatoire
  • budget à prévoir pour se déplacer en voiture au Japon
  • assurance à choisir pour rouler en voiture au Japon

Où louer une voiture au Japon ?

Pour la location d’une voiture au Japon, je vous recommande de passer par RentalCars. Ceci est vrai pour le Japon mais pour tous les autres pays également.

En voyage, je loue systématiquement mes véhicules sur ce site. Pourquoi RentalCars ? Tout simplement car c’est le site qui vous permettra d’obtenir le meilleur tarif pour une location auprès d’une grande société de location. En quelques secondes, vous pouvez comparer les grands loueurs implantés mais aussi et surtout, vous bénéficiez d’un tarif négocié, plus intéressant qu’en direct auprès du loueur.

Louer une voiture au Japon

En clair, si vous voyagez une location de voiture à Kyoto par exemple à 350 euros la semaine chez un loueur donné et que vous allez ensuite sur son site, cette même location sera plus coûteuse.
Vous l’aurez compris, RentalCars est le site à privilégier pour la location de voiture au Japon et ailleurs.

Permis de conduire pour le Japon : traduction obligatoire !

Point crucial à ne pas négliger : une traduction en japonais de votre permis de conduire est obligatoire pour louer une voiture au Japon et pour conduire sur les routes du pays.

Avoir le permis international ne vous sera pas utile au Japon car la traduction est indispensable.
Pour récupérer votre véhicule de location et pour conduire dans le pays, il faut donc votre permis national ainsi que cette traduction. Deux options sont possibles pour obtenir une traduction officielle de votre permis de conduire (certifiée par la JAF) :

  • sur place à votre arrivée au Japon (très rapide) et pour 3000 JPY soit environ 25 euros (explications ici)
  • en passant par une agence de voyage en France mais cela coûte 3 fois plus cher …

Seule une traduction certifiée par la JAF est valide. Inutile de vous tourner vers un traducteur en France. Il n’y a pas d’autres solutions. Cette traduction est valable uniquement avec votre permis de conduire. Elle vous sera demandée dès la récupération de votre location de voiture au Japon mais aussi en cas de contrôle de police.

Elle est valable pour une durée de 3 ans (sauf en cas de changement de permis de conduire).

Location de voiture au Japon : traduction du permis de conduire

Location de voiture au Japon : quel budget prévoir ?

Un point clé. Comme souvent lors d’un séjour au Japon, l’aspect budgétaire peut être crucial pour bon nombre de voyageurs.
Avant de vous décider à louer une voiture au Japon, il est donc important d’estimer le budget associé à ce choix.

Dans la suite du billet, je vous expliquerai pourquoi je considère que la location de voiture au Japon est une bonne solution pour certaines parties du pays. Mais pas forcément pour l’ensemble du voyage. En effet, si vous limitez votre voyage à Tokyo, Kyoto ou Osaka, nous verrons plus loin que le train est amplement suffisant.

Afin de vous aider à déterminer le budget qu’il faut prévoir pour votre location de voiture au Japon, voici quelques exemples de prix :

  • prix pour la location d’une voiture au Japon (à la journée) : à partir de 45/50 euros par jour en réservant en ligne sur RentalCars
  • tarif pour la traduction du permis : 3000 JPY sur place (25 euros) ou environ 70 euros via une agence depuis la France
  • tarif pour un litre d’essence : entre 140 et 150 JPY le litre (soit moins de 1.20 euro)
  • péages au Japon : prix élevés, comptez 1000 ou 1500 JPY l’heure de route sur autoroute
  • stationnement : pas ou très peu de stationnement dans la rue, parking nombreux mais cher
  • frais d’aller simple : en fonction de la distance, de 10 000 à 50 000 JPY

Ces éléments devraient vous permettre de calculer le budget pour votre location de voiture. Plus loin dans le guide, j’évoquerai le fait de jongler avec voiture et train pour réduire son budget mais aussi pour optimiser les temps de trajet sur l’ensemble de votre voyage.

Budget pour la location de voiture au Japon

Location de voiture au Japon : assurance zéro franchise ?

La question de l’assurance zéro franchise se pose pour la location de voiture au Japon ou ailleurs.
Tout d’abord, je vous déconseille d’opter pour l’assurance additionnelle proposée par RentalCars. Cette dernière est en fait un rachat de franchise et ce n’est pas l’option la plus intéressante.

A mon avis, il y a 2 cas possibles :

  • soit vous êtes en possession d’une carte bancaire Visa Premier ou Mastercard Gold et vous bénéficiez alors d’une assurance pour le rachat de franchise en cas de pépin avec votre voiture de location au Japon
  • soit vous avez une carte bancaire classique et dans ce cas, si vous souhaitez souscrire à une assurance zéro franchise, je vous recommande de le faire sur place, auprès du loueur lors de la récupération de votre location de voiture

N’oubliez pas que l’assurance zéro franchise est facturée par jour de location. En cas de location de voiture de durée assez longue, le montant de l’assurance peut grimper.

 

Conduire au Japon : en réalité très simple !

Après ces informations sur la location de voiture au Japon, il me semble utile d’évoquer la question de la conduite sur les routes du pays.

En effet, c’est souvent ce qui effraye les voyageurs : barrière de la langue, panneaux indicatifs, conduite à gauche, … Les craintes peuvent être nombreuses avant de se lancer et de se décider à louer une voiture au Japon. Et pourtant, nous verrons qu’il est très simple de conduire au Japon. Quelques minutes suffisent après avoir récupéré sa voiture de location pour se sentir en confiance sur les routes japonaises.

Conduire au Japon : attention à la conduite à gauche

La conduite à gauche est souvent un facteur de stress. Pourtant, au Japon comme ailleurs, on s’y habitue très vite.
A priori, si vous avez déjà conduit sur les routes de la Grande-Bretagne ou en Nouvelle-Zélande, ce sujet ne devrait pas être un facteur d’angoisse pour vous !

Dans le cas contraire, sachez qu’il faut moins d’une demi-journée pour s’habituer à la conduite à gauche. Et ceci est particulièrement vrai pour le Japon où les limitations de vitesse sont plutôt basses et où le code de la route est très bien respecté par les japonais. Vous ne serrez pas stressé par la conduite des autres !

Clairement, le fait de conduire sur les routes japonaises ne doit absolument pas être un frein à la location de voiture au Japon …

Limitations de vitesse au Japon : une conduite soporifique …

Globalement, les limitations de vitesse sur les routes japonaises sont plus basses qu’en France. Bien plus basses même. En ville, c’est souvent limité à 30, 40 ou 50 km/h. Hors ville, on tourne entre 40 et 70 km/h au mieux.

Pour les autoroutes, la vitesse est limitée à 100 km/h voire 80 parfois. Bref, vous l’aurez compris, on se traine sur les routes du Japon. Et même sur des routes en très bon état et qui ne présentent aucun danger. Si vous comptez louer une voiture au Japon, il faudra donc vous armer de patience :)

A noter, les limitations de vitesse sont peu respectées au Japon. Cela peut paraitre étonnant lorsque l’on connait la rigueur et le respect des lois dans le pays. La norme semble être de rouler à 20 km/h au dessus de la limitation, surtout sur les autoroutes.

Je n’ai vu que 2 radars lors de mon voyage mais soyez prudent et respectez les limitations de vitesse.

Langue, panneaux de signalisation et conduite au Japon

Concernant la signalisation et l’éventuelle barrière de la langue sur les routes japonaises, il n’y a aucune crainte à avoir. La signalisation au Japon est bonne, très bonne. Voire même parfois trop. Il y a énormément de panneaux : limitations de vitesse, stationnement, danger, …

Comme presque partout, les panneaux utilisés sont standards. Vous n’aurez donc aucun mal à identifier les panneaux stop, céder le passage ou interdictions diverses.

Conduire au Japon

Concernant les indications, elles sont écrites en caractères japonais mais aussi avec l’alphabet latin. Vous pouvez donc facilement suivre les panneaux de direction mais un GPS reste un gros atout, surtout en ville (cf. point suivant de ce billet).

GPS pour conduire au Japon ?

Au Japon ou ailleurs, le GPS est pratique. Voire même indispensable dans les grandes villes.
Il est tout à fait possible de louer un GPS auprès de la société de location de véhicule. Néanmoins, celui-ci sera facturé à la journée et cette option sera onéreuse. D’ailleurs, de plus en plus de sociétés de location proposent le GPS gratuitement (souvent intégré à la voiture). Néanmoins, même si l’on vous dira que le GPS est disponible en anglais, c’est pas forcément le cas. Par exemple, lors de ma dernière location de voiture au Japon, il y avait bien un bouton « anglais » sur le GPS. Néanmoins, il restait inutilisable pour moi : je n’ai d’ailleurs même pas réussi à lancer un seul itinéraire …

Je vous recommande plutôt de partir sur l’une de ces 2 solutions qui ne vous coûtera aucun euro supplémentaire par rapport à la votre location de voiture :

  • Maps.me (en téléchargeant les cartes du Japon au préalable)
  • Google Maps en version offline (idem, en téléchargeant les cartes) ou en version online si vous voyagez au Japon avec une connexion 3G/4G

Google Maps Offline

Lors de mon road trip, j’ai testé les 2 solutions avec ma voiture de location. Les 2 sont fiables mais j’ai une préférence pour la seconde option, notamment pour l’utilisation online de Google Maps afin de bénéficier des informations trafic et de pouvoir opter pour l’itinéraire le plus rapide en fonction de la circulation.

Pour bénéficier d’une connexion 3G (et donc de l’infotraffic), je vous recommande d’opter pour ce routeur 3G. Il permet d’être connecté facilement à internet pendant votre voyage. Et contrairement à une carte SIM, vous pouvez utiliser ce même routeur à plusieurs ! La connexion est illimitée …

 

Péages & parking, les 2 points noirs de la location de voiture au Japon

Conduire au Japon a deux principaux défauts : les péages et le stationnement. Ces points ne sont pas rédhibitoires mais il ne faut pas oublier de prendre en compte ces 2 paramètres. En effet, ils peuvent influer sur le budget de votre location de voiture au Japon.

Afin de vous aider à préparer votre voyage et surtout pour savoir à quoi s’attendre si vous comptez louer une voiture au Japon, voici ce qu’il faut savoir sur ces 2 points.

Louer une voiture au Japon : ne pas négliger le budget péage

On n’y pense pas forcément lorsque l’on calcule le budget de son voyage. Et pourtant, le péage peut vite faire grimper le budget de votre location de voiture au Japon.

En effet, les péages sur les autoroutes du pays sont coûteux, très coûteux même. Le tarif des péages au Japon est supérieur à celui des péages en France. Il n’est pas rare de devoir payer 1000 ou 1500 JPY pour une heure de route sur une autoroute japonaise.

Pour le paiement du péage, c’est très simple. Comme en France, il existe 2 options :

  • avec la carte ETC (Electronic Toll Collection), équivalent du télépéage. De mon point de vue, l’intérêt de prendre cette carte pour un road trip au Japon est limité. J’ai opté pour le paiement en cash ou en carte bancaire
  • paiement en espèces ou en carte bancaire

Péage sur les routes du Japon

Les voies réservées à la carte ETC sont clairement indiquées avec le panneau ETC en bleu. Les autres voies sont en verte ou avec les 2 indications (panneau à moitié vert et à moitié bleu avec l’inscription ETC) pour celles qui peuvent être empruntées par les détenteurs de la carte ainsi que par ceux qui comptent payer en cash ou en carte bancaire.

Si vous comptez payer en carte bancaire, sachez que le débit sur votre compte regroupera tous les péages de la journée. En gros, si vous faites un paiement de 2700 yens puis un autre de 1500 dans la même journée, vous verrez sur votre compte un paiement global de 4200 yens.

Si vous souhaitez établir le budget global de votre location de voiture au Japon, ne sous-estimez pas le tarif des péages. Une bonne journée de route (3 à 4 heures d’autoroute) peut vite vous coûter 5000 yens de péage.

Se garer dans les villes du Japon : un budget !

Le stationnement n’est pas forcément une question que l’on se pose avant de louer une voiture. Néanmoins, pour le Japon, la question doit être posée.

La première chose à savoir est qu’il est très très rare de trouver des places de stationnement dans la rue comme on peut le voir en France. Il faudra donc vous rabattre sur des parkings que l’on trouve un peu partout car ils sont souvent de petite taille. Le coût du stationnement peut alors être élevé à la longue … Opter pour un hôtel qui dispose d’un parking est un vrai plus. Vous n’aurez pas besoin de débourser un stationnement pour la journée et pour la nuit pour votre location de voiture au Japon.

Concernant le tarif des parkings, la logique est assez différente de la France. Voici le fonctionnement de la plupart des parkings :

  • un tarif journée (souvent entre 7h et 20h) affiché pour 20 ou 30 minutes (par exemple 200 yens les 30 minutes), avec un montant max par exemple 1200 yens
  • un tarif soirée / nuit (souvent entre 20h et 7h) affiché de la même manière pour 20/30 minutes (100 yens par exemple) et avec un plafond max autour de 600 yens

Parking et voiture de location au Japon

Ces tarifs sont des tarifs moyens que j’ai pu observer lors de mes déplacements en voiture au Japon. En plein coeur de Kyoto ou Tokyo, les parkings peuvent être plus onéreux encore.

Pour prendre un exemple, si vous garez votre voiture à 15h pour la récupérer à 8h le lendemain, voici le prix à payer :

  • 1200 yens (plafond max) pour le créneau 15h / 20h
  • 600 yens (plafond max) pour la nuit
  • 400 yens (2 fois 30 minutes) pour le créneau 7h / 8h le jour du départ

soit 2200 yens au total. Le paiement se fait souvent en indiquant votre numéro de place. Le prix à payer s’affiche directement et après paiement, la barre au sol bloquant votre véhicule de location s’abaisse automatiquement pour pouvoir sortir votre voiture de la place de stationnement.

 

Location de voiture ou train : lequel choisir pour votre itinéraire ?

Louer une voiture au Japon n’a pas forcément vocation à remplacer le train. Dans un pays comme le Japon où le train est fiable, rapide et où le réseau est très développé, ce dernier reste l’un des meilleurs moyens de transport.
Néanmoins, certaines parties du Japon sont moins bien desservies par le train. Les correspondances peuvent se multiplier, les trajets peuvent se terminer par du bus et / ou taxi. L’addition peut alors grimper mais aussi et surtout, les temps de trajet s’allongent …

Dans ce cas, la location de voiture peut alors être la solution la plus adaptée. A mon avis, il ne faut pas opter pour la voiture à 100% ou pour le train à 100%. Il faut étudier cela au cas par cas, en prenant en compte votre itinéraire mais aussi la durée de votre séjour au Japon.

Dans cette partie du billet, je vous donne quelques pistes de réflexion pour savoir si la location de voiture au Japon est nécessaire / utile / superflue pour votre périple sur le territoire japonais.

Entre les grandes villes du pays : préférez le train !

Un premier voyage au Japon passe souvent par les incontournables du pays : Tokyo, Kyoto, Osaka parfois Miyajima, … Sur ce type d’itinéraire, le train sera la solution idéale pour plusieurs raisons :

  • plus économique notamment grâce au JR Pass
  • plus rapide grâce au shinkansen, le train à grande vitesse
  • plus pratique afin d’éviter les problématiques de la voiture en ville : stationnement, bouchon, …

Train au Japon

Si votre séjour se limite à des grandes villes facilement accessibles en train, vous n’avez clairement aucune raison de louer une voiture au Japon. Cela vous coûtera plus cher et vous risquez même de perdre du temps …

Location de voiture au Japon : un gain de temps pour les endroits plus reculés

A l’inverse, lors d’un second séjour sur le sol nippon, certains voyageurs souhaitent sortir des grandes villes pour aller dans des endroits plus reculés, parfois moins touristiques. Mais aussi pour découvrir un Japon plus rural.
Dans ce cas, la location de voiture sera selon moi la meilleure solution.

La voiture vous permettra d’être plus flexible dans votre itinéraire, de gagner pas mal de temps en évitant les multiples correspondances (notamment train / bus) mais aussi de vous arrêter dans des endroits un peu par hasard.

Dans une région comme les Alpes japonaises, la location de voiture génère un gain de temps non négligeable et permet également d’aller dans des endroits difficilement accessibles sans véhicule (multiples correspondances en bus ou trajets en taxi).

Voiture et train au Japon : allier les 2 dans un même voyage

Dernière solution à envisager et surement l’une des plus intéressantes. C’est d’ailleurs celle choisie pour mon dernier voyage : une partie du séjour en voiture, l’autre en train.

Cela permet de bénéficier des avantages du train sur les longs trajets ou pour les trajets facilement réalisables en train. Et sur les parties du séjour où les transports en commun demandent le plus de temps, j’ai alors opté pour la location de voiture. Dans mon cas, ce fut par exemple pour visiter les Alpes japonaises et pouvoir profiter pleinement de cette région du pays sans être limité par les lignes de train / bus.

A noter, cette option peut être retenue pour un tout premier voyage au Japon. Et cela vous permettra justement de découvrir différentes facettes / régions du pays dès votre premier séjour.

 

 

 

Ce guide sur la location de voiture au Japon se termine. Assez long, ce guide se veut exhaustif afin de répondre à toutes les questions que l’on peut se poser avant de louer une voiture au Japon et conduire sur les routes du pays.

La voiture au Japon n’est pas le seul moyen de transport. Le train est d’ailleurs à préférer pour se déplacer entre les grandes villes du pays. Néanmoins, louer une voiture permet de découvrir un autre Japon, moins touristiques et permet de gagner beaucoup de temps pour se rendre dans des endroits moins bien desservis par le train (ou les bus).

Comme je l’explique plus haut dans ce guide sur la location de voiture, il n’y a pas de crainte à avoir concernant la conduite dans le pays du Soleil Levant. On s’habitue très vite à la conduite au Japon. Et la courtoisie est au rendez-vous sur les routes, comme ailleurs dans le pays !

Comme toujours sur le blog, vos questions sont les bienvenues. Si vous partez prochainement en voyage et que vous comptez louer une voiture au Japon, n’hésitez pas à me transmettre vos éventuelles questions via la zone de commentaires ci-dessous. Je m’efforce de répondre le plus rapidement possible aux commentaires publiés sur le blog ! Et nos échanges pourront peut être servir à d’autres lecteurs du blog qui s’interrogent sur la location de voiture au Japon.

Rating: 5.0/5. Basé sur 7 notes.
Please wait...

Aurélien

Passionné par les voyages, je voyage de nombreuses fois par an, du city trip de 4/5 jours au voyage de plusieurs semaines à l'autre bout du monde. Je partage sur mon blog voyage et sur les réseaux sociaux, mes avis, mes coups de coeur et mes conseils pour mieux voyager en indépendant.

Une question ? Laissez un commentaire ...